19h06: Les chiffres de la mobilisation pour le ministère de l’Intérieur: 41.500 manifestants dont 5.000 à Paris.

18h59: La circulation est coupée ce soir sur les Champs Elysées par les manifestants qui viennent de revenir sur l’avenue malgré la forte présence des forces de l’ordre

18h52: Le point en région:

A Bordeaux (sud-ouest), le cortège rassemblait également plusieurs milliers de personnes, confortant cette ville comme l’un des bastions du mouvement, malgré la crainte de nouveaux incidents.

Au moins 2.000 manifestants s’étaient rassemblés à Pontivy (ouest), point de ralliement de la région Bretagne.

Plusieurs milliers de “gilets jaunes” manifestaient à Toulouse (sud-ouest), autre bastion du mouvement, derrière une banderole clamant leur détermination: “Seule la mort nous arrêtera”.

A Nantes, la manifestation qui a rassemblé 1.600 personnes, selon une source policière, a été émaillée d’incidents. Pour les trois mois de leur mouvement, les “gilets jaunes” ont également réinvesti les ronds-points – là où avaient commencé les mobilisations mi-novembre – dans le département de Meurthe-et-Moselle.

D’autres manifestations rassemblant d’une centaine à un millier de personnes se sont tenues notamment à Lille, Caen, Grenoble, Strasbourg ou Rennes.

18h33: L’une des figures des gilets jaunes, Ingrid Levavasseur, affirme ne pas vouloir “baisser les bras” malgré les “centaines de messages” d’insultes qu’elle dit recevoir, dans une “lettre publique” publiée samedi sur son compte Facebook:

“Je dois apprendre à jouer à un jeu qui ne m’est pas familier, sans perdre mon âme. Et faire le grand-écart entre le terrain et les médias”, qui sont, selon elle, “le nerf de la guerre pour faire perdurer nos revendications”, explique-t-elle dans cette lettre. Elle est adressée à une militante, Karine, qui, dans un tweet, s’est dit déçue par la “gilet jaune”.

Ingrid Levavasseur se dit “insultée par des centaines de messages tous plus odieux les uns que les autres”.

18h31: Les incidents avec les forces de l’ordre se multiplient rue Marboeuf à Paris alors que des manifestants tentent d’aller sur les Champs Elysées

18h29: La préfecture de police revoit le chiffre à la hausse et parle désormais de 23 interpellations à Paris

18h16: Plusieurs gilets jaunes se dirigent en ce moment vers les Champs Elysées

.

.

18h05: Des “gilets jaunes” ont tenté de bloquer l’autoroute A7 au sud de Lyon, et ont provoqué l’interruption du trafic pendant une grosse heure, avant d’être chassés par les forces de l’ordre.

17h28: La préfecture de police de Paris indique que 16 personnes ont été interpellées autour du cortège des “gilets jaunes” aux Invalides.

17h16: Images de la situation à Rouen

17h07 : Ce que l’on sait de l’accident à Rouen

Un véhicule coincé au niveau d’une manifestation de gilets jaunes a forcé le passage à Rouen (Seine-Maritime). Plusieurs personnes ont été renversées d’après une source policière à BFMTV, il y a trois blessés.

Les premiers soins leur ont été prodigués sur place. Les manifestants ont formé un cordon de sécurité autour des blessés pour les protéger. Le conducteur a quitté les lieux car il craignait de se faire lyncher, selon des sources policières.

En partant, il a déclaré qu’il allait se rendre à la police.

17h01: Plusieurs manifestants auraient été renversés à Rouen par un véhicule qui était coincé. Les secours sont sur place selon BFM TV

Trois personnes sont à terre, a priori renversées par une voiture qui aurait forcé le passage. Les pompiers viennent d’arriver sur place pour les prendre en charge. La tension monte d’un cran dans la manifestation, certains demandent des « représailles ».

16h20: Les forces de l’ordre utilisent massivement les gaz lacrymogènes devant le Pont Alexandre III près des Invalides

.

.

16h17: Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise a assuré sur son compte Twitter qu’il y avait une “foule immense de gilets jaunes à Paris”. Selon lui, cette mobilisation témoigne de “l’échec total de la politique d’intimidation et de répression violente. Bravo les gilets jaunes !”

16h12: A Marseille le cortège des gilets jaunes se dirige vers les quartiers nord de la ville. Les gilets jaunes marseillais accompagnent dans leur manifestation des marcheurs du mouvement: des gilets jaunes partis d’un point en France pour atteindre Paris, à pieds. 

16h03: A Toulouse le cortège s’est lancé dans le centre-ville depuis 14h. La mobilisation est au rendez-vous sans heurt.

