EN DIRECT – Covid-19: selon Jean-Michel Blanquer, 8% des enseignants sont absents – BFMTV

Spread the love

Vaccination Covid des 5-11 ans: 2 parents sur 3 réticents, selon un sondage

Deux tiers des parents (67%) d’enfants âgés de 5 à 11 ans sont défavorables à leur vaccination, selon un sondage de l’Inserm consulté vendredi par l’AFP.

Menée par l’Observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur, le sondage a été réalisé avant Noël, c’est-à-dire avant que la Haute autorité de la santé (HAS) ne recommande que la vaccination contre le Covid-19 soit ouverte aux 5-11 ans.

Il en ressort que 43% des répondants (toutes catégories confondues) sont “très” ou “plutôt” favorables à la vaccination des 5-11 ans, 39% y sont “très” ou “plutôt” défavorables et 18% ne s’expriment pas.

La part des personnes défavorables à la vaccination des 5-11 ans grimpe à 58% chez les parents qui ont au moins un enfant à charge (28% y sont favorables). Chez les parents des 5-11 ans, au premier chef concernés, 67% sont défavorables dont 53% y sont “très défavorables” et 14% “plutôt pas favorables” (contre 23% favorables et 10% sans avis). Les mères sont davantage réticentes (76% de défavorables contre 54% des pères).

Appel à la grève nationale le 13 janvier dans les écoles primaires “pour une école sécurisée sous Omicron”

A l’heure où le protocole sanitaire dans les écoles fait débat, le syndicat d’enseignants SNUipp-FSU appelle ce vendredi à une grève nationale le 13 janvier dans les écoles primaires.

Le syndicat dénonce “une pagaille indescriptible et un sentiment fort d’abandon et de colère” d’enseignants qui “ne peuvent plus exercer correctement leurs missions”.

Il réclame notamment le retour de la règle “1 cas positif=fermeture de la classe”, l’isolement des cas contacts intrafamiliaux, une politique de tests préventifs hebdomadaires salivaires systématiques ou encore des masques, des auto-tests et des capteurs de CO2 dans les écoles.

“La vague Delta n’est pas du tout terminée”, selon Dominique Costagliola

Alors que tous les yeux sont rivés sur le contagieux variant Omicron, Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherche à l’Inserm, rappelle qu’au niveau national, 20% des cas restent liés au variant Delta.

“Si on dit qu’il y a eu 400.000 cas lundi, avec 20% de Delta, c’est 80.000 personnes infectées par Delta (…) avec tous les problèmes de prise en charge qu’il pose”, déplore-t-elle à BFMTV.

Il y a des disparités régionales: en PACA, la moitié des cas sont liés à Delta. “C’est ça qui explique que c’est la région avec le plus de tensions en réanimation”, explique l’épidémiologiste.

“Ce n’est pas si clair de dire qu’Omicron est moins grave”, estime Dominique Costagliola

Dominique Costagliola le concède: “la vague actuelle entraîne moins d’hospitalisations et surtout moins en réanimation”. Toutefois, selon l’épidémiologiste, il y a encore des incertitudes sur la sévérité réelle du variant Omicron.

“Ce n’est pas si clair de savoir si c’est lié au virus lui-même ou au fait que ça arrive sur des populations globalement extrêmement vaccinées”, explique-t-elle.

Alors que beaucoup de scientifiques affirment que le variant Omicron serait moins dangereux que le Delta, Dominique Costagliola reste prudente.

La baisse des hospitalisations “ne veut pas dire que c’est moins grave sur les non-vaccinés, sur les immunodéprimés ou même peut-être chez les enfants”, conclut-elle.

Près de 410.000 cas positifs détectés lundi 3 janvier

Selon les données SI-DEP par date de prélèvement à J+3, 409.370 Français ont été testés positifs au Covid-19 lundi dernier, le 3 janvier, soit un niveau inédit depuis le début de l’épidémie.

Le précédent record s’établissait à 228.958 tests positifs détectés.

“Laisser le virus circuler chez les enfants n’a pas l’air d’être du tout une bonne idée”, met en garde Dominique Costagliola

Invitée de BFMTV, Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherche à l’Inserm, a alerté sur l’épidémie de Covid-19 chez les enfants, à l’heure où le protocole sanitaire dans les écoles fait débat.

“Ce qui est le plus inquiétant (…), c’est le bond des hospitalisations et des hospitalisation en réanimation”, déplore-t-elle.

Ce jeudi, 314 enfants entre 0 et 9 ans étaient hospitalisés pour Covid, dont 61 en soins intensifs. “On a explosé tous les pics qu’on avait eu auparavant”, détaille Dominique Costagliola.

“Laisser le virus circuler chez les enfants n’a pas l’air d’être du tout une bonne idée”, conclut l’épidémiologiste.

En pleine cinquième vague, 8% des enseignants sont absents

Alors 9.000 classes sont fermées, un record depuis le printemps, en pleine cinquième vague, Jean-Michel Blanquer précise le nombre de personnels absents.

“Environ 8% des enseignants sont absents”, annonce le ministre de l’Education nationale sur CNEWS.

“Emmerder les non-vaccinés” : “c’est un moyen de pression” estime Jean-Michel Blanquer

Alors que les propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés ont provoqué un tollé, Jean-Michel Blanquer les soutient.

“C’est un appel aux non-vaccinés à se faire vacciner (…) Il faut inciter. C’est pour le bien-être des gens. Les mots du président ne veulent pas désigner à la vindicte. C’est un moyen de pression”, a jugé le ministre de l’Education nationale sur CNEWS.

“Je demande depuis 2 ans des masques chirurgicaux” pour le personnel, explique Jean-Michel Blanquer

Alors que Jean Castex a annoncé hier sur BFMTV la distribution de masques chirurgicaux d’ici “la fin du mois” aux personnels enseignants, Jean-Michel Blanquer explique les demander depuis deux ans.

“Je demande depuis 2 ans des masques chirurgicaux aux autorités de santé. (…) On peut comprendre que le secteur de la santé soit prioritaire”, a avancé Jean-Michel Blanquer sur CNEWS.

Jusqu’à présent, seuls des masques en tissu étaient distribués alors que plusieurs syndicats enseignants réclament des masques FFP2.

“Plus de 80% des 12-17 ans sont vaccinés”, annonce Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l’Education nationale s’est félicité des chiffres de la vaccination au sein des collèges et des lycées.

“Dans l’enseignement secondaire, cela se passe assez bien car plus de 80% des 12-17 ans sont vaccinés”, annonce Jean-Michel Blanquer sur CNEWS, sans préciser s’il s’agit d’un schéma vaccinel complet.

Pass vaccinal: ce que contient le texte adopté par les députés

Le projet de loi, voté au petit matin jeudi à l’Assemblée nationale, doit désormais être examiné au Sénat.

>> Que contient-il en détails? Plus d’éléments dans notre article.

“On savait que le mois de janvier serait très difficile”, explique Jean-Michel Blanquer

Alors que le protocole sanitaire au sein des écoles est très critiqué, le ministre de l’Education nationale assume.

“On savait que le mois de janvier serait difficile. Il faut être solidaire pour que nos enfants restent à l’école”, avance Jean-Michel Blanquer sur CNEWS.

Le cycle menstruel rallongé de moins d’un jour après le vaccin, selon une étude

C’est un effet qui inquiétait de nombreuses femmes. Selon une étude américaine, juste après avoir reçu un vaccin contre le Covid-19, le cycle menstruel des femmes, soit la période séparant le premier jour de deux règles, est rallongé de moins d’une journée en moyenne.

Un effet non grave et qui apparaît comme temporaire, d’après cette étude parue jeudi.

>> Plus d’informations ici

L’accord des deux parents désormais requis pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans

L’accord des deux parents, et non plus d’un seul, sera désormais nécessaire pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19, a indiqué jeudi le ministère de la Santé.

Pour les enfants de 12 à 15 ans, l’accord d’un seul parent continue à suffire. Enfin, les adolescents de 16 ans et plus peuvent se faire vacciner sans accord parental.

>> Les détails des nouvelles règles dans cet article

9202 classes fermées, un record depuis le printemps

Le nombre de classes fermées a explosé depuis la rentrée, porté par l’explosion du variant Omicron. A date, elles sont 9202 a avoir clos leurs portes, un record depuis le printemps 2021.

Du côté des contaminations, là aussi les chiffres s’emballent. 5631 cas positifs ont été relevés cette semaine parmi les personnels enseignants, un record depuis le début de la pandémie. Côté élèves, ils sont 47.453 a avoir été testés positifs depuis la rentrée.

>> Les détails du dernier bulletin hebdomadaire du ministère de l’Education à retrouver dans cet article

Bonjour à tous!

Bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l’actualité de l’épidémie de Covid-19 de ce vendredi 7 janvier 2022.

Leave a Reply