EN DIRECT – Coronavirus : 92 nouveaux cas en France, le bilan monte à 6 morts – Europe 1

Spread the love

EN DIRECT“La vie du pays ne s’arrêtera pas à cause du coronavirus”. À l’instar de la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, les autorités ont voulu se montrer rassurantes mercredi face à la progression du coronavirus en France, même en cas de passage à un stade épidémique qui semble probable. Jeudi, le bilan a en tout cas continué à s’alourdir, le ministère de la Santé annonçant 92 nouveaux cas de patients positifs, et 2 nouveaux morts. Au total, quatre personnes sont mortes, et 377 cas positifs ont été recensés depuis fin janvier. Un agent en station de la RATP a été infecté, a annoncé l’entreprise ferroviaire. Il s’agit d’une femme travaillant sur la ligne 6 du réseau de transport parisien. 

Les informations à retenir

– Jeudi, 92 nouveaux cas ont été recensés par rapport à mercredi, et deux nouvelles personnes sont mortes. Au total, 377 cas ont été confirmés depuis fin janvier

– Un agent de la RATP a été infecté 

– De nombreuses mesures sont prises pour endiguer l’épidémie, dont l’encadrement des gels hydroalcooliques 

Où en est la situation en France ? 

Jeudi, le ministère de la Santé a annoncé que deux personnes supplémentaires étaient mortes après avoir été infectées, ce qui porte à 6 le nombre total de décès. 92 nouveaux cas ont également été confirmés par rapport à mercredi. Au total, 377 cas ont été confirmés depuis fin janvier. Mercredi, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon avait fait savoir que 15 patients dans un état grave étaient hospitalisés en réanimation.

Trois cas ont été détectés en Corse, pour la première fois. Les personnes touchées en Corse rentraient de Mulhouse, où plusieurs cas ont été repérés parmi les participants à un rassemblement organisé par une église évangélique en février. 

Dans l’après-midi, Emmanuel Macron a réuni les principaux acteurs de la recherche publique et privée engagés dans la lutte contre la maladie Covid-19. Le pays reste pour l’heure au stade 2, celui au cours duquel les autorités mettent “tout en oeuvre pour freiner la diffusion du virus”, a affirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l’issue d’un Conseil spécial de défense à l’Elysée. En ouvrant la réunion, le président de la République a estimé que l’épidémie était “inexorable”. 

Et dans les transports ?

L’épidémie de coronavirus n’a pas encore d’impact tangible sur la fréquentation des trains, a indiqué jeudi le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou sur RTL. Toutefois, comme l’a expliqué Europe 1 jeudi matin, la SNCF se prépare au pire, comme des limitations ou des arrêts de transports. L’entreprise travaille actuellement sur plusieurs scénarios. L’un des plus extrêmes serait de limiter à seulement un train par heure les trains du quotidien en Île-de-France.

Jeudi, la régie parisienne de la compagnie ferroviaire a indiqué qu’un agent en station avait été infecté, mais précisant que son état s’améliore. Selon une note d’information aux agents de la ligne 6 que s’est procurée l’AFP, il s’agit d’une femme qui a prévenu mercredi son employeur qu’elle était hospitalisée depuis la veille à la suite d’un séjour privé en province effectué pendant ses congés entre le 17 et le 24 février. Cette note, datée de mercredi, précise que l’agente, à son retour, a été en contact avec des collègues du 26 au 28 février.

Concernant la RATP, plusieurs membres du service de sécurité de la RATP ont exercé leur droit de retrait pour obtenir du gel hydroalcoolique. Invitée jeudi d’Europe 1, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a voulu rappeler que le droit de retrait ne pouvait s’exercer que face à un danger immédiat, ce qui n’est pas le cas : “Un droit de retrait n’est jamais collectif. C’est individuel, s’il y a un danger grave ou imminent pour votre vie ou votre santé. Il y a très peu de situations de travail de ce type-là”, assure la ministre. “Il ne faut pas paniquer”, ajoute-t-elle.

Quelles sont les dernières mesures prises ? 

De nouvelles annulations ont été annoncées par précaution mercredi, comme le MIPTV, deuxième plus grand événement mondial dédié aux professionnels de la télévision, prévu du 30 mars au 2 avril à Cannes. La Foire de Lyon a également été reportée de fin mars à mi-mai. Des premières mesures ont été prises à Lourdes, avec des bassins fermés, un comptage des pèlerins ou encore des désinfectants fournis dans les confessionnaux. 

Quant au gouvernement, il vient de rédiger un décret encadrant les prix des gels hydroalcooliques, qui entrera en vigueur vendredi s’il est validé par le Conseil d’État. Comme vous le révélait Europe 1 mercredi, les boites de gel devraient ainsi être vendues 2 euros les 50 ml, 3 euros les 100 ml, et 5 euros les 300 ml

De son côté, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a tenu une réunion avec les associations d’élus, et réaffirmé que les élections municipales se tiendraient comme prévu les 15 et 22 mars. Des flacons de gel hydroalcoolique seront placés à l’entrée des bureaux de vote.

Les derniers développements dans le monde 

Dans le monde, le nombre de cas de nouveau coronavirus s’élevait à 97.510, dont 3.346 décès, dans 85 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 18 heures. 2.699 nouvelles contaminations et 101 nouveaux décès ont été recensés depuis le décompte réalisé la veille.

La Chine comptait 80.409 cas, dont 3.012 décès. 139 nouvelles contaminations et 31 nouveaux décès y ont été annoncés entre mercredi et jeudi. Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud (6.088 cas dont 467 nouveaux, 35 décès), l’Italie (3.858 cas dont 769 nouveaux, 148 décès), l’Iran (3.513 cas dont 591 nouveaux, 107 décès). Au Royaume-Uni, un premier décès a été annoncé. 

Leave a Reply