Disparition de Lucas Tronche : le procureur Eric Maurel fait le point sur les dernières découvertes – Midi Libre

Spread the love

Le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel a fait le point sur les fouilles à proximité du domicile de Lucas Tronche ce jeudi en fin d’après-midi. L’adolescent avait disparu du domicile de ses parents le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze. 

Le procureur de la république de Nîmes a fait le point sur les opérations de fouilles, initiées en début de semaine par la juge d’instruction en charge de la disparition de Lucas Tronche, disparu le 18 mars 2015. Des ossements ont été découverts ainsi que d’autres indices : un sac pouvant appartenir au jeune homme et des débris de vêtements ont été mis à jour dans une zone très escarpée qui n’avait pas encore été fouillée. Ces découvertes, ordonnées par la juge d’instruction associant le SRPJ de Montpellier, l’OCRVP, des unités d’intervention en milieu périlleux GRIMMP 30 ont été réalisées dans la matinée, ce jeudi 24 juin.

Des examens médico-légaux et si possible génétiques des ossements seront réalisés pour confirmer avec certitude qu’il s’agit bien du jeune garçon.

“Un lieu habituellement fréquenté par Lucas Tronche”

Le procureur explique que “le sac à dos qui a été découvert, certes abîmé par les intempéries, ressemble fortement à celui qu’utilisait Lucas Tronche”.

Il ajoute que “les habits retrouvés ressemblent également fortement à ceux que portait Lucas Tronche. Il y a donc un certain nombre d’éléments de vraisemblance qui permettant de laisser penser qu’on a retrouvé la trace de ce malheureux enfant.” 

Concernant la suite des opérations, “la juge d’instruction va ordonner très rapidement des examens médico-légaux de ces ossements humains, probablement une analyse génétique pour nous assurer qu’il s’agit bien de Lucas Tronche”.

Il conclut en expliquant que “les hypothèses de travail restent toujours d’actualité, puisque la présence de ces éléments ne nous permet pas de savoir comment ils sont arrivés là, quelle est la genèse des faits. Est-ce que c’est un accident ? Est-ce qu’il s’agit d’un suicide ou bien est-ce qu’il y a pu avoir une altercation durant laquelle la victime aurait été poussée ? Pour l’instant nous n’en savons rien.”

Leave a Reply