EN DIRECT – Coronavirus : la France passe la barre des 20.000 morts – Europe 1

Spread the love

EN DIRECTLe dernier bilan du coronavirus en France fait état de 20.265 morts, dont 12.513 dans les hôpitaux, et 7.752 dans les établissements sociaux (Ehpad) et médico-sociaux. De son côté, l’Italie a enregistré lundi soir la première baisse du nombre de malades du coronavirus sur son territoire. Mais l’Europe concentre toujours près des deux tiers des 165.216 morts du Covid-19 recensés dans le monde. Suivez l’évolution de la situation en direct.

Les principales informations à retenir :

  • En France, l’épidémie de coronavirus a fait 20.265 morts, hospitalisations et réanimations toujours en baisse 
  • Un “droit de visite” est autorisé dans les Ehpad dès aujourd’hui
  • Les huit semaines de confinement en France vont se traduire par 120 milliards d’euros de perdus pour l’activité, selon l’OFCE
  • Le nombre de malades baisse pour la première fois en Italie
  • “Impossible que ce virus soit sorti de chez nous” : le directeur du labo de Wuhan s’est défendu lundi

Plus de 20.000 morts en France, hospitalisations et réanimations en légère baisse

Ce lundi soir, le Directeur général de la santé Jérôme Salomon a annoncé que la France a franchi le cap des 20.000 morts du coronavirus, “un cap symbolique et particulièrement douloureux”. Dans le détail, l’Hexagone compte 20.265 décès (soit 547 de plus en 24 heures) dont 12.513 en milieu hospitalier, et 7.752 dans les établissements sociaux (Ehpad) et médico-sociaux. “Loin d’être terminée, la pandémie de Covid-19 a tué davantage que la canicule de 2003, qui avait fait 19.000 morts”, selon le numéro deux du ministère de la Santé. 

https://graphics.afpforum.com/builds/20200309-covid-19/#/?lang=fr&country=World“>

Jérôme Salomon a par ailleurs indiqué que 30.584 personnes sont actuellement hospitalisées à cause du coronavirus ce lundi soir, soit 26 de moins depuis le dernier comptage. De même, le nombre des réanimations est en baisse avec 61 patients en moins, pour un total de 5.863 personnes. Si cette statistique évolue favorablement depuis désormais 12 jours, “nous sommes toujours à un niveau très supérieur aux capacités de réanimation en France avant l’épidémie”, a-t-il pointé. La France possédait avant la crise 5.000 lits dans ces services.    

Le directeur du laboratoire de Wuhan se défend

D’où vient le Covid-19 ? Les scientifiques penchent pour une contamination animal-humain, probablement sur un marché vendant des animaux sauvages, dans la ville de Wuhan. Mais la présence d’un Institut de virologie et de son laboratoire P4, à quelques kilomètres dans la ville épicentre de l’épidémie, alimente les rumeurs. D’autant plus que selon le Washington Post, des diplomates américains auraient alerté dès 2018 sur des défauts de procédure dans un laboratoire, qui étudiait des formes de coronavirus issues de chauves-souris. 

Alors que l’hypothèse d’une fuite provenant de ces installations sensibles prend de l’ampleur, Yuan Zhiming, directeur de l’Institut, a pris la parole sur une chaîne étatique chinoise ce lundi, niant toutes responsabilités. Découvrez ses explications ici.

L’OMS conteste avoir caché des informations aux Etats-Unis

L’Organisation mondiale de la Santé a fermement contesté avoir dissimulé des informations sur le virus aux Etats-Unis. Son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré avoir alerté “dès le premier jour”. L’agence onusienne est sous le feu des critiques de Washington qui la soupçonne de connivence avec Pékin. Les Etats-Unis ont déjà suspendu leur financement de l’OMS.

Un droit de visite dans les Ehpad dès aujourd’hui

Un “droit de visite” des familles en direction des personnes âgées en Ehpad va être mis en place, grâce à “des recommandations nouvelles”. Olivier Véran a immédiatement précisé : “Ce sera dans des conditions extrêmement limitées”. Il n’y aura pas plus de deux personnes des familles en même temps lors des visites. Celles-ci se dérouleront sous la responsabilité des directeurs d’établissement. Les contacts seront prohibés, il ne sera pas possibilité de toucher la personne. “On peut passer beaucoup de choses par le regard”, a ajouté le ministre. On vous en dit plus dans cet article sur les conditions à respecter.

Mais cette bonne nouvelle pour les résidents implique “une organisation assez importante et des besoins en effectifs supplémentaires”, indique ce lundi soir au micro d’Europe 1 le secrétaire national de l’Association des Directeurs au Service des Personnes Âgées, Didier Carles.

120 milliards d’euros de perdus pour l’activité en France selon l’OFCE

Le confinement sur huit semaines en France pour lutter contre l’épidémie de coronavirus va se traduire par 120 milliards d’euros de perdus pour l’activité, tandis que “l’épargne forcée” atteindra 55 milliards d’euros, selon une étude publiée lundi par l’OFCE (l’Observatoire français des conjonctures économiques). “Pendant la période de confinement, le produit intérieur brut (PIB) est réduit de 32%”, correspondant à cinq points de PIB sur l’ensemble l’année 2020.

A New-York, la valeur du baril de pétrole pour livraison en mai chute en dessous de zéro dollar

La valeur du baril coté à New York pour livraison en mai a chuté lundi en-dessous de zéro à la fin d’une séance infernale, les investisseurs cherchant désespérément à se débarrasser de certains barils de pétrole américain dans un marché saturé et étant prêts à payer pour trouver preneur. Ce contrat expirant mardi à la clôture, ceux qui en détiennent doivent trouver des acheteurs physiques au plus vite. Mais comme les stocks ont déjà énormément gonflé aux Etats-Unis ces dernières semaines, ils ont été contraints de brader leurs prix pour convaincre des acheteurs. 

Le baril de 159 litres de pétrole brut coté à New York, qui s’échangeait encore à 60 dollars en début d’année et à 18,27 dollars vendredi soir, a finalement terminé à -37,63 dollars. Il n’était jamais tombé en dessous de 10 dollars depuis la création de ce contrat en 1983. Les prix du baril étaient déjà tombés dans le négatif à certains endroits aux Etats-Unis et au Canada.

Première baisse du nombre de malade en Italie, plus de 160.000 morts dans le monde 

Le nombre de malades du au coronavirus a baissé pour la première fois en Italie, selon le bilan officiel, passant à 108.237, soit vingt malades de moins que la veille. Mais la “Botte” reste le pays le plus touché du continent avec 23.660 décès, devant l’Espagne (20.852) et le Royaume-Uni (16.509). L’Europe compte désormais un million de cas pour plus de 100.000 morts, ce qui en fait le continent le plus endeuillé. 

Dans le monde, la pandémie a fait au moins 165.216 morts depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi soir. Plus de 2.42 millions d’infections ont été officiellement diagnostiquées dans 193 pays et territoires. Ce nombre ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 525.200 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

A la fin d’une séance infernale, le baril de pétrole coté à New York pour livraison en mai a terminé lundi pour la première fois sous les zéro dollar, les investisseurs et spéculateurs étant prêts à payer pour s’en débarrasser faute de stockage.

Ce contrat expirant mardi à la clôture, ceux qui en détiennent doivent trouver des acheteurs physiques au plus vite. Mais comme les stocks ont déjà énormément gonflé aux Etats-Unis ces dernières semaines, ils ont été contraints de payer des gens pour trouver preneurs: le baril de WTI a terminé à -37,63 dollars. 

Leave a Reply