EN DIRECT – Coronavirus : le bilan passe à 80 morts en Chine, plus de 2.700 personnes contaminées | LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Coronavirus : le bilan passe à 80 morts en Chine, plus de 2.700 personnes contaminées | LCI

































Santé

Toute L’info sur

Mystérieux virus en Chine : la crainte d’une propagation mondiale

CONTAGION – Les trois cas positifs au coronavirus détectés en France “vont bien”, ont assuré les médecins. En Chine, l’épidémie s’accélère, dimanche soir le bilan faisait état de 80 morts et près de 2 700 personnes sont contaminées. Suivez les dernières informations.

NOUVEAU BILAN

Le bilan de l’épidémie de pneumonie virale en Chine atteint 2.744 cas confirmés dans l’ensemble du pays, après la découverte de 769 nouveaux cas, a annoncé lundi le gouvernement central.

Cependant, aucun nouveau décès n’a été confirmé en dehors de la province de Hubei, épicentre de la contagion, selon la même source. Vingt-quatre nouveaux cas y ont été enregistrés, portant le total à 80 morts dans le pays.

INFORMATIONS OFFICIELLES

Une page d’information officielle alimentée quotidiennement a été mise en ligne par le gouvernement, elle est accessible ici ➡️ www.gouvernement.fr/info-coronavirus  

PREMIER MINISTRE CHINOIS À WUHAN

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, était en visite lundi à Wuhan, ville épicentre de l’épidémie du nouveau coronavirus qui a déjà contaminé plus de 2.700 personnes dans tout le pays, a indiqué le gouvernement.

Apparaissant sur des photographies officielles portant une blouse de plastique bleu et un masque de même couleur, M. Li est à Wuhan pour “enquêter et guider” les efforts des autorités pour endiguer le virus, a précisé le gouvernement. Il s’agit de la première visite d’un très haut responsable du régime communiste dans la ville depuis le début de l’épidémie.

PROLONGEMENT DU CONGÉ DU NOUVEL AN CHINOIS

Pékin a décidé lundi de prolonger de 3 jours, jusqu’au 2 février, le congé du Nouvel an chinois, dans le cadre des mesures de lutte contre l’épidémie de pneumonie virale.

“Cette mesure est prise afin de réduire les rassemblements et de bloquer la propagation de l’épidémie”, a déclaré le gouvernement chinois dans un communiqué. 

Les Chinois étaient initialement censés reprendre le travail vendredi 31 janvier, après sept jours fériés qui donnent lieu à des centaines de millions de voyages dans tout le pays.

NOUVEAU BILAN

Le bilan de l’épidémie de pneumonie virale en Chine atteint 2.744 cas confirmés dans l’ensemble du pays, après la découverte de 769 nouveaux cas, a annoncé lundi le gouvernement central.

Cependant, aucun nouveau décès n’a été confirmé en dehors de la province de Hubei, épicentre de la contagion, selon la même source. Vingt-quatre nouveaux cas y ont été enregistrés, portant le total à 80 morts dans le pays.

NOUVEAU BILAN

Selon le gouvernement chinois, un nouveau bilan fait désormais état de 80 morts et de plus de 2.300 cas confirmés.

ETATS-UNIS

Cinq cas d’infection au coronavirus ont été confirmés aux Etats-Unis ont annoncé dimanche les Centres de contrôle de  prévention des maladies (CDC). 

“Nous nous attendons à ce qu’il y ait d’autres cas”, a indiqué Nancy Messonnier, responsable des CDC pour les maladies respiratoires, précisant que des analyses étaient en cours auprès de 100 patients.

VOYAGES EN CHINE

Les tour-opérateurs français suspendent les voyages organisés vers la Chine, a annoncé la Fédération des TO. S’agissant des touristes se trouvant déjà sur place, le syndicat des tour-opérateurs ne propose pas de mesure de rapatriement, mais “de se tenir à leur disposition pour répondre à leurs interrogations”, et “d’adapter” les programmes aux mesures prises par le gouvernement chinois, a-t-il précisé dans un communiqué. 

CONFERENCE DE PRESSE

Agnès Buzyn : “Le nombre de morts rapporté au nombre de cas a l’air de se réduire par rapport à ce que nous craignons. En revanche, sa transmission est rapide. Mais là encore, nous sommes dépendants des informations qui nous arrivent de Chine.”

CONFERENCE DE PRESSE

Agnès Buzyn annonce que le premier ministre Edouard Philippe a décidé d’un rapatriement des Français de Wuhan qui le souhaitent vers la France en milieu de semaine, en accord avec les autorités chinoises. “Les personnes ainsi rapatriées feront l’objet d’un suivi et demeureront dans un lieu d’accueil pendant 14 jours”, précise Agnès Buzyn.

CONFERENCE DE PRESSE

Agnès Buzyn : “Nous attendons toujours le résultat des tests pour les six personnes actuellement en surveillance.” Faut-il acheter les masques dans les pharmacie ? “Non, ils sont uniquement utiles quand on est soi-même malade”, précise la ministre.

CONFERENCE DE PRESSE

Agnès Buzyn s’exprime pour faire un point : “La situation épidémiologique fait l’objet d’un suivi quotidien du ministère de la Santé. (…) La stratégie de la France, c’est d’éviter la propagation du virus en informant les personnels de santé et la population française, et nous avons pris des décisions en ce qui concerne les aéroports. Toutes les personnes susceptibles d’être infectées sont prises en charge et isolées dans les hôpitaux.”

Agnès Buzyn réaffirme en outre la consigne pour les personnes qui se sentent malades de ne pas se rendre aux urgences.

DJEBBARI

“Le gouvernement français souhaite que les mesures prises soient les plus adaptées possibles à la vitesse de propagation. Donc, aux experts de l’OMS, français, et internationaux, de prendre les meilleures décisions. Le plus haut niveau d’alerte recommande d’arrêter les vols. Mais si la Belgique ou la France décide de cela tout seul, ça n’aura pas beaucoup d’impact. Il est tout à fait envisageable que l’UE décide d’arrêter les vols, mais on n’en est pas là.”

DJEBBARI

“200 Français sont actuellement à Wuhan”, poursuit le secrétaire d’Etat, “soit des ressortissants permanents ou en visite”. “On étudie des voies de rapatriement pour eux, par voie aérienne. Les Américains comme les Japonais travaillent à un pont aérien. Traditionnellement, ce sont les compagnies aériennes qui desservent la zone qui nous aident sur ce sujet.”

DJEBBARI

Invité de LCI, Jean-Baptiste Djebbari revient d’un point à Matignon. “C’était une réunion de mise à jour, la ministre fera un point à 19h”. 

“Il y a environ 3 patients traités en France, une dizaine sont expertisés. La cellule médicale à Roissy a permis de recueillir des demandes, et des gens sont en cours d’évaluation”.

“Une trentaine de vols ont été traités et une dizaine de personnes ont demandé à être examinées après leur atterrissage. Ils ont des débuts de symptomes, qui peuvent être des symptômes de grippe ou de coronavirus. Nous procédons aux vérifications”.

“Ce virus se développe assez rapidement, mais depuis quelques jours, nous avons un test qui permet de déterminer rapidement si les cas en question ont été en contact avec le virus”.

En matière de prévention, “il faut être humbles, adaptatifs, dans l’information en permanence des Français. Mais il n’y a pas d’éléments nouveaux, simplement une mise à jour.”

GOUVERNEMENT

Le Premier ministre, Édouard Philippe, réuni depuis 17h00 autour de lui à Matignon les ministres concernés “pour faire un point de situation sur le coronavirus”. Sont présents les ministres de la Santé, Agnès Buzyn, de l’Intérieur, Christophe Castaner, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye et le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

SPORTS

Le tournoi de qualification olympique de football féminin ainsi que celui pour la Fed Cup de tennis ont été déplacés hors de Chine dimanche en raison de l’épidémie de coronavirus, alors qu’une compétition d’athlétisme continentale a été tout simplement annulée.

WUHAN

Plus de 2.200 patients qui n’avaient pas encore pu effectuer un test de dépistage du nouveau coronavirus attendent leurs résultats. S’ils se révélaient positifs, ils feraient bondir de moitié le nombre de contaminations.

