Écologie : La PS5 et les Xbox Series X/S sont des catastrophes énergétiques

Spread the love

Disponibles depuis la fin de l’année 2020, les nouvelles consoles next-gen ne seront sans doute pas les produits de l’année 2021 en matière d’écologie. Deux mois après la sortie de la PS5 et de la Xbox Series X, le Natural Resources Defense Council (soit le NDRC, ou Conseil de défense des ressources naturelles aux États-Unis), a réalisé une enquête pour calculer la consommation d’électricité des trois nouvelles machines de Sony et Microsoft. Et le résultat n’est pas vraiment joli.

PS5 / Xbox Series X – Catastrophe écologique

Xbox PS5 Ou en est-on ?

© Presse-citron.net

Dans son rapport que vous pouvez retrouver juste ici, le Natural Resources Defense Council annonce que les PS5 et les nouvelles Xbox sont plus gourmandes que les PS4 et Xbox One, mais aussi plus gourmandes que les téléviseurs qui permettent de les diffuser. Les nouvelles consoles peuvent ainsi consommer jusqu’à 200 watts lors de l’utilisation des derniers jeux optimisés !

Lorsqu’elles lisent les derniers jeux disponibles, la Xbox Series X et la PlayStation 5 consomment entre 160 et plus de 200 watts d’électricité, soit plus que la génération précédente et plus d’énergie que les téléviseurs de 152 centimètres sur laquelle elles étaient branchées !

Une consommation très gourmande qui va même augmenter au fil des années à cause d’une nouvelle fonctionnalité grandement mise en avant sur ces nouvelles consoles : Le streaming. Avec l’intégration de Twitch et YouTube Gaming et la possibilité de streamer en appuyant directement sur un bouton de la manette, de plus en plus de joueurs risquent de le faire et la consommation pourrait ainsi exploser.

Ces consoles rendent le streaming de vidéos extrêmement facile grâce aux applications pré-installées, ce qui peut multiplier par 10 ou 25 leur consommation d’énergie par rapport à un appareil dédié au streaming.
À de nombreuses reprises, nous avons urgemment demandé à Sony et Microsoft d’ajouter une puce basse consommation pour gérer la lecture de vidéo sur leurs consoles, une requête encore plus importante à l’heure du binge watching.

Le carton rouge revient à Microsoft avec le mode boost de démarrage de la Xbox Series X. Ce boot plus rapide permet de faire gagner seulement cinq à dix secondes pour allumer votre console, mais cela a des répercussions assez violentes.

En se basant sur nos projections, cette fonctionnalité apparemment sans importance pourrait consommer 500 mégawatts d’ici à 2025, soit l’équivalent d’une année de production d’une grosse centrale à charbon, et coûter 1 milliard de surcoût électrique aux joueurs américains.

De quoi nous permettre de prendre un peu de recul et nous demander si nous sommes vraiment à dix secondes près pour allumer notre console ? Un nouveau mauvais point pour Microsoft qui avait essayé de faire passer les Xbox Series X comme les premières consoles neutres en carbone à la fin de l’été 2020

Leave a Reply