Advertisements

EN DIRECT – Coronavirus: 849 morts en 24 heures en Espagne, un record depuis le début de l’épidémie – Le Figaro

Spread the love
xxxxxx. xxx xxxx xxx.

Un Airbus A330 Phénix de l’armée de l’Air a décollé mardi d’Istres pour une 5e mission aérienne qui doit permettre d’évacuer des patients du Grand Est atteints du Covid-19 vers une destination qui n’a pas été précisée dans l’immédiat.

Parti vers 12h, l’appareil doit prendre en charge 6 malades à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. A bord de l’appareil équipé du dispositif d’évacuations sanitaires Morphée, 25 militaires: un pilote et un copilote, 4 personnels navigants, 13 membres de l’équipage médical, 3 experts de l’institut de recherche biologique des armées, et 3 experts en sécurité NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique)

L’économiste du MIT a appelé mardi à ne pas regarder les dépenses publiques pour restreindre les ravages économiques de la pandémie, estimant qu’il «n’y a absolument pas à s’inquiéter de la facture» face à la crise sanitaire.

» LIRE AUSSI – Gérald Darmanin : «Cette crise est bien plus forte que celle de 2008»

«Quand on a une grosse crise de demande comme aujourd’hui, il faut injecter des ressources dans l’économie», ce qui suppose pour les gouvernements qui le peuvent «d’emprunter massivement et de stimuler l’économie autant que possible», a insisté sur la radio France Inter Mme Duflo.

«C’est vraiment le moment keynésien par excellence», a estimé l’économiste en référence à l’économiste anglais John Maynard Keynes qui avait prôné l’interventionnisme de l’Etat tous azimuts après la crise financière de 1929.

Un premier décès lié au Covid-19 a été enregistré à Mayotte qui compte 94 cas avérés, a annoncé mardi la préfecture de ce territoire de l’océan indien, où l’avion présidentiel a atterri avec 3 tonnes de matériels pour le centre hospitalier.» LIRE AUSSI – Coronavirus: outre-mer, la situation se dégrade vite

Le préfet de Seine-et-Marne a défendu mardi sa décision de faire appel à des réfugiés pour soutenir les agriculteurs du département confrontés à une pénurie de main d’oeuvre en pleine épidémie de coronavirus, assurant que la démarche reposait sur le volontariat et qu’ils seraient rémunérés.

» LIRE AUSSI – Face à l’afflux de candidats pour les aider, les agriculteurs sont mitigés
L’annonce lundi dans la soirée de «cet encouragement à aller travailler» a suscité un début de polémique sur les réseaux sociaux, certains internautes réclamant des clarifications sur cette démarche à laquelle 56 réfugiés issus entre autres des cinq centres d’hébergement provisoires du département se sont, selon la préfecture, portés volontaires.

Paris va proposer qu’une aide «massive et immédiate» soit apportée aux pays en développement lors d’une conférence téléphonique avec les ministres des Finances du G20 prévue dans la journée, a déclaré Bruno Le Maire à des journalistes.
Outre le moratoire sur la dette des plus fragiles, Paris propose également une augmentation de 500 milliards de dollars des droits de tirages spéciaux du Fonds monétaire international (FMI) ainsi que l’adoption d’une nouvelle ligne de crédit rapide pour compléter les lignes de “swaps” entre les banques centrales.
Les masques conçus pour le snorkeling (observation des fonds marins), est utilisé par certains hôpitaux pour protéger les soignants du covid-19. Des établissements français pourraient également y avoir bientôt recours pour les patients qui exigent une assistance respiratoire. Dans ce contexte, Decathlon a décidé de bloquer lundi les ventes en ligne de ce produit.

» À voir aussi – Des masques de plongée Decathlon reconvertis en respirateurs

Le nombre de morts quotidien du Covid-19 est reparti en hausse mardi en Espagne avec 849 décès, un record pour le pays depuis le début de l’épidémie, après le léger repli enregistré lundi, ont annoncé les autorités.
Au total, 8189 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, le deuxième plus endeuillé du monde derrière l’Italie. La progression des nouveaux cas confirmés (9222 en 24 heures à 94.417) a par ailleurs accéléré de nouveau et atteint elle aussi un plus haut, après avoir ralenti depuis le milieu de la semaine dernière.L’Espagne est, après l’Italie, le deuxième pays présentant le plus grand nombre de cas mortels.
Une adolescente de 12 ans est morte en Belgique des suites du Covid-19, ont annoncé mardi les autorités sanitaires du pays à l’occasion de leur bilan quotidien sur la pandémie.
«C’est un événement très rare, mais qui nous bouleverse», a déclaré le Dr Emmanuel André, un des porte-parole des autorités. C’est la première fois qu’est rapporté le décès d’un enfant en Belgique, où 705 personnes au total sont mortes des suites d’une infection au Covid-19 depuis le début de l’épidémie.
Plus l’ombre d’un touriste sur les plages mexicaines habituellement bondées de Cancùn. Scénario similaire dans les hôtels et restaurants, où les vacanciers ont déserté, laissant ce célèbre hotspot touristique mexicain victime lui aussi de l’épidémie de coronavirus, mais dont les paysages n’en demeurent pas moins impressionnants.
Sur Twitter, le ministre chargé de la Ville et du Logement a avancé les chiffres de réquisition des chambres d’hôtel pour les sans-abris

Afin de désengorger les hôpitaux et éviter que ceux souhaitant se faire dépister se rendent là où les risques de contamination sont les plus élevés, la Thaïlande lance un test de dépistage du Covid-19, qui vise à contourner le test standard grâce à une procédure plus rapide permettant à la personne testée d’avoir le résultat entre 10 et 15 minutes.
L’aéroport du sud de Paris, accueille mardi ses tout derniers vols commerciaux avant de se mettre en sommeil, frappé de plein fouet par l’effondrement du trafic aérien en chute libre depuis l’émergence du coronavirus.» LIRE AUSSI – La paralysie du transport aérienpourrait coûter 252 milliards de dollars au secteur

Lundi, seulement 20 mouvements d’avions et un millier de passagers étaient comptabilisés à Orly contre 600 mouvements et 90.000 passagers pour une journée ordinaire

Pendant que certains applaudissent à leur fenêtre à 20 heure, d’autres menacent le personnel soignant. Dans un article du Parisien, Mira, infirmière de 24 ans qui habite dans l’Essonne raconte avoir été menacé par un voisin. Dimanche dernier, dans une lettre anonyme, il lui conseille de quitter le quartier.

«Nous encourons un réel danger de vous avoir à nos côtés, accuse l’auteur anonyme. Nous sommes tous confinés, mis à part vous. Merci de respecter votre voisinage et d’appliquer nos conseils», était-il écrit.

Face à l’épidémie qui ronge leurs effectifs depuis plus de 15 jours, les forces de l’ordre mobilisent leurs plus jeunes bataillons sur le point de finir leur formation. Dans la police, où l’on comptait vendredi plus de 250 contaminés et au moins 10.000 confinés, près de 1500 élèves gardiens de la paix renforcent les effectifs.

L’Europe a livré du matériel médical à l’Iran dans le cadre du mécanisme de troc Instex permettant de contourner les sanctions américaines, utilisé pour la première fois, a annoncé mardi le ministère allemand des Affaires étrangères.

» LIRE AUSSI – L’Iran ne décrète pas le confinement de peur d’aviver la grogne populaire
«La France, l’Allemagne et le Royaume Uni confirment qu’Instex a mené avec succès sa première transaction et permis ainsi l’exportation de matériel médical d’Europe vers l’Iran», a indiqué le ministère allemand dans un communiqué.

Le procureur de la République de Paris Remy Heitz a indiqué mardi avoir reçu «presque une dizaine» de plaintes pour «mise en danger de la vie d’autrui» ou «non assistance à personne en danger» visant le gouvernement français et sa gestion de l’épidémie de coronavirus en cours.Au-delà de la question du manque de masques et de la mise en place tardive de tests systématiques comme recommandés par l’OMS, l’exécutif est également épinglé par les associations de défenseurs des droits de l’homme qui s’inquiètent d’une atteinte aux libertés individuelles.

» VOIR AUSSI – Pénurie de masque, les raisons d’un scandale



Les députés russes doivent adopter mardi un projet de loi prévoyant des sanctions sévères – jusqu’à cinq ans de prison – pour la diffusion de fausses informations relatives au nouveau coronavirus.

» LIRE AUSSI – Face au coronavirus, la Russie à son tour se claquemure

Le texte prévoit qu’une personne reconnue coupable d’avoir partagé des informations «intentionnellement fausses» ayant entraîné la mort d’une personne ou ayant eu de graves conséquences, risquera une peine de cinq ans de prison et une amende de 2 millions de roubles (23.000 euros).

Le projet prévoit également de punir de jusqu’à trois ans de détention et d’une amende de 1,5 million de roubles (17.300 euros), la diffusion d’informations ayant porté atteinte à la santé d’autrui.

Selon la fédération du commerce en ligne, trois sites sur quatre souffrent de la pandémie de coronavirus.

» Retrouvez l’analyse du FIGARO

Avec quelque 10 millions d’élèves qui planchent en moyenne chaque année, le «gaokao» est considéré comme le plus grand examen du monde. Sélectif, il s’agit d’un concours, dont la note détermine l’accès ou non à l’université. Les meilleurs candidats accèdent aux établissements les plus prestigieux.

» LIRE AUSSI – Pierre Lellouche: «La pandémie accélérera la montée en puissance de la Chine»

Signe d’un retour progressif à la normale en Chine, les épreuves ont été définitivement fixées aux 7 et 8 juillet, a indiqué le ministère de l’Education dans un communiqué publié sur son site internet.
Cette décision intervient alors que les écoles et les universités sont fermées depuis l’explosion de l’épidémie en janvier dans le pays.

Selon une estimation provisoire publiée par l’Insee mardi, l’inflation est tombée à 0,6% sur un an contre 1,4% en février.» LIRE AUSSI – Quels sont les produits «sous tension» dans les supermarchés?

Les prix des produits manufacturés ont baissé de 0,6% tandis que ceux de l’alimentation sont en hausse de 2,5%, détaille l’Institut national des statistiques dont les données «sont calculées sur un champ restreint d’observations de prix», à cause du confinement.

«Les prêts garantis par l’État sont un immense succès», a déclaré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire sur Radio Classique.

» LIRE AUSSI – Gérald Darmanin : «Cette crise est bien plus forte que celle de 2008»

Avec un montant moyen de 135.000 euros accordé par entreprise, ce sont «déjà 3,8 milliards d’euros» qui ont été mobilisés par les banques via ce dispositif, a détaillé le ministre.

Pour aider les entreprises à passer le choc du confinement, l’État a annoncé qu’il allait garantir jusqu’à 300 milliards d’euros de prêts bancaires, soit l’équivalent de 15% du produit intérieur brut (PIB) français.

La ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha Gonzalez a proposé mardi d’accroître le budget de l’Union européenne afin de lutter contre la crise née de la pandémie de coronavirus.

» LIRE AUSSI – Gérald Darmanin : «Cette crise est bien plus forte que celle de 2008»

Elle a ajouté par ailleurs qu’il faudrait davantage de solidarité entre les pays de l’UE pour contrer cette pandémie.

» VOIR AUSSI – Coronavirus : l’Europe sous le feu des critiques

Les estimations sont aléatoires, alors que le nombre de patients nécessitant une assistance respiratoire pourrait monter en flèche.

Risque-t-on une pénurie de respirateurs, qui imposerait partout de choisir quels patients soigner en priorité, comme ce fut le cas en Italie et en Alsace ces derniers jours ?

» Retrouvez la Vérification du FIGARO

Jean-Michel Blanquer a estimé mardi qu’«entre 5 et 8% des élèves» ont été «perdus» par leurs professeurs, qui ne peuvent pas les joindre pour assurer la «continuité pédagogique» souhaitée, deux semaines après la fermeture des écoles pour lutter contre le coronavirus.

»LIRE AUSSI – Décrochage scolaire: «Nous avons perdu entre 5 et 8% des élèves» affirme Blanquer

«Il y a un grand risque» que la situation actuelle «creuse les inégalités», a reconnu le ministre de l’Education nationale sur Cnews, entre les familles qui ont la possibilité de faire la classe à la maison et les autres. Pour y remédier, il a détaillé plusieurs dispositifs qui doivent permettre d’«aller chercher des élèves»: «On estime que c’est entre 5 et 8% des élèves, d’après nos premières évaluations, que nous avons en quelque sorte perdus depuis deux semaines».

» VOIR AUSSI – Une institutrice de Marseille raconte comment faire classe pendant le confinement




Près de 10.000 Français sont en attente d’être rapatriés, a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian sur RTL.

«Il reste les 10.000 derniers. Ce sont les derniers mètres qui sont toujours les plus difficiles parce que ce sont des situations qui sont particulières», a déclaré le ministre.

Alors que le continent africain fait face à ses premiers cas de coronavirus, Jean-Yves Le Drian s’est inquiété que l’Afrique ne devienne «une bombe à retardement». «Il ne faut pas que le virus revienne en boomerang, en deuxième vague», a-t-il répété plusieurs fois. 





» LIRE AUSSI – Les multiples fragilités de l’Afrique face au coronavirus

Le ministre a appelé à davantage de coopération pour que l’Europe aide les pays africains à faire face. «Il faut renforcer l’aide à la formation, l’aide à la détection», a-t-il martelé. 




Un juge fédéral américain a suspendu lundi la décision des autorités du Texas d’inclure les avortements dans la liste des opérations non urgentes interdites pendant la crise du nouveau coronavirus.

» LIRE AUSSI – Les États-Unis frappés au cœur

Les avortement avaient été suspendu au titre du report des interventions médicales non urgentes afin d’assurer la disponibilité des lits d’hôpitaux. 

Dénonçant une manoeuvre «idéologique», les défenseurs du droit à l’avortement avaient saisi la justice en urgence pour bloquer la décision du Texas. D’autres recours ont été introduits lundi dans les autres États.





La merveille du monde de Gizeh, la plus grande pyramide d’Égypte, a été illuminée le 30 mars afin d’inciter «le monde entier» à rester confiné comme de nombreux gouvernements l’ont réclamé pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

En dépit de toutes les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, le risque de transmission dans la région ne disparaîtra pas tant que la pandémie ne prendra pas fin, a dit Takeshi Kasai, le directeur régional de l’OMS pour le Pacifique Ouest.

» LIRE AUSSI – À Wuhan, ces urnes funéraires qui font douter du nombre officiel de décès

«Des foyers continuent d’apparaître dans de nouveaux lieux et l’importation reste une préoccupation», a dit Matthew Griffith, conseiller technique de l’OMS, lors du point de presse, citant les cas importés à Singapour et en Corée du Sud par les voyageurs arrivés de l’étranger.

Retrouvez le reportage du FIGARO dans un hôpital du Queen à New-York, alors que la ville est durement frappée par la pandémie et que le navire-hôpital USNS Comfort est arrivé parvenu dans la baie lundi matin. » LIRE AUSSI – À New York, confinés, malades et morts, entre le silence et les sirènes

» À voir aussi – Coronavirus: un médecin new-yorkais se «prépare au pire», un scénario à l’italienne





L’annonce a été faire ce mardi par le ministre italien de la Santé. Les Italiens ne doivent pas sortir de chez eux depuis trois semaines et cette mesure devait expirer vendredi.

» LIRE AUSSI – Les provinces de Bergame et de Lodi, cas d’école sur le Covid-19
Selon les données officielles, l’Italie est le pays où le coronavirus apparu en décembre en Chine a fait le plus grand nombre de morts, 11.591, depuis que les premiers cas ont été découverts sur son territoire le 21 février.

«À mesure que nous produirons plus que nos besoins, nous en enverrons en Italie, nous en enverrons en France, nous en enverrons en Espagne, où ils ont de terribles problèmes, et d’autres pays si possible», a assuré Donald Trump. 
En pleine polémique sur l’insuffisance de masques en France, Emmanuel Macron visite ce mardi une usine de masques de la PME Kolmi-Hopen, le plus gros des quatre producteurs français.Cette usine de masques FFP2 et chirurgicaux, située à Saint-Barthélémy-d’Anjou, tourne désormais 24 heures sur 24 pour accroître sa production.La hausse de la production va permettre de porter la production nationale de 15 millions à 40 millions de masques par mois courant avril. Mais les besoins pour le personnel soignant et les Ehpad sont évalués à 40 millions par semaine.

Pour répondre aux besoins, la France a commandé un milliard de masques et organise un «pont aérien» avec la Chine, dont la première livraison de 8,5 millions de masques est arrivée lundi.

» LIRE AUSSI – Masques: la France dépendante des livraisons chinoises à venir

Les vingt puissances économiques se sont engagées à faire «front commun» contre la pandémie de coronavirus. Elles seraient prêtes à injecter 5000 milliards de dollars dans l’économie mondiale.

» LIRE AUSSI – Les ministres des Finances du G20 se retrouvent en vidéoconférence ce mardi

On reproche au groupe son manque de réactivité face à la pandémie qui a fait plus de 37.500 morts dans le monde et contraint de gré ou de force quelque deux humains sur cinq au confinement.

– La France franchit le cap des 3000 morts à l’hôpital
Parmi ces décès, 418 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, soit la plus forte augmentation en nombre sur une journée depuis le début de l’épidémie, selon le gouvernement.» LIRE AUSSI – La mortalité est en hausse de 9% à l’échelon national

– Plus de 800 nouveaux décès en Italie
Après une baisse hier, le nombre de décès en 24 heures en Italie est reparti à la hausse. Au total, le nombre de décès total s’élève à 11.591. Le nombre de cas confirmés s’élève quant à lui à 101.739, soit 4050 nouveaux cas en 24 heures. Il s’agit de la progression quotidienne la plus faible depuis le 17 mars dernier.

» LIRE AUSSI – Coronavirus en Italie: les provinces de Bergame et de Lodi, cas d’école sur le Covid-19

– Les JO de Tokyo ouvriront le 23 juillet 2021

Ils se tiendront quasiment un an pour jour pour jour après la date initialement prévue, le 24 juillet 2020.

» LIRE AUSSI – JO de Tokyo : des Jeux décalés d’un an pile-poil

– Un navire-hôpital militaire accoste à New York
Un navire-hôpital militaire de 1000 lits, le USNS Comfort, est arrivé lundi dans le port de New York, où il doit contribuer à soulager les hôpitaux de la ville. Ce navire, équipé de 12 salles d’opération et 1200 soignants, doit accueillir des patients nécessitant des soins intensifs non liés au virus, afin de permettre aux hôpitaux de se concentrer sur les malades du Covid-19.

Quatre rotations sont prévues chaque semaine dans le cadre du «pont aérien» mis en place entre la France et la Chine. Selon la direction de l’aéroport, «la prochaine livraison aura lieu mercredi et 16 vols sont déjà programmés au mois d’avril».

» LIRE AUSSI – Masques: la France dépendante des livraisons chinoises à venir

Bonjour à tous et bienvenue sur ce live consacré aux derniers développements liés au coronavirus en France et dans le monde. 
Advertisements

Leave a Reply