En Corée du sud, Epic Games exige la réintégration de Fortnite dans l’App Store d’Apple

Spread the love
En Corée du sud, Epic Games exige la réintégration de Fortnite dans l'App Store d'Apple

La guerre entre Epic Games et Apple s’offre un nouvel épisode. En Corée du sud, l’éditeur du jeu vidéo à succès Fortnite a ainsi adressé une lettre à la marque à la Pomme pour exiger la réintégration de son hit et la restauration de son compte de développeur sur l’App Store. Cette demande fait suite à la suppression, effectuée l’année dernière, du jeu vidéo d’Epic Games sur la boutique d’applications du géant américain, après que l’éditeur vidéoludique ait tenté d’introduire un nouveau système de paiement visant à contourner les systèmes de paiement et les commissions d’achat in-app d’Apple.

“Epic a l’intention de rééditer Fortnite sur iOS en Corée en proposant à la fois le paiement Epic et le paiement Apple côte à côte, conformément à la nouvelle loi coréenne”, a fait savoir Epic dans un tweet. La demande d’Epic pour que Fortnite rejoigne l’App Store, tout en conservant son propre système de paiement, intervient peu de temps après que la Corée du Sud a approuvé une législation visant à interdire aux marchés d’applications comme l’App Store de supprimer des applications pour avoir utilisé des systèmes de paiement qui résident en dehors de l’écosystème d’Apple.

Selon Apple, Epic ne s’est pas appuyé sur les lois sud-coréennes pour réintégrer l’App Store. Le géant californien fait également valoir que les nouvelles lois n’obligent pas Apple à approuver une demande de compte de programme de développement. En dehors des lois sud-coréennes, la demande d’Epic intervient au moment où Apple modifie sa politique en matière d’applications afin d’autoriser les développeurs d’applications de contenu à établir des liens vers des sites web externes pour la création et la gestion de comptes à partir de l’année prochaine, une décision prise sous la pression de différentes autorités de la concurrence, au Japon notamment.

publicité

La pression au plus haut sur Apple

Apple a accepté un accord le mois dernier pour permettre aux développeurs d’applications de mettre en place des systèmes de paiement en dehors de l’App Store et de communiquer directement avec les clients à ce sujet. Alors que la pression des législateurs et des régulateurs est au plus haut, la demande d’Epic ne fait que rajouter encore un peu plus de poids sur les épaules du fabricant de l’iPhone. En plus de la demande d’Epic pour que Fortnite réintègre l’App Store, la société a encore plusieurs actions en justice contre Apple, toutes accusant le fabricant d’iPhone de mener des pratiques anticoncurrentielles et monopolistiques par le biais de leurs app stores respectifs.

Jusqu’à présent, Apple a rejeté toutes les allégations d’Epic selon lesquelles elle aurait agi de manière anticoncurrentielle à l’encontre d’Epic Games. La marque à la Pomme a également exprimé son désaccord avec les modifications législatives apportées en Corée du Sud, affirmant que les nouvelles lois exposeraient les utilisateurs qui achètent des biens numériques auprès d’autres sources à des risques de fraude, saperaient les protections de la vie privée et rendraient difficile la gestion de leurs achats.

“Nous pensons que la confiance des utilisateurs dans les achats effectués sur l’App Store diminuera à la suite de cette proposition, ce qui réduira les opportunités pour les plus de 482 000 développeurs enregistrés en Corée qui ont gagné plus de 8,55 billions de wons à ce jour avec Apple”, a déclaré un porte-parole d’Apple dans un communiqué envoyé par courriel.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply