EN DIRECT – Covid-19: 49,1% de la population adulte en France a reçu au moins une dose de vaccin – BFMTV

Spread the love

“Vacciné !”, lance le président de la République

Le président de la République française Emmanuel Macron a déclaré sur Twitter avoir été vacciné, avec un simple mot “Vacciné !”. Il ne précise pas avec quel vaccin, ni s’il allait recevoir une seconde dose.

Début mai, interrogé sur sa vaccination prochaine, il avait expliqué avoir “encore des anticorps”, à la suite de son contamination au Covid-19. “Je pense que je ferai une sérologie pour regarder si j’ai des anticorps et je suivrai ce que me dira mon médecin”, avait-il déclaré, selon des propos relevés alors par Ouest-France.

49,1% de la population adulte en France a reçu au moins une dose de vaccin

25,763.596 Français ont reçu au moins une première dose de vaccin, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé ce lundi soir. Cela représente 38,5% de la population totale et 49,1% de la population majeure.

10,971.772 personnes ont reçu une deuxième dose, “soit 16,4% de la population totale et 20,9% de la population majeure”, précise un communiqué du ministère de la Santé. Un adulte sur cinq est donc totalement vacciné en France.

Le Conseil constitutionnel donne son feu vert au pass sanitaire pour les grands rassemblements

Le Conseil constitutionnel a donné son feu vert ce lundi au projet controversé de “pass sanitaire” du gouvernement.

Celui-ci sera limité aux grands rassemblements et soumis à une batterie de mesures limitant les atteintes aux libertés individuelles.

Il conditionnera l’accès aux grands événements, plus de 1.000 personnes selon le projet du gouvernement, à la présentation d’un résultat négatif de dépistage du virus, d’un justificatif de vaccination ou encore d’une attestation de rétablissement après une contamination.

126 morts en 24h à l’hôpital en France

126 morts du Covid-19 ont été enregistrés ces dernières 24h à l’hôpital en France, selon Santé Publique France.

L’organisme rapporte également que 16.596 personnes sont hospitalisées pour une infection à Covid-19 en France (+529 nouvelles admissions en 24h) et 2945 patients se trouvent actuellement en réanimation (+140 nouvelles admissions en 24h).

8950 cas positifs ont été détectés en moyenne sur les 7 derniers jours, et le taux d’incidence national au 28 mai est de 93 pour 100.000 habitants, et passe donc sous la barre des cent. La dernière fois que le taux d’incidence était passé sous ce niveau remonte à septembre 2020.

L’exécutif va “avancer” sur la vaccination des adolescents et la campagne estivale

Vaccination des adolescents, des ex-malades du Covid, et campagne estivale: l’exécutif va “avancer” dans la semaine sur ces questions, a indiqué ce lundi Jean Castex, en soulignant toutefois la nécessité d'”aller chercher” les plus fragiles qui ne sont pas encore vaccinés.

Alors que toute la population majeure de France est désormais éligible à la vaccination contre le Covid-19, cela “ne doit pas nous détourner de l’objectif d’aller chercher tous nos concitoyens qui restent les plus vulnérables à la maladie”, personnes âgées ou souffrant de comorbidités, a souligné le Premier ministre en visitant un centre de vaccination à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran.

Avec le déploiement de la vaccination et le recul du taux d’incidence du virus, “nous sommes aujourd’hui dans une phase charnière où l’horizon se dégage”, a ajouté Jean Castex, et “cette semaine nous allons, après le conseil de défense prévu après demain, avancer sur différents sujets”, a-t-il indiqué.

Il en a cité trois: “la vaccination des enfants et adolescents de plus de douze ans”, “la question de l’organisation de la campagne de vaccination pendant l’été”, et “la question des personnes qui ont eu le virus, ont développé des anticorps”, pour lesquelles il faut “savoir si on peut ou pas, et dans quelles conditions sanitaires, les dispenser d’une deuxième dose de vaccin”.

Les réponses à toutes ces questions seront apportées “dans les meilleurs délais”, a-t-il assuré.

La présidente de la HAS propose de systématiser les tests sérologiques avant la 1ère injection

Dominique Le Guludec a proposé sur RMC ce lundi matin de déployer des tests sérologiques rapides dans les centres de vaccination. La présidente de la Haute autorité de santé (HAS) suggère notamment de faire un test sérologique au moment de la première dose de vaccin.

“On vous pique, on regarde si vous avez des anticorps et ça permet de vous donner ou non le rendez-vous pour la deuxième dose. Ça peut éviter une deuxième dose à beaucoup de personnes qui seront ravies et ça permet d’avoir encore plus de doses”, a-t-elle fait valoir.

Fin des demi-jauges au collège

Cette semaine marque également la fin progressive des demi-jauges au collège, en 4e et 3e, dans les 15 départements qui étaient encore concernés par cette mesure. Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer en avait fait l’annonce vendredi dernier.

La vaccination pour tous sur la ligne de départ

Fini les critères d’âge ou d’état de santé: à partir de ce lundi, toute la population majeure de France sera éligible à la vaccination contre le Covid-19, “étape clé” pour éviter un rebond de l’épidémie alors que les restrictions s’allègent peu à peu.

Les candidats doivent néanmoins s’armer de patience: les réservations, qui ont démarré jeudi dernier, arrivent de manière “progressive” sur les plateformes internet spécialisées (Doctolib, Keldoc, Maiia), selon le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Avec “28 millions de personnes adultes éligibles à la vaccination et non vaccinées” pour “en moyenne 500.000 rendez-vous disponibles chaque jour”, Doctolib a toutefois prévenu qu’il ne pourrait pas répondre à toutes les demandes au regard du “nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna”.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct

Suivez ici les dernières informations sur l’épidemie de Covid-19.

Leave a Reply