EN DIRECT – Coronavirus : 50 personnes positives sur le porte-avions Charles-de-Gaulle – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Coronavirus : 50 personnes positives sur le porte-avions Charles-de-Gaulle | LCI

































Santé

COVID-19 – Alors que la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain à travers le monde, suivez sur LCI.fr les dernières informations sur cette crise sanitaire qui met la planète à l’arrêt depuis plusieurs semaines.

Confinés. Les Français ont appris que le confinement s’étendrait au-delà d’un mois, période au cours de laquelle ils vont continuer d’apprendre à respecter les mesures de distanciation et, lorsqu’ils ne sortent pas de leur domicile, à apprivoiser la vie enfermés chez eux. 

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

CHARLES DE GAULLE

Cinquante membres de l’équipage du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé ce vendredi le ministère des Armées, précisant que trois marins avaient été évacués “à titre préventif”. 

“Les résultats des 66 tests réalisés ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19 à bord du Charles de Gaulle”, a indiqué le ministère dans un communiqué, 24 heures après l’annonce de cas suspects. “Aucune aggravation de l’état de santé des marins à bord n’est constatée à l’heure actuelle”, précise-t-on de même source. L’origine de la contamination du navire n’est pas encore connue.

PODCAST

Au sommaire de notre podcast quotidien pour vous accompagner le temps que durera le confinement, la situation aux Etats-Unis, où le virus tue plus parmi les populations défavorisées, le déconfinement et, enfin, un coup de fil à Johann Pardanaud, héros discret à qui l’on doit en bonne partie l’attestation numérique de déplacement.

“On Déconfine l’Info” du 9 Avril 2020

L’OMS SE DÉFEND

L’Organisation mondiale de santé (OMS) dément avoir reçu et négligé une alerte précoce de Taïwan, en décembre, sur une transmission entre humains du nouveau coronavirus après l’apparition de l’épidémie en Chine en décembre.

Une réponse aux accusations des Etats-Unis : Donald Trump reproche à l’OMS un parti pris en faveur de la Chine et la soupçonne d’avoir aidé la Chine à “dissimuler” la gravité de l’épidémie.

Le président américain est allé jusqu’à menacer de suspendre l’importante contribution financière américaine au budget de cette agence de l’ONU au coeur de la riposte contre la pandémie.

CHARLES-DE-GAULLE

Sur les 66 tests réalisés sur le porte-avions, 50 ont été positifs. Trois marins ont été évacués, à titre préventif, par avion, et transférés dans l’hôpital d’instruction des Armées Sainte-Anne, de Toulon.

RECHERCHES

Aux dernières nouvelles, le fugitif court toujours (mais, en se confinant).

CORSE

Les étudiants de l’université de Corse ne reviendront pas assister physiquement à des cours sur le campus avant la rentrée de septembre et seront évalués à distance pour valider leur semestre, a annoncé l’établissement. “Au regard du manque de visibilité sur la date de sortie de confinement, il n’y aura pas de reprise des cours en présentiel avant la rentrée de septembre 2020”, écrit l’université de Corse dans un communiqué.

CHARLES DE GAULLE

Cinquante membres de l’équipage du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé ce vendredi le ministère des Armées, précisant que trois marins avaient été évacués “à titre préventif”. 

“Les résultats des 66 tests réalisés ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19 à bord du Charles de Gaulle”, a indiqué le ministère dans un communiqué, 24 heures après l’annonce de cas suspects. “Aucune aggravation de l’état de santé des marins à bord n’est constatée à l’heure actuelle”, précise-t-on de même source. L’origine de la contamination du navire n’est pas encore connue.

DÉPISTAGE SALIVAIRE

Une équipe de chercheurs du CNRS, en collaboration avec le CHU de Montpellier, s’apprête à lancer une étude clinique pour s’assurer de son efficacité avant son déploiement.

Coronavirus : bientôt un test salivaire pour tester massivement la population ?

IRAN

La pandémie de coronavirus a fait 122 morts supplémentaires en 24 heures en Iran, ce qui porte le bilan à 4.232 décès, a annoncé ce vendredi un porte-parole du ministère de la Santé à la télévision. Le nombre de cas de contamination est passé de 66.220 à 68.192, tandis que 3.969 personnes demeurent dans un état critique.

POLYNESIE

Le confinement de la population en Polynésie française pour enrayer la propagation du coronavirus est prolongé au moins jusqu’au 29 avril, a annoncé Dominique Sorain, haut commissaire de la République de ce territoire du Pacifique Sud. 

“Je souhaite (…) vous annoncer des renforts militaires, avec l’arrivée très prochainement d’une équipe spécialisée dans la décontamination des avions et du matériel, ainsi que le positionnement d’un avion de transport militaire A400M de grande capacité en Polynésie pour une durée d’un mois, a-t-il déclaré dans une allocution radiotélévisée. Ces moyens militaires pourront être projetés dans les îles et permettront aussi d’effectuer des (évacuations sanitaires) de longue distance quand cela est nécessaire.”

La Polynésie française compte 51 cas de contamination au Covid-19, pour 792 dépistages, une seule hospitalisation et aucun décès.

ALLEMAGNE

Le nombre d’infections à coronavirus confirmées en Allemagne a augmenté de 5.323 au cours des dernières 24 heures pour atteindre 113.525 cas.

GESTE BARRIÈRE 

Le plafond de paiement par carte bancaire sans contact pourrait être relevé de 30 à 50 euros. L’organisme qui gère ce système de paiement prendra sa décision en début de semaine prochaine. En pleine crise du coronavirus, ce mode de règlement présente l’avantage de limiter les possibilités de contamination.

Carte bancaire : le paiement sans contact envisagé jusqu’à 50 euros

AMERIQUE LATINE

L’Amérique latine et les Caraïbes ont dépassé aujourd’hui les 50.000 cas déclarés de Covid-19 et les 2.000 morts. Le Brésil est le pays le plus touché avec 17.847 cas et 941 morts. L’Equateur, qui compte 17,5 millions d’habitants, a quant à lui le taux de mortalité le plus élevé, avec 272 décès pour 4.965 malades enregistrés.

NOTRE DAME DE PARIS

FUTUR 

Le télétravail serait, avec le confinement, pratiqué par un salarié français sur cinq en France. Les entreprises ont dû déployer de nouveaux outils de visioconférence et les opérateurs tentent d’emporter le marché.

Zoom, Teams, Slack… la bataille des outils de visioconférence fait rage

ESPAGNE

L’Espagne a recensé ce vendredi 605 morts du Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus bas enregistré depuis le 24 mars, ont annoncé les autorités.

Au total, 15.843 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, un des plus endeuillés du monde par la pandémie et qui est soumis depuis le 14 mars à un confinement des plus stricts.

BORIS JOHNSON

Boris Johnson n’est pas encore “tiré d’affaire”, le Premier ministre britannique doit se reposer et “prendre du temps” pour se remettre selon son père, Stanley Johnson, sur la BBC. Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti jeudi soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi.

BELGIQUE

Le nombre de décès s’envole dans le plat pays : 496 supplémentaires reportés ces dernières 24 heures, dont 171 en maison de repos en Flandre datant d’une période entre le 18 et le 31 mars, mais non notifiés jusqu’alors. 

Le bilan s’élève désormais à 3.019 décès des suites du Covid-19 en Belgique, dont 57 % notifiés dans les hôpitaux et 40 % (1.198 cas) dans les maisons de repos. Le nombre de nouvelles hospitalisations reste, lui, stable, à hauteur de 462 en 24 heures.

GESTE

François-Henri Pinault, le président-directeur général de Kering, a décidé de diminuer son salaire fixe de 25% à compter du 1er avril et jusqu’à la fin l’année dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et de son impact sur l’activité économique, annonce le groupe de luxe dans un communiqué publié ce vendredi. Qui précise qu’en complément, François-Henri Pinault et le directeur général délégué, Jean-François-Palus, ont renoncé à la totalité de leur rémunération variable annuelle sur 2020.

CANNES

Le maire de la ville relaye sur Twitter le lancement d’une grande opération de désinfection des rues, avec notamment “un drone qui diffusera une solution désinfectante (hypochlorite de sodium dilué à 0,5 %, contre 3 % pour la désinfection terrestre)”, en plus des deux agents à pied que vous pouvez voir dans cette vidéo.

Pour mémoire, selon le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), ces désinfections de rue ne sont pas utiles.

CHRISTOPHE

Le chanteur Christophe “est actuellement hospitalisé en réanimation à Brest”, indique ce vendredi Véronique Bevilacqua, son épouse, dans un communiqué. “Il est toujours intubé sous sédation profonde. Je demande à la presse de ne pas déranger les équipes soignantes et de le respecter lui et sa famille, à savoir sa fille unique et moi-même”, ajoute-t-elle dans ce court texte, où le virus n’est pas mentionné une seule fois.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PROPOSITIONS 

Les citoyens de la Convention pour le climat, dont les travaux sont ralentis par le confinement, ont transmis ce vendredi 50 propositions à l’exécutif pour préparer au mieux la sortie de crise. Ils appellent à établir un “nouveau modèle de société”.

“La sortie de crise ne doit pas se faire au détriment du climat”, alerte la Convention citoyenne

RESPIRATEURS

Un respirateur développé à partir d’un moteur d’essuie-glace et non breveté, pour pouvoir être produit en Afrique ou en Amérique latine : c’est le pari du docteurManuel Puig Domingo et du constructeur automobile Seat en Espagne contre le coronavirus.

Moins performant qu’un modèle conventionnel, il a été conçu à une vitesse “que nous n’aurions jamais imaginée” en raison de l’urgence sanitaire, explique cet endocrinologue dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

Comme en Espagne, les constructeurs automobiles dans d’autres pays se sont lancés dans la fabrication de précieux respirateurs, tels General Motors ou Ford aux Etats-Unis ou PSA en France.

En Espagne, le projet est parti du constat sans appel du docteur Puig : “Si vous dépendez des autres, les choses peuvent très mal se passer”. Une expérience vécue par le pays, parmi les plus endeuillés par le Covid-19 et contraint d’importer massivement sur un marché devenu hyper-concurrentiel.

EHPAD

Le groupe Korian a enregistré 356 décès en lien avec le coronavirus dans ses maisons de retraites en France, où séjournent quelque 23.000 personnes, a indiqué ce vendredi sur RTL sa directrice générale Sophie Boissard.  Le numéro un européen des maisons de retraite, qui compte 300 établissements en France, 240 en Allemagne, 150 au Bénélux et 80 en Italie, a notamment enregistré une trentaine de décès sur les 109 résidents de son Ehpad La Riviera à Mougins (Alpes-Maritimes).

Dans les “quelques maisons qui ont connu des situations épidémiques majeures, (…) c’est difficile”, a souligné la dirigeante, remarquant que dans certains établissements, jusqu’à la moitié du personnel est lui-même malade. Citant les établissements de Mougins et de Thise (Doubs), la directrice générale de Korian a reconnu que “la violence de l’épidémie a été telle que l’information et les contacts n’ont peut-être pas été ce qu’ils auraient dû être au quotidien”.

Pour ce qui est matériel, Sophie Boissard a afirmé que chaque établissement disposait en permanence de dix jours de stock de masques, gants, charlottes et blouses, ainsi que de ‘tout ce qu’il faut’ en matière d’oxygénation. Elle a enfin annoncé que Korian allait effectuer des tests de dépistage auprès des résidents et du personnel, mais qu’il n’y en avait pour l’instant “pas assez”.

RUSSIE

Avec 1.786 cas confirmés supplémentaires, la Russie a connu au cours des 24 dernières heures la plus forte poussée à ce jour de l’épidémie de coronavirus, a annoncé ce vendredi le Centre national de gestion de la crise sanitaire.

Le pays compte désormais 11.917 cas de contamination au SARS-CoV-2. Le précédent bilan quotidien, jeudi, marquait déjà un record dans la propagation du virus. Le nombre de décès est, lui, passé ce vendredi à 94 morts, soit 18 de plus que la veille.

RAOULT

“Aujourd’hui, nous pouvons tester jusqu’à 4000 prélèvements par jour. Notre expérience doit servir au pays”, clame le professeur marseillais au lendemain de la visite d’Emmanuel Macron dans son établissement.

ALLEMAGNE

Le gouvernement allemand s’apprête à lancer une application mobile, inspirée de celle de Singapour, pour faciliter le suivi individuel des cas et l’identification des chaînes de contamination au coronavirus, dans le cadre de la stratégie de sortie progressive du confinement.

Comme partout en Europe, où ce sujet de l’exploitation des données issues des smartphones est à l’étude, il suscite un vif débat autour de la protection des données privées. Le projet vise à informer, sur la base du volontariat, chaque individu d’un éventuel contact avec une personne contaminée.

LAIT

Le premier syndicat français représentatif des agriculteurs français, la FNSEA, demande à l’UE “d’encourager les producteurs à réduire de 2 à 5% leur volume” de lait pour faire face aux fortes perturbations de marché générées par la crise du coronavirus. “Il faut accompagner les agriculteurs qui vont réduire leurs volumes, parce que personne n’avait prévu le coronavirus, personne n’avait prévu cette pandémie et les conséquences de perturbation des marchés que nous connaissons”, a justifié la présidente de la FNSEA Christiane Lambert ce vendredi sur France Inter. 

TEMOIGNAGE

ITALIE

Le gouvernement italien a décidé de prolonger les mesures de confinement qui expiraient le 13 avril jusqu’au 3 mai, écrivent ce vendredi plusieurs médias italiens citant des sources syndicales. Cette décision, toujours pas officielle mais qui devrait être adoptée à très court terme, a été annoncée jeudi après-midi au cours d’une réunion entre plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre Giuseppe Conte, et des représentants de divers syndicats, aussi bien de travailleurs que d’employeurs.

CHLOROQUINE

Le laboratoire français Sanofi annonce ce vendredi faire don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine, prescrit contre le paludisme, à une cinquantaine de pays pour traiter les malades atteints du Covid-19.  

L’hydroxychloroquine “fait partie des médicaments évalués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans le cadre d’un essai clinique international visant à trouver une solution thérapeutique dans la lutte contre le Covid-19”, a rappelé le groupe dans un communiqué.  

L’entreprise, qui affirme avoir reçu a reçu “un nombre croissant de demandes émanant de gouvernements du monde entier”, a augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la quadrupler d’ici à l’été. Mais elle rappelle cependant que l’efficacité de l’hydroxychloroquine ou la sécurité de son emploi n’ont pas encore été prouvées, les preuves cliniques actuelles étant “insuffisantes”.

LE CONFINEMENT ET VOUS

Ce vendredi, les chiffres relatifs aux déplacements des Français juste avant le confinement ont été étudiés par Benjamin Cruard.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SURVEILLANCE  

En Seine-et-Marne, un arrêté préfectoral réquisitionne les chasseurs et gardes-chasse pour aider les forces de l’ordre dans le contrôle du respect des règles du confinement. Explications.

Respect du confinement : la préfecture de Seine-et-Marne réquisitionne les chasseurs

ETATS-UNIS

Quelque 450 détenus et membres du personnel de la plus grande prison de Chicago ont été testés positifs au coronavirus, selon des représentants locaux, ce qui représente l’un des principaux foyers de contamination signalés dans un même site depuis le début de l’épidémie aux États-Unis.

La flambée des cas au sein de la prison du comté de Cook n’est pas un cas isolé : les centres de détention de plusieurs grandes villes à travers les États-Unis ont fait état d’infections au virus. Cette question s’est ainsi invitée dans le débat public en début de semaine lorsque des détenus ont placé aux fenêtres de cellules, visibles depuis l’extérieur du bâtiment, des pancartes faites à la main appelant à l’aide.

PETROLE

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, plus connus sous le nom d’Opep +, ont décidé ce jeudi une baisse de la production de 10 millions de barils par jour dans l’espoir d’enrayer la chute des cours, alors que la demande mondiale a chuté de 30 %.

RENAULT

Interrogé sur RTL concernant l’hypothèse d’une nationalisation, que n’a pas exclue le gouvernement, Jean-Dominique Senard,  le président du constructeur automobile Renault, a répondu : “Aujourd’hui, nous ne sommes pas dans cette perspective.” Puis de préciser : “Nous travaillons sur des idées de prêts bancaires qui seraient, eux, garantis par l’Etat et qui, un jour ou l’autre, sont destinés à être remboursés.”

L’EDITO APHATIE

Ce vendredi, Jean-Michel Aphatie évoque le déplacement d’Emmanuel Macron à Marseille pour s’entretenir avec le professeur Raoult.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SOUTIEN 

Les 27 pays de l’UE se sont mis d’accord jeudi sur une réponse commune face à l’épidémie. Soit un accord incluant “500 milliards d’euros disponibles immédiatement” et “un fonds de relance à venir”.

Les 27 pays de l’Union européenne s’accordent sur un plan de sauvetage à 500 milliards d’euros

DANIEL COHEN

“Je ne pense pas que le capitalisme va disparaître, mais le capitalisme mondialisé, celui qui fait aller très loin pour faire baisser les prix, a pris un coup dans la figure. Il va rétrécir. La chaîne de valeurs va se reterritorialiser. En revanche, l’économie numérique, celle des GAFA, vit sans doute un coup d’envoi. Elle est là depuis une dizaine d’années, elle va s’amplifier.”

DANIEL COHEN

“Tous les gouvernements, sauf aux Etats-Unis, font ce qu’il faut, à savoir augmenter leur dette. Il faudra le faire quelques temps encore. (…) La situation ressemble à celle des années 1930, on craint une inflation alors qu’on s’oriente sans doute vers une déflation, avec des prix qui baissent beaucoup. Dans notre cas, beaucoup de liquidités vont circuler. C’est une bonne chose.”

DANIEL COHEN

“On est en train de découvrir une nouvelle façon d’exister. Les abonnements numériques ont explosé. Les milliardaires ont perdu des fortunes. L’économie s’est réorientée vers Netflix et Amazon. C’était déjà le cas, mais le confinement a accéléré le phénomène. Comme celui du télétravail. Sans doute y aura-t-il une rupture indiscutable dans nos façons de consommer et de travailler.”

DANIEL COHEN

“On va décider de sacrifier à la vie économique un certain nombre de choses. C’est bien le retour à l’emploi qui rend nécessaire la sortie du confinement. Malgré une possible seconde vague à la rentrée… On s’oriente vers un scénario à la Coréenne, avec du testing, des masques, du tracking. Et c’est l’impératif économique qui détermine ça.”

DANIEL COHEN

“Tout va dépendre de la situation sanitaire. Probablement que le moral n’y sera pas (en sortie de confinement), que les vacances seront perturbées. Les gens ne vont pas retrouver cet enthousiasme de consommer, les conditions de production seront difficiles. On aura des grands groupes comme Air France ou des groupes hôteliers qui auront beaucoup de mal à retrouver le chemin de la solvabilité.”

DANIEL COHEN

“Au départ, on pensait que dès la fin de la crise, la consommation repartirait, pour effacer les trois quarts de cette récession. Mais on voit que ce sera long, progressif. La contrainte économique agira alors que la crise sanitaire ne sera pas terminée. Le retour s’annonce très, très, très difficile.”

DANIEL COHEN

“Ce choc est très inégalement réparti dans la société. Entre ceux qui sont en télétravail, environ 35% de la population, ceux qui doivent travailler quoi qu’il advienne, environ 20%, et puis il reste 45% de gens qui ne peuvent pas travailler. En moyenne, cette population est 75 % plus pauvre que le reste de la société, selon une étude américaine. Ces chiffres peuvent grosso modo être transposés en France.”

DANIEL COHEN

“La situation est compliquée parce que cette crise ne ressemble à aucune autre. (…) Tout d’un coup, il n’y a plus de relation de face-à-face. Personne ne savait rien de l’impact que ça pouvait avoir. Aujourd’hui, on mesure mieux : 3% de perte de croissance par mois. On n’a jamais vu ça, même pendant les années 1930.”

LCI

Dans quelques minutes, Elizabeth Martichoux s’entretiendra avec Daniel Cohen, économiste et professeur à l’école d’économie de Paris, en direct sur notre antenne.

BILAN 

Au total, 1.601.984 personnes dans le monde ont été contaminées par le coronavirus, d’après l’université John-Hopkins, qui fait référence, et ne compte que les cas testés et confirmés. Selon cette même source, 95.731 personnes en sont mortes.

DISPARITION

Liliane Marchais, veuve de l’ancien secrétaire général du Parti communiste Georges Marchais, est morte jeudi du coronavirus dans un Ehpad, à l’âge de 84 ans, a annoncé le député PCF du Nord Fabien Roussel. Née en 1935 à Malakoff (Hauts-de-Seine), elle avait adhéré au Parti communiste en 1952 et à la CGT en 1953. Elle siégera au bureau fédéral PCF du Val-de-Marne du début des années 1960 jusqu’en 1996, puis au comité fédéral.

À partir de la fin des années 1960, Liliane Garcia fut la compagne puis l’épouse de Georges Marchais, emblématique patron du Parti communiste français de 1972 à 1994 et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 1981 face à François Mitterrand. George Marchais est mort en novembre 1997. Elle avait acquis une soudaine et involontaire notoriété en janvier 1980, lorsque son mari avait lancé à la télévision : “Quand j’ai entendu François Mitterrand refuser de s’engager sur l’existence d’une défense nationale indépendante, j’ai dit à ma femme: ‘François Mitterrand a décidé d’abandonner le programme commun de la gauche. Fais les valises, on rentre à Paris.'”

LA CHRONIQUE ECO

Ce vendredi, François-Xavier Pietri explique la montée fulgurante du coût du plan d’urgence mis en place par le gouvernement.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

REGARDEZ

Deux semaines après la mise en place du confinement en Inde, le pays ravagé par la pollution respire à nouveau. La preuve, en images, avec les sommets de l’Himalaya qui sont de nouveau visibles jusqu’à 200 kilomètres aux alentours. Un spectacle dont s’est réjouit le peuple indien.

Grâce à la baisse de la pollution, les sommets de l’Himalaya sont de nouveau visibles à 200 km

Depuis le 16 mars, nous sommes informés, tous les soirs, du nombre – tragique – de personnes qui ont succombé dans les hôpitaux, emportées par le Covid-19. Au 10 avril, plus de 12.000 personnes étaient mortes dans l’Hexagone. 

Nous savons aussi qu’à nos frontières, une hécatombe a lieu en Italie (plus de 18.000 morts), en Espagne (plus de 15.000), et c’est désormais aux Etats-Unis que le virus fait des ravages. D’une quinzaine de morts il y a quinze jours, on en compte aujourd’hui plus de 16.000.

Lire aussi

Partout où le Covid-19 fait des ravages, on guette fébrilement le pic du taux de mortalité, annonciateur d’un reflux et d’un désengorgement des services de réanimation. En Italie, le confinement, instauré une semaine plus tôt que chez nous, commence à produire des résultats encourageants après trois semaines, tout comme en Espagne. En France, conformément aux prévisions du directeur général de la Santé Jérôme Salomon, le nombre de personnes en réanimation a commencé à diminuer.

En continu sur LCI (canal 26) et sur LCI.fr, nous vous tenons informés des dernières évolutions, de ce que l’on sait du virus, des traitements… 

Écoutez cet épisode quand vous le souhaitez

– Sur Apple Podcast

– Sur Spotify

– Sur Deezer

Et sur toutes les autres plateformes et applications de podcast en cherchant “On Déconfine l’info”. 

Retrouvez notre podcast quotidien pour vous accompagner le temps que durera l’épidémie de Covid-19, pendant le confinement, et pour préparer la vie d’après. Tous les jours, Cédric Ingrand et les rédactions de TF1 et LCI répondent à vos questions, sur la santé, l’économie, la vie quotidienne, pour mieux vivre cette période si particulière, et même en trouver les côtés positifs.

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply