EN DIRECT – Emeutes à Minneapolis : le corps d’un homme retrouvé près d’une voiture brûlée – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Emeutes à Minneapolis : le corps d’un homme retrouvé près d’une voiture brûlée | LCI

































International

USA – Les tensions ne retombent pas dans plusieurs villes des Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, un homme noir de 46 ans, lors d’une interpellation à Minneapolis. Suivez les dernières actualités du jour sur le drame.

DRAME

Le corps d’un homme a été retrouvé près d’une voiture brûlée tôt dimanche matin à Minneapolis, selon les autorités de la ville secouée par des émeutes depuis la mort en début de semaine d’un Afro-Américain, George Floyd, peu après son interpellation.

La police a répondu vers 04H00 du matin au signalement d’une voiture en train de brûler, selon John Elder, porte-parole de la police de la ville du nord des Etats-Unis. 

Une fois le feu éteint par les pompiers, des agents ont trouvé le corps d’un homme décédé à quelques mètres de la voiture calcinée, présentant des contusions.  L’identité de la victime et la cause de la mort n’ont pas été communiquées pour le moment.

EN IMAGES

La tension est vive à Minneapolis, en témoigne ce récit de notre journaliste présent sur place.

LONDRES

Une manifestation se déroule actuellement dans la capitale du Royaume-Uni, malgré le couvre-feu en vigueur.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CHINE

Les médias d’Etat chinois ont établi ce week-end un parallèle entre l’action des militants pour la démocratie à Hong Kong et les violences dans de nombreuses villes américaines, dénonçant l’attitude des autorités américaines.

“Un jour, la présidente (démocrate, ndlr) de la Chambre (des Représentants) des Etats-Unis, Nancy Pelosi, a qualifié les violentes protestations à Hong Kong de ‘beau spectacle à voir’ (…). Les responsables politiques américains peuvent maintenant se délecter, de leurs propres fenêtres, de ce spectacle”, a ainsi écrit samedi le Global Times. Des vidéos ont en outre été diffusées par ces médias pour suggérer que la police de Hong Kong agissait avec plus de “retenue” que les forces de l’ordre sur le sol américain.

“La violence s’étend à travers les Etats-Unis (…) Les responsables politiques américains devraient faire leur travail et aider à résoudre les problèmes aux Etats-Unis, plutôt que d’essayer de provoquer de nouveaux problèmes et des troubles dans d’autres pays”, a de son côté commenté dimanche le China Daily, un porte-voix du Parti communiste chinois. 

DRAME

Le corps d’un homme a été retrouvé près d’une voiture brûlée tôt dimanche matin à Minneapolis, selon les autorités de la ville secouée par des émeutes depuis la mort en début de semaine d’un Afro-Américain, George Floyd, peu après son interpellation.

La police a répondu vers 04H00 du matin au signalement d’une voiture en train de brûler, selon John Elder, porte-parole de la police de la ville du nord des Etats-Unis. 

Une fois le feu éteint par les pompiers, des agents ont trouvé le corps d’un homme décédé à quelques mètres de la voiture calcinée, présentant des contusions.  L’identité de la victime et la cause de la mort n’ont pas été communiquées pour le moment.

INJUSTICE

Sa vidéo a été visionnée plus de 2,3 millions de fois a été citée par Barack Obama.

“Je veux juste vivre” : après la mort de George Floyd, le gospel poignant de Keedron, 12 ans

CALIFORNIE

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a proclamé l’état d’urgence dans le comté de Los Angeles.

JOE BIDEN

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a condamné les violences survenues ces derniers jours, tout en assurant que les Américains avaient le droit de manifester contre les violences policières.

ATLANTA

A Atlanta, les joueurs NBA Malcolm Brogdon, Jaylen Brown et celui de G-League Justin Anderson ont pris part aux manifestants, accompagnés du rappeur Lil Yachty.

NEW YORK

Samedi, dans le quartier de Brooklyn à New York, deux voitures de police ont avancé sur la foule, projetant des manifestants au sol.

MANIFESTATIONS

Connu pour ses textes très engagés, le rappeur américain J. Cole a participé aux protestations dans sa ville natale, Fayetteville, en Caroline du Nord, après la mort de George Floyd. Ce dernier a même refusé de prendre des photos avec des fans, pour ne pas “nuire au message de la manifestation”.

