Direct – Macron annonce une limitation des déplacements et le report des élections municipales – Libération

Spread the love

(De notre journaliste Sybille Vincendon) Comme c’est bizarre… En ce dimanche matin, derrière les vitrines des six cinémas de Montparnasse, pas une lumière. Scotchée derrière la vitre, une feuille A4 signale la fermeture «sur ordre du gouvernement». 37 écrans éteints d’un coup. Seule la menace des gilets jaunes leur avait déjà fait tirer le rideau, pour un samedi après-midi seulement.

Sur leur site web, UGC comme Gaumont se réfèrent aux annonces du Premier ministre dans un mode purement informatif. Sur un ton très différent, le propriétaire des Sept Parnassiens, seul indépendant du quartier, remercie «affectueusement pour tous les mots encourageants reçus en cette fin de journée très particulière» et ajoute «une pensée pour nos amis et partenaires distributeurs».

Montparnasse, c’est aussi le quartier de quelques emblèmes de la brasserie parisienne. La Coupole, le Sélect, le Dôme, ont empilé leurs chaises derrière les vitrines. Parmi les fast food, Burger King et Big Fernand aussi.

Où sont les gens ? Sur les trottoirs, traînant leur valise à roulettes (c’est un quartier de gare et d’hôtels). Chez le boucher, le crémier, le poissonnier, le boulanger, le primeurs et le Super U où ils créent un petit effet de foule dans la rue Delambre où ces commerces sont regroupés. Et au bureau de vote de l’école Jean-Zay où, comme l’affirme l’employé de la ville de Paris , «il y a du monde depuis l’ouverture».

Photo Cyril Zannettacci. VU pour Libération

Leave a Reply