Advertisements

En 2020, Alibaba veut mettre la gomme sur le Cloud

Spread the love
En 2020, Alibaba veut mettre la gomme sur le Cloud

Le groupe Alibaba a franchi une nouvelle étape dans son activité de Cloud computing, dont le chiffre d’affaires a franchi pour la première fois en un seul trimestre le seuil des 10 milliards de yuans, pour atteindre 10,72 milliards de yuans (soit 1,41 milliard d’euros). Alimentée par la demande de ses services de Cloud public et hybride, l’activité cloud du géant technologique chinois a augmenté de 62 % pour le troisième trimestre de son exercice décalé, terminé le 31 décembre 2019.

La forte croissance du Cloud a contribué à porter le chiffre d’affaires total de la société pour le trimestre à 161,46 milliards de yuans (21,3 milliards d’euros), soit une hausse de 38 % par rapport à l’année précédente, tandis que son revenu net a augmenté de 58 % pour atteindre 52,31 milliards de yuans (6,9 milliards d’euros). Reste que le Cloud ne représentait jusqu’à maintenant que 7 % des recettes globales d’Alibaba, dont la majeure partie provient de son activité commerciale, englobant son commerce électronique de détail et de gros ainsi que ses activités logistiques.

Représentant 88 % des recettes totales du géant chinois, ce segment a enregistré une croissance de 38 % pour le trimestre, atteignant 141,48 milliards de yuans, soit 18,6 milliards d’euros. Il touche désormais 711 millions de clients dans le monde, mais surtout en Chine, la chasse gardée du groupe. Plus de 60 % de ses nouveaux consommateurs actifs annuels proviennent des régions les moins développées de Chine, a ainsi fait savoir son état-major à l’heure de présenter ses résultats trimestriels.

publicité

Alibaba s’engage contre le Coronavirus

Son PDG, Daniel Zhang, a attribué la croissance du nombre de consommateurs actifs à son investissement dans l’amélioration de l’engagement des utilisateurs, en particulier par le biais de contenus de commerce social.

Ce dernier a également eu une pensée pour les victimes de l’épidémie de Coronavirus qui secoue actuellement la Chine. Il faut dire que l’épidémie pourrait causer bien des problèmes à court terme pour le développement commercial global de l’entreprise, a reconnu ce dernier. Ce dernier a donc fait savoir que’Alibaba surveille le phénomène meurtrier de très près.

En début de semaine, le groupe a indiqué vouloir mettre en place une vingtaine de mesures, dont l’exonération de certains frais sur ses plateformes en ligne, pour aider les commerçants touchés à surmonter l’épidémie. Parmi ces mesures, on peut citer le marché du commerce électronique Tmall, qui supprimera les frais de service au cours du premier semestre de cette année et fournira des services gratuits aux commerçants éligibles basés dans l’épicentre du virus, Hubei.

Source : ZDNet.com

Advertisements

Leave a Reply