Elisabeth Borne: il n’y aura plus de nombre de jours “minimal de télétravail” à partir de mardi – BFMTV

Spread the love

Sur BFMTV, la ministre du Travail annonce que les entreprises ont désormais la main pour fixer le nombre de jours télétravaillés.

Vers un assouplissement des règles pour le télétravail. Invitée ce lundi de Bourdin Direct sur BFMTV-RMC, Elisabeth Borne, la ministre du Travail, annonce que les entreprises auront à partir de ce mardi la main pour fixer le nombre de jours télétravaillés.

“Mes équipes ont échangé la semaine dernière avec les organisations patronales et syndicales qui souhaitent toutes qu’on redonne la main aux entreprises pour fixer les règles en matière de télétravail, qu’on n’ait plus un nombre de jours minimal: c’est ce qu’on va faire”.

Et de poursuivre: “on va transmettre un nouveau projet de protocole qui redonne la main. C’est maintenant à la direction de l’entreprise en discussion avec les représentants des salariés de définir les règles. C’est ce que dira le nouveau protocole qui sera publié demain soir”.

Selon les derniers chiffres de la Dares, le télétravail, notamment sur l’intégralité de la semaine, est de moins en moins fréquent. Les salariés concernés ne sont plus que 14% à avoir télétravaillé tous les jours de la semaine (soit 3% de l’ensemble des salariés, après 4% en juin, 8% en mai et 10% en avril).

À la date du 31 juillet, 38% des salariés travaillent dans une entreprise où le télétravail n’est pas autorisé. “Cette proportion est particulièrement élevée dans les plus petites structures et décroît fortement avec la taille de l’entreprise”, peut-on lire.

22% des salariés travaillent à l’inverse dans une entreprise qui impose au moins un jour de télétravail par semaine. Ces entreprises sont plus fréquemment de grande taille. Lorsqu’un nombre minimum de jours de télétravail est demandé, le plus souvent il s’agit d’un minimum de deux jours télétravaillés par semaine.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business

Leave a Reply