Durée, test: Véran annonce un protocole d’isolement simplifié pour les variants Delta et Omicron – BFMTV

Spread the love

Devant la montée en puissance d’Omicron et la circulation rapide des variants en général, les pouvoirs publics ont décidé d’adapter les règles d’isolement. Olivier Véran a pris la parole dans le JDD, dans un entretien mis en ligne dès ce samedi soir, révélant le contenu d’un nouveau protocole simplifié. Celui-ci entrera en vigueur Iundi.

La circulation rapide d’Omicron – devenu majoritaire au sein des nouvelles infections contractées en France – oblige les autorités à adapter leur réponse face à l’épidémie. Et dans un entretien publié dès ce samedi soir sur le site du JDD, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé les grands axes d’un nouveau protocole d’isolement. Ses dispositions entreront en vigueur lundi.

L’idée directrice est d’harmoniser les règles à observer si l’on est cas contact ou en cas de contamination – et ce, peu importe le variant – et de distinguer plutôt en fonction du schéma vaccinal du patient. “Nous harmonisons les règles pour les personne spositives et les cas contact et les simplifions : elles seront désormais identiques quel que soit le variant contaminant”, a ainsi posé Olivier Véran en préambule.

Cas positifs: 7 jours pour les personnes pleinement vaccinées, 10 pour les autres

Le ministre de la Santé a livré le détail de cette nouvelle feuille de route, évoquant d’abord le cas des infectés. “Les personnes positives dont le schéma vaccinal est complet devront s’isoler pendant sept jours”, a-t-il ouvert, ajoutant que cet isolement pourrait être écourté et levé au bout de cinq jours en cas de test antigénique ou PCR négatif à cet horizon.

“Ceux qui ne sont pas vaccinés devront s’isoler dix jours, avec une sortie possible au bout de sept jours selon les mêmes conditions”, a-t-il enchaîné.

Le ministre de la Santé a ensuite porté son propos sur les cas contacts. Là encore, le statut vaccinal servira de critère. “Si vous n’êtes pas vacciné ou si vous n’avez pas fait votre rappel dans les temps, vous devrez vous isoler sept jours”, a-t-il signalé.

Des tests réguliers pour les cas contacts

En revanche, les personnes pleinement vaccinées déclarées cas contact n’auront pas à s’isoler. “Si vous avez un schéma vaccinal complet, vous pourrez continuer vos activités à condition de faire des tests réguliers”, a ainsi certifié Olivier Véran. Il conviendra de faire un test antigénique ou PCR dès son recensement en tant que contact, puis des autotests – gratuits en apportant la preuve de la bonne conduite d’un test “à J0” en pharmacie – “à J+2” et “J+4”.

C’est donc la propagation galopante du Covid-19 parmi la population qui pousse l’exécutif à agir en ce sens. Auditionné mercredi par la Commission des Lois de l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé Olivier Véran avait assuré qu’un “million de Français” souffraient actuellement de la maladie, une statistique impliquant “10% de cas contact” au sein de nos concitoyens.

Pour les enfants, un système calqué sur celui des adultes

Le JDD a encore précisé la nouvelle donne en ce qui concerne les enfants de moins de 12 ans.Contaminé, l’enfant devra s’isoler sept jours, mais seulement cinq si le test PCR ou antigénique mené ce jour-là s’avère négatif.

Pour les cas contacts, les mêmes règles de tests prévaudront pour les enfants et les adultes: un premier test PCR ou antigénique, suivi d’autotest à J+2 et J+4. Le seul ajout sera la nécessité pour les parents de produire sur l’honneur une déclaration établissant que ces tests ont bien été réalisés. Moyennant quoi – si ces tests, naturellement, sont négatifs – l’enfant pourra reprendre le chemin de l’école.

Robin Verner

Robin Verner Journaliste BFMTV

Leave a Reply