EN DIRECT – Coronavirus: premier week-end de confinement en France, couvre-feu décrété dans plusieurs villes – Le Figaro

Spread the love
xxxxxx. xxx xxxx xxx.

Le confinement est une épreuve, l’exil en est une autre. Sénèque, Zweig, Voltaire, Weil, Soljenitsyne et Bernanos l’ont vécu, certains y sont morts, d’autres ont connu la joie du retour. 



Nous vous invitons à suivre les pas de ces intellectuels poussés sur le chemin de l’exil dans ce dossier spécial.
» Ces intellectuels poussés sur les chemins de l’exil

L’épidémie a causé à ce jour la mort de 450 patients depuis fin janvier. Il y en a eu 78 de plus hier vendredi.

5226 malades ont été hospitalisés, dont près de 1300 en réanimation, selon le ministère de la Santé. La moitié de ces personnes en réanimation ont moins de 60 ans.

Près de 1600 patients ont quitté les hôpitaux, guéris.

Les 7 régions les plus touchées sont le Grand Est, la Corse, l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône Alpes et désormais la Nouvelle-Aquitaine.

La France s’emploie par ailleurs à organiser le retour d’environ 130.000 ressortissants bloqués à l’étranger.

Pour aller plus loin, voici quelques articles : 
» Xavier Bertrand: «Les moments les plus difficiles sont devant nous»
» Coronavirus : où en est l’épidémie dans le monde ?
» Coronavirus: face à la demande mondiale, les industriels accélèrent la cadence sur la production de tests

Le préfet de police Paris Didier Lallement a assisté ce samedi aux premiers essais d’un nouveau dispositif de surveillance par drone visant à vérifier le respect des mesures de confinement. La police en compte une vingtaine, pouvant voler à 150 m de haut. En Italie, plusieurs villes ont déjà mis en place ce dispositif pour repérer les promeneurs ou détecter d’éventuels regroupement.

La mairie de Paris rappelle, sur son compte Twitter, que “tout le week-end, les voies sur berge, les pelouses de l’esplanade des Invalides et le champ de mars sont interdits d’accès”. 

Les autorités sanitaires finlandaises ont confirmé samedi leur premier décès dû au coronavirus. Il s’agit d’un patient âgé, qui était hospitalisé dans la capitale. Le pays a enregistré 521 cas de coronavirus, ont précisé les autorités samedi.
Les villes de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, et de Béziers, dans l’Hérault, ont annoncé samedi, au vu de la situation sanitaire, la mise en place d’un couvre-feu dans leur commune avec effet immédiat.

À Perpignan, le couvre-feu est instauré entre 20h et 6h00 du matin, et ce jusqu’au 1er avril. À Béziers, les mêmes interdictions seront imposées à la population entre 22h00 et 5h00 du matin.
Les exceptions à cette interdiction ne concernent que les déplacements des personnels des services publics et des activités nocturnes indispensables au bon fonctionnement de la vie quotidienne. Pour les particuliers, seuls les déplacements liés à des motifs impérieux de santé, d’urgence médicale ou de force majeure seront tolérés.

“Aujourd’hui, 6 nouveaux patients ont été pris en charge depuis Mulhouse. Transportés à bord du de l’A330 Phénix équipé du kit Morphée, ils sont désormais transférés au CHU de Bordeaux”, a indiqué l’armée de l’air sur son compte Twitter.

«Le confinement ne doit pas empêcher les victimes de violences conjugales de se signaler auprès des forces de l’ordre», a rappelé ce samedi Laure Penalvez, une policière qui travaille sur la plateforme de signalements en ligne des violences sexuelles et sexistes. «Il ne faut pas hésiter à contacter la plateforme et à faire le 17 s’il y a une urgence imminente. A chaque fois, un agent appelle une patrouille qui intervient », a-t-elle assuré. Depuis une semaine, les forces de l’ordre ont constaté une « légère augmentation » des signalements.

Lire aussi : “Une petite augmentation mais rien de significatif” : les violences conjugales à l’heure du confinement

La région allemande du Bade-Würtemberg, frontalière de la France, est prête à accueillir des patients français atteints du Covid-19 ayant besoin d’une assistance respiratoire, indique samedi un porte-parole du ministère de la Santé local.
Le ministère a demandé “à tous les hôpitaux du Land d’accueillir des patients nécessitant une assistance respiratoire issus de la région transfrontalière entre la France et l’Allemagne dans le cadre des capacités existantes”, selon le porte-parole, qui confirme une information du journal local Schwäbische Zeitung.
Le Figaro s’est plongé dans ses archives. Depuis sa fondation en 1826, notre journal, amoureux des belles lettres, s’est entretenu avec de grandes plumes. Parmi elles: Tolstoï, Verlaine, Gide, Camus, Malraux, Yourcenar, Steinbeck, Anouilh.
Retrouvez notre dossier ici.
» Tolstoï, Verlaine, Camus, Malraux… Le Figaro les a rencontrés
La Tour Eiffel scintille tous les soirs à 20h pendant une dizaine de minutes, «en solidarité avec les personnels soignants et tous ceux qui oeuvrent pour le bien-être collectif», a indiqqué la société exploitante du monument Traditionnellement, la Tour Eiffel scintille pendant seulement cinq minutes, à chaque heure de la soirée.

La mesure a commencé vendredi, pour une durée indéterminée.Depuis mardi, les Français sont invités à manifester leur soutien aux personnels soignants à 20h aux fenêtres en faisant le maximum de bruit. Un moment, dirons-nous, de communion qui réconforte : 





» Thierry Paquot: «Le balcon est un bras tendu vers autrui sans danger et sans risque!»

On a vu apparaître sur un mur de Rouen et dans les flux de nos réseaux un graffiti en forme de slogan : «S’en sortir sans sortir». Une jolie formule et un hashtag efficace #sensortirsanssortir



Sur les réseaux, chacun tente aussi de passer le temps en tentant de faire rire. Retrouvez ici une compilation de ces instants.

Une nouvelle sélection d’images réalisées ces dernières 48 heures à travers le pays : 



Dans le métro de LyonJEFF PACHOUD / AFP



Les bords du Rhône à LyonAFP



La cité Jean-Jaurès à Saint-Ouen en Seine-Saint-DenisWafaa ESSALHI / AFP

L’Espagne a enregistré 1326 décès dus au coronavirus, une hausse de 32% en un jour, a annoncé le ministère de la Santé. Le nombre de cas dans tout le pays a progressé de près de 25% depuis vendredi, passant de 19.980 à 24.926.
La progression sur 24 heures de jeudi à vendredi avait été de 30% pour le nombre de morts et 16,5% pour celui des cas confirmés.
La région de Madrid reste largement la plus affectée, avec 8921 cas (près de 36% du total), devant la Catalogne (4203), le Pays basque (1.725) et l’Andalousie (1.515).

Depuis une semaine, les 46 millions d’Espagnols sont en confinement strict et n’ont pas le droit de quitter leur domicile sauf pour travailler, faire des courses alimentaires, acheter des médicaments ou sortir brièvement leur chien.

Un homme, qui disait «s’ennuyer» durant son confinement, a fait un tour en avion au-dessus de l’Ille-et-Vilaine, un vol qui lui a valu une amende de 135 euros. Vendredi vers 17h00, les gendarmes bretons ont été alertés par le Rescue coordination center (RCC), service de recherches et de coordination de l’armée de l’air basé à Lyon, d’un décollage sur l’aérodrome de Bains-sur-Oust.
«Une patrouille a été engagée sur l’aérodrome et a attendu l’atterrissage» pour procéder à l’interpellation, a indiqué la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine. «La personne, originaire de la région de Redon, a reconnu qu’elle s’ennuyait durant le confinement et voulait prendre l’air», a ajouté la gendarmerie.

L’homme, dont les certificats étaient par ailleurs en règle, a été verbalisé de 135 euros, l’amende forfaitaire prévue en cas de «violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile».

La Polynésie, où le nombre de personnes infectées est passé de trois à quinze en quelques jours, va appliquer à partir d’aujourd’hui et pour au moins quinze jours des mesures de confinement de la population. Deux cas ont été recensés en Nouvelle-Calédonie, mais aucun à Wallis-et-Futuna.

Dans les collectivités d’outre-mer du Pacifique, le second tour des municipales pourra se tenir à une autre date qu’en métropole.

Pour en savoir plus sur la situation en Outre-mer, voici notre dernier article.

Le Figaro vous accompagne en ce premier week-end de confinement. Voici ci-dessous une première sélection de nos articles pratiques et de nos conseils pour vivre le confinement au mieux. N’hésitez pas à nous faire part de vos astuces dans les commentaires : » Comment occuper ses enfants quand ils tournent déjà en rond ?
» Six conseils avisés pour vivre le huis clos sans devenir fou
» De Friends à Irresponsable, dix séries pour se changer les idées
» 100 choses à faire chez soi

«La crise va s’intensifier au cours de la semaine qui vient et le nombre de cas graves et de morts augmentera», a indique Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique sur le Covid-19, ce samedi dans Le Monde.
«Notre message majeur est que le confinement, dans l’état actuel des ressources, est la seule façon de casser la courbe de l’épidémie et d’éviter que le système de soins explose en vol. Ce n’est pas la meilleure des solutions mais c’est la moins mauvaise», selon ce spécialiste.

Le confinement pourra cesser «quand le virus ne circulera plus», a jugé Olivier Véran, le ministre de la Santé, estimant le nombre de malades en France à 20.000. La majorité d’entre eux ne sont pas testés, donc pas détectés.

Chacun l’aura remarqué, les rues sont désormais (globalement) désertes, et le silence règne à peu près partout dans le pays. Voici une première sélection d’images réalisées ces dernières 48 heures à travers le pays.



9 lieux touristiques de Paris désormais vides de touristes.montage AFP



Au Mont-Saint-Michel le 20 marsSameer Al-DOUMY / AFP



A Illiers-Combray en Eure-et-Loir le 19 mars.JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Face à la pénurie de masques de protection FFP2 et chirurgicaux, le gouvernement a chargé industriels et chercheurs de travailler sur des alternatives afin de protéger le personnel soignant et la population de la propagation du coronavirus, a fait savoir samedi 21 mars le premier ministre.

«Nous avons demandé au ministère de l’économie et au ministère de la défense de trouver des alternatives, plus exactement de charger toute une série d’activités industrielles, de chercheurs, soit pour démultiplier les chaînes de production, soit pour qualifier des alternatives, jetables ou réutilisables», a dit Edouard Philippe à l’Assemblée nationale.

«Les ministères ont qualifié des bancs de tests, mis à disposition des industriels des spécifications, et 40 prototypes sont en cours de tests, pour des masques chirurgicaux comme pour des FFP2», a-t-il ajouté.

Un déstockage d’environ 25 millions de masques a été opéré début mars, précise le premier ministre. Grâce aux réquisitions, et en tenant compte de ce déstockage, le stock a été maintenu à 105 millions de masques au 16 mars. Selon la Direction générale de la santé, la France a une capacité de production de six millions de masques par semaine.

» Coronavirus : feu vert du Sénat à l’état d’urgence sanitaire



Les autorités australiennes ont fermé samedi la célèbre plage de Bondi Beach à Sydney, bondée malgré l’interdiction de grands rassemblements. Cette photo ci-dessus a été prise par un journaliste de l’AFP ce samedi sur la dite plage.«Ce qu’on a vu ce matin ici sur Bondi Beach, c’était le comportement le plus irresponsable de la part d’individus dont nous ayons été témoins jusqu’ici», a déclaré à la presse le ministre de l’Intérieur de Nouvelle-Galles du Sud, David Elliott. Il a menacé de fermer d’autres plages si la même scène se reproduisait ailleurs.

L’Australie, qui compte près de 1000 cas de la maladie (Covid-19), a interdit les rassemblements de plus de 500 personnes. 



(Crédits photos : PETER PARKS / AFP)

En Martinique, en Guadeloupe ou à La Réunion, où les plages font partie du quotidien, beaucoup ont fait fi des consignes de confinement pour lutter contre le coronavirus. Jeudi et vendredi, les autorités ont fini par prendre des arrêtés d’interdiction. 
Alors que les Outre-mer, comme la métropole, sont astreints au confinement depuis mardi, la plage du bourg de Sainte-Anne, une commune très touristique de Guadeloupe, par exemple, était encore active jeudi, malgré l’absence des bars, restaurants et autres boutiques, a constaté une correspondante de l’AFP sur place. Apéros, barbecue, les plages restent un lieu privilégié de socialisation en Outre-mer, sans compter les touristes, omniprésents toute l’année.En Martinique, plusieurs locaux s’étaient indignés, ces derniers jours sur Twitter, des touristes faisant fi des recommandations du gouvernement.

Jeudi soir, le préfet de Guadeloupe Philippe Gustin a interdit “les baignades en eau douce et en eau de mer” partout en Guadeloupe, dans la partie française de Saint-Martin et à Saint-Barthélémy. À Mayotte (6 cas de coronavirus), dans l’océan indien, un arrêté préfectoral interdit depuis vendredi “tout accès aux plages du littoral et plans d’eau intérieurs” jusqu’au 15 avril.

Réunis dans un collectif nommé C 19,  plus de 600 médecins ont porté plainte jeudi 19 mars contre l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et le premier ministre Édouard Philippe qu’ils accusent de «mensonge d’État» dans leur gestion de la crise d’épidémie de coronavirus. Les trois médecins fondateurs de ce collectif ont pour ce faire saisi la Cour de Justice de la République, seule juridiction habilitée à juger les actes commis par les membres du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions.Pour ces médecins, le gouvernement était au courant des dangers liés à l’épidémie mais n’a pas agi suffisamment tôt ni pris les bonnes mesures, notamment le stockage de masques et la mise en place de tests systématiques, qui aurait permis d’isoler les “porteurs sains” capable de contaminer plusieurs personnes.

» Pour en savoir plus, voici notre article.

Les premiers éléments du convoi militaire transportant l’hôpital de campagne qui doit aider à désengorger l’hôpital de Mulhouse, dont le service de réanimation est saturé par les malades du coronavirus, sont arrivés samedi matin à destination.

Sur les 16 camions du commandement de la logistique de l’armée de terre qui avaient pris la route pour Mulhouse vendredi matin, six sont arrivés un peu avant 7h à proximité de l’hôpital civil Emile Muller, escortés par des véhicules et des motards de la police.

L’hôpital de campagne doit être installé sur le parking habituellement réservé aux personnels de l’établissement hospitalier civil.

Voici une sélection des nos derniers articles sur la maladie et comment nous vivons tous les confinement : 

» Ces lieux où le coronavirus ne passera pas
» L’armée mobilise le Tonnerre pour évacuer des patients de Corse
» Stéphane Bern: «Il n’y a plus aucun sens civique dans ce pays»
» Français bloqués à l’étranger : «Nous sommes rejetés par les locaux, tels des pestiférés»
» Congés payés, contrats de travail, immobilier… Ces conséquences inattendues du confinement
» Sylvain Tesson: «Que ferons-nous de cette épreuve?»

Comme vous le savez, Le Figaro publie chaque jour dans son édition un cahier spécial intitulé Le Figaro chez vous pour vous accompagner dans cette période, vous pouvez retrouver le retrouver ici.

Georges Duvivier est retraité. Il vit dans l’Oise, à Crépy-en-Valois, l’un des premiers foyers de contamination au nouveau coronavirus en France. Pour Figaro Live, il revient sur sa prise en charge à l’hôpital de Compiègne et explique avoir aujourd’hui quelques séquelles, malgré sa guérison.
Le nouveau coronavirus a fait au moins 11.129 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 20 heures. Plus de 258.930 cas d’infection ont été détectés dans 163 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Depuis le comptage réalisé la veille à 20 heures, 1303 nouveaux décès et 26.250 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. 
Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a indiqué hier que les Français ne devaient pas partir en week-end. Même discours de la part du directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Il a appelé de nouveau les Français au respect des consignes: «Ne partez pas en week-end», a-t-il insisté hier soir, avec le «risque de nouveaux contacts» pendant le transport en voiture ou en train et sur place. «Vous risquez de transporter sans le savoir le virus des grandes villes vers les campagnes (…) mais aussi de vous retrouver dans une zone où il n’y a pas forcément d’infrastructures sanitaires capables de prendre en charge beaucoup de malades», a-t-il mis en garde.
Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a annoncé hier que la France comptait désormais 450 morts du coronavirus et 12.612 cas. Par ailleurs, 5226 personnes sont hospitalisées, dont 1297 en rénimation. 35% des personnes hospitalisées ont plus de 65 ans. 1587 sont sorties guéries de l’hôpital. Enfin, 87% des décès ont plus de 70 ans. 

«En France nous sommes devant une épidémie qui s’étend progressivement et s’aggrave rapidement avec une circulation virale intense. Notre objectif c’est d’atténuer et de décaler au maximum les effets de cette vague. Nous avons réalisé plus de 50.000 tests»
, a assuré Jérôme Salomon.

Jérôme Salomon a indiqué que le pic de l’épidémie en France était attendu d’ici 5 à 8 jours. Concernant le confinement souhaité par le gouvernement, il a indiqué que sa prolongation était une “possibilit锓Cela dépendra de l’évolution de l’épidémie mais aussi, et surtout, du respect de ce confinement”, a-t-il ajouté.

Bonjour à tous, et bienvenue dans ce nouveau live lié à l’actualité du coronavirus et du confinement en France.

Leave a Reply