POLICE

Selon le commissaire du Département des services correctionnels du Minnesota, Paul Schnell, il n’y a pas eu de blessés graves lors des manifestations de cette nuit à Minneapolis, rapporte CNN. En revanche, “des dizaines” d’arrestations ont été recensées depuis le début de la nuit, et continuent de se produire.

RÉACTION

Le président américain Donald Trump a salué le travail de la garde nationale à Minneapolis tout en critiquant le maire démocrate de la ville. “La garde nationale a été libérée à Minneapolis pour faire le travail que le maire démocrate n’a pas pu faire.”

Si elle avait été mobilisée “il y a deux jours, il n’y aurait pas eu de dommages et le siège de la police n’aurait pas été détruit”, a-t-il tweeté.

ÉTAT D’URGENCE

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, proclame l’état d’urgence dans le comté de Los Angeles.

COUVRE-FEUX

Selon les informations de CNN, au moins 25 villes dans 16 États différents ont désormais mis en place des couvre-feux pour tenter d’éviter les violences. Douze États ont également activé la garde nationale.

RÉACTION

Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a réagi cette nuit aux violences entre manifestants et policiers. “Protester contre une telle brutalité est juste et nécessaire. C’est une réponse tout à fait américaine. Mais brûler et détruire inutilement ne l’est pas. La violence qui met des vies en danger ne l’est pas. La violence qui détruit et ferme les entreprises ne l’est pas”, a-t-il écrit dans un communiqué.

“L’acte de protester ne devrait jamais éclipser la raison pour laquelle nous protestons. Cela ne devrait pas éloigner les gens de la juste cause que la protestation est censée faire avancer.”

IMAGES DE LA NUIT

Des heurts entre manifestants et policiers ont secoué cette nuit plusieurs grandes villes des Etats-Unis.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

LA POLICE CHARGE DES MANIFESTANTS

Des policiers en tenue anti-émeutes ont chargé samedi soir des manifestants qui défiaient le couvre-feu à Minneapolis, tirant des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour les éloigner d’un commissariat, a constaté un photographe de l’AFP.

Le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, soucieux d’empêcher une nouvelle nuit d’émeutes, avait prévenu que les manifestants se trouveraient dans une “situation très dangereuse” s’ils violaient à nouveau le couvre-feu. Jusqu’ici les forces de l’ordre, secondées par des soldats de la Garde nationale, sont plutôt restées en retrait, d’abord pour ne pas envenimer le climat, ensuite parce qu’elles n’étaient pas en nombre suffisant, ont reconnu les autorités.

COUVRE-FEUX

Los Angeles, Philadelphie et Atlanta font partie des villes américaines ayant annoncé un couvre-feu samedi, afin d’endiguer de violentes manifestations qui ont éclaté à travers les Etats-Unis.

Des couvre-feux nocturnes similaires ont également été mis en place dans le Kentucky, notamment à Louisville.

RÉACTION

En déplacement au centre spatial Kennedy en Floride où il assistait au premier vol spatial habité de SpaceX, Donald Trump a dénoncé les émeutes de la nuit passée à Minneapolis comme l’oeuvre de “pilleurs et d’anarchistes”.

“La mort de George Floyd dans les rues de Minneapolis est une grave tragédie”, a déclaré le président américain, estimant que la mémoire de la victime était “déshonorée par les émeutiers, les pilleurs et les anarchistes” et appelant à “la réconciliation, pas la haine, la justice, pas le chaos”.

DES FORCES DE L’ORDRE EN RENFORT

Alors que les autorités redoutent une cinquième nuit de manifestations et de violences à Minneapolis après la mort de George Floyd, 1200 membres supplémentaires des forces de l’ordre vont être envoyés sur place. Les précisions de notre correspondante aux Etats-Unis, Amandine Atalaya.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MINNEAPOLIS

Au lendemain des heurts, des citoyens se sont retroussés les manches pour nettoyer les rues de la ville.

RÉACTION

Le ministre de la Justice William Barr a attribué les violences à des “groupes d’extrême gauche et anarchistes”, tandis que Donald Trump, via un tweet, y a vu “des gauchistes radicaux, de mauvaises personnes”.

REPORTAGE

Retour sur les événements de ces dernières heures avec le reportage à Minneapolis de nos envoyés spéciaux.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

BILAN

Quelques dizaines de personnes ont été arrêtées à Minnesota dans la nuit de vendredi à samedi, dont 80% provenaient d’autres régions des Etats-Unis, selon les autorités locales qui ont indiqué disposer d’informations montrant que des groupes suprémacistes blancs et des émeutiers avaient utilisé les réseaux sociaux et le “dark web” pour organiser le mouvement.

Les manifestations prévues dans la journée en mémoire de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans, mort lundi juste après son arrestation, restent autorisées. Mais le couvre-feu sera maintenu à partir de 20H00 samedi et “il sera dangereux d’être dans la rue cette nuit”, a prévenu le gouverneur

REACTION

Le joueur du PSG a réagi aux événements en cours aux USA, publiant un tweet pour demander justice pour George Floyd.

REACTION

Le joueur du PSG a réagi aux événements en cours aux USA, publiant un tweet pour demander justice pour George Floyd.

NEW YORK

A New York, plus de 200 personnes ont été arrêtées après de violents incidents ayant fait plusieurs blessés au sein des forces de l’ordre. Un cocktail molotov a été lancé à l’intérieur d’une voiture de police qui était occupée. “C’est un miracle qu’aucun policier n’ait été tué”, a déclaré le chef de la police Dermot Shea.

CONSTITUTION AMERICAINE

L’armée américaine ne peut légalement pas intervenir sur le territoire américain, au nom de la protection des civils, sauf en cas d’insurrection, ce qui ne s’est pas produit depuis 1992, lors des émeutes de Los Angeles ayant suivi la mort d’un autre homme Noir aux mains de la police, Rodney King. 

ARMEE

Selon le major-général Jon Jensen, qui dirige la Garde nationale du Minnesota, les renforts militaires vont être portés ce samedi à 1.700 hommes à Minneapolis et dans la ville voisine de Saint-Paul.

 RUPTURE

Selon CBS, la femme de Derek Chauvin, le policier soupçonné d’avoir entraîné la mort de George Floyd à Minneapolis, aurait demandé le divorce depuis le drame.

GARDE NATIONALE

Le gouverneur du Minnesota Tim Walz a annoncé ce samedi avoir autorisé la “pleine mobilisation” de la garde nationale de l’Etat. Une décision inédite en 164 ans d’histoire de la garde nationale du Minnesota.

HOMMAGE

Lors du match entre Schalke 04 et le Werder Brême en Bundesliga ce samedi, le footballeur américain Weston McKennie a arboré un brassard sur lequel est inscrit “Justice for George”.

PORTRAIT

L’homme de 46 ans a été tué lundi par un policier blanc lors d’une interpellation.

Qui était George Floyd, le “doux géant” dont la mort embrase l’Amérique ?

ARRESTATIONS

Selon CNN, qui cite la police de New York, un des manifestants arrêtés pendant les protestations après la mort de George Floyd a été accusé de tentative de meurtre pour avoir jeté un cocktail Molotov sur un véhicule de police.

MBAPPE

A l’instar de nombreuses stars ou anciennes gloires de la NBA, le footballeur français Kylian Mbappé a également réagi sur Twitter avec le hashtag #JusticeForGeorge.

BEYONCE

Comme Rihanna, Beyoncé a condamné la mort de George Floyd sur Instagram. “Nous avons besoin de justice pour George Floyd. Nous avons tous été témoins de son assassinat en plein jour. Nous sommes brisés et dégoûtés” a-t-elle dit dans une vidéo.

RIHANNA

La chanteuse Rihanna s’est indignée de la mort de George Floyd sur les réseaux sociaux, condamnant un meurtre. “Regarder mon peuple se faire assassiner et lyncher jour après jour a poussé mon cœur dans ses retranchements” a-t-elle écrit.

DONALD TRUMP

Sur Twitter, le président des Etats-Unis a appelé ses supporters à venir le soutenir devant la Maison Blanche ce samedi soir.

