EN DIRECT – Coronavirus: 800 nouveaux cas en France, 79 décès au total – Le Figaro

Spread the love
xxxxxx. xxx xxxx xxx.

La cheffe du gouvernent danois, Mette Frederiksen, a annoncé vendredi la fermeture des frontières du pays aux étrangers à partir de samedi midi (11h00 GMT) pour tenter de ralentir la progression de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus. «Tous les touristes et étrangers qui ne peuvent pas prouver qu’ils ont une raison valable de venir au Danemark ne seront pas autorisés à y entrer», a déclaré Mette Frederiksen lors d’une conférence de presse, précisant que la circulation des biens n’était pas concernée et que les Danois seront toujours autorisés à entrer dans le royaume.
Le Soudan a annoncé vendredi qu’un premier cas de contamination par le nouveau coronavirus a été enregistré dans le pays, ajoutant que le malade, un Soudanais de 50 as, est décédé jeudi soir. Dans un communiqué, le ministère de la Santé, a précisé que ce Soudanais avait récemment séjourné aux Emirats arabes unis où plusieurs cas de ce virus ont été recensés. 

Dans une conférence de presse, le ministre de la Santé, Akram Ali al-Toum, a précisé que ce Soudanais avait effectué une visite début mars aux Emirats.

La région de Madrid a ordonné vendredi la fermeture de tous les commerces à l’exception des magasins alimentaires, des pharmacies et des stations-services à partir de samedi pour freiner la propagation du nouveau coronavirus. «Nous ordonnons la fermeture des établissements et commerces, sauf alimentaires et de première nécessité», a annoncé l’exécutif de la région de la capitale de l’Espagne, qui entre samedi en état d’alerte et compte plus de 4200 cas et 121 morts de l’épidémie Covid-19.

» LIRE AUSSI – Partira, partira pas : le dilemme des voyageurs face au coronavirus

Le Luxembourg a recensé vendredi son premier décès lié à la pandémie de coronavirus, a annoncé la ministre luxembourgeoise de la Santé Paulette Lenert. Il s’agit d’un homme âgé de 94 ans qui était signalé jeudi comme étant dans un état critique.

Le Luxembourg a annoncé jeudi soir une série de mesures pour contrer la propagation de la maladie comme la fermeture des écoles et des crèches et la suspension des visites aux personnes placées dans des maisons de repos et de soins. Ce pays de quelque 600.000 habitants totalisait vendredi soir 34 patients infectés par le nouveau coronavirus.

«Aucun étudiant ne doit être pénalisé»: après la fermeture annoncée des universités, les examens seront organisés à distance ou de nouvelles «modalités de contrôle des connaissances» pourront être décidées, a indiqué vendredi la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. Il y a «d’abord la possibilité de faire passer des examens à distance dans des conditions d’examens avec une surveillance au travers de web caméras», a expliqué la ministre lors d’un point presse.

» LIRE AUSSI – Coronavirus: certains concours seront annulés

«L’autre possibilité, c’est qu’il y ait une adaptation des modalités de contrôle des connaissances, et nous travaillons avec les établissements», a-t-elle précisé. «Aucun étudiant ne doit être pénalisé par le fait que les formations» soient désormais «proposées à distance», a assuré la ministre.

Les structures de garde qui accueillent moins de dix enfants et les assistantes maternelles qui exercent à domicile vont pouvoir poursuivre leur activité, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran lors de son point presse quotidien sur le coronavirus. «Les structures qui accueillent moins de dix enfants doivent être maintenues, c’est le cas des micro-crèches, elles restent donc ouvertes, et c’est bien sûr le cas des assistantes maternelles qui peuvent ainsi maintenir leur activité», a précisé le ministre.
Olivier Véran a assuré vendredi que «25 millions de masques» avaient d’ores et déjà été distribués aux personnels de santé. «La priorité est donnée aux professionnels de santé qui sont en première ligne», a-t-il ajouté.
Olivier Véran a appelé vendredi soir à limiter les déplacements, protéger les aînés, se laver les mains régulièrement. «Cela veut dire respecter la distanciation sociale. Ne pas se saluer par un contact physique, garder un mètre de distance, limiter les déplacements non-indispensables, les visites aux plus fragiles», a-t-il listé.
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il y avait désormais 3661 personnes infectées par le coronavirus en France, soit près de 800 de plus qu’hier. Au total, 79 personnes sont décédées, et 154 personnes se trouvent dans un état grave. «La propagation du virus sur notre territoire s’accélère, notamment dans certaine régions», a-t-il indiqué.
La 40e édition du marathon de Londres, qui devait se tenir le 26 avril, a été reportée au 4 octobre en raison du coronavirus, ont annoncé les organisateurs vendredi. Ce report intervient le même jour que l’annonce de la suspension des matches de football du championnat d’Angleterre jusqu’au 3 avril inclus, afin de limiter la propagation du Covid-19.» LIRE AUSSI – Coronavirus : retrouvez toutes les annulations et reports d’évènements sportifs

La RATP et la SNCF ont prévenu vendredi d’une «offre réduite» de transport la semaine prochaine en raison du coronavirus car certains de leurs personnels ne pourront pas travailler, notamment pour rester chez eux garder leurs enfants, selon les deux groupes. À la RATP, «il y aura une offre réduite par rapport à la normale, avec des adaptations, soit de fréquence» des métros, RER, bus ou tramways, «soit une priorisation sur certaines lignes», a précisé à l’AFP un porte-parole. La SNCF a elle aussi lancé «un recensement des collègues vulnérables et de ceux qui n’ont pas d’autres choix que de rester à la maison pour garder les enfants», selon la direction.
Dans la capitale ainsi qu’en Ile-de-France, les messes dominicales, qui ont lieu le samedi et le dimanche seront fermées dès demain et jusqu’à nouvel ordre. «Il a paru juste et prudent que les messes dominicales ne soient plus ouvertes au peuple chrétien (du samedi soir au dimanche soir) à partir de demain samedi 14 mars, jusqu’à nouvel ordre», a indiqué vendredi l’archevêque de Paris, Michel Aupetit. Les églises resteront en revanche ouvertes aux horaires habituels. 

La Russie a annoncé vendredi réduire à partir de lundi le nombre de ses liaisons aériennes avec l’Union européenne pour prévenir la propagation de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus. Les restrictions seront imposées «pour assurer la sécurité du pays, protéger la santé publique et prévenir la propagation de l’infection au nouveau coronavirus en Russie», selon un communiqué mis en ligne par les autorités sanitaires russes.

L’épidémie de coronavirus pourrait faire perdre à la France jusqu’à 10 milliards d’euros de recettes touristiques sur les quatre premiers mois de l’année, a indiqué vendredi sur France Inter le secrétaire d’Etat au quai d’Orsay, Jean-Baptiste Lemoyne. «Selon nos calculs, le manque à gagner va se monter à environ 10 milliards d’euros pour les quatre premiers mois de l’année», a déclaré M. Lemoyne. 

» LIRE AUSSI – Tourisme: face au coronavirus, le Quai d’Orsay mobilisé
Il se base sur une simulation d’impact économique du gouvernement, qui donne une fourchette comprise entre 6,4 et 10,1 milliards d’euros de pertes de recettes touristiques, de janvier à fin avril. En 2019, les dépenses en France des visiteurs étrangers ont atteint 57,9 milliards d’euros, et celles de la «consommation domestique» – celle des touristes français ayant opté pour un séjour dans l’Hexagone – sont estimées à quelque 110 milliards.

Le ministre de la Culture, qui a été contaminé par le coronavirus, dit avoir ressenti les symptômes d’une «grosse grippe». Mais «ça va mieux», a-t-il confié à BFMTV, tout en se disant «encore fébrile»
La ville de Paris va laisser ouvertes 28 crèches pour y accueillir les enfants du personnel soignant après l’annonce faites la veille de la fermeture des crèches et écoles au niveau national, a annoncé vendredi la maire Anne Hidalgo. «J’ai décidé l’ouverture de 28 crèches dans tous les arrondissements et à proximité des hôpitaux pour accueillir, sur présentation de la carte professionnelle, les enfants des personnels soignants», a déclaré la maire PS à l’issue d’un point de situation sur le coronavirus. Elles pourront accueillir jusqu’à 2300 enfants.

» LIRE AUSSI – Parents qui travaillent : comment s’organiser alors que les écoles ferment
La maire de Paris a évoqué la possibilité d’«étendre en cas de besoin le dispositif d’accueil d’urgence en crèche à certains personnels nécessaires au maintien de la circulation des métros et des RER». Outre les crèches, et les établissements d’enseignement, ce sont toutes «les écoles supérieures d’art de la Ville de Paris, mais aussi les conservatoires, les centres d’animation, les espaces jeunes et, à ce stade, les sections jeunesse des bibliothèques» qui seront également fermés, a annoncé Anne Hidalgo.

Le Futuroscope, l’un des grands parcs de loisirs en France avec près de deux millions de visiteurs par an, annonce vendredi fermer à partir de lundi et jusqu’au 31 mars, en raison de l’épidémie de coronavirus. Propriété de Compagnie des Alpes, tout comme le Parc Astérix, le Futuroscope «fermera temporairement dès lundi 16 mars matin», afin de «lutter efficacement contre la propagation du Covid-19» et ce «jusqu’au mardi 31 mars inclus», indique un communiqué.
Les autorités de Louisiane ont annoncé vendredi qu’elles reportaient de plus de deux mois les primaires présidentielles initialement prévues début avril à cause de la pandémie de coronavirus, premier Etat américain à prendre une telle initiative avant l’élection de novembre. «J’ai déterminé aujourd’hui qu’un état d’urgence existe», a annoncé le secrétaire de l’Etat Kyle Ardoin, responsable de l’organisation des élections en Louisiane, lors d’une conférence de presse. Il a dès lors décrété que les primaires seraient reportées du 4 avril au 20 juin. Les autorités sanitaires ont rapporté 33 cas en Louisiane.

» LIRE AUSSI – En Louisiane, la langue française renaît à l’école

Les matches des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 programmés fin mars ont été reportés en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé, vendredi, la Confédération africaine (Caf), emboîtant le pas à plusieurs instances sportives majeures ayant suspendu leurs compétitions. «Compte tenu des difficultés de déplacement de plus en plus grandes à travers le monde et consciente (du fait) que la plupart des joueurs qui composent nos sélections africaines évoluent hors du continent, la Caf estime que l’organisation des matches éliminatoires de la CAN-2021 (3e et 4e journée) ne peut être assurée convenablement», a écrit l’organe directeur du football africain dans un communiqué.

» LIRE AUSSI – Coronavirus : retrouvez toutes les annulations et reports d’évènements sportifs

Emmanuel Macron a proposé à l’Union Européenne d’examiner la mise en place dans les prochains jours de mesures de contrôles renforcés des frontières autour de l’espace Schengen ou même de fermeture pour des zones à risques, a indiqué la présidence française. 

Au cours d’un entretien téléphonique avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le chef de l’Etat a proposé de davantage contrôler les frontières de et vers Schengen ou même d’interdiction d’accès pour certains pays à risque, très infectés ou en passe de l’être, a précisé la présidence. Emmanuel Macron veut «éviter des mesures non coordonnées» comme celles de pays qui ont décidé de fermer ou contrôler leurs frontières avec plusieurs pays européens, en violation des règles européennes, a souligné l’Elysée.

La tour Eiffel sera fermée à partir de vendredi soir à cause de l’épidémie du coronavirus, à l’instar d’autres grands monuments touristiques de la région parisienne comme le Louvre et le château de Versailles, a annoncé la société d’exploitation. «En raison de l’épidémie de Covid-19, la Société d’Exploitation de la tour Eiffel annonce la fermeture de la Tour dès ce soir à 21h», a indiqué la société, en disant espérer «pouvoir rouvrir très prochainement lorsque la situation sanitaire le permettra».
L’Italie a enregistré 250 nouveaux décès liés au coronavirus en 24 heures, un nouveau record, ce qui fait grimper le nombre des morts à 1266, selon un bilan publié vendredi par la protection civile. L’Italie, le pays le plus touché du monde après la Chine, voit aussi le nombre des personnes contaminées faire un bond sur son territoire : il passe de 15.113 à 17.660, dont 1328 en soins intensifs.
Le Printemps de Bourges, un des plus importants festivals de musique en France, prévu du 21 au 26 avril, a été annulé en raison de l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes liées au coronavirus.

Cet évènement avait rassemblé 200.000 festivaliers l’an passé. Catherine Ringer, Alain Souchon, M, Suzane, Philippe Katerine ou encore Roméo Elvis étaient programmés pour cette 44e édition.

L’Europe est désormais à l’«épicentre» de la pandémie du coronavirus, a averti le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé.
Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné que le nombre quotidien de nouveaux cas recensés était supérieur à ceux rapportés par la Chine au plus fort de son épidémie.Dans le même temps, une autre responsable de l’OMS a dit qu’il était impossible de dire quand le pic aura lieu au niveau mondial.

Le château de Versailles ferme ses portes, seul le parc reste ouvert, a indiqué la direction. 

«Conformément aux consignes gouvernementales, le château de Versailles, les châteaux de Trianon ainsi que la galerie des Carrosses sont fermés au public à partir de vendredi à 18h. Les jardins et le parc demeurent ouverts, gratuitement, aux conditions habituelles», a précisé la direction dans un communiqué.

Jair Bolsonaro dément sur son compte Facebook être porteur du coronavirus. Le post est assorti d’une photo de lui faisant un bras d’honneur.




Le président brésilien avait été testé au retour d’une visite aux États-Unis où il a rencontré la semaine dernière son homologue américain Donald Trump avec sa délégation dont l’un des membres a été testé positif au virus jeudi.

La Ligue allemande de football (DFL) annonce la suspension immédiate de la Bundesliga, une première depuis la Seconde Guerre mondiale.La DFL rappelle son intention de réunir tous ses clubs pendant la fenêtre internationale fin mars pour évaluer la situation et prendre d’autres décisions si nécessaire.

«L’objectif, martèlent pourtant les dirigeants du foot professionnel allemand, est toujours d’arriver à finir la saison avant l’été, pour des raisons sportives, mais aussi parce qu’un arrêt définitif de la saison mettrait en péril la survie de certains clubs.»

La reine d’Angleterre, Elizabeth II, reporte des engagements prévus prochainement. À titre de «précaution» et pour des «raisons pratiques dans les circonstances actuelles», le programme de la souveraine de 93 ans est modifié pour «les semaines qui viennent», selon le palais de Buckingham.

Son fils, le prince Charles, a quant à lui reporté un voyage prévu à partir de la semaine prochaine en Bosnie, à Chypre et en Jordanie.

La direction d’Air France envisage la mise en place de mesures de chômage partiel et le gel des salaires des cadres supérieurs pour faire face à la crise «d’ampleur inédite» provoquée par le coronavirus, a-t-elle annoncé dans un message adressé aux salariés, dont l’AFP s’est procuré une copie. Ces mesures concerneraient «tous les personnels d’Air France, opérationnels et supports, qui subissent une baisse d’activité».
Les dirigeants du G7 se réuniront lundi par visioconférence pour un sommet extraordinaire destiné à coordonner leur action dans la lutte contre le coronavirus sur les volets sanitaire, économique, financier et de recherche, annonce l’Elysée.
Cette visioconférence a été organisée à l’initiative d’Emmanuel Macron. Le Français a appelé ce vendredi son homologue américain Donald Trump dont le pays préside le G7 cette année, ainsi que les autres dirigeants du groupe, qui «tous ont donné leur accord», précise l’Élysée. 
Huit religieuses d’Indre-et-Loire ont été contaminées par le Covid-19. Elles sont membres de la communauté des Soeurs de Marie Réconciliatrice, basée à Rochecorbon. «Deux d’entre elles, âgées de plus de 80 ans, ont été hospitalisées au CHRU de Tours. L’une va bien, l’autre est dans un état stationnaire. Six autres religieuses sont confinées et suivies médicalement dans leur couvent», précise à l’AFP Bertrand Vincent, porte-parole du diocèse de Tours.
Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a contracté le coronavirus, selon la chaîne Fox News. Une réunion d’urgence aurait été convoquée à la Maison-Blanche après le test positif du Brésilien. Celui-ci a a rencontré le week-end dernier son homologue américain, Donald Trump.
Le Louvre, musée le plus visité au monde, ferme  ce vendredi à 18 heures et ce «jusqu’à nouvel ordre».

«Nous pouvons dire qu’il est très probable que la croissance dans la zone euro et pour l’UE toute entière va tomber en dessous de zéro cette année et potentiellement considérablement en dessous de zéro», déclare Marteen Vervey, directeur général d’unité de l’exécutif européen, lors d’un briefing de la Commission européenne.
Le président des États-Unis, Donald Trump, annonce qu’il s’exprimera sur l’épidémie lors d’une conférence de presse.

«Je participerai à une conférence de presse aujourd’hui à 15 heures [il sera 20 heures à Paris, NDLR], à la Maison-Blanche. Le sujet: CoronaVirus!», a-t-il tweeté.

Le ministère de la Culture appelle toutes les structures qui sont sous sa tutelle, musées et bibliothèques, à limiter leurs activités ou à fermer au public. «Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits sur l’ensemble du territoire national dès ce vendredi 13 mars, et toutes les structures du ministère sont invitées à recentrer leur activité autour de leurs fonctions essentielles, pouvant aller jusqu’à une fermeture de la structure au public», selon le message adressé par le ministère aux établissements publics, que s’est procuré l’AFP.
Un conseil des ministres extraordinaire adoptera samedi un décret plaçant l’Espagne en «état d’alerte pour une période de quinze jours», annonce le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez dans une courte allocution télévisée.

La confiance des consommateurs aux États-Unis a fortement diminué en mars mais ils n’ont pour le moment pas cédé à la panique, selon l’estimation préliminaire de l’enquête de l’Université du Michigan. L’indice de confiance a perdu 5,4 points pour tomber à 95,6, à peine plus que les estimations des analystes qui tablaient sur 95. Cette chute intervient après un mois de février qui avait frôlé le pic atteint en mars 2018.
L’Espagne a enregistré 120 morts et 4209 cas de contamination par le nouveau coronavirus. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, devait donner en début d’après-midi une conférence de presse après la publication de ces chiffres qui marquent un nouveau bond dans la propagation de l’épidémie.  La veille au soir, le bilan était de 84 morts et 3004 cas. 
La Ligue nationale de rugby a acté vendredi la suspension «temporaire» et «à effet immédiat» du Top 14 et de la Pro D2, plaçant l’intégralité du rugby français en sommeil en raison de la propagation du coronavirus.

La rencontre du Tournoi des six nations entre le pays de Galles et l’Écosse, prévu samedi et confirmé vendredi dans la matinée, a finalement été reportée, selon la fédération galloise (WRU).» LIRE AUSSI – Le Top 14 et le Pro D2 suspendus, les entraînements aussi

S’appuyant sur l’expérience de la Chine, la ville de Moscou devrait lancer ce vendredi le chantier d’un centre hospitalier en préfabriqué. Le département des travaux publics de la mairie indique avoir entamé la construction de l’édifice et des routes devant y mener. D’une capacité de 500 lits reliés à des appareils respiratoires, il sera situé à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest du centre de Moscou et doit s’étendre sur 43 hectares.
La plupart des régions allemandes vont fermer leurs écoles à partir de lundi. La mesure concerne jusqu’ici 11 des 16 régions allemandes, parmi lesquelles la Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW), la plus peuplée du pays avec 18 millions d’habitants, mais aussi la Bavière, Berlin et Hambourg.

La région de Hesse, qui compte la capitale financière Francfort, devrait prendre une mesure identique rapidement, selon l’agence allemande dpa.

Le Tour d’Italie a été reporté sine die à cause de l’épidémie. «RCS, ayant pris note de la situation nationale et internationale, annonce que les dates du Giro 2020 sont reportées», a annoncé la société organisatrice.

L’épreuve devait devait partir le 9 mai à Budapest, en Hongrie. Selon RCS, «toutes les parties sont déterminées à travailler ensemble pour permettre au Giro de partir de Hongrie à une date ultérieure».

Plus drastique qu’à l’échelon national, la mesure a été prise ce matin par la préfecture du Bas-Rhin, comme le signale le quotidien régional l’Alsace. 157 cas ont été détectés dans ce département où le virus circule largement. Pour le reste de la France, le premier ministre a annoncé que tous les événements rassemblant plus de 100 personnes seraient désormais interdits. 

Alors qu’Édouard Philippe a annoncé à la mi-journée l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes, le ministre de l’Intérieur a assuré que les manifestations étaient en revanche maintenues. «Il ne faudrait pas laisser penser qu’au nom d’un motif sanitaire, le débat politique serait clos. En même temps, j’invite chacune et chacun – et les préfets le feront systématiquement lorsqu’il y aura des déclarations – à reporter ces mobilisations», a-t-il déclaré.«Nous n’interdisons pas ces mobilisations car on nous ferait certainement un procès en démocratie», a ajouté le locataire de la place Beauvau. «Mais en même temps, a-t-il répété, je pense que les organisateurs, des hommes et des femmes responsables, sont conscients que c’est faire prendre un risque à celles et ceux qu’ils invitent dans la rue à manifester. Il n’y a pas forcément la distance adaptée (…) donc j’invite les organisateurs à reporter systématiquement les mobilisations»

«Dans 48 heures, notre pays fermera ses frontières pour les ressortissants étrangers», a indiqué le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Oleksiï Danilov. La mesure s’appliquera pour au moins deux semaines.
Vider les magasins, les rues et les routes. Telle est le nouvel objectif fixé par l’Iran qui a mis sur pied une une commission chargée de surveiller les opérations. Cette décision prise à l’échelle nationale doit être appliquée dans les 24 heures, a annoncé le général Mohammad Hossein Baqeri, dans une déclaration télévisée. Avec 514 morts et plus de 11.300 personnes contaminées, l’Iran est l’un des pays les plus touchés par la pandémie.

«Après l’affluence trop importante de la population lors du passage de la flamme à Sparte, et malgré les recommandations répétées envers le public de ne pas se rassembler, (…) le Comité olympique grec a pris la difficile décision d’interrompre le programme du parcours de la flamme sur le sol grec», indique un communiqué.

Le plan d’aide économique promis par Donald Trump pour faire face aux conséquences de l’épidémie de coronavirus aux États-Unis est «proche» d’être adopté, selon le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.
«Je pense que nous sommes proches de l’avoir», a déclaré Steven Mnuchin vendredi matin à la chaîne CNBC, alors que l’administration poursuit des discussions avec l’opposition démocrate. Il a également estimé que le coronavirus posait un problème économique de «court terme».

» LIRE AUSSI – Coronavirus : la décision de Donald Trump fait craindre une «catastrophe» économique

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a promis à l’Italie toute l’aide nécessaire pour lutter contre le coronavirus, lors de sa conférence de presse. «Nous sommes absolument prêts à aider l’Italie pour tout ce dont elle aura besoin. C’est de la plus haute importance. Ce pays est gravement touché par le coronavirus. Par conséquent (…) nous répondrons à tous leurs besoins», a-t-elle assuré. 

«Je veux demander à tous les journalistes couvrant le travail du président au Kremlin, aux rédacteurs en chef de tous les médias, d’être particulièrement vigilants», a indiqué le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov. «Si vous avez le nez qui coule, de la toux, si vous avez des frissons (…) ne venez pas au Kremlin», a-t-il lancé.
«Les interdictions de voyage générales ne sont pas considérées comme très efficaces par l’Organisation mondiale de la Santé», a déclaré la cheffe de l’exécutif européen lors d’une conférence de presse, plaidant en revanche pour des contrôles sanitaires. » LIRE AUSSI – L’Europe promet «une flexibilité maximale» face au coronavirus et débloque 37 milliards 

«Au moment où il devrait y avoir de la coordination, on voit des tentations de replis», constate le premier ministre Édouard Philippe, invité du 13H de TF1. S’agissant des décisions de fermer des frontières prises par certains pays, le locataire de Matignon estime qu’elles ne sont pas scientifiquement fondées. «Le virus ne s’arrête pas aux frontières», a-t-il insisté, pointant du doigt des décisions prises parfois sous la pression.

Les gouvernements tchèque et slovaque ont annoncé jeudi la fermeture quasi totale des frontières aux étrangers, tandis que la Pologne, l’Autriche, la Slovénie et la Hongrie ont instauré des restrictions d’entrée ou des contrôles sanitaires.

» LIRE AUSSI – Coronavirus: les pays qui restreignent l’accès aux touristes français

Les hôpitaux sont-ils bien armés ? Saluant le «remarquable travail» des professionnels de santé, le premier ministre a assuré que des mécanismes de garde d’enfants seraient mis en place pour les soignants afin qu’ils puissent être disponibles. C’est aussi la raison pour laquelle les transports en commun sont maintenus, a-t-il justifié sur TF1.

En Île-de-France par exemple, le recteur a indiqué que les établissements scolaires seront ouverts pour accueillir les enfants des personnels de santé.

Édouard Philippe ne voit pas d’incohérence entre le fait de fermer les écoles d’un côté et de voter dimanche pour les élections municipales. S’appuyant sur des médecins experts, qui ont estimé qu’il n’y avait pas de raisons scientifiques de reporter le scrutin, le premier ministre a défendu le maintien du premier tour des élections. «On peut aller voter avec son stylo, grâce aux gels hydroalcooliques présents dans les bureaux de vote», a voulu rassurer le premier ministre. «On ne doit pas leur voler la décision (des Français)», a-t-il martelé, assurant que le second tour se tiendrait également. 

Sur la fermeture des écoles, Édouard Philippe ne s’est pas prononcé sur une durée mais cette mesure sera effective «aussi longtemps que c’est nécessaire». Comme Jean-Michel Blanquer, il évoque une probable reprise des cours début avril. 

Concernant les concours et les examens, Édouard Philippe promet des adaptations, notamment pour le baccalauréat. «On devrait pouvoir les maintenir mais là encore, nous adapterons systématiquement nos réponses», a-t-il commenté.

«Il faut prendre au sérieux cette crise sanitaire et en même temps, il faut faire confiance aux Français pour franchir les difficultés», a déclaré le premier ministre interrogé sur TF1. «L’immense majorité des personnes» qui vont rencontrer ce virus guériront, a-t-il encore assuré, précisant qu’il n’était pas question de fermer les commerces alimentaires. En revanche, il ne s’est pas prononcé sur les autres types de commerces, déjà fermés en Italie et en Belgique. 

Invité du 13H de TF1, le premier ministre a rappelé que l’objectif était de préserver la santé des Français. «On est au début du moment de l’accélération du virus», a affirmé Édouard Philippe, expliquant que les mesures prises actuellement étaient des «mesures de freinage». Mais pour aller plus loin, le premier ministre a annoncé que les rassemblements de plus de 100 personnes étaient désormais interdits, conscient que cette mesure aura notamment des répercussions sur les théâtres et les cinémas.Jusqu’ici, seuls les événements rassemblant plus de 1000 personnes étaient proscrits.

Ludovic Orban a annoncé vendredi qu’il se mettrait en confinement, après avoir côtoyé un sénateur de son camp testé positif au nouveau coronavirus. «Je vais me mettre à l’isolement (…), tout en continuant à exercer mes prérogatives», a déclaré à des journalistes M. Orban, qui dirige un gouvernement intérimaire. M. Orban, âgé de 56 ans, et ses ministres seront testés pour le Covid-19 et une décision sera prise dans la journée quant à l’éventuel placement en confinement de l’ensemble du gouvernement, a indiqué à l’AFP son porte-parole, Ionel Danca.

C’est ce qu’affirme l’AFP qui tient un décompte mondial de la pandémie. 3176 personnes sont mortes du nouveau coronavirus en Chine continentale, 1016 en Italie, et 514 en Iran, les trois pays les plus touchés en nombre de décès. Depuis l’apparition du virus en décembre, plus de 134.300 personnes ont été contaminées, dans 121 pays et territoires.À titre de comparaison, l’université américaine Johns-Hopkins, qui a établi une carte du monde des contaminations, comptabilise à la mi-journée 4977 décès. 

«Je veux vous informer que le ministère de la Santé a confirmé le premier cas de coronavirus au Kenya», a indiqué le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe lors d’une conférence de presse. Il s’agit aussi du premier cas confirmé de nouveau coronavirus en Afrique de l’Est. «Le cas concerne une citoyenne kényane, qui est revenu à Nairobi depuis les États-Unis via Londres, au Royaume-Uni, le 5 mars 2020», a indiqué le ministre.

Alors que la Chine et la Corée du sud voient les cas de coronavirus baisser, l’Iran enregistre quelque 85 décès sur les 24 dernières heures. Ce qui porte à 514 le nombre de personnes ayant succombé à la maladie dans le pays, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, lors d’une conférence de presse télévisée.
«On peut se poser la question de suspendre les débats pendant quelques semaines, parce qu’effectivement, il faut que tout le monde soit derrière cette espèce d’union sacrée» de la lutte contre le Covid-19, a déclaré le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux au micro d’Europe 1.

«On peut laisser de côté, en suspens les sujets qui fâchent, pour quelques semaines», a encore dit le président du Medef, dont l’organisation participe aux côtés de quatre syndicats encore autour de la table, et des autres organisations patronales, à la conférence de financement des retraites.

Quand chaque personne touchée contamine moins d’une personne en moyenne, la propagation du virus ne peut que ralentir.Si vous souhaitez lire le décryptage de notre journaliste, c’est par ici
«La démocratie, elle est toujours la solution, ça sera aussi le message de dimanche», a écrit, à deux jours du premier tour, l’ancien président de la République socialiste dans un message posté sur les réseaux sociaux. «Dans cette période exceptionnelle que traverse notre pays, je sais que les Français feront face, dans l’unité et la solidarité, comme ils l’ont toujours fait», a assuré M. Hollande.

«Au vu de l’évolution rapide de la situation sanitaire et suite à l’allocution d’Emmanuel Macron concernant le risque d’épidémie de COVID-19, les organisateurs de la Marche pour le climat le 14 mars ont pris la décision de l’annuler à Paris», ont indiqué dans un communiqué les organisateurs, dont Alternatiba et les Amis de la Terre. «Un dispositif alternatif de mobilisation», dont les détails devraient être dévoilés vendredi dans la journée, va être mis en place, a précisé à l’AFP Elodie Nace, d’Alternatiba.
Le ministre de l’Intérieur a justifié vendredi auprès de l’AFP le maintien des élections municipales dimanche, en pleine épidémie de coronavirus, arguant que, selon les scientifiques, le déroulement du scrutin ne présentait «pas de risques sanitaires particuliers».
Le ministre a rappelé la circulaire envoyée aux préfets cette semaine sur les consignes à mettre en oeuvre pour assurer un déroulement du premier tour des municipales dimanche le plus sûr possible: affichettes avec rappel des bons gestes, gels hydroalcooliques, points d’eau, organisation des flux d’électeurs dans un bureau aménagé en conséquence, procurations facilitées, etc.
Marseille, Puy de Dôme, Grenoble… plusieurs internautes ont posté sur Twitter des images de supermarchés montrant des caddies remplis de courses ce vendredi matin, au lendemain des annonces faites par Emmanuel Macron pour faire face à la pandémie de coronavirus. 

BFMTV a également constaté une forte fréquentation des sites d’e-commerces dans la foulée du discours du président, au point que certains sites ont cédé à cause d’un nombre trop important de connexions. Ce matin, les sites en question (Carrefour, Auchan, Leclec, etc.) étaient de nouveau accessible mais l’un d’eux, Carrefour, mettait en garde ses clients, en les invitant à vérifier les créneaux de livraison en raison de la forte demande enregistrée sur le site. 



» À LIRE AUSSI:
» Pâtes, farine, papier toilette: les ressorts psychologiques des «achats de panique»
» Coronavirus: les «achats de panique» gagnent la France
» Le plan de la filière alimentaire pour limiter l’impact des achats «panique»

Il doit se faire en présence du premier ministre Edouard Philippe. 
«C’est trop frais pour que les choses se calent ! Mon travail ne me permet pas de faire du télétravail, mon compagnon si. J’ai un enfant à risque qui a de l’asthme, des grands-parents à risque. Je ne sais pas comment nous allons faire», s’inquiète Aurélie, mère de deux enfants à Bordeaux et interrogée par l’AFP.Sandrine, hôtesse de l’air et «maman solo en semaine» avec un enfant en CM1 scolarisé près de Bordeaux, peste contre cette mesure: «Je trouve ça grave, il y a plein d’écoles où les enfants ne sont pas malades. Je ne sais pas comment faire garder ma fille». Sa mère pourra l’aider les premiers jours «mais si c’est jusqu’aux vacances de Pâques, ça va être difficile».

La Ligue de football professionnel (LFP) a acté vendredi la suspension immédiate et «jusqu’à nouvel ordre» de la Ligue 1 et de la Ligue 2, plaçant l’intégralité du football français en sommeil en raison de la propagation du coronavirus, a-t-on appris de sources proches des instances.
Réunie en conseil d’administration téléphonique vendredi matin, la LFP s’est prononcée «à l’unanimité», selon des sources proches des instances, alors que la Ligue avait initialement maintenu ses matches à huis clos jusqu’au 15 avril. Ainsi, les matches de la 29e journée, à commencer par Lyon-Reims vendredi, sont reportés.

Elle va proposer au gouvernement que les banques puissent piocher dans certaines réserves de capitaux pour soutenir l’économie face à l’épidémie de coronavirus, a déclaré vendredi le gouverneur de l’institution François Villeroy de Galhau. 
«On va permettre à tous les salariés du secteur privé qui sont dans une activité menacée (…) de pouvoir conserver leur rémunération, leur contrat de travail et l’entreprise est remboursée par l’État», a expliqué ce matin la ministre du Travail sur France info. Comment ça marche ? Les entreprises concernées peuvent faire la demande auprès des services régionaux du ministère du Travail, les Direcctes. «Mettre au chômage partiel, ce n’est pas le chômage, on ne licencie pas», a insisté Muriel Pénicaud. Le contrat est en fait suspendu. Le salarié touche 70% de son salaire brut, c’est-à-dire 84% de son salaire net. «Et s’il est au Smic, il touche 100% de son salaire», poursuit la ministre. «Ce qui est nouveau, c’est que jusqu’ici, l’Etat remboursait que jusqu’à hauteur du Smic», explique Muriel Pénicaud. «Donc des entreprises hésitaient en se disant qu’elles n’avaient pas les moyens de prendre en charge (le reste au-dessus du Smic, NDLR), et donc des entreprises choisissaient le licenciement (…) Là on remboursera intégralement 100% du chômage partiel», y compris au-delà du salaire minimum, a indiqué la ministre sur Franceinfo TV. Un «mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel sera mis en oeuvre», avait annoncé jeudi soir Emmanuel Macron lors de sa déclaration face à l’épidémie.

Jeudi, 3600 entreprises avaient réalisé une démarche de demande d’activité partielle auprès des services décentralisés du ministère du Travail.

À voir aussi – Emmanuel Macron détaille les mesures d’indemnisation et de chômage partiel des salariés





Londres, Madrid, Francfort, Paris… Les bourses européennes reprenaient des couleurs ce vendredi matin à l’ouverture des marchés. La Bourse de Paris a nettement rebondi à l’ouverture (+4,70%), tentant de repartir du bon pied après une séance catastrophique, dans un contexte de crainte de récession mondiale en raison de la pandémie de coronavirus. À 09H00, l’indice CAC 40 prenait 190,11 points à 4.234,37 points. La veille, il avait connu la chute la plus forte de son histoire, clôturant à -12,28% à 4.044,26 points.
La légende du football a envoyé jeudi un message de soutien aux Italiens qui traversent une période difficile en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus. «J’ai vécu pendant sept ans à Naples», a rappelé l’ancien N.10 du Napoli dans un message publié sur Instagram avec une photo de lui portant ce maillot au stade San Paolo dans les années 1980.



«J’y ai de la famille, beaucoup de gens que j’aime et qui m’aiment. L’Italie fait partie de ma vie et je veux leur envoyer un message de soutien en ces temps difficiles», a écrit la fantasque star argentine, aujourd’hui âgée de 59 ans. Maradona, sacré champion d’Italie en 1987 et 1990, a évolué à Naples de 1984 à 1991. «Là-bas (en Italie), chacun a pris conscience qu’il devait rester à la maison. J’espère qu’en Argentine, nous réagirons à temps», a déclaré l’actuel entraîneur de Gimnasia y Esgrima La Plata.

