DIRECT. Loi “sécurité globale” : le syndicat Alliance dénonce un dispositif policier insuffisant pour la ma… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLICE

14h43 : Avant le départ du cortège parisien, Jean-Luc Mélenchon a une nouvelle fois réclamé le départ du préfet de police Didier Lallement. “Il est temps de procéder à une reprise en main générale de la police et, pour être encore plus clair, à une refonte de la police”, a également déclaré le chef de file des Insoumis à quelques journalistes.

14h33 : A Lyon et Paris, les rassemblements contre le projet de loi “sécurité globale”. Voici des images.

14h32 : Bonjour . Plusieurs mesures prévues par ce projet de loi font débat, notamment l’article 24 encadrant la diffusion de l’image des policiers et des gendarmes ou encore l’article portant sur l’utilisation des drones par les forces de l’ordre. Ma collègue Violaine Jaussent vous explique tout dans cet article.

14h32 : Bonjour FranceInfo, Pourquoi une manifestation contre la loi ‘Securite Globale’ ? Qu’est ce qui est reproché ? Merci pour votre travail !

14h28 : L’organisation a porté plainte pour “violences volontaires aggravées ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de huit jours et violences aggravées ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ayant entraîné aucune incapacité de travail”, ainsi que pour “entrave à l’exercice de la liberté d’expression”.

14h28 : Reporters sans frontières annonce avoir porté plainte contre le préfet de police de Paris, Didier Lallement, “suite aux violences policières commises sur des journalistes lors d’une opération d’évacuation de migrants” place de la République lundi. “Plusieurs journalistes et photographes ont fait l’objet de violences injustifiées de la part des forces de l’ordre”, explique RSF.

14h17 : Entre 1 000 et 1 500 personnes se sont rassemblées ce matin à Lille pour réclamer le retrait de la loi “sécurité globale”, selon les organisateurs et un comptage de l’AFP. La préfecture du Nord a, elle, dénombré 400 manifestants.

14h10 : Il est 14 heures et des poussières, voici un nouveau point sur l’actualité :

• Une centaine de rassemblements sont prévus aujourd’hui dans toute la France, y compris, pour protester contre la loi “sécurité globale” et de nouvelles violences policières. Suivez notre direct.

Didier Lallement a écrit à ses troupes hier soir. “Quelles que soient les difficultés auxquelles vous êtes confrontés dans vos fonctions, ne trahissez jamais votre engagement !”, demande le préfet de police de Paris, dans un courrier que franceinfo a pu consulter.

Jean Castex et Bruno Le Maire se sont rendus à Reims, ce matin, à l’occasion de la réouverture des commerces. Depuis aujourd’hui, le confinement est allégé. Voici la nouvelle attestation dont vous devez vous munir pour vous déplacer.

Un ancien commandant de police toulousain a été condamné hier à quatre mois de prison avec sursis, pour avoir aspergé de gaz lacrymogène un “gilet jaune” de 55 ans en fauteuil roulant lors d’une manifestation en mars 2019.

14h03 : Frédéric Lagache estime que mobiliser “2 000 membres des forces de l’ordre pour sécuriser une telle manifestation où l’on attend environ 40 000 personnes, c’est irresponsable pour la sécurité des manifestants et pour celle des policiers”.

14h01 : Ce matin, le délégué général du syndicat de police Alliance a jugé “irresponsable” le niveau de sécurisation du rassemblement parisien. Dans une déclaration à l’AFP, Frédéric Lagache a affirmé que “les autorités s’attendaient à des infiltrations de ‘gilets jaunes’ radicaux, voire des black blocs lors de cette manifestation à haut risque prévue de République à Bastille”.

14h07 : Les manifestants se rassemblent place de la République, à Paris, d’où partira à 14 heures la manifestation contre le projet de loi “sécurité globale” finalement autorisée.

(ALEXANDRE DUPONT / FRANCE TELEVISIONS)

13h19 : “Si vous voulez que moi, au nom de mon organisation, je dise : mes collègues ont déconné, mes collègues ont fauté, ce sont des brebis galeuses, non, je ne le dirai jamais, parce que je ne le sais pas. Ce ne sera pas à moi de le dire, ce sera aux tribunaux, et on prendra les décisions qui s’imposent.”

Loïc Lecouplier, représentant du syndicat Alliance Police, refuse à ce stade de condamner le passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers. Ces derniers ont été suspendus et placés en garde à vue.

13h13 : Voici trois des articles les plus consultés sur notre site aujourd’hui :

• Réouverture des commerces, pratique des sports individuels en extérieur autorisée… Le confinement est allégé à partir d’aujourd’hui. Nous listons ce que vous avez désormais le droit de faire.

• La légende de la boxe Mike Tyson va remonter sur le ring ce soir, à l’âge de 54 ans. Pierre Godon dresse son portrait.

L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie après deux nouvelles affaires de violences policières. Mais comment fonctionne cette institution ? Eléments de réponse.

13h14 : Aya Nakamura, Mathieu Kassovitz, Alexandra Lamy… De nombreux artistes ont dénoncé, ces derniers jours, le passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers.

12h46 : Un ancien commandant de police toulousain a été condamné hier à quatre mois de prison avec sursis, pour avoir aspergé de gaz lacrymogène un “gilet jaune” de 55 ans en fauteuil roulant lors d’une manifestation en mars 2019. Selon l’avocate de la victime, le tribunal correctionnel a été convaincu de sa culpabilité grâce à une vidéo tournée par un témoin et visionnée à l’audience.

12h45 : A Lille aussi, la manifestation a démarré, avec des prises de parole de représentants de syndicats de journalistes et d’élus de l’opposition.

Image

12h45 : Les premiers rassemblements contre les violences policières et la proposition de loi “sécurité globale” ont démarré ce matin. Voici quelques photos, prises à Limoges, Strasbourg ou encore Montpellier.

12h02 : Il est midi, l’heure de rembobiner l’actualité de la matinée :

• Une centaine de rassemblements sont prévus aujourd’hui dans toute la France, pour protester contre la loi “sécurité globale” et de nouvelles violences policières. Suivez notre direct.

Didier Lallement a écrit à ses troupes hier soir. “Quelles que soient les difficultés auxquelles vous êtes confrontés dans vos fonctions, ne trahissez jamais votre engagement !”, demande le préfet de police de Paris, dans un courrier que franceinfo a pu consulter.

• Jean Castex et Bruno Le Maire se sont rendus à Reims, ce matin, à l’occasion de la réouverture des commerces. Depuis aujourd’hui, le confinement est allégé. Voici la nouvelle attestation dont vous devez vous munir pour vous déplacer.

Un ancien commandant de police toulousain a été condamné hier à quatre mois de prison avec sursis, pour avoir aspergé de gaz lacrymogène un “gilet jaune” de 55 ans en fauteuil roulant lors d’une manifestation en mars 2019.

11h54 : Le préfet demande également aux policiers de ne pas “dévier de la ligne républicaine”. Le faire, c’est “renier ce que nous sommes, c’est ébranler le pacte de confiance qui nous unit à nos concitoyens, c’est perdre le sens de notre mission”.

11h54 : Alors que de nouvelles manifestations sont prévues aujourd’hui contre la proposition de loi ‘sécurité globale” et les violences policières, Didier Lallement a écrit à ses troupes hier soir. “Quelles que soient les difficultés auxquelles vous êtes confrontés dans vos fonctions, ne trahissez jamais votre engagement !”, demande le préfet de police de Paris, dans un courrier que franceinfo a pu consulter.

11h59 : Emmanuel Grégoire estime que le passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers est plus proche du lynchage que d’une bavure”. “Dans l’expression de bavure il y a une forme d’indulgence qui est désormais coupable. Je le dis : la société doit avoir confiance en sa police, métier exigeant et difficile dont nous avons besoin”, insiste le premier adjoint à la maire de Paris.

(FRANCEINFO)

10h59 : Le producteur de musique Michel Zecler, passé à tabac par des policiers dans un studio parisien, a également été roué de coups dans la rue, selon une nouvelle vidéo diffusée hier par Loopsider. Nous vous en disons plus ici.

10h47 : Pour rappel, la nouvelle attestation valable à partir d’aujourd’hui est disponible ici.

10h47 : Bonjour . Sur son site, le ministère de l’Intérieur précisait il y a quelques jours que la case à cocher pour participer à une manifestation autorisée dépend de la nature de celle-ci : il faut choisir “déplacement professionnel” si le rassemblement “présente un motif professionnel” (par exemple s’il s’agit d’un appel d’un syndicat pour défendre une profession), ou “motif familial impérieux” ou “d’intérêt général” si le rassemblement “présente un autre motif”.

10h47 : Bonjour, quel motif indiquer sur l’attestation en vue d’aller manifester? Faudrait pas tomber sur un agent peu compréhensif…

10h06 : Aujourd’hui en France évoque le long texte publié hier par Emmanuel Macron, pour dénoncer le passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers. Les images que nous avons tous vues de l’agression de Michel Zecler sont inacceptables. Elles nous font honte”, a écrit le chef de l’Etat.


10h02 : Ces rassemblements ont lieu alors que de nombreuses vidéos montrant des violences policières ont été dévoilées cette semaine. Charles-Edouard Ama Koffi vous raconte comment ces révélations ont mis l’exécutif sous pression.

Des gendarmes tentent d'évacuer des tentes de migrants, place de la République, à Paris, le 23 novembre 2020. (SEBASTIEN MUYLAERT / MAXPPP) (MAXPPP)

09h53 : Dans la capitale, la manifestation qui doit partir à 14 heures de la place de la République aura bien lieu. Le tribunal administratif de Paris a suspendu l’arrêté de la préfecture de police interdisant ce rassemblement.

10h27 : De nombreuses manifestations sont prévues aujourd’hui en France (la carte est tout en bas de la page) pour protester contre le projet de loi “sécurité globale”. Des rassemblements sont prévus dès 10 heures à Narbonne, Foix, Tarbes ou encore Toulon.

<

p id=”lmsg-5fc205e95ff4e9ed13e3b240″ class=”message custom”>09h10 : Nous commençons par un point sur l’actualité :

Le confinement est allégé à partir d’aujourd’hui. Les commerces rouvrent ce matin et les conditions des sorties pour se balader et faire du sport sont assouplies. Voici la nouvelle attestation dont vous aurez désormais besoin.

• Les autorités sanitaires de Los Angeles ont interdit temporairement la plupart des rassemblements publics et privés, alors que la courbe des nouvelles contaminations au Covid-19 ne cesse de grimper.

La préfecture de police de Paris l’avait interdite, elle est finalement autorisée. La manifestation parisienne contre la proposition de loi “sécurité globale”aura lieu dans la capitale, à partir de 14 heures. L’arrêté préfectoral a été suspendu par le tribunal administratif.

• Des milliers de Chiliens ont manifesté hier à Santiago pour réclamer la démission du président conservateur Sebastian Piñera. Des protestations contre le pouvoir et des affrontements avec la police ont à nouveau eu lieu ces derniers jours au Chili.

Leave a Reply