EN DIRECT – Covid-19: Attal vante un “protocole protecteur” pour la rentrée scolaire – BFMTV

Spread the love

Gabriel Attal sur le “quoi qu’il en coûte”: “Nous avons évité un véritable tsunami économique et social”

Le porte-parole du gouvernement affirme que le pays a “évité un véritable tsunami économique et social” avec le dispositif d’aides mis en place par l’État pour soutenir les Français face à la crise sanitaire.

Gabriel Attal: “en Outre-mer, la situation demeure extrêmement inquiétante”

Le porte-parole a évoqué une situation épidémique “à deux vitesses” en France avec une situation “extrêmement inquiétante” en Outre-mer où de nombreux territoires sont soumis à une pression hospitalière importante.

Le porte-parole du gouvernement note toutefois que le taux d’incidence est en train de diminuer dans les Antilles françaises mais que la vaccination demeure insuffisante.

Un projet de loi a été adopté en conseil des ministres pour autoriser la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au-delà du 30 septembre, celui-ci pouvant désormais durer jusqu’au 15 novembre.

Gabriel Attal indique que “le nombre de contaminations est en baisse et le virus n’avance plus”

“La situation sanitaire s’améliore”. Gabriel Attal évoque désormais la quatrième vague, portée par le variant Delta, et qui semble avoir atteint son pic depuis plusieurs jours.

“Le nombre de contaminations baisse et le virus n’avance plus”, a déclaré le porte-parole du gouvernement qui estime que les autorités peuvent faire preuve d’un “optimisme prudent” en métropole.

Le taux d’incidence a baissé de près de 20% sur une semaine selon le porte-parole du gouvernement.

“L’embellie est là mais il faut poursuivre nos efforts”, a ajouté Gabriel Attal.

Gabriel Attal: “Au niveau national, c’est une rentrée la plus normale possible qui va se dérouler”

Le porte-parole du gouvernement s’exprime à l’issue du conseil des ministres, et à la veille de la rentrée scolaire pour des millions d’élèves.

“Au niveau national, c’est une rentrée la plus normale possible qui va se dérouler”, a assuré Gabriel Attal, évoquant un “protocole très protecteur”.

Grèce: vaccination obligatoire pour les personnels de santé

La vaccination obligatoire pour les personnels de santé entre en vigueur mercredi en Grèce, sous peine de mise à pied pour les récalcitrants.

La mesure avait été annoncée le 12 juillet lors d’une allocution du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. Tous les personnels de santé du pays non vaccinés sont menacés de suspension.

Quelque 10.000 professionnels non vaccinés à ce jour sont concernés par une menace de suspension dans le pays, soit 10% des effectifs totaux, selon les estimations de la Fédération nationale des travailleurs des hôpitaux publics.

Rentrée: quelles activités extrascolaires nécessiteront un pass sanitaire?

Selon Franceinfo, le pass sanitaire sera bel et bien demandé aux plus de 12 ans à partir du 30 septembre prochain, dans le cadre de ces activités. Comme d’habitude, il pourra s’agir d’un certificat de vaccination, de rétablissement après une infection au coronavirus, ou bien d’un résultat négatif à un test PCR ou antigénique.

Ce document sera également demandé aux adultes accompagnateurs, tandis que les moins de 12 ans en sont pour le moment exemptés.

Pour les soignants venus en renfort en Martinique, la “peur que cela continue”

“On a peur que cela continue”. Comme plusieurs autres soignants venus en renfort, Léa, interne en médecine au centre hospitalier de Lyon, quitte la Martinique secouée par ce qu’elle y a vu et inquiète pour la suite sur l’île antillaise, frappée de plein fouet par l’épidémie de Covid-19.

Avant de repartir en métropole mardi, la professionnelle de santé de 27 ans décrit le chaos dans lequel elle a été plongée à son arrivée quinze jours plus tôt. “Les patients qui arrivaient dans mon service, ils étaient presque tous aux urgences depuis au moins 36 heures. Il y avait des patients très lourds qui avaient énormément besoin d’oxygène, qui auraient dû aller dans des services plus lourds mais qui ne pouvaient pas, car il n’y avait pas de place. Être autant submergé de patients graves, moi je n’avais jamais vu ça.”

Dans son service qui dispose de 18 lits, elle a assisté, impuissante, à de nombreux drames familiaux. “J’ai vu une famille où il y avait 3 générations malades, la grand-mère qui est décédée, la mère qui était malade et le petit-fils de 24 ans qui était hospitalisé”, se souvient-elle.

Fuite de résultats de tests Covid: la société impliquée fait appel à des “experts en cybersécurité”

La société Francetest a assuré mercredi à l’AFP avoir “requis l’assistance d’experts en cybersécurité” après la révélation d’une faille informatique rendant accessible des centaines de milliers de résultats de tests Covid réalisés en pharmacies, et sur laquelle la Cnil a lancé une enquête.

La société spécialisée dans le transfert de données de tests Covid réalisés en pharmacie vers la plateforme gouvernementale SI-DEP indique qu’elle va réaliser avec ces experts des tests d’évaluation de la sécurité de ses serveurs.

La faille a été révélée mardi par Mediapart. Selon le site d’information, les noms, prénoms, dates de naissance, adresses, numéros de téléphone, numéros de sécurité sociale et adresses e-mail, ainsi que le résultat des tests de 700.000 personnes étaient disponibles jusqu’à vendredi grâce à “un mot de passe trouvable, en clair, dans un dossier accessible à tous” sur le site de Francetest.

Fin du masque pour les instituteurs en maternelle: “c’est une piste, mais pas dans l’immédiat”, déclare Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a été interrogé ce mercredi matin sur France Inter au sujet de l’arrêt du port du masque pour les instituteurs de maternelle: “c’est une piste, c’est à l’étude, mais pas dans l’immédiat”, a-t-il déclaré.

“Cela fait partie des mesures que l’on prendrait dès que possible lorsque les choses seront allégées, cela dépend aussi beaucoup du taux de vaccination des professeurs, mais aussi d’autres paramètres, de circulation du virus tout simplement” a-t-il détaillé. “Evidemment que c’est très souhaitable que tout ceci s’estompe progressivement, mais on n’y est pas là”.

L’OMS surveille un nouveau variant, baptisé “Mu”

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé “Mu”, qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier, a-t-elle indiqué dans la nuit de mardi à mercredi.

Le variant – B.1.621 d’après la nomenclature scientifique – a pour l’instant été classé comme “variant à suivre”, a précisé l’OMS dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire sur l’évolution de la pandémie.

La pression hospitalière se stabilise en France

La pression hospitalière due au Covid-19 est restée contenue mardi, confirmant une stabilisation des principaux indicateurs sanitaires de l’épidémie, selon les chiffres de Santé publique France.

Les hôpitaux français prennent actuellement en charge 11.120 malades du Covid, contre 11.245 lundi et 11.120 le mardi précédent. Après avoir franchi le seuil des 11.000 patients le 23 août, ce chiffre a cessé d’augmenter pour atteindre un plateau depuis plusieurs jours.

Le nombre quotidien de décès est néanmoins élevé: 136 personnes ont été emportées par le Covid en 24 heures, portant le bilan total à 114.494 morts depuis le début de la pandémie.

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce direct consacré à l’épidémie de Covid-19

Leave a Reply