EN DIRECT – Covid-19 : de nouvelles restrictions annoncées pour la ville de Nice – Le Figaro

Spread the love
Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, annoncent que les rassemblements de plus de dix personnes seront désormais interdits en certains endroits à Nice, comme les parcs, jardins et les plages. Les débits de boisson devront de leur côté fermer entre minuit trente et six heures du matin et la vente d’alcool sera prohibée à partir de 20 heures. Les Journées européennes du patrimoine et la Fête des voisins sont annulées. La jauge pour les événements publics est abaissée à 1000 personnes. La diffusion de musique dans les bars, susceptible selon le préfet de provoquer des regroupements, sera interdite.
Le président du Consistoire central et le grand rabbin de France appellent les fidèles à redoubler de précautions face au nouveau coronavirus avant les fêtes du Nouvel an, qui commencent vendredi soir, et de Kippour. «Nous avons envoyé des consignes très, très strictes à tous les rabbins et tous les présidents de communauté, avec des consignes également très strictes pour les fidèles», a affirmé à l’AFP le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

Parmi les mesures préconisées par le Consistoire figurent l’inscription obligatoire pour assister aux offices, la multiplication des offices, le renforcement des gestes barrières (port de deux masques pour Kippour), la désinfection des synagogues ou l’interdiction de toucher des objets de culte ou du mobilier. Il est aussi «recommandé» aux fidèles de «procéder à un test de dépistage du Covid»

Le nouvel an juif – Roch Hachana – s’étend de vendredi soir à dimanche et sera suivi les 27 et 28 septembre par Yom Kippour (le jour du pardon), fête la plus célébrée du calendrier juif.
Plusieurs centaines de pèlerins juifs, coincés depuis des jours du côté biélorusse de la frontière avec l’Ukraine à cause de restrictions dues au nouveau coronavirus, ont rebroussé chemin en renonçant à leur pèlerinage en territoire ukrainien.

«Si hier, ils étaient environ un millier, ce matin à 10 heures [locales] ils n’était que 700» au poste frontière de Novi Yarylovychi, a indiqué à l’AFP le porte-parole des gardes frontières ukrainiens Andriï Demtchenko. Son homologue biélorusse, Anton Bytchkovski, a confirmé que «leur nombre est en recul» et qu’un bilan sera tiré vendredi vers la mi-journée.

” class=”lazy”>
Des pèlerins juifs coincés à Novi Yarylovychi, à la frontière biélorusse.State Border Guard Service of Ukraine/Handout via REUTERS

Un enseignant de maternelle ou d’élémentaire portant un masque qui a côtoyé un élève non masqué positif au Covid-19 ne doit plus être considéré comme un cas contact ni renvoyé chez lui, juge le Haut Conseil pour la santé publique (HCSP).

Cette préconisation pourrait conduire le gouvernement à adapter en ce sens le protocole sanitaire prévu dans les écoles, ce qui pourrait dans cette hypothèse éviter certaines fermetures de classes puisque l’enseignant ne serait pas envoyé à l’isolement dans ce cas-là.

Le HCSP, instance qui guide les décisions du gouvernement, s’appuie sur le fait «que les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission du SARS-CoV-2».

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair annonce avoir réduit une nouvelle fois de 20% ses vols pour octobre en raison de l’impact sur la demande des restrictions aux déplacements prises par les gouvernements pour enrayer la pandémie. Ryanair avait déjà décidé mi-août de baisser une première fois de 20% de ses vols pour octobre, mois au cours duquel il tournera finalement à environ 40% de ses capacités, soit loin du rebond espéré au moment où il avait repris son activité en juillet.
La crise du coronavirus a creusé comme jamais le déficit de la Sécurité sociale. Au total, c’est 52 milliards que le système va perdre cette année. Mais pourquoi? Éléments de réponse.

Les centres Leclerc dégageant des profits vont distribuer 25% des bénéfices avant impôts à leur salariés, restés massivement «fidèles» au plus fort de la crise sanitaire du Covid-19, annonce Michel-Édouard Leclerc, le patron de l’enseigne.

«Tous les centres Leclerc qui dégagent des profits verseront 25% du bénéfice avant impôt sous forme de prime, gratification, intéressement. On préfère, même si c’est fiscalement plus coûteux pour l’entreprise, associer l’ensemble du personnel», a-t-il déclaré sur France Info.

«La plupart des centres Leclerc ont versé la prime Macron mais on fait mieux. Les 1000 euros, c’est éphémère. Au début, il y a eu beaucoup d’absents en Alsace, où il y avait un cluster très fort, mais quand même, tout notre personnel a été fidèle», a-t-il ajouté alors que le gouvernement avait incité fin mars les employeurs à verser une prime défiscalisée pour récompenser la mobilisation.

La Thaïlande a enregistré son premier décès en lien avec l’épidémie depuis plus de 100 jours, annonce les autorités thaïlandaises. La victime est un ressortissant thaïlandais, qui a contracté la maladie à l’étranger. Cet homme de 54 ans travaillait comme interprète en Arabie saoudite pour le ministère thaïlandais du Travail. Il était soigné dans un hôpital de Bangkok depuis deux semaines.
Selon Europe 1, près d’un fleuriste sur sept a mis la clé sous la porte depuis le début de la crise sanitaire en France. Deux milles commerçants ont ainsi fermé définitivement leur boutique, d’après les chiffres de l’organisation interprofessionnelle du végétal consultés par la radio.

«Il n’y a pas eu de sépulture, comme c’est fait habituellement. Il n’y a pas eu non plus de mariages, et c’est une grosse activité pour les fleuristes»
, explique notamment Mickaël Mercier, le président de l’interprofession du végétal, au micro d’Europe 1.
La principale autorité américaine de santé publique s’est vu imposer par l’Administration Trump une directive controversée concernant les tests du Covid-19, au mépris des règles de fonctionnement scientifiques en vigueur en son sein, rapporte jeudi le New York Times.

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique aux États-Unis, a publié en août sur son site internet une recommandation déconseillant de dépister les personnes ayant été exposées au virus mais ne présentant aucun symptôme. Cette recommandation a été vivement critiquée, au moment où la plupart des experts plaidaient pour tester le plus grand nombre possible de personnes dans l’espoir d’enrayer la progression de la pandémie.

Selon le New York Times, qui cite des documents internes et des responsables anonymes des CDC, la directive a été «publiée sur le site web de l’agence en dépit de ses sérieuses objections».

» À VOIR AUSSI – Le ministre de la Justice américain fait un rapprochement entre confinement et esclavage

La fatigue est un symptôme courant chez les personnes présentant une infection symptomatique au Covid-19 (…) mais «les conséquences à moyen et long terme de l’infection restent inexplorées», explique le Dr Liam Townsend de l’hôpital St James (Dublin, Irlande), auteur avec ses collègues de l’étude.
Sur les 128 participants à l’étude (âge moyen: 50 ans), 52% (67 sur 128) ont fait état d’une fatigue persistante lors d’une évaluation réalisée en moyenne dix semaines après leur «guérison clinique», quelle qu’ait été la gravité de leur infection initiale. Chez tous, l’infection a été confirmée par test virologique.

L’étude, encore préliminaire, sera détaillée au congrès de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses organisé en ligne du 23 au 25 septembre et consacré au Covid-19 (ECCVID).

” class=”lazy”>
Joseph Prezioso / AFP Le mariage, auquel participaient 65 personnes remonte au 7 août, avec d’abord une cérémonie dans une église baptiste puis une réception à l’auberge «Big Moose Inn», près de la petite ville de Millinocket.

Sept morts et au moins 177 personnes infectées après un mariage: le petit État américain du Maine, voisin du Canada, a connu un événement «ultra-propagateur» du Covid-19, qui a rappelé les dangers du virus à une région qui pensait que le pire de l’épidémie était derrière elle.

Le mariage, auquel participaient 65 personnes – contrevenant à la limite officielle de 50 personnes maximum – remonte au 7 août, avec d’abord une cérémonie dans une église baptiste puis une réception à l’auberge Big Moose Inn, deux endroits proches de la pittoresque petite ville de Millinocket qui compte quelque 4000 habitants.

» LIRE NOTRE ARTICLE – Sept morts et 177 personnes infectées : un mariage américain devient «ultra-propagateur» du Covid-19

Dix jours plus tard, 24 personnes associées à cet événement avaient été testées positives au Covid-19, et le Centre pour le contrôle des maladies (CDC) du Maine ouvrait une enquête. Jeudi, le directeur du Centre, Nirav Shah, a fourni un nouveau bilan: au moins 177 personnes infectées et sept personnes décédées – dont «aucune n’était physiquement présente» au mariage.


» VOIR AUSSI – «En colère»: des Américains réagissent à un mariage «ultra propagateur» qui a contaminé 177 personnes au Covid-19

Déjà durement touchée lors de l’arrivée du coronavirus en Europe, l’Espagne est de nouveau parmi les premiers pays concernés par la hausse des infections, en particulier dans la région de Madrid, où les autorités locales ont reconnu être dépassées par la résurgence galopante de la pandémie. De nouvelles restrictions pourraient entrer en vigueur samedi ou lundi et la perspective d’un reconfinement des quartiers les plus touchés est également envisagée.

Même chose au Royaume-Uni, pays européen le plus touché par le Covid-19 et qui impose à partir de vendredi de nouvelles restrictions dans plusieurs zones du nord-est de l’Angleterre. Des mesures nécessaires pour «assurer que le pays puisse profiter de Noël» a expliqué le premier ministre Boris Johnson.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé jeudi après-midi que des restrictions seront décidées d’ici samedi dans les villes françaises de Lyon et Nice où le nombre de nouveaux cas est 4 fois et 3 fois supérieur à la «cote d’alerte» de 50 cas pour 100.000 habitants.

Si la situation ne s’améliore pas à Marseille et sur l’île de la Guadeloupe, le ministre envisage «la fermeture des bars» ou «l’interdiction des rassemblements publics». Bordeaux, Marseille et la Guadeloupe interdisent déjà les rassemblements de plus de dix personnes dans les parcs ou sur les plages et ont réduit la jauge à mille personnes pour les grands événements.

Enfin, les personnels de crèche devront désormais porter un masque avec les enfants.

» LIRE AUSSI – Restrictions à Nice et Lyon, dépistage : les dernières annonces d’Olivier Véran sur le Covid-19

Quelque 3223 malades du Covid ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, soit 247 de plus par rapport aux chiffres annoncés la veille, dont 535 en réanimation. En revanche, le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées) est resté stable, à 5,4%. Selon le service public de santé, 84 nouveaux foyers de contamination ont été détectés en 24 heures, contre 77 mercredi et 68 mardi. Au total, 896 foyers «sont en cours d’investigation» dont 143 dans les Ehpads.
Depuis le début de l’épidémie, au moins 31.095 décès liés au Covid ont été enregistrés en France, dont 20.567 en milieu hospitalier.
Commençons par rappeler le dernier bilan de la pandémie. Plus de 30 millions de cas du Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi soir.

» LIRE AUSSI – Coronavirus : le point en infographie sur la situation en France et dans le monde

Au total, au moins 30.000.062 cas, dont 943.086 décès, ont été déclarés. Plus de la moitié des cas se situent aux États-Unis, en Inde et au Brésil, les trois pays les plus touchés avec respectivement 6.650.570 cas (197.364 décès), 5.118.253 infections (83.198 morts) et 4.419.083 cas (134.106 décès).

Le rythme de la pandémie semble se stabiliser globalement à l’échelle mondiale, avec un million de cas supplémentaires détectés environ tous les 4 jours depuis mi-juillet.

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l’épidémie de Covid-19. Nous allons suivre ensemble les dernières développements liés à la pandémie, en France et dans le monde.

Leave a Reply