DIRECT. Propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés : “Il faudra mettre fin à ce quinquennat du mépris”, … – francetvinfo.fr

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

12h34 : @Loïc @MCD : Un conseil de défense sanitaire s’est tenu, ce matin, à 9h30, suivi d’un conseil des ministres prévu à 10h30. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, doit s’exprimer à l’issue de cette réunion. Aucune heure précise n’est fixée mais c’est généralement vers 13 heures, voire 14 heures. Vous pourrez regarder cette prise de parole dans notre direct.

12h33 : Bonjour Suite au conseil de défense sanitaire se déroulant ce matin, savez vous à quelle heure Gabriel Attal parle?

12h32 : Bonjour Yann ! Un mot sur le conseil de défense qui s’est tenu ce matin ?! Que doit-on en attendre ? Merci beaucoup, bonne après-midi !

12h27 : Un dernier mot de sport : amputés de 17 joueurs testés positifs, les Girondins de Bordeaux demandent officiellement le report de leur match de Ligue 1 prévu vendredi face à Marseille. Angers a déjà obtenu que son match face à Saint-Etienne, dimanche, soit remis à plus tard.

12h15 : Voici ce qu’il faut retenir de l’actualité de ce matin :

“Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout”, a déclaré Emmanuel Macron dans une interview accordée au Parisien. Ses propos ont provoqué un tollé, y compris à l’Assemblée nationale, où l’examen du projet de loi sur le pass vaccinal a été de nouveau suspendu en pleine nuit. Suivez notre direct.
Sanofi a été jugé responsable d’un manque de vigilance et d’information sur les risques de la Dépakine. Le tribunal judiciaire de Paris a estimé que le laboratoire avait “commis une faute en manquant à son obligation de vigilance et à son obligation d’information” concernant les risques de son médicament. Le groupe envisage de faire appel.

Des violences ont éclaté au Kazakhstan. La police a fait état ce matin de plus de 200 arrestations et de dizaines d’agents blessés après les manifestations contre la hausse des prix du gaz qui ont agité plusieurs villes de ce pays d’Asie centrale.

La dérogation médicale accordée à Novak Djokovic, muet sur son statut vaccinal, pour qu’il participe à l’Open d’Australie, suscite des réactions indignées dans le pays. Le Premier ministre Scott Morrison a menacé de renvoyer le Serbe “par le premier avion” si cette exemption n’était pas justifiée.

12h00 : “On a jusqu’à plus de 20% d’absentéisme, ça change tous les jours. Dans certains cas, ça peut aller jusqu’à 25%”. Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, a évoqué ce matin sur franceinfo le nombre d’arrêts maladie chez les personnels de l’AP-HP, pour cause de Covid-19. “On a proposé aux personnels contaminés asymptomatiques, sans aucun signe, de venir travailler”, a-t-il déclaré.

11h42 : “Ça ne peut faire que braquer une partie non négligeable de ces non-vaccinés qui se sentent acculés (…) et puis, ça peut aussi accroître les tensions au sein de la société française entre non-vaccinés et vaccinés.”

Le politologue Jérôme Fourquet a réagi ce matin sur franceinfo aux déclarations d’Emmanuel Macron dans Le Parisien, décidé à “emmerder” les non-vaccinés “jusqu’au bout”.

11h30 : Bonjour @Louis. Le président de l’Assemblée nationale ne peut assurer à lui seul l’intégralité des séances et dispose donc de six vice-présidents, représentant différents bords politiques, pour l’épauler dans cette tâche. Cette nuit, c’est donc le député Les Républicains Marc Le Fur qui se tenait au perchoir. Richard Ferrand, président de l’Assemblée, sera encore remplacé aujourd’hui. Et pour cause, il a été testé positif au Covid-19.

11h13 : Bonjour. Pourquoi ces débats sur le pass vaccinal sont-ils présidés par un député LR ? Merci

11h06 : Bonjour . Dans la nuit, le président de séance, Marc Le Fur (LR), a annoncé que les débats reprendraient aujourd’hui à 15 heures.

11h13 : Bonjour franceinfo, ça va reprendre du coup à l’Assemblée ? Je comprends la suspension de séance, mais après ?

10h59 : “Moi, personnellement, ce que je trouve difficile, c’est d’admettre que je suis vaccinée avec les personnes que je fréquente. C’est un peu bizarre : je dois me justifier et ce n’est pas simple…”

Dans la société aussi, les tensions s’exacerbent de jour en jour entre les pro et antivaccin. Parfois, ce sont même des communes entières qui se déchirent, comme à Dieulefit (Drôme) où nous nous sommes rendus.

10h58 : Quel président peut décider qu’untel ou untel, sans avoir transgressé aucune loi que son bon plaisir, n’est plus un citoyen ?

10h51 : Déchéance de citoyenneté ?!

10h57 : Bonjour, pouvez-vous revenir sur l’autre phrase : “les non-vaccinés sont des irresponsables, et les irresponsables ne sont pas des citoyens”. Je ne comprends plus, va-t-on interdire le droit de vote aux non-vaccinés ? Merci

10h57 : Dans son entretien avec les lecteurs du Parisien, le président de la République a assumé sa volonté d‘”emmerder” les non-vaccinés. Mais une autre phrase, sur leur citoyenneté, fait également réagir, y compris dans les commentaires de ce live. “Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen”, avait-il déclaré

10h46 : “Si tout le monde était vacciné, il n’y aurait pas de crise sanitaire.” Ce matin, Rémi Salomon, président de la commission médicale de l’APHP, a réagi aux propos d’Emmanuel Macron. “J’ai été un petit peu surpris, comme tous les Français, je pense, de ce ton-là”, a-t-il commenté.

10h56 : Ah, mon collègue Yann Thompson a retrouvé l’entrée de live que nous avions publiée le 5 janvier 2020, mentionnant cette “mystérieuse pneumonie” qui allait bientôt causer une pandémie. La voici. Séquence nostalgie (non.)

11h00 : “Nous attendons sa présentation et qu’il nous fournisse des preuves pour soutenir [cette dérogation] (…) Si ces preuves sont insuffisantes, alors il ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d’autre, et il retournera chez lui par le premier avion. Il n’y aura aucune règle spéciale pour Novak Djokovic. Pas la moindre.”

La polémique gonfle en Australie sur la “dérogation” obtenue par Novak Djokovic – muet sur son statut vaccinal – pour participer à l’Open d’Australie. Le Premier ministre australien a réagi ce matin.

10h28 : Il y a deux ans, jour pour jour, les journalistes français découvraient une dépêche de l’Agence France Presse qui débutait ainsi : “Les autorités chinoises ont fait état dimanche de 59 personnes souffrant d’une mystérieuse pneumonie d’origine inconnue […]. Aucun patient n’est mort pour l’instant. Ici, nous avons sûrement fait une entrée dans ce direct, sans nous douter que le Covid-19 ferait main basse sur l’actualité (et nos vies) pendant de longs mois. Pas vraiment un anniversaire que l’on a envie de fêter… Happy Birthday GIF by Nickelodeon

10h18 : Le moins que l’on puisse dire, c’est que la petite phrase d’Emmanuel Macron a fait bouillir à nouveau l’Assemblée nationale. Et ce au point d’entraîner une nouvelle suspension de séance, pendant le débat sur le pass vaccinal. Retour sur un tollé vécu depuis l’hémicycle.

Les députés lors de l'examen du projet de loi sur le pass vaccinal, le 4 janvier 2021 à l'Assemblée nationale. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)(XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

10h18 : Ce n’est pas de la franchise, mais de la provocation”. A son tour, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a réagi ce matin aux propos d’Emmanuel Macron. Cela s’est passé sur France Inter ce matin.

09h39 : “Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder“, a déclaré Emmanuel Macron. Ce matin, la formule fait réagir, notamment les politiques. Mais aussi les soignants, en première ligne pour soigner les non-vaccinés, majoritaires dans les services de réanimation. Voici quelques réactions.

09h18 : “Les vols de passagers en provenance de ces pays ne seront pas autorisés à atterrir à Hong Kong et les individus qui ont séjourné dans ces pays ne sont plus autorisés à embarquer dans des vols pour Hong Kong, y compris des vols en correspondance”, a déclaré la cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam. Les autres pays sont l’Inde, le Pakistan, l’Australie et les Philippines.

09h17 : Hong Kong interdit toute arrivée de voyageurs par avion en provenance de huit pays, dont la France, le Canada, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, pour tenter de prévenir la propagation du variant Omicron du coronavirus.

09h27 : Voici ce qu’il faut retenir de l’actualité de ce matin :

“Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout”, a déclaré Emmanuel Macron dans une interview accordée au Parisien. Ses propos ont provoqué un tollé, y compris à l’Assemblée nationale, où l’examen du projet de loi sur le pass vaccinal a été de nouveau suspendu en pleine nuit. Suivez notre direct.

Des violences ont éclaté au Kazakhstan. La police a fait état ce matin de plus de 200 arrestations et de dizaines d’agents blessés après les manifestations contre la hausse des prix du gaz qui ont agité plusieurs villes de ce pays d’Asie centrale.

Le directeur de l’Open d’Australie exhorte Novak Djokovic à dévoiler la raison de la “dérogation médicale” qui lui permettra de participer au premier Grand Chelem de l’année, sans jamais avoir dit s’il était vacciné ou non contre le Covid-19.

#JAMES_WEBB Ca y est, le bouclier thermique du télescope James Webb est déployé. Selon l’astronome en charge de cette mission, cette étape était la “plus difficile”, alors que James Webb doit être opérationnel dans cinq mois.

09h25 : “Ce n’est pas au président de la République de trier entre les bons et les mauvais Français. Il faut les rassembler sans les insulter. Oui il faut avoir le courage de dire la vérité, mais l’insulte n’est jamais la bonne solution. Il faudra mettre fin à ce quinquennat du mépris. Je suis d’ailleurs la seule à pouvoir en terminer avec un président qui visiblement ne supporte plus les Français qui ne pensent pas comme lui.”
La candidate des Républicains à la présidentielle, Valérie Pécresse, s’est dite “indignée” par les propos d’Emmanuel Macron, qui a déclaré avoir “très envie d’emmerder” les non-vaccinés. Elle s’exprimait sur le plateau de CNews. Suivez notre direct.

09h34 : L’espoir d’atteindre l’immunité collective grâce à la vague Omicron est-il vraiment fondé ? Le ministre de la Santé, Olivier Véran, veut croire à de meilleurs lendemains quand le pic de contaminations dû au variant sera passé. Car sa forte contagiosité et sa moindre létalité pourraient aboutir à une “immunité” renforcée de la population. Optimiste ou… crédible ? Nos journalistes Mathilde Goupil et Fabien Magnenou se sont penchés sur cette question.

Des passants dans la rue Sainte-Catherine de Bordeaux (Gironde), le 27 décembre 2021. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS via AFP) (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS via AFP)

08h35 : “Ce serait certainement utile si Novak expliquait les conditions dans lesquelles il a demandé et obtenu une exemption.”

Le directeur de l’Open d’Australie exhorte Novak Djokovic à dévoiler la raison de la “dérogation médicale” qui lui permettra de participer au premier Grand Chelem de l’année, sans jamais avoir dit s’il était vacciné ou non contre le Covid-19.

08h55 : “Ce qui est clair, c’est qu’on a compris ce qu’il voulait dire”, a réagi l’ancien Premier ministre Edouard Philippe aux propos polémiques d’Emmanuel Macron. Voici l’extrait, tiré de son passage aux “4 Vérités” de France 2.

08h55 : La pandémie est aussi une catastrophe pour l’événementiel. Les pertes liées au Covid-19 pour 500 entreprises du secteur ont été estimées à “13 millions d’euros” en décembre, révèle l’Union des professionnels solidaires de l’événementiel. Sur franceinfo, son président alerte sur la situation de ces professionnels qui n’ont droit à aucune aide depuis le début de la crise sanitaire.

08h11 : Cette phrase de Macron est inqualifiable. On ne gouverne pas pour emmerder, on gouverne pour le bien commun. Pire : il en est le garant !

08h11 : Et ben ça y est, Macron a sorti son « Casse-toi pauvre non-vacciné ! » 🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️

08h11 : Infirmière en réa, les non-vaccinés m’emmerdent ! “Si j’avais su, je me serais fait vacciner !” Je ne réponds plus, je deviendrais grossière. Je sais, mon métier est fait pour aider et compatir. Mais si ces personnes arrêtaient de tous se croire médecins… Ils parlent de liberté. Liberté individuelle. Nous sommes une collectivité. Ma liberté s’arrête où celle des autres commencent. C’est connu pourtant… Ras le bol.. Sûrement parce que je suis crevée, mais toujours là et les non-vaccinés m’emmerdent…

08h10 : Bonsoir. Je suis très malheureuse des paroles blessantes de M Macron. Mes enfants ne sont pas vaccinés. Je ne les insulte pas. J’essaie de les convaincre. Je respecte malgré tout leur choix. Ils sont extrêmement prudents avec les autres. Ne font aucun écart. Ils vivent dans une république démocratique depuis qu’ils sont nés, en connaissent les valeurs, les devoirs et la liberté (…)

08h10 : Je suis tout à fait d’accord avec les propos d’E. Macron sur le fond (emmerder les non-vaccinés) mais sur la forme je pense que c’est une erreur et que ça va lui coller à la peau… On va parler de cette phrase pendant longtemps.

07h58 : Cette déclaration d’Emmanuel Macron continue en tout cas de vous faire réagir ce matin dans les commentaires.

07h58 : Georges Pompidou demandait d’arrêter d’emmerder les Français, Emmanuel Macron lui veut “emmerder les non-vaccinés (…) jusqu’au bout”. Cette phrase forte n’est ni anodine, ni innocente. L’un des proches du président le confirmait hier soir : “Ce n’est pas une petite phrase, c’est un raisonnement”. C’est donc bien le fond de la pensée d’Emmanuel Macron, exprimé avec des mots crus pour marquer, précise l’article de notre journaliste Hadrien Bect.

07h57 : “Je suis favorable à la vaccination obligatoire”, assure pour sa part l’ancien Premier ministre Edouard Philippe. “On devrait pouvoir se poser cette question” et “avoir un débat à ce sujet, explique-t-il.

<

p id=”lmsg-61d53e1b5ff4e9891b2b8946″ class=”message custom”>
10h38 : “Ce qui est clair c’est qu’on a compris ce qu’il voulait dire”.

Invité des “4 Vérités” de France 2, l’ancien Premier ministre a réagi aux propos polémiques d’Emmanuel Macron. “Le président de la République souhaiterait, comme beaucoup de Français, que tous ceux qui ont un schéma vaccinal complet (..) ne subissent pas les contraintes et le contrecoup du fait qu’entre 8 et 10% de la population refuse de se faire vacciner. Et ça je le comprends”, a dit Edouard Philippe, relevant “un terme familier.”

07h36 : Les données d’état civil analysées par l’Insee révèlent que les personnes nées à l’étranger, dont beaucoup sont immigrées, ont été plus fortement touchées que les autres par le virus. Les conditions de vie moins favorables de ces populations expliqueraient cet écart. Pour autant, on ne peut pas affirmer qu’elles ont totalisé la moitié des morts dues au Covid-19 en France, explique-t-on notamment.

07h35 : Les immigrés représentent 50% des morts de l’épidémie en France. Ce chiffre, qui aurait été publié par une universitaire dans un article paru dans une revue spécialisée, serait tiré de données de l’Insee. Mais est-il vrai ou fake ? La réponse dans cet article.

07h56 : “Il y a un manque de respect de la part du président de la République”, s’est indignée hier soir Agnès Evren, députée européenne Les Républicains. Invitée de “Votre instant politique”, hier soir sur la chaîne franceinfo, elle réagissait bien entendu aux déclarations d’Emmanuel Macron, qui a affirmé “vouloir emmerder les non-vaccinés” dans une interview au Parisien.

07h54 : La Chine mène une politique “zéro Covid” qui repose sur des mesures draconiennes : dépistage très poussé, traçage des déplacements via des applications mobiles ou encore confinements de quartiers entiers en cas de foyer d’infection. Ces mesures ont permis de contenir l’épidémie mais sans empêcher l’émergence de petits foyers de contamination qui inquiètent les autorités à l’approche des JO d’hiver de Pékin (qui se dérouleront du 4 au 20 février).

07h16 : En Chine, la ville de Zhengzhou commence aujourd’hui le dépistage de ses 13 millions d’habitants. La cité, noeud ferroviaire et routier, avait fait état ces derniers jours de deux malades et neuf cas asymptomatiques. Les autorités locales ont imposé un confinement à huit quartiers, soit plusieurs dizaines de milliers de personnes.

07h01 : La cérémonie des Golden Globes prévue dimanche se déroulera… dans l’intimité. La cérémonie de remise des prix, qui ouvre traditionnellement la saison des prix cinématographiques, n’aura ni public, ni retransmission télévisée. Si l’association invoque la situation sanitaire et la propagation rapide du variant Omicron, la cérémonie faisait déjà l’objet d’un boycott de l’industrie du cinéma, l’Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue le jury de ces prix, étant depuis des mois accusée de racisme, de sexisme, de harcèlement et de corruption.

Leave a Reply