Le pays a décidé de fermer les écoles jusqu’à fin mars et d’interdire les visites aux personnes âgées dans les maisons de retraite et les hôpitaux afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Il s’agit «de mesures d’une envergure jamais connue au Luxembourg», a déclaré le Premier ministre Xavier Bettel en les annonçant jeudi soir après avoir réuni son gouvernement.

Italie, Irlande, Espagne, France, Belgique…Plusieurs pays européens ont adopté des mesures drastiques ces derniers jours face à la propagation du virus. 

Le ministre français des Finances a regretté vendredi la décision de Donald Trump de fermer les frontières américaines aux voyageurs provenant d’Europe pour lutter contre le coronavirus. «C’est une aberration sanitaire et c’est dommage parce qu’une aberration sanitaire provoque des aberrations politiques et provoque du chaos économique», a-t-il affirmé sur BFM et RMC, précisant qu’il exprimerait sa position à son homologue américain Steven Mnuchin lors d’un entretien téléphonique dans la journée.
L’allocution du président Emmanuel Macron en pleine crise du coronavirus a été suivie jeudi soir par plus de 19 millions de téléspectateurs sur TF1, France 2 et M6, un score très élevé pour une déclaration officielle, selon les données de Médiamétrie diffusées vendredi. Cette longue intervention de 25 minutes a été suivie par 8,7 millions de personnes sur TF1, donnant à la chaîne une part d’audience (pda) de 30,7%; 7,5 millions de personnes sur France 2 (26,5% de pda) et 3 millions sur M6 (11% de pda). 

En intégrant les chaîne C8 et France 3, l’audience grimpe à 22,7 millions, selon un journaliste d’LCI. Mais ce chiffre sera encore plus élevé car il n’intègre pas les chaînes d’info en continu, dont les scores seront connus en fin de matinée.

Filmées de nuit, des images montrant des Italiens confinés en train de chanter aux fenêtres de leur maison circulent actuellement sur Twitter. 

 

On avait déjà observé des scènes similaires en Chine. Notamment dans un quartier résidentiel de Wuhan, première ville à avoir été mise en quarantaine, des habitants chantaient l’hymne national à leur fenêtre pour s’encourager mutuellement face au confinement, comme le rappelle l’hebdomadaire Courrier International. 

Que dites vous aux parents dont les enfants ne pourront pas aller à l’école à partir de lundi? Interrogée sur France Info, la ministre du Travail a répondu à cette question en commençant par demander aux employeurs de privilégier le télétravail. «C’est à peu près un emploi sur trois qui peut se faire en télétravail», avance Muriel Pénicaud, qui demande aux entreprises de s’organiser pour pouvoir mettre en place ce mode de travail le plus rapidement possible. 

Pour tous les autres, «s’ils n’ont pas de solution», «je confirme qu’ils pourront être mis en arrêt maladie pour s’occuper de leurs enfants», a martelé la ministre. Elle rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’aller chez le médecin et qu’il n’y a pas de délai de carence. L’employeur sera chargé de prévenir la sécurité sociale qui procédera à l’indemnisation des parents concernés. » L‘arrêt de travail pour les parents pas toujours adapté

La Chine sort peu à peu de la crise. Le pays a rapporté vendredi seulement huit nouvelles contaminations par le coronavirus, soit le chiffre le plus bas depuis le début de la publication des statistiques sur l’épidémie mi-janvier. Parmi ces cas supplémentaires, cinq ont été enregistrés dans la ville de Wuhan (centre), épicentre du Covid-19 où le virus est apparu fin 2019. Les trois autres contaminations recensées (deux à Shanghai et une à Pékin) sont le fait de personnes en provenance de l’étranger. Leur nationalité n’a pas été précisée.

Les voyageurs qui sont passés au cours des 14 derniers jours par l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne, ne seront pas autorisés à compter de lundi à entrer sur le territoire de la cité-État ni à transiter par son hub aérien, l’un des plus importants d’Asie.
La décision de reporter de deux mois la fin de la trêve hivernale a été annoncée jeudi soir par le président de la République. «Concrètement, il n’y aura pas d’expulsion locative jusqu’à la fin du mois de mai, il n’y aura aucune utilisation de la force publique» en cas de décision de justice autorisant une expulsion, a affirmé vendredi le ministre chargé du Logement Julien Denormandie sur RTL. Soit potentiellement «4 à 5.000 familles qui se trouvent protégées et ne vont pas finir à la rue».
Après la Chine, le Népal a annoncé vendredi la fermeture de son accès au plus haut sommet de la Terre à cause du coronavirus, annulant la haute saison qui devait débuter le mois prochain. Dans l’espoir d’empêcher la propagation de l’épidémie sur son territoire, Katmandou a suspendu les ascensions sur l’ensemble de ses montagnes et cesse de délivrer des visas de tourisme, a déclaré à l’AFP le ministre népalais de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation civile, Yogesh Bhattarai.
Les mesures annoncées par le gouvernement français pour faire face à la crise économique provoquée par le coronavirus «coûteront des dizaines de milliards d’euros», a indiqué vendredi le ministre des Finances, Bruno Le Maire. «Nous ferons tout ce qui est nécessaire et même plus», a assuré le ministre sur BFM et RMC, précisant que l’État prendra à sa charge «l’intégralité de l’indemnisation des salariés» en chômage partiel.

Pour en savoir plus, lire notre article ici.

Invité d’Europe 1 ce matin, Olivier Véran affirme que la durée de fermeture des établissements scolaires «sera la plus courte possible». «Imaginez bien que c’est un déchirement de devoir en arriver à fermer des écoles, des crèches et fermer des universités», a-t-il confié, rappelant que dans certaines zones, des périodes de fermeture de 15 jours ont été appliquées. À l’échelon national, «les écoles resteront fermées la durée nécessaire» pour «donner un coup de frein massif» au virus. «Au minimum 15 jours ?», lui demande la journaliste qui l’interroge. «Au minimum 15 jours», confirme-t-il. 

Moins optimiste, le ministre de l’Éducation nationale affirme de son côté que cette période de fermeture ira au moins «jusqu’au vacances de printemps qui commencent au début du mois d’avril et ensuite qui fonctionnent par zones». «C’est tout le mois de mars qui est touché», poursuit Jean-Michel Blanquer, assurant que «la communauté éducative» sera tenue au courant régulièrement, «tous les 2 à 3 jours»

«Nous organisons une continuité pédagogique», a assuré Jean-Michel Blanquer au micro de France Inter, au lendemain des annonces faites sur les fermetures d’écoles, effectives à partir de lundi. Cette continuité sera rendue possible par le dispositif “Ma classe à la maison”. «Chaque parent d’élève va recevoir une adresse Internet, une adresse URL qui lui permet de se connecter à la classe virtuelle», détaille le ministre, qui ne veut qu’aucun élève ne reste au bord du chemin et n’accuse aucun retard scolaire. 

» LIRE AUSSI : 
»  Écoles, collèges, lycées et universités fermés à partir de lundi
» 50.000 élèves suivent déjà des cours à distance
 

Interrogé sur France Inter, le ministre de l’Éducation nationale a affirmé qu’on avait «changé de paradigme». «Tout est fermé, à mes yeux, c’est le stade 3», ajoute-t-il. 

Réunion de crise à la mairie de Paris à 11H
La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé jeudi soir organiser vendredi une réunion de crise face au coronavirus pour «tirer toutes les conséquences» des décisions annoncées par Emmanuel Macron, les autres édiles PS étant appelés à faire de même dans tous le pays.

•La ministre du Travail réunit les partenaires sociaux à 11H
Muriel Pénicaux recevra les partenaires sociaux afin de recueillir leurs analyses et leurs propositions relatives à l’évolution de la situation économique et sociale du pays, selon un communiqué du ministère.
 Édouard Philippe s’exprimera à 13HLe premier ministre sera l’invité de TF1, selon la chaîne télévisée.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a évoqué cette hypothèse, reprenant ainsi des théories du complot circulant sur internet. Zhao Lijian a laissé entendre sur Twitter que le nouveau coronavirus, apparu en Chine, pourrait avoir été introduit par l’armée américaine, sans toutefois étayer son affirmation.

Pour la première fois, le nombre de patients guéris a dépassé jeudi celui des nouvelles contaminations, ont annoncé vendredi les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC). Au total, 110 nouveaux cas ont été recensés jeudi, ce qui porte le total des personnes contaminées en Corée du Sud à 7979. Le même jour, le nombre de patients complètement guéris et ressortis de l’hôpital s’est élevé à 177, selon la même source.
Sophie Grégoire Trudeau, la femme du premier ministre canadien, a été testée positive au coronavirus et restera donc en quarantaine «pour une durée indéterminée», a indiqué jeudi soir dans un communiqué le cabinet de Justin Trudeau.
«Le premier ministre est en bonne santé et ne présente aucun symptôme. Toutefois, par mesure de précaution et selon l’avis des médecins, il sera en isolation pour une durée prévue de 14 jours», a ajouté cette même source, précisant que son épouse se sentait «bien» et que ses symptômes demeuraient «modérés».» Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article ici

Pour justifier cette décision «à effet immédiat», l’Église mormone, dont le siège mondial est à Salt Lake City dans l’Utah, à l’ouest des États-Unis, souligne avoir pris au sérieux le conseil de ses responsables religieux, des autorités gouvernementales, du corps médical et «avoir demandé au Seigneur de» les «guider sur le sujet».
Et elle n’écarte pas l’hypothèse qu’elle ne puisse pas reprendre. «Il est franchement trop tôt pour dire ce qui se passera, lorsque la Ligue cherchera à faire rejouer des matches. Nous n’en savons tout simplement pas plus à ce stade», a déclaré jeudi le patron de la NBA, Adam Silver. La Ligue a suspendu la saison en cours mercredi soir après que le Français de Utah, Rudy Gobert, a été testé positif au Covid-19.
Disney poursuit la fermeture de ses sites. Après la Californie, l’entreprise a annoncé jeudi la fermeture de ses parcs d’attraction Disney World en Floride et Disneyland Paris à partir de dimanche et jusqu’à la fin du mois de mars, «par principe de précaution» contre l’épidémie de coronavirus.

Les hôtels des deux sites resteront en activité «jusqu’à nouvel ordre» mais le numéro un mondial du divertissement a également décidé de suspendre toutes ses croisières pour le mois de mars, a-t-il annoncé dans un communiqué à l’AFP. Le groupe avait déjà décidé un peu plus tôt jeudi de fermer le parc Disneyland à Anaheim, en Californie, pour les mêmes motifs.

» Lire notre article sur le sujet ici.

Que faire en cas de symptômes ? Quelles sont les mesures barrière à respecter ? Que risquent les jeunes enfants ? Le Figaro répond aux questions que vous pourriez vous poser sur le Covid-19 ici. 

BILAN. La France compte désormais 2876 cas, dont 61 décès.

L’INFO DE LA NUIT. Sophie Grégoire Trudeau, la femme du président canadien a été testée positive au Covid-19. Son mari Justin Trudeau a été placé à l’isolement.  

CE QU’ON A APPRIS HIER. 
• Lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture de toutes les écoles, crèches et universités à partir de lundi et jusqu’à nouvel ordre.

• Les élections municipales sont maintenues, le premier tour ayant lieu dimanche.





• Le président de la République a qualifié la pandémie de «plus grave crise sanitaire» que la France ait connu en un siècle.

• Les plus de 70 ans et les plus fragiles sont invités à rester chez eux

• Les transports publics sont maintenus mais le président appelle les Français à faire le minimum de déplacements

• Sur le plan économique, Emmanuel Macron s’est notamment engagé à prendre des mesures importantes concernant le chômage partiel et indiqué que l’État prendrait «intégralement en charge» l’indemnisation de certains salariés.

» Retrouvez toutes les annonces d’Emmanuel Macron ici.

•  Affolées par l’épidémie et déçues par les annonces dans la journée de la Banque centrale européenne, les Bourses européennes et Wall Street ont sombré.

Vous trouverez ici les dernières informations concernant l’épidémie de coronavirus. 

Leave a Reply