DIRECT. Réforme des retraites : la CFDT-Cheminots maintient son appel à la grève, contre la volonté de Laur… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GREVE

23h36 : La grève, stop ou encore ? Un seul syndicat, l’Unsa ferroviaire, appelle à suspendre le mouvement. Mais ce syndicat est peu représenté chez les conducteurs, et plusieurs sections locales ont désapprouvé ce mot d’ordre. En fin d’après-midi, la CFDT-Cheminots avait quant à elle appelé à la poursuite de la lutte contre la réforme des retraites. Le point sur la mobilisation avec ce sujet de France 2.

21h07 : Conséquence de la grève à la SNCF, les réservations de vols intérieurs sont en hausse de 56% pour Noël, selon le géant européen du voyage en ligne Odigeo. “Les Français semblent également anticiper un prolongement de la grève jusqu’à la fin de l’année”, d’où “une croissance de 38% (…) pour des départs du 30 décembre au 2 janvier 2020”, poursuit le groupe qui détient Opodo, Go Voyages, eDreams ou encore Liligo. Plus de précisions dans notre article.

20h11 : Voici un nouveau point sur l’actualité de ce vendredi soir :

14 TGV spéciaux seront affrétés dimanche depuis Paris pour les enfants voyageant seuls. Ces trains desserviront sept destinations depuis Paris : Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, Strasbourg. Plus de détails dans cet article.

Voici les prévisions de transport pour ce week-end.En Ile-de-France, la RATP a annoncé que huit lignes de métro seront fermées demain et que le trafic sera “très réduit” dimanche. A la SNCF, la circulation des trains sera “très perturbée” avec 1 TGV sur 2, 1 Intercités sur 4, ou encore 1 Transilien sur 5.

Le gouvernement a tranché : les distances minimales d’épandage des pesticides seront fixées à 5 et 10 mètres des habitations, selon les types de cultures, voire 20 mètres pour les produits les plus dangereux. Les détails de cette annonce très attendue dans notre article.

Huit départements sont toujours placés en vigilance orange, vous trouverez tous les détails dans cet article.

18h11 : La branche ferroviaire du syndicat réformiste a décidé de maintenir sa mobilisation car “les avancées obtenues ne sont pas suffisantes” pour garantir “l’intégralité des droits pour tous les cheminots au statut”, indique son secrétaire général adjoint, Sébastien Mariani.

18h14 : La CFDT Cheminots maintient son appel à la grève contre la réforme des retraites.

18h04 : Il est l’heure de faire le point sur l’actualité.

14 TGV spéciaux seront affrétés dimanche depuis Paris pour les enfants voyageant seuls. Ces trains desserviront sept destinations depuis Paris : Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, Strasbourg. Plus de détails dans cet article.

Voici les prévisions de transport pour ce week-end.La RATP a annoncé que huit lignes de métro seront fermées demain et que le trafic sera “très réduit” dimanche. A la SNCF, la circulation des trains sera “très perturbée” avec 1 TGV sur 2, 1 Intercités sur 4, ou encore 1 Transilien sur 5.

Avancée majeure pour l’accord de Brexit. Un peu plus d’une semaine après la victoire du Parti conservateur aux élections législatives anticipées, les députés de la Chambre des communes ont approuvé (358 voix pour, 234 contre) le projet de loi traduisant dans la loi l’accord de divorce négocié avec Bruxelles. On vous donne plus de détails dans cet article.

Huit départements sont toujours placés en vigilance orange, vous trouverez tous les détails dans cet article.

17h55 : Si vous voulez toutes les informations sur le trafic prévu ce week-end à la RATP, je vous renvoie vers cet article. Huit lignes de métro seront fermées samedi et le trafic s’annonce “très réduit” dimanche.

17h30 : Pour le trafic du week-end à la SNCF, voici les prévisions :

• Pour les TGV : un train sur deux en moyenne
• Pour les Transilien : un train sur cinq en moyenne
• Pour les Intercités : un train sur quatre en moyenne
• Pour les TER : trois circulations sur dix en moyenne

17h28 : Après la prise de parole de la directrice générale de Voyages SNCF, voici un résumé de ce qu’il faut retenir dans cet article.

17h28 : “Pour des raisons de sécurité”, précise Rachel Picard, ces TGV ne desserviront pas les gares intermédiaires. Pour les retours, la SNCF s’engage à mettre un dispositif équivalent pour le retour, le dimanche 29 décembre. La SNCF contacte les familles depuis le début de cet après-midi pour les inviter à utiliser ces TGV spéciaux.

17h21 : “Il y aura bien sûr tous les accompagnateurs classiques qui seront mis à disposition et groupés sur ces trains et il y aura des volontaires SNCF qui ont choisi de s’associer à cette opération”.

17h18 : “On ne peut pas jouer avec la sécurité des enfants”, a assuré Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, qui a réagi à l’annulation des billets “Junior et Cie”. Elle a annoncé que la SNCF a réussi à affréter 14 TGV spécialement pour les enfants, “cela fait plus de 5 000 places”, a-t-elle indiqué. Les destinations au départ de Paris sont : Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille et Strasbourg.

17h17 : Voici les prévisions de trafic pour la RATP. Il y aura de nouveau 8 lignes fermées, contre 6 hier et aujourd’hui.

17h07 : La SNCF a annoncé les prévisions de trafic pour les journées de demain et dimanche. Le trafic est toujours “très perturbé” avec 1 Transilien sur 5 en moyenne et 1 TGV sur 2 en moyenne.

16h54 : “On nous aurait accusés d’avancer masqués si l’on avait occulté l’âge d’équilibre, il fallait jouer la transparence.

Les députés de la majorité sont partagés sur cette question de l’âge pivot. “L’âge d’équilibre permet que le système soit autofinancé. On ne peut prétendre mener une telle réforme sans réfléchir à la manière dont on va équilibrer le système”, défend-il. Damien Adam, député de Seine-Maritime, y est “favorable” mais assure que la majorité peut “sûrement l’améliorer”. Plus de détails dans cet article.

16h43 : L’âge pivot fixé à 64 ans est le point névralgique de la réforme des retraites. Pour l’instant, Edouard Philippe ne veut rien lâcher sur ce terrain. Problème : c’est “la ligne rouge” de la CFDT, qui est pourtant perçue comme l’alliée indispensable pour mettre en œuvre cette réforme, comme on l’explique dans cet article.

15h18 : “Le gouvernement a confondu son envie d’avoir une situation normale et la capacité de la SNCF à assurer ces remplacements.”

“C’est une promesse qui ne pouvait pas être tenue par la SNCF”, a estimé aujourd’hui sur franceinfo Gilles Dansart, journaliste et directeur de Mobilettre, un site sur la mobilité et les transports. Selon lui, Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’État aux Transports, a parlé “beaucoup trop vite”.

15h07 : Les usagers de la SNCF ne sont pas logés à la même enseigne. “La difficulté concerne ceux qui ont prévu de prendre des TER”, a affirmé Bruno Gazeau, le président de la Fnaut (Fédération nationale des usagers des transports). En revanche, pour ceux qui avaient prévu de prendre les TGV “ça se passe bien, les gens reçoivent leur SMS dans les temps et ils ont le temps de réagir“, a-t-il expliqué. Plus d’informations dans cet article.

15h01 : Entre les perturbations dans les transports et les conditions météo, les départs s’annoncent particulièrement délicats cette année. Pour vous aider, franceinfo vous a concocté un guide de survie.

14h48 : Il est l’heure de vous partager les contenus les plus lus sur notre site actuellement.

Est-il vrai que la France n’a pas connu une seule année sans grève à la SNCF depuis 1947 ? Mon collègue Benoit Zagdoun vous répond dans cet article.

La compagnie ferroviaire a annoncé la suppression des billets pour les enfants pris en charge dans le cadre de ce service pour les dates du 20 au 24 décembre. “Cela va détruire la magie de Noël”, regrette Julien, habitant de la région lilloise (Nord), comme on le raconte dans cet article.

Avec leurs 1 000 euros minimum en 2022, les agriculteurs sont-ils vraiment les grands gagnants du projet de réforme ? Réponse dans cet article.

13h40 : “Il y a dix jours c’était ‘On empêche les Français de partir à Noël’, et d’un seul coup on a basculé en disant ‘Ne vous inquiétez pas, on a repris les choses en main et tous ceux qui ont un billet pourront partir.'”

Sur LCI, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a reproché au gouvernement de jeter “de l’huile sur le feu”. Il a notamment cité l’exemple de l’annulation des billets “Junior et Cie”. “Pour tenir les promesses des ministres (…), on a dégagé les enfants (non accompagnés, NDLR) pour assurer de la place pour les adultes, qui d’ailleurs paient leurs billets beaucoup plus cher”. C’est un procédé “absolument scandaleux”, assure-t-il d’autant plus que l’exécutif “accuse ceux qui sont en grève de priver les grands-parents et les parents divorcés de la visite de leurs enfants”.

12h41 : Avec la grève contre la réforme des retraites qui dure, notamment dans les transports en commun, les journées d’Edwige, femme de ménage, sont rallongées, son temps de trajet est multiplié par quatre. “Je n’ai pas de voiture, pas de vélo, pas de trottinette. Le bus… Quand on a une place ça va, mais sinon on est comme une sardine. Il faut être forte sinon on a tout de suite un malaise. Avec la bousculade, la foule, ce n’est plus possible”, explique-t-elle dans cet article.

12h03 : Faisons un point sur les principales infos du jour :

Au procès des suicides de France Télécom, tous les prévenus ont été condamnés. Reconnus coupables de “harcèlement moral”, l’ex-PDG Didier Lombard et deux autres cadres écopent d’un an de prison, dont huit mois avec sursis. La personne morale de France Télécom est également reconnue coupable.

Seize départements sont placés en vigilance orange, pour des vents violents dans le Centre-Est et dans les Pyrénées, pour de très fortes pluies dans le Sud-Est et en Corse, ou encore pour inondations en Charente-Maritime.

• L’Autorité de la concurrence française a infligé à Google une amende de 150 millions d’euros, pour abus de position dominante sur le marché de la publicité.

La réunion hier à Matignon entre Edouard Philippe et les partenaires sociaux a débouché sur peu d’avancées notables. Le Premier ministre, qui a défendu le principe de l’âge pivot, a dit espérer pouvoir trouver un accord début janvier avec les syndicats réformistes. En attendant, la grève continue.

11h57 : A la SNCF, le taux de grévistes chute à 9,5% aujourd’hui (contre 11,7% hier), et 58,3% chez les conducteurs (60,5% hier), annonce l’entreprise.

09h57 : Bonjour . Mon collègue Thomas Baïetto a justement consacré un article à la question hier. Il explique que les émissions ont effectivement augmenté depuis le début de la grève, mais qu’on ne constate pas pour autant de pic de pollution en Ile-de-France, car la pluie, le vent et les températures plutôt douces sont plutôt favorables à une bonne qualité de l’air.

10h07 : Bonjour ! Est-ce que quelqu’un a estimé l’impact sur la qualité de l’air / l’environnement des grèves en cours svp ? Il semble que le vélo soit bien adopté mais on se demande si toutes ces voitures à l’arrêt dans les bouchons ne polluent pas beaucoup plus que la normale… Avez-vous accès à des mesures / chiffres ? Merci !

09h48 : Sur France Inter, Laurent Berger a aussi évoqué l’éventualité d’un appel à la trêve de Noël à la CFDT-Cheminots, qu’il souhaite mais qui ne dépend pas directement de lui : “Ils sont en train de consulter leurs équipes ce matin. Il y aura des réponses dans la journée.”

09h31 : Le pic de trafic routier en Ile-de-France est passé. A l’heure de pointe, le cumul de ralentissements a atteint 375 km selon Sytadin, soit des valeurs considérées comme “exceptionnelles” en temps normal, mais loin de perturbations constatées au début de la grève.

09h35 : “Ça va monter très très fort à la rentrée sur l’âge pivot”, promet Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, sur France Inter. “A partir du 6 janvier, la CFDT va interpeller les parlementaires, et avoir des actions de mobilisation.” Voici un passage de son interview.

09h06 : Rappelons les principaux points de l’actualité de ce vendredi :

Pas moins de 23 départements sont placés en vigilance orange, pour des vents violents dans le Centre-Est et dans les Pyrénées, pour de très fortes pluies dans le Sud-Est et en Corse, ou encore pour inondations en Nouvelle-Aquitaine.

Ce vendredi, six lignes de métro sont toujours fermées du côté de la RATP, tandis qu’on note une légère amélioration du côté de la SNCF. Celle-ci a par ailleurs annoncé que 41% des TGV et des Intercités seront garantis les 23 et 24 décembre, tandis que 48% des usagers devront changer leur billet.

La réunion hier à Matignon entre Edouard Philippe et les partenaires sociaux a débouché sur peu d’avancées notables. Le Premier ministre, qui a défendu le principe de l’âge pivot, a dit espérer pouvoir trouver un accord début janvier avec les syndicats réformistes. En attendant, la grève continue.

11h35 : Je n’arrive pas à le dire à mon fils, c’est difficile…” La suppression du service de la SNCF permettant aux enfants de voyager seuls, d’aujourd’hui au 24 décembre, met certains des parents des 6 000 enfants touchés dans une situation compliquée. Ils ont raconté à notre journaliste Clément Parrot leur frustration, parfois leur colère contre la SNCF, et les solutions complexes qu’ils mettent en place pour quand même voir leurs enfants à Noël.

(MAXPPP)

08h25 : Bonjour FI. Pas de tramway pour le moment à Caen. Le dépôt est bloqué.

08h29 : Les perturbations dans les transports ne se limitent pas à Paris. A Caen (Calvados), le réseau de tramway est à l’arrêt car le dépôt est bloqué. Le trafic de certaines lignes de bus est également touché, explique le réseau Twisto sur Twitter. Merci à @Dan qui nous l’a signalé.

08h11 : “Il n’y a pas de pause de la mobilisation. (…) Le gouvernement accélère. Il promet le projet de loi en Conseil des ministres dès le 22 janvier, ça veut dire qu’il est déjà rédigé.”

Invité de France 2 ce matin, Yves Veyrier insiste sur la raison de son refus d’une interruption de la grève pendant les vacances : l’imminence, selon lui, de la présentation du projet de réforme définitif. “J’appelle à la sagesse. Le gouvernement peut très bien appuyer sur le bouton ‘Stop’, lance le secrétaire général de Force ouvrière.

07h50 : Trois dépôts de bus de la RATP étaient bloqués par des grévistes ce matin en Ile-de-France, et un quatrième perturbé. Ce n’est désormais plus le cas, indique la préfecture de police de Paris.

09h02 : Nous avons par ailleurs mis à jour notre infographie du taux de grévistes à la SNCF au fil de ce mouvement. Si l’on excepte un regain de mobilisation mardi, ce taux n’affiche qu’une légère baisse quotidienne passés les premiers jours du mouvement.

07h49 : Sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, certains internautes ont affirmé que la SNCF n’avait pas connu d’année sans grève depuis 1947. Mon collègue Benoît Zagdoun a vérifié, et le confirme. C’est même indiqué dans une base de données mise en ligne par l’entreprise elle-même. Avant cette date, les données ne sont pas complètes. En revanche, comme il l’explique dans son article, ces grèves sont loin d’être toutes des mouvements nationaux, encore moins de l’ampleur de la grève actuelle.

