En 2020, les revenus de Zoom ont bondi de 326 %

Spread the love

Alors qu’elle n’était jusque là qu’assez peu connue, la plateforme de visioconférence Zoom est devenue un des symboles de la pandémie. L’entreprise s’est ainsi fait un nom qui est synonyme de réunions en vidéo. De manière assez peu surprenante, la compagnie vient justement d’annoncer une augmentation massive de ses revenus pour l’année 2020.

Ainsi, le service déclare un chiffre d’affaires de 2,65 milliards de dollars sur la période allant de février 2020 à janvier 2021, soit une hausse de 326 % par rapport à l’exercice précédent. Rien qu’au cours du dernier trimestre écoulé, l’augmentation est de 369 %, pour 882,5 millions de dollars de chiffre d’affaires.

Zoom a des projets pour résister à la concurrence de Microsoft et Google

La satisfaction est donc de mise du côté des dirigeants à l’image d’Eric Yuan, fondateur et PDG de la société : « Nous sommes honorés de notre rôle de partenaire de confiance et de plateforme pour un environnement de travail moderne où que vous vous trouviez. Notre capacité à réagir rapidement a conduit à de solides résultats financiers tout au long de l’année ».

Chez Zoom, les regards se tournent maintenant vers l’avenir. On se souvient en effet que l’annonce de l’arrivée prochaine d’un vaccin en novembre dernier avait provoqueé une baisse importante du cours de l’action de la compagnie en bourse. Pour autant, il semble que la pandémie a laissé des traces et de nombreuses organisations devraient continuer de miser sur le télétravail même après la fin de la crise sanitaire.

Zoom doit aussi faire face à la concurrence très solide de Microsoft Teams qui a également su tirer profit du travail à distance. Mais la société croit toujours en sa bonne étoile. Comme le signalent nos confrères de BFM, l’idée est de miser sur les abonnements à ses licences qui ont déjà séduit plus de 1700 entreprises qui dépensent plus de 100 000 dollars par an pour accéder à ces services. L’entreprise prévoit aussi de lancer des outils d’e-mail et de calendrier et se placerait ainsi en concurrence avec les services de Microsoft et de Google.

4.2 / 5

2,0 M avis

Leave a Reply