Disparition de Lucas Tronche : “Chute accidentelle”, “geste suicidaire”… les hypothèses du procureur – Midi Libre

Spread the love

Le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel revient sur les récentes découvertes des ossements, un sac et des vêtements qui pourraient appartenir à Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze (Gard). 

Éric Maurel, le procureur de la République de Nîmes s’est exprimé sur France Info après les récentes découvertes près du domicile de Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Ce jeudi 24 juin, la juge d’instruction a fait fouiller une zone de campagne. Des ossements ont été retrouvés. Des débris de vêtements et un sac ressemblant à celui de l’ado disparu ont également été découverts. 

“Nous restons sur toutes les hypothèses de travail”

Selon Éric Maurel, l’enquête s’annonce complexe pour arriver à “déterminer ce qui s’est passé”. “Nous n’avons pas d’éléments qui nous permettent de dire s’il s’agit d’une chute accidentelle, d’un geste suicidaire ou, si c’est bien Lucas Tronche, si ce jeune homme a rencontré une tierce personne et qu’éventuellement, il ait pu être poussé dans le vide. Nous restons sur toutes les hypothèses de travail”, détaille le procureur cité par nos confrères. 

Difficile pour les enquêteurs de déterminer les circonstances exactes du décès d’autant plus que “le temps a passé, ce que nous avons retrouvé a été atteint par le temps et les intempéries”. 

Un lieu accessible uniquement en rappel

Le procureur de la République de Nîmes rappelle que les ossements, les débris de vêtements et un sac ressemblant à celui de Lucas Tronche ont été retrouvés dans un lieu “très difficile d’accès”.

“Le haut de la falaise, lui, est accessible par des sentiers de chasseurs. Et c’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, Lucas Tronche et son père fréquentaient habituellement cette zone. Par contre, c’est une falaise d’environ 60 mètres de haut, à pic, et il était impossible, sans descente en rappel, de pouvoir accéder aux lieux où ont été découverts les objets”, décrit Éric Maurel à France Info

Pour autant le procureur annonce que la découverte des derniers éléments n’est pas consécutive à l’émission “Appel à témoins” sur M6

Leave a Reply