Disques durs externes : Le top 2021 des SSD et des mécaniques

Spread the love
Disques durs externes : Le top 2021 des SSD et des mécaniques

Le stockage est ce qui fait de votre système un système à part entière. Et il peut aussi augmenter de façon spectaculaire la quantité et la vitesse du travail que vous pouvez faire. De même, de mauvais choix de stockage peuvent paralyser un système. Et celui qui travaille dessus.

Le paysage du stockage est aujourd’hui plus varié que jamais. Performances démesurées ? Des tonnes de Go pour une poignée d’euros ? Des facteurs de forme divers et variés ? Des capacités gigantesques ? Les choix peuvent être déconcertants.

Aujourd’hui, la plupart des ordinateurs portables sont équipés de disques durs SSD qui, en raison de leur coût, ne disposent que de 256 ou 512 Go d’espace de stockage. Heureusement, grâce aux interfaces USB 3.1 et Thunderbolt, il est facile d’ajouter un espace de stockage externe aussi performant que les disques durs internes d’il y a cinq ans.

Il existe d’excellentes options de stockage pour chaque type de travail. Voici, selon mon expérience, les meilleures.

publicité

SanDisk Ultra Fit USB 3 512 Go

sandisk-usb-fit.jpg

Une clé USB-A de la taille d’un ongle pour une extension de capacité facile. Branchez-le sur votre système Windows ou Mac, et la nouvelle capacité est instantanément disponible. Elle est idéale pour le stockage supplémentaire de fichiers de moins de 100 Mo, ce qui est le cas de la plupart d’entre eux, car les taux de transfert sont inférieurs à ceux des disques plus volumineux. Le prix : 80 euros environ.

Disque dur externe portable WD Elements HDD USB 3.0 5 To

wd-5tb-usb-disk-drive.jpg

Aujourd’hui, les disques durs mécaniques bon marché se situent dans la fourchette des 4 à 5 To. Ce disque Western Digital est une bonne affaire à 16 euros environ le téraoctet. Alimenté par le port USB, pas d’alimentation externe. Compatible avec PC, Mac, PS4 & Xbox. Le prix : environ 110 euros.

Disque dur externe durci LaCie Rugged Mini 5 To HDD USB 3.0

lacie-rugged-mini-5tb.jpg

Les disques durs LaCie 2,5 pouces sont remarquablement résistants, et ce modèle LaCie propose encore plus de résistance aux chocs, à l’écrasement et à la pluie. J’en ai utilisé un pendant des années sans aucun problème. Si vous êtes maladroit avec votre équipement – l’écran de votre téléphone est-il fissuré ? – ce disque vaut bien le coût supplémentaire du pare-chocs en caoutchouc et de la fixation antichoc qu’il offre. Le prix : environ 190 euros.

CalDigit Tuff Nano 1 To SSD

tuff-nano-underwater.jpg

Si vous êtes vraiment maladroit avec votre matériel, voici le SSD externe qu’il vous faut. Le Tuff Nano est certifié IP67 pour être étanche, résistant aux chocs et à la poussière. Avec des performances réelles de transfert allant jusqu’à 900 Mo/sec, ce disque minuscule est un rêve pour les professionnels nomades. J’ai utilisé d’autres produits CalDigit pendant des années et j’ai été satisfait de leur qualité et de leurs performances. Les évaluations de ce produit en sont la preuve. Le prix : environ 230 euros.

Disque dur externe Seagate Expansion 16 To

seagate-16tb-expansion-drive.jpg

Ce disque peut embarquer toutes vos données. J’ai la version 8 To sur mon bureau depuis trois ans, et elle est solide. Vous serez agréablement surpris de voir à quel point il est plus rapide que les disques de 2,5 pouces, grâce à une vitesse de rotation plus élevée et à un plus grand nombre de têtes de lecture/écriture déplaçant les données en parallèle, même avec la même interface USB 3.0. Il nécessite une alimentation et n’est pas un disque à mettre dans un sac à dos.

Mais dans un environnement de bureau, les disques de cette catégorie présentent un taux de défaillance annuel d’environ 1 %. Veillez tout de même à disposer d’une sauvegarde locale et/ou cloud en plus. Il est livré avec un an de services de récupération de données Rescue de Seagate, mais cela peut prendre quelques semaines. Le prix : 325 euros environ.

Le stockage externe est-il bon pour la sauvegarde ?

L’extension du stockage a un autre avantage : la sauvegarde. Je travaille dans le domaine du stockage depuis plus de 30 ans, et j’ai entendu beaucoup d’histoires horribles. Je maintiens une sauvegarde locale quotidienne et une sauvegarde dans le cloud quotidienne et je recommande à tous les professionnels de faire de même. Un disque externe est un excellent endroit pour une sauvegarde locale.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas que tout stockage peut échouer. Rien ne remplace les sauvegardes régulières, qu’elles soient locales ou sur le cloud. La sauvegarde locale vous permet de récupérer rapidement. Le cloud vous permettra de vous remettre d’une grave catastrophe locale.

Quelles sont les spécifications les plus importantes lors de l’achat d’un stockage externe ?

Lorsque vous examinez les options, ne vous préoccupez pas trop des chiffres relatifs aux taux de transfert. Les fournisseurs utilisent souvent la bande passante de l’interface pour leur chiffre “jusqu’à”, un chiffre que vous n’êtes pas susceptible de voir dans la vie réelle, surtout si vous ne travaillez pas avec des fichiers de plusieurs gigaoctets. Car oui, plus les fichiers sont petits, plus leur taux de transfert cumulé est important.

La spécification clé à examiner est l’interface du périphérique, généralement SATA ou PCIe et/ou NVMe. L’interface SATA limite la vitesse d’un disque à 500 Mo/sec, ce qui est supérieur à la capacité de la plupart des disques durs, tandis que les interfaces PCIe et NVMe permettent d’atteindre une vitesse de 1 à 5 Go/sec, ce qui est le cas des disques SSD haut de gamme.

Quel est le stockage externe le mieux adapté à vos besoins ?

Nous vivons l’âge d’or du stockage externe. L’éventail d’options est le plus large qui ait jamais existé. La fiabilité n’a jamais été aussi bonne, et je m’attends à voir arriver davantage de disques Thunderbolt – une interface plus performante – l’année prochaine.

Je me suis contenté de recommander les produits des fournisseurs que j’ai essayés. Avec plus de 25 To de stockage externe sur mon bureau, j’ai probablement plus d’expérience que la plupart des gens. Pour la plupart des gens, les points de décision seront : mobile ou bureau, alimentation par bus ou alimentation murale, et SSD ou disque dur. Les disques durs offrent une capacité beaucoup moins coûteuse, des temps d’accès plus lents et consomment plus d’énergie, tandis que les disques SSD sont beaucoup plus coûteux, plus petits, plus rapides et consomment moins d’énergie.

Si vous êtes un utilisateur professionnel, ne lésinez pas sur votre stockage et votre sauvegarde mobiles. Votre travail a bien plus de valeur que le support sur lequel vous le conservez.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply