En direct. Covid-19 : Castex veut partir “à l’offensive” pour lever les doutes sur le vaccin … – Le Dauphiné Libéré

Spread the love

Ce qu’il faut retenir à la mi-journée

  • Il n’a pas été établi de lien de causalité à ce stade entre la formation de caillots sanguins et l’injection du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, a déclaré le régulateur américain qui enquête sur des cas aux Etats-Unis.
  • La laboratoire Pfizer développe deux médicaments contre le Covid-19 : l’un sous forme orale, l’autre administré par voie intraveineuse. Les premiers résultats sont encourageants.
  • Plus de 110 personnes rassemblées dans un restaurant clandestin ont été verbalisées dans le XIXe arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi et l’organisateur ainsi que le gérant ont été interpellés.
  • Un restaurant clandestin a été découvert vendredi à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, où plusieurs dizaines de clients étaient en train de déjeuner en dépit des règles sanitaires en vigueur.
  • Le gouvernement a demandé aux maires d’”indiquer par oui ou par non si les conditions préconisées par le comité scientifique (leur) semblent réunies pour tenir les deux scrutin” des élections régionales et départementales en juin, avant un débat parlementaire sur le sujet prévu la semaine prochaine.
  • Les vacances de printemps ont débuté pour tous les élèves de France après une semaine d’école à distance. Mais la tolérance qui prévalait pour les déplacements lors du week-end de Pâques est révolue : les contrôles sont renforcés ce week-end sur les routes et dans les gares.
12h09 : Jean Castex veut lever les réserves sur le vaccin AstraZeneca

Le Premier ministre visitait ce samedi matin l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon. Conscient que certains Français ne souhaitent plus se faire vacciner avec AstraZeneca, Jean Castex a indiqué vouloir “repartir à l’offensive” pour convaincre les sceptiques. “Le risque est faiblissime”, a plaidé le chef du gouvernement.

11h42 : Le variant brésilien, particulièrement dangereux, inquiète

Depuis plusieurs jours, Rémi Salomon, président de la Commission Médicale d’Etablissement de l’APHP (Hôpitaux-de-Paris) alerte sur le variant brésilien.

“Le variant P1 (Brésil) est nettement plus contagieux que le B117 (Britannique), quelques cas sont déjà présents en Europe. Si on ne fait rien pour ralentir son arrivée, nous aurons une belle 4ème vague avant d’avoir suffisamment vacciné. On se décide à faire quelque chose ?” écrit-il sur Twitter.

Comment trouver des créneaux de vaccination disponibles ?

“Vite Ma Dose” est un outil de CovidTracker permettant de détecter les rendez-vous disponibles dans votre département afin de vous faire vacciner (sous réserve d’éligibilité). Il suffit de rentrer votre département pour trouver des créneaux dans les centres de vaccination. Pour en savoir plus, consultez notre article.

11h06 : Le programme Covax au point mort

Le système international Covax a l’intention de livrer 238,2 millions de doses à 142 pays défavorisés d’ici à fin mai. Mais selon Associated Press, aucun vaccin n’a été envoyé depuis lundi. En cause ? La concurrence des pays riches et la limitation des exportations d’AstraZeneca par l’Inde, où est en grande partie fabriqué le sérum.

10h07 : Le parc d’attractions de Coney Island à New York rouvre ses portes

Le célèbre parc d’attractions de Coney Island, à Brooklyn, a célébré vendredi sa réouverture, pour la plus grande joie des exploitants de manèges comme de dizaines de familles. Masque noir sur le nez, le maire de New York Bill de Blasio, 59 ans, a marqué l’événement en faisant un tour sur le “Cyclone”, les montagnes russes en bois dont les tremblements résonnent dans tout le quartier, postant une photo de lui sur son compte Twitter.

10h02 : Quarantaine obligatoire pour les Français qui voyagent en Irlande

L’Irlande a actualité sa liste rouge des pays dont les ressortissants sont soumis à une quarantaine à leur arrivée sur son territoire. A partir du 15 avril, les Français devront s’isoler dans un hôtel avant de pouvoir voyager dans le pays. La réservation devra être effectuée avant le départ. Plus de détails à retrouver sur le site France Diplomatie

9h58 : “On est passé à côté des possibilités de freiner l’épidémie”

“On est passé à côté des possibilités de freiner l’épidémie. On n’a pas été écouté”, s’est désolé, face à Jean Castex, un anesthésiste-réanimateur de l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon. Le Premier ministre lui a répondu : “La troisième vague, c’est partout.”