LA COLERE S’ETEND

Des manifestations ont eu lieu dans de nombreuses villes un peu partout aux Etats-Unis. Voici les images. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

“LES MANIFESTANTS VEULENT L’ARRESTATION DES QUATRE POLICIERS”

Voici les dernières informations sur les événements en cours à Minneapolis avec notre journaliste sur place.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CAUSES DE LA MORT

Selon l’avocat de la famille du défunt, une deuxième autopsie, indépendante, devrait être réalisée sur le corps de George Floyd. “Nous allons reprendre la garde de son corps et faire venir le Dr Michael Baden pour effectuer une autopsie indépendante. La famille ne fait confiance à rien venant de la police de Minneapolis. Comment peuvent-ils ?” a-t-il déclaré. 

La première autopsie indique que l’homme de 46 ans ne serait pas mort d’asphyxie ou d’étranglement mais que l’action du policier aurait pu aggraver les problèmes de santé déjà présents chez Floyd, à savoir une maladie coronarienne et une maladie cardiovasculaire. Une version que rejette la famille.

COLÈRE

Les mouvements de protestation se multiplient ces dernières heures après la mort de George Floyd à Minneapolis lundi. Le mouvement s’étend à tout le pays.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

DRAME

Une fusillade a éclaté lors d’une manifestation à Detroit la nuit dernière, causant la mort d’un jeune homme de 19 ans. Les coups de feu sont survenus alors que la “grande majorité” des manifestants était pacifique, selon la police locale. La jeune victime aurait été abattue par une personne étant au vol d’un SUV et tirant en direction de la foule. Le suspect est toujours recherché par les forces de l’ordre.

PRISE DE PAROLE

Ami proche de George Floyd, l’ancienne star de la NBA Stephen Jackson a adressé un message fort à destination de tous les Américains : “A mes frères blancs, je vous aime. Chaque race, je vous aime. Mais cela est arrivé à un point où, si vous m’aimez et que vous ne vous tenez pas à mes côtés, alors votre amour ne veut rien dire.”

MANIFESTATIONS

Les manifestations se multiplient dans le pays après la mort de George Floyd à Minneapolis, comme le montrent ces photos prises à Dearborn et Washington.

RÉACTION

La jeune joueuse de tennis américaine, Coco Gauff, âgée de 16 ans, a publié une vidéo sur le réseau social TikTok, en réaction à la mort de George Floyd lors d’une interpellation à Minneapolis. “Suis-je la prochaine ?” s’est interrogée la championne, apparaissant la tête sous une capuche. “J’utilise ma voix pour lutter contre le racisme. Utiliserez-vous la vôtre?” ajoute-t-elle.

4e NUIT D’EMEUTE : LE RECIT DE NOTRE JOURNALISTE A MINNEAPOLIS

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

DONALD TRUMP : “LA FAMILLE DE GEORGE FLOYD A DROIT A LA JUSTICE”

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi avoir parlé avec la famille de George Floyd.  “Je comprends la douleur”, a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.

“La famille de George a droit à la justice”, a-t-il ajouté. “Les habitants du Minnesota ont droit à la sécurité”, a-t-il encore dit évoquant les émeutes qui secouent cet Etat depuis ce décès qui a ravivé les plaies raciales des Etats-Unis.

MINNEAPOLIS

Malgré le couvre-feu, Minneapolis a connu cette nuit sa 4e nuit de tensions.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
La mort de l’Afro-Américain George Floyd lors d’une arrestation violente continue de provoquer de vives tensions aux Etats-Unis. Des centaines de personnes ont manifesté à nouveau samedi dans de nombreuses villes du pays désormais placées sous couvre-feu.

Le président Donald Trump a promis de “stopper la violence collective”, après plusieurs nuits d’émeutes à Minneapolis, où cet Afro-Américain de 46 ans est décédé lundi aux mains de la police

Les événements ont conduit au déploiement de soldats de la garde nationale à Minneapolis.  L’inculpation vendredi du policier impliqué dans le décès de George Floyd a été saluée par la famille de la victime mais jugée trop tardive.

Toute l’info sur

La mort de George Floyd embrase Minneapolis

Une multitude d’événements se sont enchaînés ces derniers jours, depuis la mort de George Floyd à la suite de son arrestation par un policier qui avait longuement appuyé son genou contre sa gorge. En plus des manifestations, l’ONU a appelé à la fin des “meurtres” raciaux d’Afro-Américains par la voix de sa haute-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Ce vendredi, une équipe de journaliste de CNN a également été arrêté en plein tournage à Minneapolis. 

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply