EN DIRECT – Coronavirus: Olivier Véran remonte en première ligne – BFMTV

Spread the love

Les tests rapides “antigéniques” désormais autorisés, mais par pour les symptomatiques et les cas contacts

Un arrêté publié ce mercredi au Journal officiel autorise désormais les tests rapides “antigéniques” pour réaliser des opérations de dépistage dans la population générale, mais pas pour les personnes avec des symptômes ou les “cas contacts” de malades.

Contrairement au test RT-PCR qui nécessite une analyse en laboratoire, pour détecter le matériel génétique du coronavirus, le test antigénique repère des protéines du virus en “15 à 20 minutes”, avait souligné Olivier Véran il y a quelques jours.

Un avocat annonce une plainte contre Jean Castex devant la Cour de justice de la République

Après Édouard Philippe, Olivier Véran ou encore Agnès Buzyn, au tour de Jean Castex? L’avocat d’une association de victimes du Covid annonce au Parisien le dépôt d’une plainte contre le Premier ministre ce jeudi devant la Cour de justice de la République – la juridiction devant laquelle les membres du gouvernement peuvent être poursuivis pour un acte commis durant leur mandat.

Selon Le Parisien, Me Fabrice Di Vizio s’appuie sur l’article 223-7 du Code pénal, soit “l’abstention volontaire de prendre ou de provoquer les mesures permettant de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes”.

“Le Premier ministre tient un discours alarmiste, mais prend des mesures minimalistes, ou alors stupides”, commente l’avocat auprès du quotidien, faisant notamment référence au développement du port du masque en extérieur.

“Notre unité dédiée au Covid est pleine”: à Marseille, les hôpitaux recrutent en urgence

Des médecins, “une centaine d’infirmières”, mais aussi du personnel para-médical… Face à la résurgence de l’épidémie à Marseille, les hôpitaux publics de la ville lancent un appel aux professionnels de santé pour venir renforcer leurs équipes.

Car sur place, “les services sont en train de se remplir à grande vitesse”, a expliqué à BFMTV Sabine Valera, infirmière en médecine intensive et réanimation à l’hôpital Nord de Marseille.

“Notre unité dédiée au Covid, qui n’a jamais fermé entre les deux périodes, est pleine en ce moment”, a-t-elle témoigné. “Donc on doit ouvrir d’autres unités. Chez nous, ça se précipite. Il y a quand même une accélération nette sur la dernière semaine”.

“Donc pour pouvoir accueillir les patients Covid, il va falloir gagner de la place. Donc on veut recruter des infirmières pour aménager de nouvelles unités, notamment dans les unités de surveillance continue”, a-t-elle poursuivi.

Trump et Biden s’affrontent toujours sur le Covid

La crise du coronavirus est toujours l’objet d’une âpre bataille politique aux États-Unis, à quelques semaines de l’élection présidentielle. Donald Trump a à nouveau assuré ce mercredi que le pays disposerait d’un vaccin dès octobre, qui sera largement distribué à la population. Des déclarations qui vont cependant à l’encontre des avis exprimés par des experts sanitaires.

Interrogé au Congrès, le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield a estimé plus tôt dans la journée que la majorité des Américains ne pourraient pas bénéficier d’un vaccin avant “le deuxième ou troisième trimestre de 2021”, même si celui-ci était autorisé dans les prochaines semaines. Une “erreur” selon Donald Trump qui y voit une “information incorrecte”.

“La première responsabilité d’un président est de protéger le peuple américain et il ne le fait pas”, a asséné de son côté le candidat démocrate Joe Biden lors d’un discours mercredi dans son fief de Wilmington, dans le Delaware. La gestion du virus par Donald Trump le “disqualifie totalement”, a-t-il affirmé.

Édouard Philippe prédit “une tempête économique, une tempête sanitaire, peut-être une tempête sociale”

Il s’était fait discret ces dernières semaines: Édouard Philippe a repris la paorle ce mercredi soir à Octeville-sur-Mer, lors d’une réunion en vue des sénatoriales du 27 septembre. L’ancien Premier ministre en a profité pour appelé au “rassemblement”, livrant des prédictions pessimistes sur l’avenir.

“Je pense que nous allons affronter une tempête: une tempête économique, une tempête sanitaire, peut-être une tempête sociale. Les temps qui viennent vont être difficiles”, a affimé Édouard Philippe.

“Sur un bateau, quand la tempête arrive, l’important n’est pas forcément d’être d’accord sur toutes les questions avec ceux qui sont sur la bateau, mais de savoir où l’on veut aller et comment affronter la tempête”, a-t-il estimé.

Olivier Véran à nouveau en première ligne

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France. Ce jeudi sera marqué par une conférence de presse d’Olivier Véran: le ministre de la Santé va de nouveau monter en première ligne, à 17 heures, pour défendre et détailler la politique anti-Covid du gouvernement. Ce point presse est appelé à devenir hebdomadaire.

Il fera “une présentation claire pédagogique de la stratégie” du gouvernement “pour vivre avec le virus”, a expliqué ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Vous pourrez bien entendu suivre l’événement sur BFMTV et BFMTV.com, dès 16h30.

Olivier Véran tiendra une conférence de presse le 17 septembre 2020.
Olivier Véran tiendra une conférence de presse le 17 septembre 2020. © BFMTV

Leave a Reply