15h58: 10.200 manifestants en France à 14h dont 3.000 à Paris (Ministre de l’Intérieur)

15h01: Les incidents se multiplient à Paris avec des accrochages entre de petits groupes et les forces de l’ordre

.

.

14h49: Nouveaux incidents dans le cortège parisien alors que l’avancée se poursuit dans Paris

.

.

14h16; Premiers incidents et gaz lacrymogènes contre les manifestants à Paris sur les Quais de Seine qui voulaient sortir du trajet prévu

.

.

13h47: A Strasbourg, quelques 150 manifestants avancent dans le centre-ville. D’après le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace, ils chercheraient à bloquer l’accès à une grande enseigne en centre-ville. Les Galeries Lafayette et les Halles de la ville ont déjà fermé leurs portes. Les policiers suivent les manifestants en criant au mégaphone “Cette manifestation n’est pas déclarée”, selon les DNA. Ces appels sont recouverts par les slogans des manifestants comme “Benalla en prison”. Dans le même temps à Strasbourg, une manifestation pro-kurde réunit plusieurs milliers de personnes.

13h43: Dans la Sarthe, 400 “gilets jaunes” se sont retrouvés sur un parking au Mans vers 9 heures avant de s’élancer vers le rond-point de l’Océane. Certains ont avancé vers le centre-ville et la gare du Mans, rapporte France Bleu Maine. Ils sont là pour le coup d’envoi des “24h Pacifiq’Mans”, venus de Bretagne, du Maine-et-Loire ou encore d’Indre-et-Loire.

13h31: Dans la Drôme, une vingtaine de personnes se sont mobilisées sur le pont Mistral à Valence, au-dessus de l’autoroute A7, et ont étendu une banderole “En marche arrière !”, selon France Bleu Drôme Ardèche.

13h12:En Meurthe-et-Moselle, des rassemblements ont été constatés à Frouard, Essey-lès-Nancy, Pont-à-Mousson, devant le château de Lunéville, et d’autres ronds-points et ponts.

13h00: A Paris tout se déroule dans le calme depuis le début de la manifestation

.

.

12h26: Plusieurs actions à Toulouse

À Balma-Gramont, près d’une trentaine de gilets jaunes ont mis en place un barrage filtrant en direction du supermarché Auchan, sans bloquer les accès du centre commercial. Cela n’entraîne pas de grosse gêne de la circulation. La plus grosse action de la matinée s’est déroulée à Amazon, où une cinquantaine de gilets jaunes occupent actuellement les entrées et les sorties du dépôt, au niveau de la route d’Espagne. À 10h45, ils étaient désormais une centaine de gilets jaunes à occuper le site. À Colomiers, les gilets jaunes postés sur le rond-point de la ZAC du Perget, bloquent désormais la circulation.

12h06 : Plusieurs centaines de manifestants descendent les Champs Elysées et s’élancent à travers Paris

11h52: : Des blindés de la gendarmerie sont positionnés en haut des Champs-Elysées. Des forces de l’ordre ceinturent l’Arc de Triomphe pour éviter toute tentative de détérioration.

11h19:Des gilets jaunes ont laissé passer des voitures gratuitement ce samedi matin au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines. Plusieurs pages consacrées au quatorzième jour de mobilisation des gilets jaunes relaient également des barrages filtrant et des occupations de rond-points un peu partout en France.

11h01: Des centaines de gilets jaunes sont Place de l’Etoile et bloquent la circulation à Paris

10h03:  Des premiers manifestants sont en train de se regrouper Place de l’Etoile pour un début de manifestation qui devrait intervenir à la mi-journée

.

.

07h43: Voici le programme de l’acte 14 des Gilets Jaunes

Plusieurs rassemblement à signaler dans la capitale ce samedi 16 février. Tout d’abord les Champs-Élysées où les “gilets jaunes” ont prévu de se rassembler en fin de matinée, puis la place de la République, autre lieu de rassemblement dans l’après midi cette fois. D’autres “gilets jaunes” veulent également aller sur le Champ-de-Mars. Les manifestations devraient se poursuivre dès 17h, avec une nouvelle “nuit jaune” prévue sur la place de la République. Un rassemblement statique essentiellement, avec pour thème le Référendum d’initiative citoyenne et l’antisémitisme.

Des cortèges s’élanceront aussi en région à Lyon, Marseille, Boulogne sur Mer ou encore Nice.

Des manifestations qui se poursuivront également ce dimanche 17 février, c’est la nouveauté de cette 14ème journée d’action des “gilets jaunes”. Ils se donneront rendez-vous à 11h à l’Arc de Triomphe, direction le Champ-de-Mars avec un parcours incluant le ministère du Travail le Medef ainsi que la mur de la Paix.

Let a comment