Coronavirus : le maire de Wuhan s’attend à un millier de contaminations supplémentaires

DES COMPÉTITIONS SPORTIVES DÉPLACÉES HORS DE CHINE

Le tournoi de qualification olympique de football féminin et celui pour la Fed Cup de tennis ont été déplacés hors de Chine. Le tournoi de qualification olympique de football d’Asie, qui réunit la Chine, l’Australie, Taiwan et la Thaïlande, avait déjà été déplacé de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, à Nanjing dans la province de Jiangsu. Il se tiendra désormais à Sydney (Australie), a indiqué la Confédération asiatique de football (AFC) après la découverte de cas de virus au Jiangsu.

Quant à la Fédération internationale de tennis, elle a décidé de déplacer les matches de la Fed Cup du Groupe I de la poule Asie/Océanie, du Dongguan, dans le sud de la Chine, au Kazakhstan, en raison des “restrictions sur les voyages en Chine”.

SPORT

Le tournoi de qualification olympique de football d’Asie, qui réunit la Chine, l’Australie, Taiwan et la Thaïlande, avait déjà été déplacé de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, à Nanjing dans la province de Jiangsu. Il se tiendra désormais à Sydney, En Australie, après la découverte de cas de virus au Jiangsu. 

Celui pour la Fed Cup de tennis a été déplacé hors de Chine également en raison de l’épidémie de coronavirus. 

RÉUNION GOUVERNEMENTALE

Le Premier ministre, Édouard Philippe, reçoit ce dimanche après-midi les ministres concernés “pour faire un point de situation sur le coronavirus”, a indiqué Matignon dans un communiqué.  Les ministres de la Santé, Agnès Buzyn, de l’Intérieur, Christophe Castaner, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye et le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sont attendus à 17H00 à Matignon.

CHINE

Comme l’avait annoncé samedi le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Bichat, le coronavirus sévissant actuellement en Chine n’est “pas aussi puissant” que le virus du Sras de 2002-2003, ont indiqué de hauts responsables sanitaires chinois ce dimanche.

BUZYN

Alors qu’un mouvement de contestation touche les hôpitaux parisiens, la ministre de la Santé demande-t-elle aux professionnels de la santé de rester mobilisés ? “Les professionnels de santé savent que potentiellement une épidémie de grippe arrive, et qu’un autre virus pourrait circuler. Je sens chez les professionnels de santé une très forte mobilisation sur cette question sanitaire. Je vois comme toujours en crise sanitaire des professionnels plus occupés à s’occuper de la santé de nos concitoyens que de faire grève.”

BUZYN

“Aujourd’hui comme il n’y a pas de cas en France de personnes atteintes de coronavirus qui n’ont pas été en Chine, quand on a des symptômes sans y être allé, c’est qu’on a plutôt la grippe.”

Toute la difficulté en cette saison, est de différencier les symptômes de la grippe de ceux du coronavirus. 

BUZYN

“Ce matin, cinq personnes étaient en évaluation, mises à l’isolement, pour lesquelles ont été effectuées des prises de sang pour tester le virus”, annonce la ministre de la Santé.

BUZYN

“Tous nos concitoyens à Wuhan, environ 800, sont en lien avec le consulat. Nous travaillons à une possibilité de rapatriement. Nous avons une réunion avec le Premier ministre en fin d’après-midi pour acter une méthode, la façon de procéder.”

“Si ces personnes reviennent en France, comment les prenons-nous en charge ? Cela est en train d’être travaillé, les décisions seront prises dans la journée.”

BUZYN

Si la France devait prendre des mesures à l’encontre de vols à destination de Wuhan, elle devrait le faire en concertation avec ses partenaires européens. “Ca n’a pas de sens pour la France d’avoir une interdiction isolée. Les gens arriveront par Barcelone” ou une autre ville européenne.

BUZYN

“Aujourd’hui nous ne conseillons pas d’annuler des événements”, explique Agnès Buzyn, alors que plusieurs célébrations du nouvel an lunaire ont été annulées, à Bordeaux ou Paris.

BUZYN

Pourquoi ne pas organiser des prises de température systématiques dans les aéroports ? “Nous préférons avoir des équipes médicales qui attendent les voyageurs et peuvent donner des conseils personnalisés. La prise de température est une fausse sécurité. Ca plaît à la population mais ça ne sert à rien. Il suffit d’avoir pris un peu d’aspirine dans l’avion pour ne pas avoir de fièvre. L’OMS ne recommande pas cette technique. La plus appropriée est de donner une information aux patients (dans les avions). Tous les vols en provenance de Wuhan l’ont eu, pour savoir comment se surveiller et quelle est la conduite à tenir (en cas d’apparition des symptômes). Car les gens peuvent arriver très bien portant et développer la maladie plus tard”, comme cela a été le cas pour les trois cas avérés en France.

BUZYN

“Nous nous adaptons jour après jour d’après les informations qui arrivent de Chine sur la connaissance du virus, et les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé.”

BUZYN

“Nous nous rapprochons d’un modèle (de virus) très contagieux mais moins grave que ce que nous pensions au départ”, assure Agnès Buzyn.

BUZYN

La ministre rappelle de ne pas se rendre aux urgences ou chez le médecin pour ne pas prendre le risque de “contaminer d’autres personnes”, ces lieux étant souvent très fréquentés, notamment de personnes fragilisées. 

BUZYN

“Il est probable qu’il y ait des cas asymptomatiques. Nous n’avons pas de connaissance de tels cas en France”, a expliqué la ministre. Cette absence de symptômes accentue les difficultés pour contenir la diffusion de la maladie.

CHINE

Le Guangdong, province la plus peuplée de Chine, impose le port du masque.  

BUZYN

“La dernière réunion de l’OMS qui s’est terminée vendredi a décidé de ne pas augmenter le niveau d’alerte en épidémie mondiale. Pour autant elle a diffusée des recommandations de prise en charge, visant surtout le départ des personnes de zones épidémiques.”

BUZYN

De nouveaux cas de coronavirus seront-ils dévoilés dans les prochaines heures ? “C’est probable, c’est possible. Il y a des cas testé, nous ne communiquons que lorsque les cas sont avérés. (…) L’épidémie risque de s’étendre dans les jours et semaines à venir.”

“Une dizaine de personnes sont surveillées médicalement aujourd’hui en France “, a-t-elle annoncé.

BUZYN

La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn est l’invité du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. 

REPORTAGE

Nous sommes allés à la rencontre des passagers arrivant de Chine ce dimanche matin à l’aéroport Charles-de-Gaulle, alors qu’une équipe médicale d’accueil  est déployée sur place depuis ce matin.

“Ils nous ont juste donné un formulaire, c’est tout” : à Roissy, les passagers arrivant de Chine étonnés du dispositif sanitaire

“Ils nous ont juste donné un formulaire, c’est tout” : à Roissy, les passagers arrivant de Chine étonnés du dispositif sanitaire

ETATS-UNIS

Un troisième cas de coronavirus a été confirmé ce dimanche aux Etats-Unis, en Californie, sur un homme ayant voyagé à Wuhan, ont annoncé les autorités sanitaires. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé que le patient avait été testé positif au nouveau coronavirus. Le malade a été placé à l’isolement dans un hôpital local et son état était sans gravité.

NOUVEL AN CHINOIS À PARIS

Le défilé prévu ce dimanche après-midi place de la République à Paris est annulé, a annoncé Anne Hidalgo, sur Europe 1. Le cortège devait partir vers 14h00 de la place. “J’ai rencontré hier la communauté chinoise de Paris qui est dans l’émotion et dans l’inquiétude. Elle a souhaité elle-même annuler le défilé prévu place de la République”, a expliqué la maire de Paris.

SHANGHAI

Shanghai a annoncé ce dimanche la suspension immédiate des lignes d’autocars longue distance, quelques heures après avoir annoncé son premier décès dû au nouveau coronavirus. Au nord du pays, les villes géantes de Pékin, Tianjin et Xian ont pris des mesures similaires.

CHINE

Le commerce d’animaux sauvages interdit jusqu’à ce que l’épidémie se tasse, vient d’annoncer le gouvernement. 

A Wuhan, le marché – fermé depuis  le mois dernier – un magasin vendait plus de cent animaux vivants ou morts.  “Congelés et livrés à votre porte dès l’abattage”, proclamait la brochure, le commerce offrait à la vente des animaux vivants aussi variés que des rats, des renards, des crocodiles, des louveteaux, des salamandres géantes, des serpents, des paons, des porc-épics ou de la viande de chameau.

LES USA RAPATRIENT LEURS COMPATRIOTES

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche qu’ils organisaient l’évacuation de leur personnel diplomatique et d’autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, épicentre de l’épidémie de pneumonie virale dans le centre de la Chine. Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi, a annoncé le département d’Etat dans un communiqué. “La place est extrêmement limitée et, s’il n’est pas possible de transporter tout le monde, priorité sera donnée aux personnes les plus à risque”, a précisé le ministère.

AGNÈS BUZYN SUR LCI À MIDI 📺

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn est l’invitée du Grand Jury ce dimanche à midi sur LCI. Une émission à suivre en direct dès midi. 

BILAN

Le bilan de l’épidémie de pneumonie virale en Chine est monté à 56 morts et près de 2 000 personnes sont contaminées, ont indiqué dimanche les autorités.

Coronavirus : en quoi consiste “l’équipe médicale d’accueil” à l’aéroport Charles-de-Gaulle ?

WUHAN

Rentrer en France malgré le virus : c’est ce que demande aux autorités françaises un expatrié. Joint par franceinfo ce samedi, ce Français de Wuhan demande de “pouvoir rentrer directement” quitte, à respecter “une quarantaine”. 

“Le message, qui n’est pas seulement le mien mais celui de tous les Français qui sont ici et voudraient bouger, ce serait de pouvoir rentrer directement, nous faire venir en France, et puis s’il le faut, faire une quarantaine en France. Là, je pense que tout le monde sera d’accord pour le faire. Et puis, après tout, si tout va bien, chacun rentre chez soi et on n’en parle plus”, a-t-il estimé. Et d’ajouter qu’il n’est pas satisfait de la solution proposée par le ministère français des Affaires étrangères : celui-ci veut déplacer les Français de Wuhan, en bus vers la ville de Changsha, située à 300 kilomètres de Wuhan.

HYGIÈNE 

Comment se protéger ? Les autorités sanitaires et scientifiques mettent en avant l’importance des “mesures-barrières” : se laver les mains fréquemment, tousser ou éternuer dans le creux de son coude ou dans un mouchoir dont on se débarrasse ensuite, éviter de se toucher le visage (nez, mains, bouche)…

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CHINE

Restrictions imposées à la circulation dans ce berceau de l’épidémie, alerte maximale à Hong Kong, contrôles systématiques dans les transports du nord au sud du pays : la Chine multiplie les initiatives pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus désormais présent sur quatre continents.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Une propagation qui suscite de vives inquiétudes. La Chine a publié mercredi 22 janvier un nouveau bilan des morts générés par ce mystérieux virus semblable au Sras – syndrome respiratoire aigu sévère – et transmissible entre humains qui sévit dans le pays, portant le nombre de victimes mortelles à 22. Depuis le mois dernier, quelque 400 autres cas ont été confirmés dans l’Empire du Milieu, et près d’un millier de patients sont actuellement en observation.

Mais la Chine n’est pas seule à y faire face. De fait, trois autres pays d’Asie, le Japon, la Corée du Sud et la Thaïlande, tandis qu’en Australie, un homme présentant les symptômes de ce coronavirus a été placé à l’isolement à son domicile. Un cas a également été recensé aux Etats-Unis. Aux Philippines, les autorités sanitaires cherchaient, elles, à déterminer si la pathologie dont souffre un enfant de 5 ans pouvait y être lié. 

Lire aussi

Preuve de la préoccupation, désormais planétaire, et de la crainte d’une possible épidémie, l’Organisation mondiale de la santé doit tenir ce mercredi à Genève une réunion d’urgence sur la question.

Suivez les dernières informations en direct dans le fil ci-dessus 

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply