DIRECT. Régionales et départementales : l’Assemblée nationale soutient massivement la tenue des scrutins en… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #REGIONALES

20h38 : Dans le détail, 529 des 577 députés ont pris part au vote, et 13 ont voté blanc. S’ils avaient majoritairement voté contre, le gouvernement n’aurait pas pour autant été contraint de suivre leur avis, mais le résultat aurait représenté un camouflet politique. Demain, ce sera au tour du Sénat de débattre sur la question, et de prendre part à un vote également symbolique.

20h36 : Dans un vote symbolique, les députés approuvent largement la tenue des élections régionales et départementales en juin, à 443 voix contre 73.

20h30 : “Il est évident que nous allons donner des consignes particulières pour que les personnes les plus âgées, à mobilité réduite, ou ayant des comorbidités, passent en priorité dans les bureaux de vote, a ajouté le ministre de l’Intérieur.

20h30 : Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, s’exprimant quelques minutes plus tôt, a expliqué qu’il reviendrait aux préfets de fixer les horaires de fermeture des bureaux, mais “ne souhaite pas que cet horaire dépasse les 20 heures”. Par ailleurs, il sera possible d’installer des bureaux de vote en extérieur, afin d’éviter les attroupements dans des lieux clos.

20h29 : La séance est suspendue à l’Assemblée nationale avant le vote consultatif sur la date des élections régionales et départementales. Prenant la parole à la suite des présidents de groupe, Jean Castex a taclé les députés qui envisageraient de ne pas prendre part au vote : “Chacun doit prendre ses responsabilités. La démocratie, c’est la clarté et la clarté, c’est le vote”.

20h01 : Il est 20 heures, c’est le moment de rappeler les principales informations de ce mardi :

• Le PSG, vainqueur sur le fil du match aller (3-2), conservera-t-il son avantage au retour ? Le club reçoit le Bayern Munich à 21 heures, en quart-de-finale de la Ligue des Champions.

• Jean Castex propose finalement de maintenir les élections régionales et départementales en juin, mais en les décalant d’une semaine, les 20 et 27 juin. Les députés doivent procéder à un vote symbolique ce soir. Suivez notre direct.

•La France suspend “jusqu’à nouvel ordre” tous les vols entre le Brésil et la France, a également annoncé Jean Castex, en raison des inquiétudes autour du variant identifié au Brésil. Une solution sera proposée aux Français actuellement sur place, promet le gouvernement.

Le laboratoire Johnson & Johnson “retarde le déploiement” de son vaccin en Europe, dans la foulée de la “pause” dans son utilisation annoncée par les autorités sanitaires américaines. Six cas sévères de caillots sanguins ont été recensés aux Etats-Unis chez des personnes récemment vaccinées.

19h55 : Bonjour @Anne B. Jean Castex a justifié cette option tout à l’heure à l’Assemblée nationale en ces termes : Certes, ce n’est qu’une semaine, mais une semaine de campagne supplémentaire, une semaine de vaccination en plus, soit au moins 2 millions de personnes vaccinées, une semaine de préparation en plus, cela compte !” Pour expliquer ce court report, il a aussi cité le résultat de la consultation des maires et rappelé que le scrutin avait déjà été décalé de trois mois.

19h50 : Bonjour, avez-vous une idée de la raison invoquée pour décaler d’une semaine les élections ? Une semaine, c’est très peu…

19h42 : “Je dois avouer que le groupe Agir ensemble est tiraillé”, concède Olivier Becht, président de ce groupe appartenant à la majorité à l’Assemblée nationale. “Une partie du groupe soutiendra, très majoritairement, l’idée du maintien des éléctions au mois de juin, et une partie préfèrera le report, (…) plutôt sur l’année 2022”.

19h32 : Plus tôt, le MoDem Patrick Mignola avait énuméré certains des motifs d’inquiétude de son parti concernant l’organisation de scrutins en juin, entre les possibles “droits de retrait” de membres du personnel municipal, la difficulté d’organiser des files distinctes pour les personnes vulnérables, ou encore de ne pas placer de bureaux de vote dans les écoles, recommandation du conseil scientifique.

19h17 : “Nous nous opposerons très majoritairement” lors du vote symbolique à l’Assemblée sur la tenue des élections en juin, annonce le patron du groupe MoDem, Patrick Mignola, tout en assurant que notre soutien au gouvernement est d’airain”.

18h46 : “Il ne faut pas faire des élections à tout prix. Même si je me félicite déjà d’un premier report. On a un peu l’impression que l’on va être dépossédé d’une possibilité d’une campagne de terrain.

L’organisation des élections régionales et départementales en juin ne fait pas l’unanimité au sein de LREM. Denis Thuriot, tête de liste en Bourgogne-Franche-Comté, vient de déclarer sur franceinfo qu’un report à l’automne aurait permis “des élections plus sereines”.

20h00 : On fait le point sur les principaux titres de l’après-midi :

• Jean Castex a proposé aux députés de décaler les élections régionales et départementales pour qu’elles se tiennent les 20 et 27 juin. Le Premier ministre a détaillé les conditions dans lesquelles pourront se tenir la campagne et le vote. Suivez notre direct.

•La France suspend “jusqu’à nouvel ordre” tous les vols entre le Brésil et la France, a annoncé le chef du gouvernement en raison des inquiétudes autour du variant identifié au Brésil. Suivez notre direct.

Le laboratoire Johnson & Johnson “retarde le déploiement” de son vaccin en Europe. Un peu plus tôt, les autorités sanitaires américaines ont recommandé une “pause” dans la vaccination avec ce vaccin à vecteur viral, après les signalements de cas sévères de caillots sanguins chez six personnes récemment vaccinées.

Alexandre Benalla et trois autres personnes sont renvoyées en correctionnelle dans l’affaire des violences sur des manifestants le 1er mai 2018, place de la Contrescarpe à Paris.

17h56 : L’intervention de Jean Castex devant les députés est désormais terminée. La parole est maintenant aux différents groupes politiques. Suivez notre direct.

18h06 : Un décret en Conseil des ministres “interviendra dès la semaine prochaine” pour fixer les dates des élections régionales et départementales “aux 20 et27 juin au lieu des 13 et 20 juin”, déclare Jean Castex devant les députés.

17h40 : “Afin de limiter les concentrations de flux d’électeurs, et comme de nombreuses forces politiquesl’ont proposé, les préfets seront invités à étendre les horaires des bureaux de vote, de 8 heures à 20 heures.”

17h39 : Les membres des bureaux devote devront réaliser un test, ajoute Jean Castex. “Il pourra s’agir d’un test PCR”, “d’un test antigénique réalisé dans les 48 heures précédentes” ou d’un “autotest réalisé juste avant.

17h37 : Concernant le vote, “un protocole sanitaire sera mis enplace pour garantir le respect des gestes barrières et la sécurité sanitaire dans les bureaux devote” , poursuit le Premier ministre. Le recours au vote par procuration sera à nouveau facilité.

17h37 : “Le ministère de l’Intérieur mettra en place comme pour les dernières municipales un site internet permettant aux électeurs de disposer de l’ensemble des professions de foi des candidats aux deux élections” et “un débat télévisé, qui sera aussi diffusé à la radio, sera organisé entre les candidats des régionales avant chacun des deux tours des élections régionales”, déclare Jean Castex.

17h35 : La campagne électorale devra “être adaptée” à la situation sanitaire, déclare Jean Castex. L’usage des outils de campagne dématérialisés sera donc encouragé au maximum”, ajoute le Premier ministre.

17h33 : Après avoir plaidé pour le maintien des élections régionales et départementales en juin, le Premier ministre revient maintenant sur les conditions dans lesquelles la campagne et le vote se dérouleront.

17h32 : “Notre enjeu est commun et partagé : tout faire pour que le taux de participation soit le plus élevépossible, pour que les électeurs, les candidats et les organisateurs des opérations de votepuissent s’exprimer et agir dans le cadre le plus incitatif et le plus sécurisé possible.”

18h05 : Notez que le Premier ministre s’exprime devant les députés au titre de l’article 50-1 de la Constitution. Sa déclaration sera donc suivie d’un vote, mais celui-ci est purement consultatif et ne peut engager la responsabilité du gouvernement.

17h29 : “Cette consultation n’était dirigée contre personne”, assure Jean Castex, “et certainement pas contre les associations d’élus pour lesquelles j’ai le plus grand respect”.

17h30 : Sur l’organisation de ces élections, l’exécutif à organisé une consultation à laquelle 24 000 maires ont pris part. Quelque 56% de ceux qui ont répondu ont estimé possible d’organiser le scrutin en juin, rappelle devant les députés Jean Castex.

17h23 : “Il n’est jamais anodin, ni politiquement, ni juridiquement de décaler les dates d’un scrutin démocratique, même si certaines circonstances sanitaires particulières peuvent nous y contraindre.”

17h24 : “Le principe, c’est celui du maintien, car l’élection est un moment majeur de la démocratie et de surcroit les élections dont nous parlons ont déjà été reportées”, déclare Jean Castex. Pour rappel, les élections régionales et départementales étaient initialement prévues en mars.

17h19 : Le Premier ministre défend le maintien en juin des élections départementales et régionales devant les députés. Vous pourrez suivre son intervention dans notre direct.

15h20 : Quand on aura une vraie tendance, pas une prédiction, à ce moment-là on mettra en place les procédures qui permettent de déconfiner, mais aussi la tenue des élections.

Alors que le gouvernement va proposer au Parlement de décaler d’une semaine les élections régionales et départementales pour qu’elles se tiennent les 20 et 27 juin, le chef du service de néphrologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris estime sur franceinfo que cette décision est “prématurée”.

14h12 : A 14h12, voici un nouveau point sur l’actualité de ce début d’après-midi :

• Le régulateur américain recommande une pause dans l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson, “par précaution”, afin d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez six personnes aux Etats-Unis. Suivez notre direct.

• Le ministre de l’Education, cas contact d’un membre de son équipe positif au Covid-19, va s’isoler. Jean-Michel Blanquer “a lui-même été testé négatif hier soir et il n’a aucun symptôme”, précise le ministère.

• Le Premier ministre Jean Castex va proposer au Parlement de décaler le scrutin d’une semaine pour qu’il se tienne les 20 et 27 juin. Vous pourrez suivre sa déclaration à l’Assemblée nationale cet après-midi dans notre direct.

Alexandre Benalla et trois autres personnes sont renvoyées en correctionnelle dans l’affaire des violences sur des manifestants le 1er mai 2018, place de la Contrescarpe à Paris.

<

p id=”lmsg-60756c865ff4e92780bebbaa” class=”message custom”>12h07 : Il est l’heure de faire le point sur l’actualité.

• Le Premier ministre Jean Castex va proposer au Parlement de décaler le scrutin d’une semaine pour qu’il se tienne les 20 et 27 juin.

• Deux études affirment que le variant identifié au Royaume-Uni du Sars-CoV-2 n’entraîne pas plus de formes graves du Covid-19.

• Les entreprises employant des “travailleurs saisonniers récurrents” pourront les placer en chômage partiel et bénéficier des aides afférentes jusqu’à la fin du mois de juin, annonce le ministère du Travail.

Que s’est-il passé exactement dans l’usine de Natanz ? Quelles sont les conséquences de cette attaque, qui intervient en pleine reprise des négociations pour tenter de relancer l’accord international sur le nucléaire iranien de 2015 ? Explications.

•Le Paris Saint-Germain affronte ce soir le Bayern Munich en quart de finale retour de Ligue des champions. Les Parisiens s’étaient imposés 3-2 à l’aller et veulent confirmer leur exploit. Francetv sport donne quelques conseils au PSG.

Leave a Reply