EN DIRECT – Coronavirus : avec 18.860 morts, les Etats-Unis dépassent l’Italie en nombre de décès – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Coronavirus : plus de 20.000 décès aux Etats-Unis | LCI

































Santé

COVID-19 – Alors que la pandémie de coronavirus progresse toujours à travers le monde, suivez sur LCI.fr les dernières informations sur cette crise sanitaire qui met la planète à l’arrêt depuis plusieurs semaines.

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

PLUS DE 20.000 MORTS AUX ÉTATS-UNIS

Les Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie, recensent désormais plus de 20.000 morts, selon le décompte des chercheurs de l’université Johns Hopkins.

NOUVEAU  : DÉCOUVREZ NOTRE PODCAST “ON DECONFINE L’INFO”

Au sommaire de ce podcast, le monde de demain ne sera pas celui d’hier, c’est un économiste qui nous l’a dit… On se parlera également de la Chloroquine, qui nous en dit au final moins sur la science que sur l’opinion des français. Des français dont un quart semblent persuadés que le Covid-19 a été créé en laboratoire, l’occasion rêvée pour nous de se parler des théories du complot qui entourent l’épidémie, on aura en ligne Rudy Reichstadt, le patron de l’Observatoire du Conspirationnisme.

“60 millions de virologues” – 10 Avril 2020

COUP DE GUEULE

Invité de LCI ce samedi soir, l’ancien directeur général de la Santé, Wiliam Dab, a appelé à recourir à “une autorité forte” pour mener la lutte contre la pandémie de Covid-19, jugeant insuffisante la gestion de la crise. 

“Où est le Maréchal Foch de l’épidémie ?” : le coup de gueule Wiliam Dab, ex-directeur général de la Santé

PLUS DE 20.000 MORTS AUX ÉTATS-UNIS

Les Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie, recensent désormais plus de 20.000 morts, selon le décompte des chercheurs de l’université Johns Hopkins.

L’ALLEMAGNE CONDAMNE DES ACTES ANTI-FRANÇAIS

Le ministre allemand des Affaires étrangères a condamné samedi des agressions verbales ou vexations subies récemment par des Français en déplacement dans les zones frontalières allemandes, moins touchées par le Covid-19.

“Le coronavirus ne connaît pas de nationalité. C’est la même chose pour la dignité humaine. Cela fait mal de voir comment nos amis français sont parfois insultés et attaqués à cause du Covid-19. Un tel comportement n’est pas possible. Nous sommes dans le même bateau !”, a tweeté Heiko Maas, faisant écho à une déclaration de la ministre de l’Economie de la Sarre, région limitrophe du Grand-Est français, Anke Rehlinger, qui avait présenté mercredi ses excuses de la part de l’Allemagne.

CYBERMALVEILLANCE

La plateforme cybermalveillance.gouv.fr enregistre une forte augmentation des signalements et des demandes d’assistance depuis le début du confinement…

Confinement : retour en force des rançongiciels et du faux chantage à la webcam

CONFINEMENT 

Alors que la météo met au supplice les plus patients d’entre nous, les Français sont surveillés de très près en ce week-end de Pâques. Certains départements ont même durci les restrictions. On fait le point ⤵️

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

BELGIQUE : UNE ÉMEUTE EN PLEIN CONFINEMENT 

La police belge a arrêté samedi 43 personnes qui avaient pris part à une émeute après une collision mortelle entre une voiture de police et un jeune homme à scooter. Les troubles avaient commencé vendredi lorsqu’une patrouille de police avait demandé de s’arrêter à un homme de 19 ans qui conduisait un scooter dans le quartier d’Anderlecht. Alors que les fonctionnaires avaient pris en chasse le deux-roues, celui-ci était entré en collision avec une deuxième voiture de police et son conducteur avait été tué sur le coup.

Après la soirée de vendredi émaillée par plusieurs incidents, la police anti-émeute s’est déployée samedi pour disperser de jeunes manifestants qui s’étaient rassemblés, répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux. Deux policiers et sept manifestants ont été légèrement blessés au cours de ces incidents, a indiqué à l’AFP le maire d’Anderlecht Fabrice Cumps.

PATRONAT 

Alors que la France en est à sa quatrième semaine de confinement pour tenter de stopper l’épidémie de coronavirus, certains responsables économiques tentent déjà de se projeter dans “l’après”. Pour le Medef, il faudra “travailler un peu plus” afin de relancer l’économie.

Les Français vont-ils devoir travailler plus après le confinement ?

CARTE INTERACTIVE

Comme le montre notre carte basée sur les données du bulletin épidémiologique de Santé publique France, des départements restent relativement épargnés par l’épidémie, dans le sud-ouest et l’ouest, tandis que l’Ile-de-France et le Grand Est sont affectés de façon importante. 

CARTE – La progression de l’épidémie en France, département par département

EMMANUEL MACRON

Reprenant à son compte les résultats d’une étude de l’Imperial College de Londres sur les effets possibles du confinement en France, le président de la République rappelle qu’une vie est sauvée toutes les huit minutes grâce au respect des consignes.

2,5 MILLIONS DE TESTS BIENTÔT DISTRIBUÉS EN ITALIE

Les autorités sanitaires italiennes vont distribuer 2,5 millions de tests dans le pays la semaine prochaine, a annoncé samedi le commissaire extraordinaire du gouvernement pour le coronavirus, Domenico Arcuri, expliquant que “2,5 millions de tests seront distribués dans les régions la semaine prochaine”. 

Pour l’instant, un peu moins d’un million de tests ont été faits depuis le début de la pandémie en Italie, où près de 20.000 personnes sont mortes et où environ 100.000 sont actuellement positives. 

LA CGT RÉCLAME UNE FERMETURE TEMPORAIRE DE SITE EN ISÈRE

La CGT réclame la “fermeture temporaire” de deux unités de production du fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics à Crolles (Isère), estimant que les risques de contamination au coronavirus ne sont “pas écartés” pour les salariés.

Le syndicat demande “la mise en sécurité qu’il convient pour un site Seveso seuil haut”, écrivent David Majewski et Serge Sahaguian, respectivement trésorier et secrétaire de l’antenne CGT, dans un courrier adressé vendredi au préfet de l’Isère.

PLATEAU ÉPIDÉMIQUE

“Un très haut plateau épidémique semble se dessiner”, a de nouveau souligné Jérôme Salomon ce samedi, alors que le nombre de patients en réanimation est en baisse pour le troisième jour consécutif. 

Coronavirus : la France a-t-elle désormais atteint le “plateau épidémique” ?

MASQUES OBLIGATOIRES EN BULGARIE 

Les Bulgares devront se couvrir le nez et la bouche dès dimanche selon un décret publié samedi, les autorités craignant une recrudescence des infections au coronavirus à l’occasion des fêtes de Pâques, très importantes dans ce pays orthodoxe.

Le gouvernement souhaite que le port du masque soit généralisé jusqu’au 26 avril dans les lieux publics. S’ils n’en ont pas à disposition, ces habitants de ce pays d’Europe orientale sont priés de trouver un autre moyen de protection buccale et nasale.

LE CHARLES-DE-GAULLE DIMANCHE À TOULON

Le porte-avions nucléaire français Charles-de-Gaulle, sur lequel 50 marins ont été testés positifs au coronavirus, arrivera dimanche à Toulon et pourra commencer la mise en quarantaine des personnels, a indiqué samedi le ministère des Armées.

Le bâtiment, qui croisait dans l’Atlantique, est attendu “dans l’après-midi” de dimanche, selon un communiqué du ministère. Les équipages du porte-avions, du groupe aérien embarqué – hélicoptères, avions de surveillance Hawkeye et Rafale – et de la frégate Chevalier Paul qui les accompagne, seront confinés 14 jours “dans des enceintes militaires avant de rejoindre leurs foyers”.

PRÈS DE 20.000 MORTS EN ITALIE

Le Covid-19 a fait près de 20.000 morts en Italie, avec 619 nouveaux décès recensés dans les dernières 24 heures, selon les bilans officiels rendus publics samedi soir. Avec 19.468 morts, l’Italie reste donc officiellement le plus endeuillé du monde, devant les Etats-Unis où ont été enregistrés 18.860 décès, selon le comptage de référence de l’université Johns Hopkins. En Italie, les hospitalisations sont toutefois en baisse depuis une dizaine de jours et la contagion est en net ralentissement. 

BILAN EN FRANCE 

L’épidémie a atteint un niveau inégalé en France avec 93.790 confirmés, soit 3114 de plus qu’hier, indique Jérôme Salomon. on dénombre 67300 hospitalisations en France.  Plus de 33.000 personnes personnes sont hospitalisées. On dénombre 2044 nouveaux malades entrés à l’hôpital 

255 nouveaux patients ont été admis en réanimation depuis 24h. Le solde est de 121 patients en moins dans les services de réanimation. C’est le troisième jour de suite que ce nombre est en baisse. 

8943 décès ont été recensés depuis le 1er mars dans les hôpitaux. 353 décès supplémentaires ont été enregistrés dans les hôpitaux. Par ailleurs 4889 décès (290 de plus qu’hier) ont été enregistrés dans les établissement médico-sociaux de type Ehpad. 13.832 décès en France en lien avec l’épidémie depuis le 1er mars

LE POINT SUR L’ÉPIDÉMIE

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon doit faire comme chaque soir, le point sur l’épidémie. Sa conférence de presse est imminente et à suivre en vidéo en tête de ce live. 

CARTE

Voici une carte pour mieux comprendre l’expansion de l’épidémie aux Etats-Unis. 

CARTE – Coronavirus : l’ampleur de l’épidémie aux Etats-Unis, comté par comté

L’ÉPIDÉMIE EN AFRIQUE : LES DERNIERS CHIFFRES

Selon le dernier décompte établi par l’AFP, plus de 12.800 contaminations et près de 700 morts ont été recensés officiellement en Afrique, dans 52 de ses 54 pays. Seuls l’archipel des Comores et le petit royaume du Lesotho y ont échappé.

LES EFFETS PERVERS DU CONFINEMENT

Les appels se multiplient auprès des forces de l’ordre pour dénoncer des comportements supposés contraires aux règles imposées par la crise sanitaire.

Délation : les “corbeaux” du confinement inondent d’appels les gendarmeries et commissariats

TUNISIE

Une mission médicale tunisienne composée de sept médecins et infirmiers est arrivée en Italie samedi, afin de soutenir ce “pays ami” dans la lutte contre le nouveau coronavirus, malgré les “modestes moyens” de la santé tunisienne, a indiqué la présidence à Tunis.

LES ETATS-UNIS, PAYS LE PLUS TOUCHÉ 

Le pays dépasse désormais l’Italie, dans ce douloureux bilan et devient le pays le plus touché au monde, par le coronavirus, selon l’Université John Hopkins. Selon les derniers chiffres, le pays fait état de plus de 501.000 personnes contaminées et 18.860 morts. Selon le dernier bilan, l’Italie, elle, fait état de  18.849 personnes décédées. A noter toutefois que de nouveaux chiffres doivent être communiqués aujourd’hui dans la péninsule.

PÂQUES ET DECONFINEMENT EN ITALIE 

Quelque 200 fidèles ont participé à une cérémonie du Vendredi Saint dans les Pouilles, dans le sud-est du pays, au mépris des règles de confinement en Italie, provoquant une onde d’indignation et les excuses contrites du maire.

San Marco in Lamis, 15.000 habitants, est connue pour sa procession ancestrale de la Madone le Vendredi Saint, précédée d’un défilé de chariots transportant d’immenses troncs d’arbres évidés transformés en torches. L’événement avait été annulé cette année en raison du strict confinement décrété en Italie pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Une prière en silence devant l’église, organisée par le curé Don Matteo Ferro, devait être confidentielle et retransmise par vidéo. Mais des familles avec enfants et personnes âgées sont arrivées en nombre pour y participer, a expliqué le maire Michele Merla. “J’ai commis une erreur, je le sais”, dit-il dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook. 

Au Corriere du Mezzogiorno, un journal local, le curé Don Matteo, visiblement débordé par la ferveur populaire locale, a précisé que la prière organisée était “seulement un acte de foi”. En larmes selon le journal, il a dit: “Qui veut me crucifier, me condamner, peut le faire!” La justice locale devrait ouvrir une enquête pour déterminer d’éventuelles responsabilités.

NOUVEAU  : DÉCOUVREZ NOTRE PODCAST “ON DECONFINE L’INFO”

Au sommaire de ce podcast, le monde de demain ne sera pas celui d’hier, c’est un économiste qui nous l’a dit… On se parlera également de la Chloroquine, qui nous en dit au final moins sur la science que sur l’opinion des français. Des français dont un quart semblent persuadés que le Covid-19 a été créé en laboratoire, l’occasion rêvée pour nous de se parler des théories du complot qui entourent l’épidémie, on aura en ligne Rudy Reichstadt, le patron de l’Observatoire du Conspirationnisme.

“60 millions de virologues” – 10 Avril 2020

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS 

Comment les marins-pompiers de Marseille traquent-ils les traces du coronavirus dans l’environnement ? Notre reportage.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

EN FLORIDE LA SAISON DES OURAGANS APPROCHE 

A moins de deux mois du début de la saison des ouragans, la Floride craint qu’une catastrophe naturelle ne vienne s’ajouter à la crise sanitaire. “Le Covid est mauvais, un ouragan est mauvais. Si vous combinez les deux”, le résultat est terrible, dit Bryan Koon, qui jusqu’en 2017 dirigeait les services de gestion des urgences de cet Etat, et qui est aujourd’hui consultant dans le même domaine. “L’impact d’un ouragan sur un environnement affecté par le Covid sera pire que les deux combinés. Cela aura un effet multiplicateur, pas cumulatif”, assure-t-il.

Lorsque la saison des ouragans de l’Atlantique commencera le 1er juin, les Etats-Unis seront très probablement encore en train de lutter contre le nouveau coronavirus. Et les météorologues de l’Université du Colorado, ainsi que ceux d’Accuweather, prédisent déjà que cette année, la saison des ouragans sera plus active que d’habitude. 

Selon eux, entre juillet et novembre, quatre ouragans majeurs pourraient frapper, avec des vents de plus de 180 km/h. “Nous nous préparons au pire, bien sûr”, a dit jeudi le gouverneur de Floride, Ron DeSantis. “Nous espérons ne pas avoir affaire à un ouragan. Mais je pense que nous devons partir du principe que nous en aurons un”.

A SINGAPOUR, LA DEUXIÈME VAGUE DE CONTAMINATIONS

Alors que les autorités sanitaires de Singapour croyaient en avoir terminé avec la pandémie de coronavirus, de nouveaux cas positifs au Covid-19 sont apparus ces derniers jours. La cité-Etat fait désormais face à la deuxième vague épidémique que redoutent les pays européens.

Coronavirus : pic d’infections à Singapour, qui affronte une deuxième vague épidémique

LES FRANÇAIS APPELÉS A METTRE LES BOUCHEES DOUBLES A LA SORTIE DU CONFINEMENT

Plusieurs responsables économiques incitent les travailleurs français à mettre “les bouchées doubles” pour permettre un sursaut économique une fois que l’activité reprendra à la sortie du confinement imposé par l’épidémie de coronavirus.

Pour le patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux, “il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire”.

Car “l’important, c’est de remettre la machine économique en marche et de reproduire de la richesse en masse, pour tenter d’effacer, dès 2021, les pertes de croissance de 2020”, explique le président du Medef, première organisation patronale française, dans un entretien publié samedi dans Le Figaro. “C’est la création de richesses qui permettra d’augmenter l’assiette des impôts et donc les recettes, et ainsi de rembourser la dette accumulée pendant la crise”, ajoute-t-il. Reste que le temps de l’économie, est rarement celui de la science… 

ALLEMAGNE 

Le président allemand a pris le contre-pied d’Emmanuel Macron, ce samedi, assurant que la pandémie de Covid-19 “n’est pas une guerre” mais constitue un “test de notre humanité”. “Non, cette pandémie n’est pas une guerre. Les nations ne s’opposent pas à d’autres nations, les soldats à d’autres soldats. C’est un test de notre humanité”, a assuré Frank-Walter Steinmeier lors d’une rare allocution télévisée.

Cette crise “fait ressortir le meilleur et le pire des gens. Montrons aux autres ce qu’il y a de meilleur en nous”, a-t-il demandé à ses concitoyens.  “Et s’il vous plaît, montrez-le-nous aussi en Europe !”, a-t-il ajouté, car l’Allemagne ne pourra pas “sortir de la crise forte et saine” si ses voisins “ne deviennent pas eux aussi forts et sains”.

“Nous, Allemands, ne sommes pas seulement appelés à faire preuve de solidarité en Europe, nous sommes obligés de le faire !”, a-t-il estimé, alors que l’Europe commémore cette année les 75 ans de la fin de la Deuxième Guerre mondiale et de la victoire sur la tyrannie du régime nazi.

L’AIDE PRÉCIEUSE DE LA COMMUNAUTÉ CHINOISE FACE A LA PÉNURIE DE MASQUES

Alors que la France fait face à une pénurie de masques, la communauté chinoise vient à la rescousse pour palier ce manque en activant ses réseaux et fait de nombreux dons.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ECOLES FERMÉES JUSQU’À LA FIN DE L’ANNÉE SCOLAIRE A NEW YORK 

Bill de Blasio annonce la fermeture des écoles jusqu’à la fin de l’année scolaire, soit fin juin. 

OUTRE-MER 

La délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale réclame, ce samedi, dans une lettre au président de la République, que les territoires ultramarins puissent “faire office de territoires pilotes en matière de dépistage généralisé de la population”, et qu’ils disposent d’aides économiques spécifiques.

Dans cette lettre, adressée aussi au Premier ministre, au président de l’Assemblée Nationale et à la ministre des Outre-mer, les députés de la Délégation aux Outre-mer soulignent que “les ultramarins manquent (…) de visibilité sur la quantité et les délais de livraison des masques, de gants, de tests, de lits de réanimation” et réclament “un tableau de bord” des besoins, des commandes passées et des dates prévisionnelles de réception.

Par ailleurs, “lorsque les conditions du déconfinement seront réunies, les territoires ultra-marins devront pouvoir faire office de territoires pilotes, notamment en matière de dépistage généralisé de la population”, estime aussi la délégation. 

COOPÉRATION INTERNATIONALE 

Des médecins tunisiens partent en Italie, soulager les équipes. 

DISPARITION 

Olivier Lugand, 58 ans était Infirmier-chef SPV au SSSM78 . Il est décédé des suites du coronavirus, annonce le compte Twitter des pompiers des Yvelines. “Condoléances et soutien à sa compagne et ses 4 enfants, sa famille, ses proches et collègues dans cette terrible épreuve”, peut-on lire. 

PAR ENDROITS, LE CONFINEMENT EST ENCORE PLUS STRICT

En ce week-end de Pâques, la ville de Sète a tenté d’empêcher l’arriver de vacanciers en… fermant une route. En Corse, faire les courses est interdit à plus d’une personne. Couvre feu, et même crachats interdits… dans plusieurs secteurs, le confinement va au delà des prescriptions gouvernementales.

Route fermée, crachats interdits, courses d’1h maximum… ces villes où le confinement est encore plus strict

CONFINEMENT PROLONGE JUSQU’AU 3 MAI A MONACO 

Le confinement en vigueur depuis trois semaines dans la principauté de Monaco est prolongé jusqu’au 3 mai, a annoncé le gouvernement princier dans un communiqué. Les conditions de ce confinement et les dérogations prévues sont globalement les mêmes qu’en France, et punies d’amendes allant jusqu’à 200 euros.

“En aucun cas, les déplacements pour rendre une visite à un membre de sa famille ou à des amis ne sont autorisés. Il en est de même des déplacements pour se rendre à la campagne ou sur les bateaux”, a rappelé le gouvernement princier. A l’occasion de ce week-end pascal, des contrôles sont menés par drone, ainsi qu’aux frontières avec les autorités françaises, “l’objectif étant de limiter au maximum la circulation entrante et sortante du pays”.

Au total, Monaco dénombre 90 personnes touchées par le coronavirus, dont cinq patients déjà guéris. Neuf sont hospitalisées, dont quatre en réanimation, certaines n’étant par des résidents de la Principauté. Le Prince Albert II a contracté le virus et est depuis guéri.

BILAN AU ROYAUME-UNI

Les autorités font état de 917 morts supplémentaires dans le pays, portant le bilan à 9 875 morts depuis le début de la pandémie. 5.234 personnes supplémentaires ont aussi été testées positives au Covid-19, portant à 78.991 le total de personnes infectées par la maladie au Royaume-Uni.

PLUS DE CHÔMAGE PARTIEL A DISNEYLAND ?

Disneyland Paris indique à l’AFP vouloir faire bénéficier du chômage partiel tous ses contrats courts qui devaient débuter après le 1er avril, soit 1.300 personnes. “Disneyland Paris a convoqué cet après-midi les organisations syndicales représentatives de l’entreprise afin de trouver un accord permettant à tous les intermittents et CDD qui devaient nous rejoindre dans les semaines à venir d’être éligibles au chômage partiel”, selon une déclaration du groupe reçue par l’AFP.

En outre, l’équipe dirigeante a décidé de procéder à une réduction temporaire de rémunération, selon le texte. Cela concerne une vingtaine de personnes et représente entre 20 et 30% de la rémunération mensuelle. Le parc d’attractions de Marne-la-Vallée, y compris ses hôtels, est fermé au public depuis le 16 mars en raison de l’épidémie de Covid-19.

Disneyland Paris a répété n’avoir “aucune visibilité sur la reprise des activités”, et que les conditions de performance restaient “également incertaines”. Il y a une semaine, Disneyland Paris avait indiqué à l’AFP mettre fin aux contrats de 350 intermittents recrutés début 2020 pour ses spectacles. Ces 350 intermittents sont inclus dans les 1.300 personnes prévues en contrats courts que Disneyland Paris cherche à rendre éligibles au chômage partiel.

CONFINEMENT OBLIGE 

En raison du confinement, la célèbre promenade de Deauville est déserte. Vous ne l’avez sans doute jamais vue ainsi. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MENACES CONTRE UNE INFIRMIÈRE 

Une enquête a été ouverte pour “menaces” contre les auteurs d’une lettre invitant une infirmière de Rive-de-Gier dans la Loire, à quitter son logement “au plus vite”, a indiqué samedi le parquet de Saint-Etienne.

“Merci d’essayer de penser à quitter le bâtiment, vous êtes un danger pour tous le monde (…) s’il y a un cas de Covid-19 dans le bâtiment, vous en serez entièrement responsable. Quittez les lieux au plus vite !!”, dit le message trouvé par Samia Mazzi, infirmière de 44 ans et mère de deux enfants, ce mercredi dans sa boîte aux lettres. Mme Mazzi a porté plainte jeudi au commissariat de Saint-Chamond pour “outrage à une personne chargée d’une mission de service public”.

Le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz, a précisé qu’il avait “requalifié en menaces les faits visés par la plainte contre X déposée” par la professionnelle de santé. La municipalité de Rive-de-Gier qui a publié sur son compte Facebook le texte adressé à cette infirmière, dénonce des “comportements (qui) rappellent les périodes les plus noires de l’histoire de France”.

PROLONGEMENT DU CONFINEMENT EN INDE ?

Le Premier ministre indien Narendra Modi devrait prolonger d’une quinzaine de jours, la durée du confinement imposé à son pays de 1,3 milliard d’habitants, ont estimé samedi des responsables de divers Etats à l’issue d’une consultation avec lui par vidéo.

Le confinement de trois semaines décrété le 25 mars prend fin en principe mardi mais, devant le nombre croissant de décès, les ministres en chef de plusieurs Etats ont demandé à Narendra Modi de l’allonger. L’Odisha et le Pendjab ont déjà prolongé le confinement d’environ deux semaines. L’Inde comptabilise actuellement quelque 7.500 cas de contamination au Covid-19 et 240 décès.

TRAITEMENT 

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les scientifiques du monde entier recherchent un remède efficace contre la maladie. Parmi eux, l’hydroxychloroquine, traitement prôné par le Pr Didier Raoult, qui vient de publier les premiers élément d’une étude censée démontrer son efficacité. Mais de nombreux scientifiques ne sont pas convaincus.

Remède miracle ou fausse piste ? La nouvelle étude du Pr Raoult sur la chloroquine suscite toujours des interrogations

ANGLETERRE – BORIS JOHNSON VA MIEUX 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson fait de “très grands progrès”, a annoncé samedi un de ses portes-parole. Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti jeudi soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi. Il a été transféré vers un autre service de l’hôpital londonien de St Thomas où il est placé “sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison”, selon des déclarations antérieures.

“Le Premier ministre continue de faire de très grands progrès”, a affirmé samedi un porte-parole. La veille déjà, les services de Boris Johnson avaient annoncé que celui-ci recommençait à “marcher un peu”. “Son moral reste très bon”, avait-il été indiqué précédemment, précisant que le Premier ministre se trouvait dans “la phase initiale” de sa guérison et que son retour aux commandes de l’exécutif dépendrait de “l’avis de son équipe médicale”. 

ARMÉE FRANÇAISE

Florence Parly, la ministre des Armées, l’assure : les troupes françaises peuvent monter en puissance dans leur aide aux soignants.  “Il faut être inventif et créatif. Nous avons la volonté de faire plus”, a déclaré vendredi Florence Parly, lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat, dont l’intégralité a été publiée dans la soirée.

“Nous pouvons avoir des idées mais il faut aussi que les services de l’Etat et autres expriment leurs besoins”.

Urgent

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Le confinement n’a pas que des inconvénients : le nombre de morts sur les routes est en baisse de 39,6% en mars, annoncent ce samedi les autorités.  Dans le détail, 154 personnes sont décédées sur les routes, contre 255 en mars 2019, soit 101 personnes tuées en moins.

Le nombre d’accidents corporels est également en nette baisse sur cette période (-43,2%). Mais “si les déplacements routiers ont considérablement diminué, les forces de l’ordre et les radars constatent un nombre inquiétant de grands excès de vitesse”, selon le communiqué du ministère de l’Intérieur.

CONFINEMENT

Limiter l’accès à la ville pour limiter le nombre d’habitants : c’est la mesure drastique prise par Sète.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CHÔMAGE PARTIEL

Le recours au chômage partiel a été demandé par 700.000 entreprises et associations pour 8 millions de salariés, soit 3 millions de plus en une semaine, un nouveau record, a annoncé samedi la ministre du Travail Muriel Pénicaud, sur son compte Twitter.

“À ce jour, 8 millions de salariés et plus de 700.000 entreprises bénéficient du chômage partiel”, a-t-elle tweeté. Ce chiffre représente “plus d’un salarié du secteur privé sur trois”, a ajouté la ministre.

En une semaine, trois millions de salariés supplémentaires sont entrés dans ce dispositif mis en place pour aider les entreprises affectées par la crise du coronavirus et le confinement.

IRAN

Le nouveau coronavirus a fait 4,357 morts en Iran sur un total de 70.029 personnes infectées depuis le début de l’épidémie, selon le dernier bilan officiel publié samedi à Téhéran.

Les autorités sanitaires ont recensé 125 nouveaux décès provoqués par la maladie Covid-19 au cours des dernières 24 heures, a déclaré Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé, lors de son point-presse quotidien. Dans le même temps 1.837 nouveaux cas de contamination ont été confirmés. 

Cela traduit une baisse des nouvelles infections par rapport à leur remontée annoncée la veille (à 1.972 cas) après neuf jours consécutifs de baisse de cet indicateur. Au total, l’Iran a réalisé 251.703 tests de dépistage de la maladie.

UN MASQUE POUR LES MALENTENDANTS

Un masque “inclusif” transparent permettant la lecture labiale aux sourds et malentendants : c’est l’idée d’une Toulousaine, qui souhaiterait développer ce projet ces prochaines semaines.

Elle a élaboré un prototype, composé de deux bandes de coton entourant un morceau d’acétate, et est à la recherche de 5.000 euros pour l’améliorer et le développer. Elle-même atteinte d’une surdité “moyenne bilatérale” et appareillée, cette créatrice de maroquinerie de 30 ans indique à l’AFP s’être inspirée d’un modèle existant aux États-Unis, mais à sa connaissance pas en France. 

“Le masque c’est ma hantise, pour moi c’est instinctif de lire sur les lèvres, en être privée désoriente complètement”, explique-t-elle. “Vos lèvres sont mes oreilles, si vous les cachez je ne peux vous comprendre-entendre”, affiche son site.

LE GOUVERNEMENT MET EN GARDE CONTRE FRAUDE AU CHÔMAGE PARTIEL

Ce samedi sur France Info, la secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher a mis en garde les entreprises contre la fraude au chômage partiel, affirmant qu’il y aurait des contrôles. “Il y aura des contrôles” et s’ils “montrent que le chômage partiel est utilisé à mauvais escient et que des gens cumulent chômage partiel et télétravail, ça va très mal se passer pour les entreprises concernées”, a-t-elle averti.

La secrétaire d’Etat en “appelle à la responsabilité de chaque entreprise” et dit compter sur la responsabilité des salariés, des organisations syndicales et des représentants du personnel pour avoir “une forme de clarté sur la situation”. “J’invite les entreprises à ne pas trop jouer à cela car ce serait complètement déplacé” à un moment où “un peu plus d’un tiers des salariés du secteur privé est en chômage partiel”, a-t-elle insisté. La mise en chômage partiel (activité partielle) des salariés est incompatible avec le télétravail. 

Tout manquement à cette règle est passible de sanctions qui sont cumulables, à savoir le remboursement intégral des sommes perçues au titre du chômage partiel, l’interdiction de bénéficier, pendant une durée maximale de cinq ans, d’aides publiques en matière d’emploi ou de formation professionnelle, ainsi que deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

Confinés. Les Français ont appris il y a quelques jours que le confinement s’étendrait au-delà d’un mois, période au cours de laquelle ils vont continuer d’apprendre à respecter les mesures de distanciation et, lorsqu’ils ne sortent pas de leur domicile, à apprivoiser la vie enfermés chez eux. 
Depuis le 16 mars, nous sommes informés, tous les soirs, du nombre – tragique – de personnes qui ont succombé dans les hôpitaux, emportées par le Covid-19. Au 10 avril, plus de 12.000 personnes étaient mortes dans l’Hexagone. 

Nous savons aussi qu’à nos frontières, une hécatombe a lieu en Italie (plus de 18.000 morts), en Espagne (plus de 15.000), et c’est désormais aux Etats-Unis que le virus fait des ravages. D’une quinzaine de morts il y a quinze jours, on en compte aujourd’hui plus de 16.000.

Lire aussi

Partout où le Covid-19 fait des ravages, on guette fébrilement le pic du taux de mortalité, annonciateur d’un reflux et d’un désengorgement des services de réanimation. En Italie, le confinement, instauré une semaine plus tôt que chez nous, commence à produire des résultats encourageants après trois semaines, tout comme en Espagne. En France, conformément aux prévisions du directeur général de la Santé Jérôme Salomon, le nombre de personnes en réanimation a commencé à diminuer.

En continu sur LCI (canal 26) et sur LCI.fr, nous vous tenons informés des dernières évolutions, de ce que l’on sait du virus, des traitements… 

Écoutez cet épisode quand vous le souhaitez

– Sur Apple Podcast

– Sur Spotify

– Sur Deezer

Et sur toutes les autres plateformes et applications de podcast en cherchant “On Déconfine l’info”. 

Retrouvez notre podcast quotidien pour vous accompagner le temps que durera l’épidémie de Covid-19, pendant le confinement, et pour préparer la vie d’après. Tous les jours, Cédric Ingrand et les rédactions de TF1 et LCI répondent à vos questions, sur la santé, l’économie, la vie quotidienne, pour mieux vivre cette période si particulière, et même en trouver les côtés positifs.

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply