Advertisements

EN DIRECT – Déconfinement: face à l’inquiétude, Macron en visite dans une école des Yvelines – Le Figaro

Spread the love
xxxxxx. xxx xxxx xxx.

L’épidémie de nouveau coronavirus a fait 95 morts de plus en 24 heures en Russie, où 10.102 nouveaux cas de contamination ont été recensés, ce qui porte le bilan à 1451 décès et à 155.370 infections, annonce mardi la cellule de crise fédérale. Le nombre de nouveaux cas était de 10.581 lundi.

Le marché automobile britannique a connu en avril son pire mois depuis 1946, dans l’immédiat après-guerre, avec un effondrement de 97% sur un an des nouvelles immatriculations, a indiqué mardi l’association sectorielle SMMT.
Seules 4000 voitures ont été vendues, les concessionnaires ayant été fermés à cause des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus, et ces livraisons concernent essentiellement des commandes pour des flottes d’entreprise, précise la SMMT.
L’Espagne a recensé 282.891 chômeurs supplémentaires en avril, principalement dans le tourisme, après plus de 300.000 en mars, en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi le ministère du Travail. Le volume des aides publiques versées aux chômeurs a atteint un «record historique», avec une hausse de près de 137% en avril, précise le ministère dans un communiqué.
New Delhi préparait mardi une importante opération de rapatriement de ses ressortissants avec des navires militaires et des vols spéciaux, des centaines de milliers d’Indiens étant bloqués à l’étranger à cause des restrictions mondiales de voyages.Afin de ramener des personnes, un navire militaire est en route pour les Émirats arabes unis, où vit une communauté indienne de 3,3 millions de personnes – soit près d’un tiers de la population de ce pays du Golfe -, et deux autres pour les Maldives, a indiqué mardi à l’AFP un porte-parole de l’armée.

Selon un communiqué des autorités, l’opération d’évacuation commencera jeudi sur la base de listes de «citoyens indiens en détresse» dressées par les différentes ambassades indiennes. Le gouvernement de Narendra Modi n’a pas indiqué combien de personnes il comptait ramener au pays. Le consulat indien à Dubaï a reçu à lui seul 200.000 demandes de rapatriement et a appelé sur Twitter les Indiens vivant sur place à «la patience et la coopération».

En lançant «Désinfox coronavirus», une rubrique de son site internet qui recense des articles de «fact-checking» sur le Covid-19 publiés par des médias français, le gouvernement s’est mis à dos de nombreux journalistes, qui lui reprochent de s’ériger en arbitre de l’information et d’agir au détriment de l’objectif poursuivi.
Mise en ligne fin avril, cette nouvelle section du site gouvernement.fr présente des liens vers des articles »de médias français luttant, dans le cadre de la crise sanitaire, contre la désinformation». Ces médias sont franceinfo, Libération, 20 Minutes, Le Monde et l’Agence France-Presse.Mais plusieurs dirigeants de médias dont les articles ont été sélectionnés ont dénoncé une confusion des rôles, comme le directeur des rédactions de Libération Laurent Joffrin. Dans un texte publié dimanche, une trentaine de Sociétés des journalistes et Sociétés des rédacteurs ont dénoncé en choeur l’opération, estimant que «L’État n’est pas l’arbitre de l’information» et qu’il «donne l’impression, dans un mélange des genres délétère, de labelliser la production de certains médias». Enfin, le Syndicat national des journalistes (SNJ) a annoncé lundi soir avoir saisi le Conseil d’État en référé pour obtenir le retrait de cette rubrique, y voyant «une atteinte à la liberté de la presse».

La secrétaire d’État à l’Économie et aux Finances Agnès Pannier-Runacher a assuré mardi que “tout le monde pourrait avoir un masque” le 11 mai prochain, jour prévu pour le déconfinement en France, insistant sur l’importance de ne pas en “stocker” pour qu’ils puissent bénéficier à ceux qui en ont le plus besoin.
“Tout le monde pourra avoir un masque”, a-t-elle déclaré sur LCI. “Il faut évidemment s’organiser pour que certains ne stockent pas des masques qui soient utiles à d’autres et s’organiser pour que tous ces masques produits sur le territoire ou qui arrivent par avions soient bien dispatchés sur l’ensemble du territoire”.» LIRE AUSSI – Reportage : comment les masques grand public sont-ils testés ?

