Élections régionales et départementales 2021 : LREM explique sa défaite par la «prime aux sortants» – Le Figaro

Spread the love

«Je constate que tout le monde reste ancré», a notamment déclaré Gérald Darmanin sur le plateau de France 2.

Peu importe leur parti, les présidents sortants sont arrivés en tête dans de nombreuses régions à l’issue du premier tour des élections régionales. Et la majorité présidentielle, qui a été bien en peine de se qualifier pour le second tour dans quelques régions, a été sèchement éliminée dans plusieurs territoires, comme dans les Hauts-de-France, en Corse, en Occitanie ou en Auvergne-Rhône-Alpes.

Des résultats qui font dire à LREM et au MoDem que la «prime aux sortants», annoncée par le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand il y a quelques semaines, est une réalité. Et qu’elle explique à elle seule leurs mauvais résultats. Sur France Inter, le patron des Marcheurs, Stanislas Guérini, a par exemple estimé que ce résultat n’était pas le retour du clivage droite-gauche. «Il y a les partis qui sont déjà implantés et qui ont des sortants et puis les partis qui le sont moins, c’est le cas de la majorité présidentielle», a-t-il expliqué.

À VOIR AUSSI – Régionales et départementales 2021: les résultats région par région

Pour lui, c’est là où LREM et le MoDem doivent progresser : «Cela doit nous rappeler (…) qu’on a un chemin à parcourir qui est celui de l’implantation territoriale, qu’il est long, qu’il est laborieux, qu’il ne se fait pas en une élection», exhorte-t-il, rappelant que le mouvement présidentiel serait présent dans «beaucoup de régions» au second tour.

«Tout le monde reste ancré»

Un avis partagé par Gérald Darmanin. Interrogé sur France 2, le ministre de l’Intérieur a estimé que si, en 2017, «le dégagisme» avait primé, cette fois-ci, «tout le monde reste ancré». «Les présidents sortants sont réélus et parfois très bien réélus», a-t-il estimé.

Et de citer les départementales, ou plusieurs ministres – dont lui – se sont illustrés par leurs bons résultats. «On n’a pas assez parlé des départementales mais les gens qui sont élus dans leur territoire restent élus, parfois avec des scores très impressionnants», s’est-il félicité.

Leave a Reply