Direct – Plan de déconfinement : suivez l’intervention de Philippe à l’Assemblée – Libération

Spread the love

Les députés LR s’abstiendront «massivement», les socialistes mettent des «lignes rouges» et les Insoumis et les communistes voteront «contre» le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre. «Nous nous abstiendrons globalement avec quelques votes contre», a indiqué mardi le chef de file des députés LR Damien Abad. «Sur le fond, nous ne pouvons pas donner un blanc-seing au gouvernement» après des «injonctions contradictoires» et de «nombreux errements» sur les masques, les tests ou l’école, a-t-il estimé.

A gauche, le groupe PS décidera dans l’après-midi de son vote. Mais il a listé «des lignes rouges» et plaide pour des «masques gratuits» ou «l’abandon» du controversé projet de traçage des données mobiles StopCovid. Sur l’école, les socialistes estiment notamment que le calendrier annoncé par le gouvernement ne paraît «pas tenable» et veulent «laisser le temps nécessaire» aux collectivités et établissements.

Les Insoumis voteront «contre le plan de déconfinement car il n’est pas sérieux de présenter un plan à 15 heures aux parlementaires et de leur demander de le voter à 18 heures sans pouvoir formuler aucune proposition», a déclaré Adrien Quatennens. LFI a déposé mardi une proposition de loi pour la gratuité des masques pendant l’épidémie.

Le groupe communiste se prononcera aussi contre ce plan pour «deux raisons fondamentales», selon son président André Chassaigne : «Un problème de méthode», les différents partenaires (organisations politiques, groupes parlementaires, syndicats…) n’ayant «pas été associés», et parce que le plan est «mal ficelé, bourré d’injonctions contradictoires.»

Les députés RN «s’abstiendront ou voteront contre» a annoncé le parti d’extrême droite. Sur la méthode, Marine Le Pen dénonce «un artifice du gouvernement pour tenter de nous faire partager sa responsabilité dans le fiasco de la gestion de cette crise sanitaire». Sur le fond, la présidente du parti avait jugé «déraisonnable» la semaine dernière de réouvrir les écoles le 11 mai.

(Photo AFP)

Leave a Reply