Le bénéfice de Total s’est effondré au premier trimestre avec la chute des cours du brut, obligeant le géant français des hydrocarbures à renforcer son plan d’économies et à produire moins que prévu cette année. Son bénéfice net a baissé de 99% au premier trimestre à 34 millions de dollars, contre 3,1 milliards un an plus tôt, a indiqué le groupe mardi.
“Le groupe fait face à des circonstances tout à fait exceptionnelles: la crise sanitaire du Covid-19 qui affecte l’économie mondiale et crée des incertitudes majeures et la crise des marchés pétroliers avec un prix du pétrole en très forte chute depuis mars”, a souligné le PDG, Patrick Pouyanné.
La Poste, dont les services ont été réduits avec la crise du coronavirus, compte rétablir progressivement ses tournées le samedi et rouvrir tous ses bureaux d’ici à la fin mai, et va proposer un service de collecte de courrier à domicile pour les personnes vulnérables.
À partir du 11 mai et “de façon progressive, le facteur passera six jours par semaine pour distribuer les colis, les lettres recommandées et prioritaires (avec des timbres rouges, NDLR), la presse quotidienne, collecter le courrier, et assurer les services de proximité”, a indiqué mardi le groupe public dans un communiqué.

» LIRE AUSSI – Distribution de masques : à quoi ressemble la plateforme de La Poste annoncée par Philippe ?
Le PDG de la Poste Philippe Wahl s’est par ailleurs engagé à rouvrir la totalité de ses 7700 bureaux présents sur le territoire français avant la fin mai. “La Poste n’a pas été défaillante et n’a pas disparu”, a-t-il déclaré sur RTL. “La preuve c’est que nous avons au mois d’avril distribué les prestations sociales à 1,5 million de personnes dans les bureaux de poste.”






L’économie australienne perd chaque semaine quatre milliards de dollars australiens (2,3 milliards d’euros) en raison des restrictions prises pour combattre le coronavirus, a annoncé mardi le gouvernement, précisant qu’un million de personnes avaient perdu leur travail à cause de l’épidémie.
Les mafias italiennes profitent la crise du Covid-19 pour prospérer dans le pays. Elles distribuent des produits alimentaires et contribuent à l’octroi de prêts gratuits, pour attirer les plus démunis dans leurs réseaux. Figaro Live fait le point.





Le groupe bancaire français BNP Paribas anticipe un possible repli de jusqu’à 20% de son bénéfice net en 2020, conséquence de la crise sanitaire du Covid-19 qui a déjà fait fondre de 33% son bénéfice au premier trimestre, a-t-il annoncé mardi.
Dans le contexte de crise sanitaire et “sauf nouvelle crise ou nouveaux développements, le résultat net part du groupe pourrait en 2020 diminuer de 15% à 20% environ par rapport à 2019”, fait savoir le groupe dans un communiqué.Le groupe prévoit “une hausse des revenus d’intérêts compensant pour partie le recul des commissions affectées par la crise”. Parallèlement, il prévoit “d’amplifier la baisse des frais de gestion initialement prévue, mais cette baisse pourrait être compensée par la hausse du coût du risque”.
Les élus de Guadeloupe ont voté lundi une motion favorable à la reprise de l’école en septembre, plutôt qu’à partir du 11 mai comme le prévoit le plan de déconfinement voulu par le gouvernement.
Ce sont “29 maires” (sur 32), “la présidente du département, le président de région”, qui s’opposent “à un retour des élèves en établissement scolaire le 11 mai prochain comme annoncé par le gouvernement, tout en prenant en compte la volonté de certaines collectivités qui seraient prêtes pour une rentrée avancée”, selon la motion votée par les élus, réunis en conférence territoriale.»  LIRE AUSSI – Reprise de l’école : ces élus locaux qui freinent des quatre fers

Plus d’un quart de million de personnes ont succombé au nouveau coronavirus depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP, mais le reflux apparent de la pandémie incite de plus en plus de pays, en particulier en Europe, à alléger les restrictions imposées aux populations.

Dans la course à obstacles vers le déconfinement du 11 mai, Emmanuel Macron se rend mardi dans une école des Yvelines pour tenter de lever les inquiétudes des maires en charge de préparer cette périlleuse rentrée.Quelque 329 maires d’Ile-de-France, dont la maire PS de Paris Anne Hidalgo, ont écrit dimanche au président Macron pour lui demander de repousser la réouverture des écoles à une date ultérieure, dénonçant un déconfinement “à marche forcée”. Mais pour le président de la République, c’est une “étape indispensable” afin de remettre le pays en marche, après le confinement de millions de Français pendant près de deux mois.





» LIRE AUSSI – Reprise de l’école: ces élus locaux qui freinent des quatre fers

Voici les principales informations de lundi, dans le monde :- Au Royaume-Uni, Boris Johnson compte annoncer dimanche un déconfinement progressif du pays.

– La mortalité due à l’épidémie de coronavirus a été sous estimée en Italie, selon l’institut national de la statistique (Istat), qui souligne dans une étude que des milliers de cas n’ont jamais été recensés. Le bilan quotidien était en hausse hier, mais le nombre de nouveaux cas baissait dans la péninsule.

– L’OMS a jugé «spéculatives» les déclarations américaines sur l’origine du nouveau coronavirus, affirmant disposer de preuves que le nouveau coronavirus provient d’un laboratoire de la ville chinoise de Wuhan, berceau de la pandémie.

– Le Trésor américain va emprunter près de 3000 milliards de dollars, un record. 

– La France passe la barre des 25.000 morts. L’épidémie de coronavirus a fait 306 décès supplémentaires en France en 24 heures. Le nombre total de décès s’élève à 25.201, dont 15.826 dans les hôpitaux et 9375 dans les établissements sociaux et médicosociaux. 

– Le Sénat a rejeté le plan de déconfinement de l’exécutif, qui prévoit une réouverture des commerces et une reprise progressive de l’activité économique à partir du 11 mai, sur fond  d’inquiétudes soulevées par la responsabilité des élus locaux dans la réouverture des écoles notamment.

» LIRE AUSSI – Déconfinement: aide pour les jeunes, retour à l’école… Ce qu’il faut retenir des annonces de Philippe

– Le premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu’une aide exceptionnelle de 200 euros serait apportée pour 800.000 jeunes précaires ou modestes, touchant des APL, de moins de 25 ans. “Beaucoup de jeunes ont perdu leur emploi ou leur stage.” à la suite du confinement, a en effet rappelé le chef du gouvernement. 

» LIRE AUSSI – La cacophonie au sommet de l’État brouille le message du déconfinement

Le gouvernement s’est dit prêt à anticiper la reprise des offices religieux dès le 29 mai, si la situation sanitaire ne se dégrade pas, car la période du 29 mai au 1er juin est un «moment important pour plusieurs cultes», a déclaré Edouard Philippe.

La France va contribuer à l’initiative pour la recherche d’un vaccin et d’un traitement à hauteur de 500 millions d’euros, a annoncé Emmanuel Macron.

– Il y a probablement plusieurs «patients zéro» de l’épidémie en France selon des chercheurs de l’institut Pasteur. Retrouvez notre décryptage :

» LIRE AUSSI – Coronavirus: il y a probablement plusieurs «patients zéro» de l’épidémie en France

Bonjour à tous ! Bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’actualité nationale et mondiale liée à l’épidémie de Covid-19. Nous sommes le lundi 4 mai, soit le 50e jour du confinement en France.

Vous pouvez retrouver le live de lundi en cliquant ici. Bonne journée sur Le Figaro !

Advertisements

Leave a Reply