Disparition d’Estelle Mouzin : Michel Fourniret l’a séquestrée, violée et tuée, selon son ex-épouse – Le Figaro

Spread the love

Monique Olivier est désormais mise en examen pour «complicité» dans l’enquête sur la disparition de la fillette de 9 ans enlevée à Guermantes (Seine-et-Marne) en 2003.

Par Le Figaro avec AFP

Une série d'auditions de la femme de 71 ans avait débuté mardi 18 août dans le bureau de la juge d'instruction.
Une série d’auditions de la femme de 71 ans avait débuté mardi 18 août dans le bureau de la juge d’instruction. FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Monique Olivier a affirmé que son ex-mari Michel Fourniret avait kidnappé Estelle Mouzin le 9 janvier 2003 et qu’il l’avait emmenée à Ville-sur-Lumes (Ardennes) «pour la séquestrer» et «qu’il l’avait violée et étranglée», a déclaré son avocat vendredi 21 août à la presse.

Entendue depuis mardi à Paris par la juge d’instruction, Monique Olivier, 71 ans, est désormais mise en examen pour «complicité» dans l’enquête sur la disparition de la fillette de 9 ans enlevée à Guermantes (Seine-et-Marne), a précisé Me Richard Delgenes au tribunal de Paris. «Il reste des investigations à mener pour découvrir où est le corps», a-t-il ajouté.

Monique Olivier avait été extraite mardi matin de sa prison de Fleury-Mérogis et conduite chez la juge Sabine Khéris. Le dossier Estelle Mouzin est revenu au premier plan fin novembre dernier, quand Monique Olivier a contredit devant la juge l’alibi fourni jusqu’alors par son ex-mari pour ce 9 janvier 2003, jour de la disparition de l’enfant. Début mars, le tueur en série de 78 ans, qui souffre de troubles de la mémoire, avait finalement formulé des aveux. «Je reconnais là un être qui n’est plus là par ma faute», avait-il déclaré à la juge, estimant «pertinent» que le corps, jamais retrouvé, puisse être dans l’une de ses anciennes propriétés des Ardennes.

À voir aussi – Affaire Mouzin: fin des recherches après quatre jours de fouilles chez Michel Fourniret (25/06/2020)

Leave a Reply