Advertisements

Donald Trump limoge John Bolton, son conseiller à la sécurité nationale – Le Monde

Spread the love

Le président a évoqué des divergences sur des dossiers majeurs comme l’Iran, la Corée du Nord et l’Afghanistan.

Le Monde avec AFP et AP Publié aujourd’hui à 18h19, mis à jour à 19h00

Après Michael Flynn et H. R. McMaster, John Bolton était le troisième conseiller en matière de sécurité nationale.

Le président Donald Trump a annoncé, mardi 10 septembre, le limogeage de John Bolton, son conseiller à la sécurité nationale, en raison de divergences sur des dossiers majeurs comme l’Iran, la Corée du Nord et l’Afghanistan.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Qui est John Bolton, le conseiller va-t-en-guerre de Donald Trump ?

M. Trump a annoncé sa décision sur Twitter. « J’ai informé John Bolton hier soir que ses services ne sont plus nécessaires à la Maison Blanche. Je n’étais pas du tout d’accord avec bon nombre de ses suggestions, comme d’autres membres de l’administration, et c’est pourquoi j’ai demandé à John sa démission, qui m’a été remise ce matin. Je remercie John pour ses services. Je nommerai un nouveau conseiller à la sécurité nationale la semaine prochaine. »

John Bolton a contesté la version du président, affirmant sur Twitter avoir présenté sa démission au président, lundi soir, et que le président lui avait répondu : « Parlons-en demain. »

Après l’éphémère Michael Flynn, contraint à la démission moins de quatre semaines après l’investiture de Trump, et Herbert Raymond McMaster, John Bolton est le troisième conseiller à la sécurité nationale limogé par Donald Trump. On le disait fréquemment en désaccord avec le sécrétaire d’Etat Mike Pompeo, l’un des plus fidèles collaborateurs du président américain.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Etats-Unis : désaccords sur le dossier afghan au sein du Parti républicain
Advertisements

Leave a Reply