Un mirage 2000D en plein décollage à N’Djamena (image d’illustration). — SIPA

Elle va pouvoir fournir des réponses après l’accident. La boîte noire de l’avion de chasse Mirage 2000D, qui s’est écrasé la semaine dernière dans le Jura, tuant ses deux membres d’équipage, a été retrouvée, a-t-on appris ce lundi auprès du procureur de la République de Metz.

« La boîte noire a été découverte vendredi en fin de journée », a indiqué à l’AFP le procureur de la République à Metz, Christian Mercuri, confirmant une information du journal L’Est Républicain. Cette découverte doit servir à déterminer les causes de l’accident. « La boîte noire sera transmise pour analyse à la Direction générale de l’armement », a-t-il expliqué au quotidien.

Deux militaires aguerris

Mercredi, l’appareil avait disparu des écrans radar vers 11 heures alors qu’il effectuait un vol d’entraînement à basse altitude au-dessus du massif jurassien. Des opérations de recherche à Mignovillard (Jura), menées dans des conditions difficiles liées aux chutes de neige, avaient permis de retrouver des débris d’aéronef, puis de découvrir jeudi des fragments humains appartenant aux deux membres d’équipage.

Pilote de combat, le capitaine Chirié totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol, selon l’armée de l’Air. Sous-chef navigatrice, la lieutenant Michelon totalisait 97 missions de guerre et 1.250 heures de vol. Une enquête pour « recherche des causes de l’accident » a été ouverte par le parquet de Metz, compétent pour les affaires militaires dans le Grand Est.

Let a comment