EN DIRECT – Covid : « le système de santé publique n’était pas prêt », estime Jean-François Delfraissy – Les Échos

Spread the love

Publié le 15 sept. 2020 à 6:41Mis à jour le 15 sept. 2020 à 15:29

Des mesures plus restrictives à Bordeaux, Marseille, Rennes où Lille : partout en France, les autorités tentent de réagir face au rebond des contaminations au Covid-19. Ce mardi s’ouvrent par ailleurs les auditions du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, et du professeur Didier Raoult par la commission d’enquête sénatoriale chargée d’étudier la réponse française à l’épidémie.

Les principales informations à retenir :

> PSA et Fiat Chrysler modifient les termes de leur fusion

> Plus de 6.000 nouveaux cas de contaminations recensés en France

> Des mesures plus contraignantes annoncées en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône

>>> Suivez en direct l’actualité de ce 15 septembre

> Nouvelles restrictions au Danemark face à la hausse des cas

Le Danemark a annoncé de nouvelles restrictions face à la remontée du nombre des cas de Covid-19, avec un nouvel appel de la Première ministre à respecter les consignes de recommencer à réduire ses contacts.

« La contamination est à un haut niveau. Le nombre des hospitalisés a augmenté. L’institut sanitaire avertit que nous sommes au bord de quelque chose qui peut se transformer en deuxième vague », a expliqué la cheffe du gouvernement Mette Frederiksen sur Instagram.

> France : le projet de loi prolongeant les restrictions en Conseil des ministres mercredi

Le projet de loi prolongeant jusqu’au 31 mars la possibilité de restreindre rassemblements et déplacements en raison de l’épidémie de Covid-19 sera présenté mercredi en Conseil des ministres, a appris l’AFP de sources gouvernementales mardi.

Le texte étend de six mois la législation en vigueur et dont la date butoir était fixée au 30 octobre. L’Assemblée nationale doit en commencer l’examen le 1er octobre.

> La Suède va lever l’interdiction des visites en maison de retraite

La Suède, qui a attiré l’attention avec sa stratégie moins stricte face au Covid-19, va lever l’interdiction des visites dans les maisons de retraites, largement touchées par le virus au début de l’épidémie, a annoncé le gouvernement. La mesure était une des rares interdictions décidées par le pays scandinave, avec notamment celle bannissant les rassemblements de plus de 50 personnes, toujours en vigueur.

> Trump dément toute pression politique sur les vaccins

Donald Trump a assuré ne pas faire pression à des fins politiques pour accélérer la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. « Je ne le fais pas pour des raisons politiques. Je veux ce vaccin rapidement », a dit le président américain sur Fox News.

> La Foire de Paris et la Foire d’automne reportées en 2021

« Au vu des différentes évolutions de la réglementation liée à la gestion de la crise sanitaire et de ses conséquences, c’est avec beaucoup de regrets que Foire d’Automne et Foire de Paris annoncent que l’édition spéciale Foire d’automne – Foire de Paris […] ne se tiendra pas aux dates prévues » indique un communiqué. La Foire de Paris devait avoir lieu du 23 octobre au 1er novembre, en même temps que la Foire d’automne.

L’an dernier, la Foire de Paris, qui abrite le célèbre concours Lépine des inventeurs, avait attiré 486.000 visiteurs et généré un total de 184 millions d’euros de dépenses en douze jours.

> Prime Covid insuffisante : grève dans les laboratoires médicaux Biofusion

Les 20 laboratoires Biofusion du Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne et Lot étaient fermés mardi en raison d’une grève des salariés qui protestent notamment contre une « prime Covid » jugée insuffisante, rapporte l’AFP ce mardi.

Il s’agit d’un des premiers mouvements de grève dans des laboratoires de biologie médicale depuis la multiplication des tests virologiques (PCR) en France dont le nombre dépasse désormais le million par semaine. Cet objectif, fixé par le ministre de la Santé Olivier Véran, est synonyme de travail à la chaîne pour les laboratoires, dont les personnels fatiguent.

> Sur la Toile, la crise sanitaire a profité aux commerçants traditionnels

Il est faux de dire que la crise de la Covid-19 et le confinement ont bénéficié au commerce en ligne. Le bilan que la Fevad (syndicat du e-commerce) a publié ce mercredi est plus nuancé. Au cours du deuxième trimestre, les ventes ont progressé de 5,3 % pour un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros. Mais en 2016, pendant la même période, les cyberachats avaient grimpé de 12 %.

Pendant la crise, la croissance du e-commerce a été réduite de moitié. « Au mois d’avril, au plus fort de la crise sanitaire, l’e-commerce n’a progressé que de +0,8 % par rapport à avril 2019 » souligne la Fevad.

> La pandémie a déjà détruit 700.000 emplois au Royaume-Uni

Les derniers chiffres du chômage au Royaume-Uni sont loin de rassurer, alors que le dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement de Boris Johnson pour limiter les dégâts collatéraux du coronavirus sur l’économie doit s’arrêter fin octobre.

Selon les statistiques publiées ce mardi par les autorités fiscales britanniques, le nombre des employés ayant reçu une feuille de paie en août a baissé de 695.000 par rapport à mars. Près de 700.000 personnes ont donc perdu leur emploi outre-Manche depuis le début de la pandémie, qui a conduit le gouvernement à imposer pour environ trois mois un confinement obligatoire le 23 mars dernier. Le total des pertes d’emplois s’élevait à 659.000 en juillet.

> Pétrole : l’AIE abaisse sa prévision de demande, perspectives « fragiles »

Selon le rapport mensuel de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié ce mardi, la demande devrait se situer cette année autour des 91,7 millions de barils par jour (bpj), soit 200.000 bpj de moins que la projection du mois dernier pour 2020.

La recrudescence des cas de coronavirus dans de nombreux pays, les mesures de confinement, le télétravail et un secteur de l’aviation en convalescence sont autant de facteurs qui nuisent à la demande, explique l’AIE.

> La Russie signale plus de 5.500 nouveaux cas en 24 heures

Le quatrième pays le plus touché au monde par le virus en termes d’infections a signalé 150 décès supplémentaires imputés à l’épidémie au cours des derniers 24 heures, soit 18.785 morts depuis le début de l’épidémie.

> Australie : aucun décès du coronavirus pour la première fois en deux mois

Cette nouvelle intervient au moment de l’assouplissement des mesures de restriction à Melbourne, décidé à la suite d’un ralentissement de l’épidémie. Selon un décompte de l’AFP, seuls 50 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés ce mardi dans tout le pays, un chiffre sans commune mesure avec les plus de 700 cas quotidiens franchis certains jours, fin juillet et début août.

> Allemagne : le moral des investisseurs en septembre à son plus haut niveau depuis 2000

Le moral des investisseurs allemands a poursuivi sa hausse en septembre, dans un contexte de reprise dans la première économie de la zone euro, après le choc de la pandémie, selon le baromètre ZEW publié ce mardi.

Cet indicateur, particulièrement instable, atteint 77,4 points, son plus haut niveau depuis mai 2000, en hausse de 5,9 points sur un mois. Dans la zone euro, il monte à 73,9 points, en hausse de 9,9 points.

> Le gouvernement britannique critiqué pour les ratés du dépistage

En pleine résurgence de l’épidémie, le gouvernement britannique se trouve sous le feu des critiques pour les ratés du dépistage, qui font craindre aux responsables de la santé des répercussions sur la continuité des services de soins. Quasi inexistants au départ, les moyens de dépistage au Royaume-Uni ont considérablement augmenté depuis le printemps avec une capacité revendiquée de plus de 300.000 tests par jour.

> Edouard Balladur positif au coronavirus mais « pas en danger », selon son entourage

L’ancien Premier ministre, 91 ans, a été testé positif au Covid-19 mais il n’est « pas en danger », a indiqué ce mardi à l’AFP le maire LR du XVe arrondissement de Paris, Philippe Goujon.

Deux autres sources de l’entourage de M. Balladur ont confirmé à l’AFP cette information. « Tout va bien », a assuré l’une, tandis que l’autre assurait qu’il est « en pleine forme ».

> « Le système de santé publique n’était pas prêt à un tsunami de ce type », estime Jean-François Delfraissy

Interrogé par la commission d’enquête sénatoriale dédiée au Covid-19, le président du conseil scientifique revient ce mardi sur la réponse française à l’épidémie. Il s’est notamment dit favorable à la création d’une instance rattachée à Matignon et à même de faire face « à toutes les crises, au-delà du sanitaire ».

Selon lui, il y a eu « un élément de chance, ou de malchance, c’est l’épisode de Mulhouse. On n’aurait pas eu Mulhouse, on se serait probablement trouvé dans une situation intermédiaire. Un peu moins bien que l’Allemagne, mais un peu mieux que là où on est arrivé ».

> La consommation repart à la hausse en Chine, pour la première fois en 2020

En août, les ventes au détail ont progressé de 0,5 %, mettant fin à sept mois de contraction. Sur la même période, la croissance de la production industrielle a aussi accéléré. Les mesures de soutien de Pékin pour stimuler la croissance commencent à se faire sentir, malgré la pandémie de coronavirus.

Cet indicateur clé de la consommation avait plongé en début d’année au plus fort de la pandémie (-20,5 % sur un an en janvier et février). Et depuis, il s’était toujours affiché en repli, bien que plus modérément ces derniers mois (-1,1 % en juillet).

> Naturalisation accélérée pour les étrangers « en première ligne » pendant l’épidémie

Dans une note adressée aux préfets mardi, la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a donné instruction d’« accélérer et faciliter » la naturalisation française des ressortissants étrangers qui sont intervenus pendant la crise sanitaire, en particulier dans le secteur de la Santé.

« Les dossiers d’accès à la nationalité des personnes ayant contribué activement, en première ligne, à la lutte contre la Covid-19, notamment les personnels de santé, pourront voir leur traitement accéléré et facilité », écrit la ministre chargée notamment des questions liées aux réfugiés et à l’intégration dans un télégramme.

> La fiabilité des données sur le vaccin russe mis en doute

Un groupe de scientifiques a envoyé une lettre officielle au journal médical « The Lancet » lundi, exposant leurs doutes quant à la fiabilité des données sur les essais préliminaires du vaccin russe « Spoutnik-V » contre le COVID-19.

Enrico Bucci, professeur de biologie à l’Université Temple de Philadelphie et un des auteurs de la lettre, a déclaré que celle-ci avait été signée par 15 scientifiques de cinq pays différents. Cette initiative souligne l’inquiétude croissante des scientifiques quant à la sécurité et à l’efficacité du vaccin « Spoutnik-V », dont l’utilisation a été approuvée par le gouvernement russe avant la fin des essais complets sur l’homme.

> La crise sanitaire dope la fréquentation de la presse en ligne

Avec 10 millions de visites de plus chaque jour, les sites et applications de presse en France ont vu leur fréquentation exploser en un an. La pandémie de Covid-19 y a largement contribué, accélérant du même coup la transition du papier vers le numérique.

> La crise du coronavirus force les start-up tricolores à revoir leur copie

Le rapport annuel effectué par EY pour France Digitale indique qu’en 2019 les start-up françaises ont continué de croître. La crise du Covid-19 les a cependant forcées à revoir leur stratégie, en termes de levée de fonds mais aussi de relation avec leurs clients.

> Fnac-Darty a perdu environ 400 millions d’euros pendant la crise

Le directeur général de Fnac Darty a dit espérer réaliser pour cette année un chiffre d’affaires proche de celui de 2019, soulignant que l’activité du distributeur spécialisé était « bonne ». Interrogé sur BFM Business, Enrique Martinez a expliqué : « on a perdu autour de 400 millions pendant le plus dur de la crise. Depuis, l’activité est bonne et on récupère progressivement une bonne partie ».

> Royaume-Uni : le taux de chômage augmente à 4,1 % à fin juillet

Les pertes d’emploi s’accélèrent au Royaume-Uni. Le taux de chômage y a augmenté à 4,1 % en moyenne glissante pour les trois mois achevés fin juillet, contre 3,9 % sur les trois mois terminés fin juin, d’après l’Office national des statistiques.

Par ailleurs, le nombre de personnes demandant des indemnités de chômage a atteint 2,7 millions an août dans le pays, un bond de plus de 120 % depuis mars, à la suite de vagues de licenciements provoquées par la pandémie, et malgré des aides gouvernementales massives au maintien de l’emploi.

> Le plus grand festival de cinéma d’Asie réduit la voilure

Le Festival international de cinéma de Busan en Corée du Sud est contraint de bouleverser son programme habituel. Il se tiendra cette année du 21 au 30 octobre et tous les événements se déroulant en plein air sont annulés, notamment les cérémonies d’ouverture et de clôture afin d’éviter les rassemblements. Aucune vedette ou personnalité internationale ne sera invitée, et il n’y aura pas de réceptions ou de fêtes. Le jury délibérera en ligne.

> Coronavirus : le nombre d’étudiants étrangers en forte baisse

Le nombre d’étudiants étrangers arrivant en France est en net recul. Selon des premières estimations, l’Hexagone enregistre -40 % d’étudiants en provenance d’Asie et une baisse similaire en provenance d’Amérique du Nord et du Sud. Des étudiants continuent d’arriver en provenance d’Afrique subsaharienne et du Maghreb.

> La Chine confine une ville entière après trois cas de Covid-19

La Chine a confiné une petite ville située à la frontière avec la Birmanie et lancé un dépistage général des habitants après la découverte de trois cas de Covid-19. Tous les habitants doivent désormais rester chez eux et subiront un test de dépistage, a indiqué mardi la mairie. Elle a précisé qu’aucune entrée ou sortie de la ville n’est désormais autorisée.

Le pays asiatique a depuis plusieurs mois endigué l’épidémie sur son sol. Seuls quelques nouveaux malades sont recensés chaque jour, la quasi-totalité étant des Chinois revenus de l’étranger et placés en quarantaine dès leur arrivée.

> Plus de 15.000 cas supplémentaires au Brésil

Le Brésil a enregistré 15.115 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus et 381 décès supplémentaires liés à l’épidémie au cours des vingt-quatre dernières heures, a rapporté le ministère de la Santé.

Le bilan de l’épidémie dans le pays dépasse les 4,3 millions de cas d’infection, et 131.625 décès ont désormais été recensés au total, selon les données gouvernementales.

> Le bilan en Inde avoisine les 5 millions de cas

L’Inde a recensé 83.809 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, un plus bas quotidien en une semaine, selon les données communiquées mardi par le ministère fédéral de la Santé.

Le bilan dans le pays est désormais de 4,93 millions de cas et plus de 80.000 décès, dont 1.054 morts recensés au cours des vingt-quatre dernières heures.

> Des nouvelles mesures en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône

Les préfets de Gironde et des Bouches-du-Rhône ont annoncé de nouvelles mesures lundi afin d’éviter la propagation du coronavirus dans les départements. A Bordeaux, de nouveaux centres de dépistage dédiés seront ouverts à Bordeaux, tandis qu’une entraide régionale des CHU de Poitiers et Limoges est « mise en place » a annoncé le préfet. Ajouter à cela une « verbalisation accrue pour non-port du masque aux abordes des établissements scolaires et dans l’hyper-centre de Bordeaux.

Dans les Bouches-du-Rhône, le préfet Chrisophe Mirmand a indiqué que le port du masque serait obligatoire de 6 heures à 2 heures du matin dans 27 communes du département où le taux d’incidence est supérieur à 100 pour 100.000 habitants. Les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont également interdits dans ces communes, ainsi que les « rassemblements statiques » sur les plages ou dans les jardins.

> Plus de 1.400 nouveaux cas recensés en Allemagne

Le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 261.762, soit 1.407 cas de plus que la veille, selon les données publiées ce mardi par l’Institut Robert Koch (RKI).

Douze décès supplémentaires ont été signalés, ce qui porte le total à 9.362 morts depuis le début de l’épidémie dans le pays.

> Un vaccin pourrait être prêt en Chine en novembre

Les vaccins actuellement en développement en Chine pourraient être disponibles pour le grand public dès début novembre, a déclaré lundi soir une représentante du Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies. Quatre vaccins candidats sont entrés dans l’ultime phase des essais cliniques dans le pays.

Des doses d’au moins trois vaccins expérimentaux ont été proposées aux travailleurs essentiels dans le cadre d’un programme d’urgence lancé en juillet. La phase 3 des essais cliniques se déroule sans accroc et les vaccins pourraient être prêts, a déclaré Guizhen Wu lors d’un entretien à la télévision publique. Elle a dit avoir elle-même reçu en avril un vaccin expérimental, sans préciser lequel, et ajouté ne pas avoir connu de symptômes anormaux au cours des derniers mois.

> Fiat Chrysler (FCA) et PSA modifient les termes de leur fusion

Les constructeurs auto français PSA (Peugeot, Citroën) et italo-américain Fiat Chrysler ont annoncé, lundi soir tard, avoir modifié certains termes de leur fusion afin de « prendre en compte l’impact sur les liquidités de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’industrie automobile ».

FCA a notamment accepté d’abaisser le dividende exceptionnel à distribuer à ses actionnaires à 2,9 milliards d’euros, contre 5,5 milliards d’euros auparavant. De son côté, PSA distribuera sa participation de 46 % au capital de l’équipementier français Faurecia à l’ensemble des actionnaires de la nouvelle entreprise, et non à ses seuls actionnaires comme prévu dans l’accord initial.

> 6.000 cas supplémentaires en France

Les autorités ont recensé quelque 2.560 hospitalisations sur les sept derniers jours, dont 448 en réanimation. La France a également enregistré 6.158 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures. Un bilan plus faible que dimanche, mais bien plus élevé que celui des lundis précédents. Le taux de positivité des tests a néanmoins baissé d’un dixième de point lundi, à 5,3 %.

Leave a Reply