Electronic Arts dépose un brevet pour reproduire le monde réel dans ses jeux vidéo

Spread the love

Au fil des années, les jeux vidéo n’ont cessé de devenir de plus en plus réalistes proposant des graphismes assez spectaculaires. Les développeurs repoussent les limites de la conception et de l’imagination pour transporter les joueurs dans des aventures incroyables. Avec l’arrivée des dernières technologies et des consoles next-gen, les jeux vont prendre encore plus d’ampleur dans les prochaines années.

L’année dernière, c’est le studio français Asobo Studio qui réalisait une belle prouesse en modélisant la Terre entière pour son jeu Microsoft Flight Simulator. Proposant ainsi un niveau de réalisme jamais atteint. Visiblement, Electronic Arts est en train de travailler sur des choses similaires si l’on en croit le dernier brevet déposé par la firme américaine.

Electronic Arts : Des environnements plus réalistes que jamais ?

Electronic Arts Jeux PS5 et Xbox Scarlett Développement

© Electronic Arts

C’est donc sur le site de l’USPTO (un site spécialisé dans le dépôt de marques et de brevets), que Gamerant est tombé sur un brevet déposé par Electronic Arts. Dans ce dernier, la firme américaine explique son intention de reprendre les environnements du monde réel afin de les reproduire dans ses jeux vidéo. L’idée est donc d’améliorer la cartographie du monde réel dans les jeux par l’intermédiaire d’images satellites et avec le système de génération procédurale.

Les images satellites permettraient ainsi de reproduire plusieurs environnements très réalistes, tandis que le système de génération procédurale se chargerait de générer les différents mondes de manière automatique avec des algorithmes bien précis comme c’est déjà le cas dans le jeu vidéo Minecraft.

Grâce à ce brevet, Electronic Arts pourrait proposer des environnements très réalistes et faire gagner de nombreuses heures aux développeurs. Cela permettrait d’avoir un temps de développement beaucoup moins long dans les jeux et les créateurs d’environnements pourraient se concentrer d’avantages sur les petits détails pour rendre les jeux encore plus beaux.

Pour le moment, il est impossible de savoir si ce brevet finira par être validé et utilisé par EA, ou s’il restera à l’état d’idées. En tout cas, c’est le genre de technologie qui pourrait parfaitement correspondre au prochain opus de la série Battlefield dont la présentation est prévue pour ce printemps et la sortie pour les fêtes de fin d’année 2021.

Leave a Reply