En direct. Covid-19 : “Nous sommes en train d’atteindre le pic” de la cinquième vague, assure Véran – DNA – Dernières Nouvelles d’Alsace

Spread the love
9h47 :  « Aborder la vague Omicron qui s’annonce en visant la circulation la plus faible du virus est crucial »

Le professeur Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale et professeur à la faculté de Médecine à Genève, n’est pas très optimiste concernant la propagation du variant Omircron. Sur les réseaux sociaux, l’épidémiologiste écrit : « La propagation du variant est fulgurante laissant redouter une nouvelle vague de très forte ampleur peu après la 5ème vague dont le sommet semble proche en France et en Suisse. Aborder la vague Omicron qui s’annonce en visant la circulation la plus faible du virus est crucial si l’on veut éviter de nouveaux reconfinements dans les mois à venir.
L’urgence aujourd’hui est donc de faire baisser la courbe de contaminations au plus bas niveau possible. »

Comment ? « En vaccinant toute la population trois doses le plus vite possible. En instituant le télétravail partout où il est possible. En allongeant les vacances de Noël dans les écoles-universités. En promouvant ventilation et masques à l’intérieur » indique-t-il.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

9h23 : Feu vert à un traitement préventif en France

Les autorités sanitaires françaises autorisent l’utilisation préventive d’un traitement par anticorps contre le Covid-19, chez les personnes dont l’organisme résiste à la vaccination, à condition qu’elles présentent un risque élevé de forme grave. Evusheld est un traitement par anticorps de synthèse développé par le laboratoire AstraZeneca. Contrairement à la plupart des traitements anti-Covid par anticorps, qui sont destinés à des patients déjà hospitalisés pour leur éviter une forme très grave, Evusheld vise à agir avant l’apparition de la maladie, sur le même principe qu’un vaccin.

8h56 : Après deux ans d’arrêt, Hong Kong renoue avec la traditionnelle traversée du port à la nage

La traditionnelle traversée à la nage du port de Hong Kong a fait son grand retour dimanche après l’annulation des deux précédentes éditions en raison des manifestations pro-démocratie et du Covid-19. Cet événement sportif est l’un des rares à avoir été autorisé cette année dans le centre financier. Cependant, en raison des strictes mesures toujours en vigueur pour lutter contre le Covid-19, seule la moitié des quelque 3 000 nageurs habituellement inscrits a été autorisée à y participer.

Photo Bertha WANG/AFP

8h23 : Au Luxembourg, une manifestation tendue contre les mesures anti-Covid

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Luxembourg contre les mesures anti-Covid adoptées au Grand-Duché, sous haute surveillance de la police qui a fait usage d’un canon à eau et procédé à des interpellations. « Non à ces lois liberticides », « non à cette obligation vaccinale indirecte », proclamaient les pancartes des manifestants, au nombre d’environ 500 selon la police, qui ont défilé en scandant « Liberté, Liberté, Liberté ». Le rassemblement, survolé par un hélicoptère et des drones, était strictement encadré par les policiers luxembourgeois, appuyés par des renforts venus de la Belgique voisine, après des débordements survenus le samedi 4 décembre lors d’une manifestation similaire

8h21 : Flambée de décès au Pérou

Le Pérou, pays dont le taux de mortalité du Covid-19 est le plus élevé au monde, a enregistré plus de 100 décès vendredi, pour la première fois depuis quatre mois, a rapporté le ministère de la Santé.

8h01 : Un juge brésilien exige un certificat de vaccination pour entrer dans le pays

Un juge de la Cour suprême du Brésil a décidé samedi de rendre obligatoire la présentation d’un certificat de vaccination anti-Covid 19 pour les voyageurs arrivant dans le pays, afin d’y éviter la propagation du variant Omicron. La décision, qui devra encore être validée par neuf autres magistrats de la Cour suprême fédérale, répond à une requête du parti Rede Sustentabilidade (centre gauche). Le régulateur sanitaire du Brésil, l’Anvisa, avait recommandé d’exiger un passeport sanitaire pour les voyageurs arrivant au Brésil, où au moins huit cas d’Omicron ont été confirmés et où un afflux plus important de touristes est attendu pour les fêtes de fin d’année.

7h19 : Un millier de personnes manifestent contre le pass sanitaire à Barcelone

Un millier de personnes selon la police ont manifesté samedi à Barcelone (nord-est) contre le pass sanitaire en vigueur en Catalogne, alors que les rassemblements contre les restrictions ont été relativement rares en Espagne. Défilant dans le centre de la ville catalane, les manifestants ont marché derrière une banderole clamant en catalan « Passeport sanitaire = Etat totalitaire » ou encore « gouvernements et soignants = assassins ».

Photo Lluis GENE/AFP

14,31 millions de Français ont reçu une dose de rappel

Depuis le début de la campagne de rappel, 14,31 millions de Français ont reçu une dose de rappel. Au total, 52,27 millions de personnes ont reçu au moins une injection (soit 77,5% de la population totale1) et 51,20 millions ont désormais un schéma vaccinal complet (76%).

6h52 : Le pass sanitaire pour les 5-11 ans ? « Pas à l’ordre du jour », répond Véran

Le gouvernement, qui ouvre la vaccination aux 5-11 ans, prévoit-il de leur imposer un pass sanitaire ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour » , assure Olivier Véran, interrogé par Le Parisien. Lequel précise toutefois : « Après, si un nouveau variant apparaissait et touchait plus gravement les enfants, notre décision pourrait évoluer. »

6h49 : « Nous sommes en train d’atteindre le pic » de la cinquième vague, assure Véran

Olivier Véran, le ministre de la Santé, assure que « nous sommes en train d’atteindre le pic » de la cinquième vague, dans un entretien au Parisien. « Les contaminations quotidiennes augmentaient de 60 % sur une semaine. C’est désormais beaucoup moins. Entre le samedi 4 et ce samedi 11 décembre, la hausse n’est plus que de 5 %. »

Le ministre met ce ralentissement sur le compte de l’accélération de la campagne de rappel et du retour des gestes barrières dans le comportement des Français. Sa crainte désormais est de savoir si « les contaminations vont ensuite diminuer rapidement ou rester sur un plateau haut ».

En Nouvelle-Zélande, un homme se fait vacciner 10 fois dans la journée

Les autorités sanitaires néo-zélandaises ont ouvert une enquête après qu’un homme s’est fait vacciner contre le Covid-19 à dix reprises en une seule journée. L’individu pourrait avoir été payé pour se faire vacciner à la place d’autres personnes. En Nouvelle-Zélande, les habitants n’ont pas à présenter de pièce d’identité pour recevoir le vaccin. Cliquez ici pour en savoir plus.

6h47 : Plus de 2500 patients dans les services de soins critiques

La pression hospitalière ne faiblit pas en France où plus de 2500 personnes sont actuellement accueillies dans les services de soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France. Ils sont exactement 2539, dont 176 nouveaux patients en 24h. Au total, ce sont 13 855 malades Covid qui sont hospitalisés en France.

53 720

Samedi, 53 720 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés, en baisse par rapport à la veille (55 339) et à jeudi (56 854).

Ce qu’il faut retenir de la journée de samedi

  • Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé que « 780 000 personnes ont été vaccinées vendredi », un record.
  • « Nous sommes en train d’atteindre le pic » de la cinquième vague, a fait savoir Olivier Véran, qui craint toutefois un effet de plateau.
  • « La vaccination des enfants est une nécessité » a, pour sa part, déclaré le Premier ministre Jean Castex au micro de France Bleu.
  • 90% des Français éligibles ont reçu au moins une dose de vaccin à la date de vendredi 10 décembre.
  • Deux premiers cas du variant Omicron ont été détectés sur l’île Maurice.

6h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

Leave a Reply