En Corée du sud, une note salée attend les héritiers du patron de Samsung

Spread the love
En Corée du sud, une note salée attend les héritiers du patron de Samsung

Lee Jae-yong, héritier de Samsung, et d’autres membres de la famille de feu Lee Kun-hee, président de Samsung, paieront 10,8 milliards de dollars en droits de succession à la suite du décès du patron emblématique du géant sud-coréen.

La famille prévoit de payer la totalité de la somme sur une période de cinq ans, en six versements, à partir de ce mois-ci, a déclaré la direction de Samsung ce mercredi. La date limite légale de dépôt de la déclaration d’impôt par la famille était ce vendredi.

Ce montant représente la plus grosse facture de droits de succession jamais payée en Corée du Sud. La succession du défunt président, décédé à l’âge de 78 ans en octobre 2020, comprend des participations dans Samsung Electronics, Samsung Life et Samsung C&T, ainsi que des biens immobiliers. La facture de l’héritage représente plus de la moitié de la valeur totale de la succession de feu Lee, a déclaré le géant technologique. En Corée du Sud, les gros actionnaires doivent payer jusqu’à 60 % pour les actions héritées.

publicité

Une collection d’oeuvres d’art monumentale

Samsung n’a pas précisé comment celles-ci seront réparties entre les membres de la famille. Toutefois, il est probable que la majorité des participations du défunt président dans les sociétés affiliées de Samsung reviennent à son fils unique Lee Jae-yong, qui est le dirigeant de facto de l’ensemble du groupe d’entreprises depuis que son père a subi une crise cardiaque en 2014.

Celui-ci purge actuellement une peine de prison pour corruption et est jugé dans le cadre d’un autre acte d’accusation pour manipulation présumée du cours des actions.

Parallèlement, la collection d’art personnelle du défunt président, qui compte environ 23 000 pièces, sera donnée à diverses organisations nationales, a indiqué Samsung. Il s’agit notamment d’œuvres de Marc Chagall, Pablo Picasso et Paul Gauguin, ainsi que de Claude Monet, Joan Miro et Salvador Dali. Elles comprennent également des œuvres des artistes coréens Kim Whanki, Park Soo-keun, Lee Jung-seop et Chang Ucchin. Elles seront données au musée national d’art moderne de Corée du Sud.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply