Ecoles, restrictions de circulation, restaurants, musées: ce que l’on sait du calendrier prévu – BFMTV

Spread the love

Si la limitation de circulation à moins de 10 km de son domicile devrait être levée le 3 mai prochain, les restaurants en intérieur et les salles de spectacle devront probablement attendre, au moins, le mois de juin pour accueillir de nouveau des visiteurs.

“À ce stade, il n’y a pas de nouveau calendrier prévu” pour les “mesures de freinage” annoncées par Emmanuel Macron fin mars pour une durée de quatre semaines. Invité ce vendredi matin sur franceinfo, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a prudemment confirmé que les restrictions de circulation mises en place début avril devraient bien être levées le 3 mai prochain, à l’exception du couvre-feu.

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs réaffirmé que les écoles primaires et maternelles accueilleront bien de nouveau leurs élèves à partir du 26 avril, tandis que la réouverture des lieux accueillant du public devrait intervenir progressivement à compter de la mi-mai, selon le calendrier ébauché par l’exécutif et évoqué jeudi par Emmanuel Macron lors d’une réunion avec une quinzaine de maires.

BFMTV.com fait le point sur les principales échéances prévues et connues pour le moment.

· 26 avril: réouverture des écoles et des crèches

“Durant trois semaines, nous allons fermer les crèches, écoles, collèges et lycées”, avait annoncé Emmanuel Macron le 31 mars, faisant le choix de faire travailler les élèves à distance pendant une semaine puis de regrouper les vacances scolaires, toutes zones confondues, du 10 au 25 avril. Dans les colonnes des Echos jeudi, Gabriel Attal a confirmé que les crèches rouvriront le 26 avril, tout comme les écoles maternelles et primaires.

· 3 mai: réouverture des collèges et lycées

Le porte-parole du gouvernement a, dans cette même interview, précisé que les collégiens et lycéens retrouveraient leurs classes à compter du 3 mai. “Pour certains, le retour en classe pourrait se faire par demi-groupe”, a-t-il ajouté.

Gabriel Attal a par ailleurs assuré que “le nombre de tests salivaires et d’autotests” serait augmenté dans les établissements à la rentrée scolaire, notamment “dans les régions les plus frappées par l’épidémie”.

Calendrier prévisionnel de la réouverture du pays
Calendrier prévisionnel de la réouverture du pays © BFMTV

· 3 mai: possible fin des restrictions de circulation

A parti du 3 mai, les Français devraient également retrouver leur liberté de circulation, avec la levée de l’interdiction de déplacement à plus de 10 km de son domicile et la possible fin de l’interdiction de déplacements entre régions. Interrogé sur ce point, Gabriel Attal a ainsi indiqué sur franceinfo ce vendredi qu'”à ce stade, il n’y a pas de nouveau calendrier prévu”, Emmanuel Macron ayant évoqué une durée de quatre semaines lors de son allocution du 31 mars.

Pourraient-elles être prolongées? “Par principe, mais c’est des mesures qui ont été annoncées pour quatre semaines”, a insisté le porte-parole du gouvernement.

Contacté par BFMTV, l’entourage de Gabriel Attal précise toutefois que la levée de ces mesures sera tributaire de l’évolution de la situation épidémique.

Le couvre-feu devrait en revanche se poursuivre au-delà de cette date: le porte-parole a ainsi rappelé que sur cette mesure, aucune date d’interruption n’avait été envisagée ni annoncée par l’exécutif.  

· Mi-mai: réouverture de certains commerces, terrasses et musées

Autour du 15-20 mai, certains commerces, dits non-essentiels et actuellement fermés, devraient ainsi rouvrir leurs portes. L’exécutif souhaiterait également pouvoir rouvrir au public certaines terrasses et certains lieux culturels. Si aucune précision n’a été dévoilée, Emmanuel Macron réfléchirait, selon nos informations, à l’hypothèse d’une stratégie régionalisée en fonction de la propagation de l’épidémie sur le territoire.

Le gouvernement est en train de “travailler à des protocoles sanitaires pour rouvrir des lieux mi-mai”, a annoncé ce vendredi matin sur BFMTV la ministre déléguée à l’Inustrie Agnès Pannier-Runacher, confirmant ainsi l’objectif que s’était fixé Emmanuel Macron. “Tout se fera de manière progressive”, a-t-elle précisé.

· Juin: évaluation pour d’éventuelles autres réouvertures

Il faudra probablement attendre, au moins, le mois de juin pour que les salles de restaurant et de spectacle puissent de nouveau accueillir des visiteurs. L’exécutif devrait se baser sur deux critères pour amorcer une réouverture globale du pays: l’avancée de la campagne de vaccination et le niveau de saturation des hôpitaux.

“Nous emploierons des critères rationnels, de bon sens”, a précisé Gabriel Attal dans les colonnes des Échos, “en distinguant les lieux extérieurs et intérieurs, ceux où l’on circule ou pas, ceux où il est nécessaire de retirer son masque”.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV

Leave a Reply