Emmanuel Macron soigne les classes moyennes – Le Figaro

Spread the love

Pour l’OFCE, le budget 2020 profite aux ménages les plus aisés, au détriment des plus modestes, lésés. Bercy conteste ces conclusions.

L’OFCE a analysé les conséquences des mesures fiscales prises par Emmanuel Macron sur le budget des ménages.
L’OFCE a analysé les conséquences des mesures fiscales prises par Emmanuel Macron sur le budget des ménages. François BOUCHON/Le Figaro

Quels sont les grands bénéficiaires des mesures fiscales et sociales du gouvernement? En 2020, répond sans hésiter l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), ce sont les classes moyennes supérieures. Pour mener cette analyse, les économistes de l’institut de sensibilité keynésienne rattaché à Sciences Po ont divisé les ménages en 20 groupes de taille identique classés selon leur niveau de vie, le groupe 1 représentant les 5% les plus modestes et le groupe 20, les 5% les plus aisés.

Selon leurs calculs, les groupes 13 et 14 sont ceux qui profitent le plus, en pourcentage de niveau de vie, des mesures fiscales et sociales votées pour cette année, avec un gain moyen qui devrait dépasser les 600 euros par ménage. «Deux dimensions ressortent des mesures 2020, constate Xavier Ragot, le président de l’OFCE: la volonté de favoriser les actifs et de recentrer les effets redistributifs sur les classes moyennes, classes moyennes supérieures». De là à imaginer une stratégie électorale…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.


Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment

Leave a Reply