Education – Protocole sanitaire à l’école : le gouvernement dévoile ses consignes pour la rentrée – lepopulaire.fr

Spread the love

Le ministère de l’Éducation nationale a publié jeudi le protocole sanitaire relatif à la rentrée scolaire, pour les écoles et établissements du secondaire. Un protocole qui se veut ferme mais aux recommandations assouplies, comparées à la fin de cette année scolaire.

Ainsi, La distanciation physique d’un mètre n’est plus obligatoire lorsqu’elle ne permet pas d’accueillir tous les élèves, mais dans le cas où elle ne peut être appliquée, le port du masque devient lui obligatoire, y compris en classe, pour les élèves de plus de 11 ans.

Eviter les rassemblements importants

En maternelle, le port du masque est proscrit et dans l’élémentaire, il n’est pas recommandé mais les établissements disposeront de masques pour « équiper les enfants présentant des symptômes dans l’attente de leur départ de l’école.

La limitation du brassage des élèves n’est plus obligatoire. En d’autres termes, les élèves de classes différentes pourront à nouveau se croiser. Mais les établissements devront organiser les journées de façon à éviter croisements et rassemblements importants.

Après le Covid-19, les enfants reprennent leurs marques de manière ludique en colo apprenante à Saint-Bonnet-Tronçais (Allier)

L’accès aux espaces collectifs et jeux extérieurs sera également autorisé, tout comme la mise à disposition d’objets partagés.

Le lavage des mains est toujours considéré comme « essentiel » et doit être réalisé « a minima » à l’arrivée dans l’établissement, avant chaque repas, après être allé aux toilettes et le soir, au départ de l’établissement ou à l’arrivée au domicile.

Parents et personnels mis à contribution

Les parents joueront « un rôle essentiel » dans le respect de ces mesures barrières par leurs enfants, prévient le ministère. À ce titre, ce sont eux qui devront fournir des masques aux enfants, même si les collèges et lycées disposeront d’un stock de masques pour les élèves qui n’en auraient pas.

Les parents devront en outre s’engager à ne pas envoyer leurs enfants à l’école en cas de fièvre (38 °C ou plus).À cet effet, les parents d’élèves seront informés de leur rôle, des conditions de fonctionnement de l’école et des procédures en cas de survenue d’un cas dans l’établissement?; et les élèves seront également informés sur les gestes barrières.

L’ensemble du personnel des établissements scolaires devra de plus suivre une formation aux gestes barrières et au port du masque, pour eux et pour leurs élèves. Les personnels devront également porter un masque, y compris en classe, sauf en cours à l’école maternelle et sauf en cas de respect de la distanciation d’au moins un mètre.

Des masques « grand public » pour le personnel seront fournis par le ministère, à raison de deux masques par jour.

Une rentrée universitaire compliquée

Les établissements devront enfin veiller à l’aération fréquente des locaux (toutes les trois heures) et à une désinfection des locaux au moins une fois par jour.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, par le biais d’un communiqué de la ministre Frédérique Vidal, a également publié jeudi soir ses recommandations pour les universités à la rentrée.

Comme dans les collèges et lycées, le masque sera obligatoire si la distanciation sociale d’un mètre ne peut être respectée. Nettoyage tous les jours, ventilation et gestion des flux seront de vigueur. Les restaurants universitaires, bibliothèques et autres espaces collectifs seront ouverts, sous réserve de respect des consignes sanitaires.

Des horaires élargis ou décalés, afin de limiter les flux et concentrations d’individus, sont à prévoir.

Comment bien mettre et bien retirer son masque ? Les conseils d’une pro en vidéo

Le ministère appelle en outre les associations étudiantes à continuer leur travail, mais elles seront responsables de la mise en œuvre des consignes sanitaires au sein des locaux qui leur sont attribués.

L’accompagnement des étudiants doit également être maintenu, en poursuivant le recours à la téléconsultation, en maintenant les lignes d’écoutes et en mettant en place une « vigilance accrue en matière de prévention des addictions ».

« En effet, le confinement peut avoir accentué certaines pratiques addictives » précise le communiqué. Les établissements sont de plus appelés à promouvoir les aides sociales existantes et à reconduite les dispositifs sociaux mis en place pendant le confinement.

Nous travaillons main dans la main avec les établissements pour mettre en place à la rentrée des mesures qui protègent du virus […] tout en permettant de se retrouver en privilégiant le présentiel. 

Cependant, la ministre alerte dans ce communiqué sur les risques de reprise de l’épidémie et recommande aux établissements de prévoir un éventuel retour aux cours à distance, notamment à l’aide d’outils numériques.

À cet effet, Frédérique Vidal annonce l’ouverture de la plateforme en ligne Fun-Ressources mettant à disposition plusieurs ressources pédagogiques.

Léo Da Veiga

Leave a Reply