DIRECT. Référendum en Nouvelle-Calédonie : Jean-Luc Mélenchon juge le résultat “pas légitime” en raison du … – Franceinfo

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #NOUVELLE_CALEDONIE

15h35 : Bonjour @Marc, vous avez raison, il est bon de recontextualiser les résultats de ce 3e et dernier référendum d’autodétermination. La participation s’est effondrée à 43,9%. Pour le 1er scrutin, en novembre 2018, elle était de 81,01 % (le non l’avait emporté à 56,67%). Pour le 2e, en octobre 2020, elle avait été un peu plus forte encore, à 85,69% (le non avait totalisé 53,26% des suffrages).

15h33 : Bonjour quel était le taux de participation au référendum de 2020? Merci d’avance?

14h02 : “On n’est pas du tout au bout de cette question très importante, souligne François Bayrou sur BFMTV. Quel type de lien peut-il avoir entre un pays aussi précieux pour la France et pour qui la France est aussi importante ?”

14h16 : Eric Zemmour s’adresse lui aussi aux Néo-Calédoniens dans une vidéo sur Twitter. “Votre volonté est sans appel. Vous êtes français et vous le resterez”, affirme le candidat d’extrême droite.

13h58 : “La Nouvelle-Calédonie reste française ! Il faut maintenant œuvrer à la restauration de l’unité. Je le ferai”, tweete la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen.

13h57 : Valérie Pécresse salue la victoire du non à l’indépendance. “C’est un grand moment de bonheur”, réagit la candidate LR à l’élection présidentielle sur France 3, “parce que pour moi, évidemment, la Nouvelle-Calédonie c’est la France, les outre-mer c’est la France”.

13h32 : “Les rêves tristes d’une indépendance au prix de la ruine, de l’exclusion et de la misère se sont brisés sur le récif de notre âme de pionniers, de notre résilience, de notre amour pour notre propre terre.”

Sur franceinfo, cette figure du camp loyaliste invite les indépendantistes “à construire un nouveau projet”.

13h52 : “Pour nous, ce n’est pas le troisième référendum. Nous considérons qu’en termes de légitimité juridique et politique, il n’y a que deux référendums, 2018 et 2020. Celui-là, c’est le référendum de l’État français et de ses soutiens en Nouvelle-Calédonie, pas le nôtre.”

Sur franceinfo, Roch Wamytan n’exclut pas de redemander un référendum sur l’indépendance dans les prochaines années.

13h23 : “Vive la Nouvelle-Calédonie, vive la République et vive la France.L’allocution présidentielle se conclut sur la formule consacrée, à laquelle Emmanuel Macron ajoute une note néo-calédonienne.

13h22 : La France est fière d’être votre patrie”, déclare Emmanuel Macron, s’adressant aux habitants de Nouvelle-Calédonie dans son allocution.

13h21 : Emmanuel Macron dit prendre acte “solennellement” du résultat de ce troisième et dernier référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

13h20 : “Ce soir, la France est plus belle car la Nouvelle-Calédonie a décidé d’y rester.”

13h20 : “Les Calédoniens, les Calédoniennes ont choisi de rester Français. Ils l’ont choisi librement.”

13h18 : “Nous aurons à construire une place pour la Nouvelle-Calédonie dans cette région de l’Indo-Pacifique en pleine reconstruction.”

13h16 : “Nous aurons besoin de temps encore. (…) Nous ne pouvons ignorer que le corps électoral est resté profondément divisé. (…) Une période de transition s’ouvre (…) qui doit nous conduire à bâtir un projet commun.”

13h14 : Emmanuel Macron dit accueillir le résultat de ce référendum “avec respect et humilité”.

13h12 : “La Nouvelle-Calédonie restera donc française.”

13h11 : L’allocution d’Emmanuel Macron après le non à l’indépendance en Nouvelle-Calédonie commence. Suivez-la en direct sur franceinfo.

13h06 : Bonjour , le chef de l’Etat est un peu en retard. Patience.

13h06 : Bonjour, des nouvelles de l’intervention d’Emmanuel Macron ?

13h04 : Précisions : selon les résultats définitifs, le non à l’indépendance l’emporte avec 96,49% des voix. Le oui a recueilli 3,51%, les votes blancs et nuls 2,99%. La participation s’établit à 43,90%, en chute libre par rapport aux précédents référendums.

13h02 : Invité de France Inter, Jean-Luc Mélenchon commente le résultat du référendum en Nouvelle-Calédonie. Le patron des “insoumis” estime que la tenue du scrutin en dépit du refus des indépendantistes d’y participer invalide le résultat.

12h56 : Les résultats définitifs provisoires sont tombés : 96,5% des voix pour le non et 3,5% pour le oui. Pour la troisième fois, le non à l’indépendance l’emporte en Nouvelle-Calédonie. Mais la participation au référendum est faible : 43,88%.

12h25 : Comme en 2018 et en 2020, les électeurs de Nouvelle-Calédonie ont une nouvelle fois dit dans les urnes qu’ils souhaitaient rester dans le giron de la République française. Le Caillou en a-t-il fini avec l’indépendance ? Certainement pas. Voici mon reportage.

12h09 : Voici les principales informations à la mi-journée :

• La Nouvelle-Calédonie a voté non au troisième et dernier référendum sur l’autodétermination. Après le dépouillement de 90,23% des bulletins de vote, le non est en tête à 96,32%. Mais la participation est faible. Elle était de 41,60 % à 17 heures, heure locale.

• A droite, Eric Ciotti appelle les électeurs d’Eric Zemmour à voter pour Valérie Pécresse, “s’ils veulent battre Emmanuel Macron”. A gauche, Stéphane Le Foll déplore le “manque de discours, de grandes propositions, de marqueurs” et demande aux candidats dont Anne Hidalgo à présenter “un vrai projet” .

• Il ne reste plus que trois départements en vigilance orange aux inondations et aux crues dans le Sud-Ouest : le Gers, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. La vigilance de Météo France est levée dans les Hautes-Pyrénées.

• La romancière Anne Rice, rendue célèbre par son roman Entretien avec un vampire, est morte. Elle avait 80 ans. Son fils l’annonce sur les réseaux sociaux.

11h56 : Emmanuel Macron va s’exprimer à 13 heures sur le résultat de ce troisième et dernier référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie. La prise de parole du chef de l’Etat devrait durer “une dizaine de minutes”, selon la présidence.

11h54 : Il manque encore les résultats définitifs de trois communes : Nouméa, Mont-Dore et Lifou.

11h53 : La Nouvelle-Calédonie a voté non au troisième et dernier référendum sur l’indépendance. Après le dépouillement de 90,23% des bulletins de vote, le non est en tête à 96,32%, selon les informations de Nouvelle-Calédonie La 1ère. Mais la participation est faible. Elle était de 41,60 % à 17 heures, heure locale.

11h19 : On retourne en Nouvelle-Calédonie, où le dépouillement se poursuit, avec de nouveaux chiffres. Le non est désormais très largement en tête avec 96,1 % des voix, contre 3,9 % pour le oui.

10h35 : Ce n’est pas tout : les adversaires de l’époque peuvent même se recroiser dans la salle du conseil municipal. Lors des dernières municipales, la candidate indépendantiste a réussi à convaincre l’ancien chef de la milice à Poya dans les années 1980, de rejoindre sa liste indépendantiste. Extrait de notre rencontre : “On ne veut plus se tirer dessus. On l’a assez fait. Je veux montrer qu’on peut travailler ensemble, dans la paix, qu’on peut faire des choses ensemble.”

10h35 : Il faut le voir pour le croire. Dans les années 80, la commune de Poya a elle aussi été secouée par ce qu’on appelle ici “les événements”, ces mois de violences entre indépendantistes et loyalistes. Près de 40 ans plus tard, les ennemis d’hier se recroisent à la Poste, à la station-service, au magasin, chez le médecin… Avant le référendum d’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie qui s’est tenu ce dimanche,je suis allé sur place.

10h30 : Le dépouillement touche (presque) à sa fin. Quelque 84,2 % des bulletins de vote ont été dépouillés. Le non est massif, à 95,5 % des voix, selon Nouvelle-Calédonie la 1ère.

10h29 : Bonjour ou plutôt bonsoir ! Les premières estimations se font attendre 😉

10h27 : Les indépendantistes avaient annoncé qu’ils ne se rendraient pas aux urnes. Ils avaient invoqué l’impossibilité d’organiser “une campagne équitable”, alors que l’archipel est touché depuis septembre par l’épidémie de Covid et que la population kanak est plongée dans le deuil. Dans leurs bastions, la participation est très très faible.

10h24 : Bonjour @ronan, en juin dernier, les représentants calédoniens et l’Etat se sont retrouvés à Paris. Ils ont décidé qu’une “période de stabilité et de convergence” s’ouvrirait après ce référendum, avant un “référendum de projet” d’ici juin 2023. En cas de oui, ce nouveau scrutin porterait sur la constitution d’un nouvel Etat. En cas de non, sur un nouveau statut dans la République. Nous vous détaillons ces scénarios dans cet article.

10h24 : Que se passera-t-il si le non l’emporte?

10h04 : Bonjour . Non, aucune. C’est d’ailleurs ce qu’a redit le ministre des Outre-mer mi-novembre sur Europe 1. “La non-participation est un droit en démocratie”, a expliqué Sébastien Lecornu. Dans notre droit, il n’y a pas de vote obligatoire, donc le fait de ne pas participer n’emportera pas de toute [façon] sur la sincérité juridique du vote.”

10h03 : Est ce qu’il y a un taux de participation minimum à atteindre pour valider le résultat du vote ?

10h04 : Bonjour @Caroline. Nous connaîtrons les premières estimations dans quelques minutes, à partir de 10 heures, heure de Paris (20 heures, heure locale). Emmanuel Macron les confirmera ensuite dans une prise de parole attendue à 13 heures.

10h02 : Les résultats de référendum en nouvelle Calédonie seront connus à quelle heure ? Merci.

09h16 : Les bureaux de vote ont fermé en Nouvelle-Calédonie. Le dépouillement a commencé. Nos collègues de la 1ère suivent tout ça en direct.

09h10 : Bonjour @Caroline, le taux de participation à ce troisième et dernier référendum d’autodétermination est de 41,6% à 17 heures (heure locale), selon le Haut-commissariat. A titre de comparaison, la participation à la même heure était de 73,68% en 2018 et de 79,63% en 2020. Vous pouvez suivre tout ça en détail sur Nouvelle-Calédonie la 1ère.

09h08 : Bonjour, Avez-vous des nouvelles concernant le référendum en nouvelles Calédonie: participation, résultat…

<

p id=”lmsg-61b5acfc8256bffe552f432a” class=”message custom”>09h04 : Voici les principales informations de ce dimanche matin :

• La participation au troisième et dernier référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie est en très forte baisse par rapport aux deux précédents. Elle s’établissait à 41,6% à 17 heures, heure locale (7 heures, heure de Paris).

• La campagne présidentielle bat son plein ce week-end. Anne Hidalgo tient son deuxième meeting à Perpignan, ville dirigée par le RN. La candidate PS est en difficulté dans les sondages. Son appel à une primaire de la gauche sonne dans le vide.

• Au moins 83 morts et des maisons en ruines à perte de vue… Le bilan, encore provisoire, est dévastateur, après le déferlement sur le centre et le sud des Etats-Unis d’une série de tornades d’une violence inouïe.

• La nouvelle Miss France s’appelle Diane Leyre. Celle qui concourait en tant que Miss Ile-de-France a répondu aux critiques visant le concours : “En tant que femme j’ai envie de montrer qu’on peut être miss France et féministe (…) Pour moi, le féminisme c’est de décider de faire ce que je veux.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *