Élisabeth Borne aux Mureaux pour son premier déplacement de Première ministre – Le HuffPost

Christian Hartmann via Reuters
Élisabeth Borne photographiée à l’Hotel de Matignon le 16 mai (illustration)

POLITIQUE – Direction les Yvelines pour Élisabeth Borne. Ce jeudi 19 mai, la Première ministre fait son tout premier déplacement en qualité de cheffe du gouvernement, aux Mureaux, quartier populaire prisé de la Macronie, où le chef de l’État avait dévoilé son plan contre le séparatisme. Pas de questions de cet ordre pour Élisabeth Borne, mais un événement placé sous un tout autre thème. 

La Première ministre “rencontrera des associations qui agissent en faveur de l’égalité des chances et échangera avec des jeunes filles et des jeunes femmes qui sont accompagnées par ces associations”, annonce l’entourage de la ministre. Un zoom sur la cause des femmes qui intervient au lendemain du fiasco du retrait de la candidature de Jérôme Peyrat en Dordogne, initialement investi aux élections législatives par la majorité présidentielle au détriment de l’élue LREM sortante, malgré sa condamnation pour violences conjugales.

“Ce déplacement s’inscrit dans la lignée de son discours de passation mais aussi de son engagement en faveur du mentorat et des jeunes”, explique au HuffPost l’entourage d’Élisabeth Borne, précisant que la locataire de Matignon “est profondément attachée au fait que la République doit donner sa chance à chacune et chacun”. La Première ministre est attendue sur place à 14 heures, alors que son nouveau gouvernement n’a pas (encore) été dévoilé.

Une attente qui est reprochée à l’exécutif, accusé de traîner en longueur alors que les dossiers urgents ne manquent pas de l’inflation à la crise écologique. Selon l’agenda fourni à la presse, le déplacement doit se terminer aux alentours de 15h30. Assez tôt pour rentrer à Matignon et annoncer la composition du futur gouvernement dans la foulée? Réponse dans l’après-midi. 

À voir également sur Le HuffPost: Les pires attaques sexistes subies par Édith Cresson, (première) Première ministre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *