Posted on
Spread the love
Politique

CLARIFICATION – En déplacement à La Réunion, le président de la République a déclaré, à propos du port du voile : “Dans l’espace public (ce) n’est pas mon affaire. Dans les services publics, à l’école, c’est mon affaire”.

Le débat n’est pas clos, y compris au sein de la majorité. Mais ce jeudi lors d’un déplacement sur l’île de La Réunion, Emmanuel Macron a en quelque sorte clarifié sa position sur le port du voile. “Dans les services publics, il y a un devoir de neutralité. Quand on éduque nos enfants, on demande qu’il n’y ait pas de signe religieux ostentatoire. Après, ce qui se passe dans l’espace public, c’est pas l’affaire de l’Etat ou du président de la République”, a-t-il déclaré sur la chaîne Réunion la 1ère.

Lire aussi

Par ce commentaire, le chef de l’Etat a répondu à la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen qui demande l’interdiction du voile et des signes religieux ostentatoires dans “tout l’espace public”, mais aussi à son ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer qui avait déclaré que le voile n’était “pas souhaitable dans notre société”.

En vidéo

Port du voile en sortie scolaire : les Républicains proposent une loi

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Advertisements

Leave a Reply