(BERTRAND GUAY / AFP)

07h29 : Par ailleurs, rappelons que les réseaux RATP et SNCF restent perturbés ce matin. On note, aujourd’hui, une amélioration du nombre de TGV et de Ouigo maintenus. Vous retrouverez toutes les prévisions dans notre article.

07h22 : La circulation reste compliquée ce matin en Ile-de-France. A 7h15, on compte 271 km de bouchons cumulés selon Sytadin. C’est un petit peu plus qu’hier, et très au-dessus d’une journée francilienne ordinaire. Même si, ces derniers jours, les cumuls de bouchons ont tendance à revenir à des valeurs normales plus tard dans la matinée.



07h36 : Certaines des “avancées concrètes” d’Edouard Philippe hier n’étaient d’ailleurs pas vraiment des annonces. Ainsi, l’élargissement de la retraite progressive à tous les salariés, et la meilleure prise en compte du travail de nuit comme facteur de pénibilité, avec une baisse du seuil, figuraient déjà dans le discours d’Edouard Philippe le 11 décembre ou le dossier de presse qui l’accompagnait.

06h57 : Hier soir, nous vous avons expliqué pourquoi les annonces du Premier ministre hier soir ne mettraient pas fin au mouvement de grève. Les négociations reprendront après les vacances, et une journée d’action est déjà annoncée le 9 janvier.

06h56 : Enfin, les trois quotidiens qui mettent en avant le discours d’Edouard Philippe hier l’assurent : le Premier ministre a affiché une envie de compromis, tout en restant attaché à l’âge pivot. Vous pouvez revoir son intervention en vidéo.

07h44 : Et on commence par un rappel des principales infos du jour :

Pas moins de 21 départements sont placés en vigilance orange, pour des vents violents dans le Centre-Est et dans les Pyrénées, pour de très fortes pluies dans le Sud-Est, ou encore pour inondations en Nouvelle-Aquitaine. Toutes les écoles resteront fermées ce vendredi dans les Alpes-Maritimes.

Ce vendredi, six lignes de métro sont toujours fermées du côté de la RATP, tandis qu’on note une légère amélioration du côté de la SNCF. Celle-ci a par ailleurs annoncé que 41% des TGV et des Intercités seront garantis les 23 et 24 décembre, tandis que 48% des usagers devront changer leur billet.

La réunion hier à Matignon entre Edouard Philippe et les partenaires sociaux a débouché sur peu d’avancées notables. Le Premier ministre, qui a défendu le principe de l’âge pivot, a dit espérer pouvoir trouver un accord début janvier avec les syndicats réformistes. En attendant, la grève continue.

00h05 : Voici un rappel des principaux titres de l’actualité :

Peu d’avancées notables, de nouvelles discussions début janvier et des syndicats sur leur faim… Telle est la situation après la réunion qui s’est tenue jeudi à Matignon entre Edouard Philippe et les partenaires sociaux. Le Premier ministre, qui a défendu le principe de l’âge pivot, a dit espérer pouvoir trouver un accord début janvier avec les syndicats réformistes. En attendant, la grève continue.

La SNCF a annoncé que 41% des TGV et des Intercités seront garantis les 23 et 24 décembre, tandis que 48% des usagers devront changer leur billet. Pour la journée de vendredi, on note une légère amélioration du côté de la SNCF alors que du côté de la RATP, six lignes de métro sont toujours fermées.

Avis de gros temps sur la France. Pas moins de 21 départements sont placés en vigilance orange, pour des vents violents dans le Centre-Est et dans les Pyrénées, pour de très fortes pluies dans le Sud-Est, ou encore pour inondations en Nouvelle-Aquitaine. Toutes les écoles resteront fermées ce vendredi dans les Alpes-Maritimes.

Un agent du Service fédéral de sécurité russe (FSB) a été tué et cinq personnes ont été blessées dans une attaque commise par un homme armé à Moscou, selon les autorités, qui assurent que le suspect a été “neutralisé”. L’échange de tirs a eu lieu aux abords immédiats du siège du FSB, en plein centre de la capitale russe.

Leave a Reply