9h55 : 110 personnes verbalisées après un tapage nocturne dans un restaurant parisien

La préfecture de Police de Paris a annoncé qu’un tapage nocturne avait été stoppé dans la nuit dans le XIXe arrondissement de la capitale. Le bruit émanait d’un restaurant, où 110 personnes étaient réunies. Les convives ont reçu 135 euros d’amende. L’organiseur de l’événement et le gérant de l’établissement ont été arrêtés.

9h29 : Une fête clandestine réunit une centaine de participants

Une fête clandestine dans une maison louée lors du week-end de Pâques à La Ferté-Saint-Aubin, dans le Loiret, a réuni près d’une centaine de personnes raconte France Bleu. Les gendarmes ont été appelés en raison du bruit qui venait de cette maison. Sur place, ils ont verbalisé 33 participants et les organisateurs de la soirée ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils seront poursuivis pour mise en danger d’autrui et jugés en mai.

9h22 : Le Premier ministre Jean Castex est arrivé à l’hôpital Edouard-Herriot

Le Premier ministre Jean Castex est en déplacement ce samedi à Lyon. Il est arrivé à l’hôpital Edouard-Herriot (Lyon 3e) et il doit ce rendre au centre de vaccination de Gerland (Lyon 7e). Suivez en direct sa visite sur le site du Progrès.

8h42 : Nouveau tour de vis en vue au Canada

Justin Trudeau a appelé vendredi au resserrement des mesures sanitaires en place au Canada. “Dans plusieurs endroits au pays, des mesures plus strictes sont nécessaires pour freiner la propagation du virus”, a affirmé le Premier ministre, alors que les provinces les plus peuplées, l’Ontario et le Québec, viennent déjà de durcir leurs restrictions.

8h15 : Plusieurs soirées clandestines dans une boîte de nuit près de Nantes

Plusieurs soirées clandestines ont été organisées dans une boîte de nuit près de Nantes indique France Bleu. L’établissement a loué des salles à des groupes de fêtards malgré les restrictions sanitaires. Le week-end dernier, une cinquantaine de personnes rassemblées dans cette discothèque ont été verbalisées. Une fermeture administrative de trois mois a été signifiée aux gérants.

8h13 : Pfizer prépare deux médicaments contre le Covid

Le laboratoire américain est en train de concevoir “deux médicaments contre le Covid”. David Lepoittevin, le porte-parole de Pfizer France, l’a annoncé au Parisien. L’un sera administré par voie orale, l’autre par intraveineuse.

Si ces traitements “sont encore à une phase très précoce de leurs développements”, des résultats “encourageants” ont poussé Pfizer à “lancer rapidement une étude clinique sur des adultes sains pour évaluer la dose et la tolérance” du médicament par voie orale.

8h01 : Des contrôles renforcés pour le début des vacances scolaires

Les vacances de printemps ont débuté pour tous les élèves de France après une semaine d’école à distance. Mais la tolérance qui prévalait pour les déplacements lors du week-end de Pâques est révolue : les contrôles sont renforcés ce week-end sur les routes et dans les gares. Des autorisations dérogatoires sont toutefois accordées dans le cadre de la garde d’enfants.

7h35 : Guaido accuse le pouvoir de mentir sur la pénurie de vaccins

Le chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a accusé vendredi le gouvernement de mentir sur la pénurie de vaccins dans le pays et affirmé qu’elle n’avait “rien à voir avec les sanctions” économiques qui touchent le pays.

“Je ne me fatiguerai pas de le répéter (…) devant le mensonge officiel sur l’externalisation des responsabilités : (le président) Nicolas Maduro est l’unique responsable” de la pénurie de vaccins au Venezuela, a lancé Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire par une partie de la communauté internationale dont les États-Unis. “Le 29 décembre, ils (le pouvoir) ont dit avoir acheté 10 millions de vaccins Spoutnik. Maintenant, ils disent que les fonds (vénézuéliens à l’étranger) sont bloqués (…) Ils se contredisent eux-mêmes”, a déclaré Juan Guaido.

07h29 : Les maires invités à se prononcer sur les mesures sanitaires des prochaines élections

Le gouvernement a demandé vendredi aux maires de se prononcer sur les mesures sanitaires pour les élections régionales et départementales de juin, avant un débat parlementaire prévu la semaine prochaine.

Les édiles doivent indiquer “par oui ou par non si les conditions préconisées par le comité scientifique (leur) semblent réunies pour tenir les deux scrutins”. Ils doivent donner leur réponse d’ici lundi midi.

Vaccin Johnson & Johnson : pas de lien avec des cas de thromboses selon le régulateur américain

L’Agence américaine des médicaments n’a pas trouvé à ce stade de lien entre le vaccin Johnson & Johnson et des cas thromboses. Le sérum unidose sera inoculé dès le mois d’avril dans l’Union européenne. Notre article pour en savoir plus.

7h06 : Bombay et Bogota se reconfinent

Alors que le nombre de nouvelles contaminations flambe en Inde, l’Etat du Maharashtra, le plus touché par la deuxième vague de coronavirus, se confine samedi pour tout le week-end. Une mesure qui affecte 125 millions de personnes et sera répétée chaque fin de semaine pendant tout le mois d’avril.

Les huit millions d’habitants de Bogota vont également devoir se confiner ce week-end. La Colombie est le deuxième pays le plus touché par l’épidémie en Amérique Latine derrière le Brésil, avec près de 2,5 millions de cas.

6h55 : En Europe, de nouvelles manifestations anti-confinement ce samedi

De nouvelles manifestations auront lieu ce samedi en Europe pour dénoncer les restrictions sanitaires contre la pandémie de Covid-19. Des opposants au confinement se réuniront notamment dans les capitales autrichiennes et danoises.

6h50 : Jean Castex en déplacement à Lyon ce samedi

Le Premier Ministre sera en visite dans le Rhône ce samedi. Le chef du gouvernement se rendra dans la matinée à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon pour une visite du centre de réanimation et de l’unité de soins continus.

Il se rendra par la suite en milieu de matinée au centre de vaccination du Palais des sports de Gerland.

6h47 : “510 000 vaccinations” vendredi

Plus de trois mois après le début de la campagne vaccinale en France, le ministre de la Santé s’est félicité sur Twitter d’un nouveau record battu de piqûres en une seule journée : 510 000 vendredi, après déjà 437 000 jeudi où la France avait aussi dépassé les 10 millions de premières doses injectées.

Olivier Véran a aussi rappelé les prochains caps fixés par le gouvernement : 20 millions de premières doses injectées à la mi-mai, 30 millions à la mi-juin, en ouvrant la vaccination aux 60-69 ans à la mi-avril.

Par ailleurs, les moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose d’AstraZeneca se verront prochainement proposer un vaccin différent pour la seconde dose, ont annoncé vendredi les autorités de santé.

Infographie Visactu

6h45 : La pression en soins critiques s’accentue

Après une légère baisse jeudi, le nombre de malades du Covid-19 en réanimation est reparti à la hausse vendredi, dépassant 5 750 patients, selon les chiffres quotidiens de Santé publique France. 5 757 patients Covid sont ainsi désormais en services de soins critiques (réa, soins intensifs, surveillance continue), dont 498 admissions en 24 heures.

Cet indicateur très surveillé se rapproche ainsi encore un peu du pic de la première vague (un peu plus de 7 000 patients début avril 2020). Le pic de la deuxième vague (un peu plus de 4 900 patients en réa mi-novembre) avait lui été dépassé fin mars. Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé vendredi que la pression sur les réanimations continueraient “encore à monter pendant au moins 15 jours”.

Ce qu’il faut retenir de la journée de vendredi

  • Plus de 5 750 malades du Covid-19 étaient hospitalisés en réanimation vendredi.
  • Les personnes de moins de 55 ans qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca se verront inoculer les sérums Moderna ou Pfizer lors de leur seconde injection.
    Le chef Christophe Leroy et le collectionneur Pierre-Jean Chalençon ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur les dîners mondains clandestins. Les gardes à vue ont été levées en fin de journée.
    Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que 510 000 personnes avaient été vaccinées vendredi, un record.
    Le régulateur européen examine des cas de caillots sanguins avec le vaccin Johnson & Johnson.
  • AstraZeneca va avoir du retard sur la moitié de ses livraisons de vaccins qui étaient prévues pour cette semaine dans l’Union européenne.
    Les sportifs amateurs seront autorisés à s’entraîner dans un stade situé à 30 kilomètres maximum de leur domicile.

5h45 : Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l’épidémie de Covid-19 en France et dans le monde.

Leave a Reply