DIRECT. Le Brexit est “un signal d’alarme historique qui doit être entendu par l’Europe toute entière”, est… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BREXIT

18h27 : Voici l’intégralité de la déclaration d’Emmanuel Macron sur le Brexit.

(FRANCEINFO)

18h22 : “C’est un jour triste, nous ne le cachons pas. Mais c’est un jour qui doit nous conduire à procéder différemment, à bâtir avec plus de détermination encore une Union européenne puissante et efficace.”

18h21 : “On ne peut pas être à la fois dedans et dehors. Le peuple britannique a choisi de quitter l’Union européenne. Il n’aura plus les mêmes devoirs et donc plus les mêmes droits.”

Le président défend un futur partenariat “exigeant” avec le Royaume-Uni.

18h21 : “Ce Brexit est possible (…) parce qu’aussi nous n’avons pas assez changé notre Europe”

18h20 : “Le Brexit est un signal d’alarme historique qui doit retentir dans chacun de nos pays.”

Le président de la République s’exprime sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Vous pouvez l’écouter ici.

18h13 : 18 heures. Faisons un point sur l’actualité :

Les 180 Français rapatriés de Wuhan (Chine) sont arrivés au centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où ils devront passer 14 jours en quarantaine. L’un d’entre eux “présente des symptômes” similaires à ceux du coronavirus, a affirmé Agnès Buzyn. Suivez notre direct.

Ce soir, à 23 heures, le Royaume-Uni sortira officiellement de l’Union européenne, après 47 ans de mariage. Emmanuel Macron doit prendre la parole dans les minutes qui viennent pour évoquer les conséquences de ce divorce pour la France.

Accusé de viols et d’agressions sexuelles, l’ex-entraîneur de la patineuse Sarah Abitbol a concédé avoir eu “des relations intimes” et “inappropriées”, dans une déclaration écrite transmise à l’AFP. Il lui a présenté ses excuses.

L’homme d’affaires Alexandre Djouhri a été mis en examen, notamment pour “corruption active” et “blanchiment”. Il est l’un des personnages clés de l’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy.

#MUNICIPALES Le Conseil d’Etat suspend en partie la très contestée circulaire Castaner sur les étiquettes politiques. Celle-ci demandait aux préfets de n’attribuer aucune nuance politique aux candidats et listes déclarés dans les communes de moins de 9 000 habitants.

18h06 : Brexit ? Pas Brexit ? L’histoire aura duré quelques années et ces tergiversations ont beaucoup amusé Amanda Palmer. En novembre dernier, cette chanteuse américaine s’était inspirée de ce long feuilleton pour écrire The French Brexit Song (La chanson française du Brexit” en français). Vous pouvez la réécouter ici.

17h48 : Plus de 60% de Français pensent que le Brexit aura un impact négatif pour la France et pour l’Europe, d’après un sondage publié en octobre. Trois quarts des interrogés (74%) sont également convaincus que le pire sera pour le Royaume-Uni. Vous pouvez (re)lire cet article ici.

17h16 : Avec le Brexit, les économistes britanniques s’inquiètent de la productivité “sinistre” du pays. Déjà bien inférieure à son niveau d’avant la grande crise financière internationale, il y a plus de dix ans, elle pourrait continuer de plonger. Explications.

16h57 : “Je ne vois pas cela comme une porte fermée, mais comme une porte ouverte sur le monde tout entier et j’espère que cette porte restera ouverte.” A quelques heures du Brexit, Jane Morrice, Nord-Irlandaise, raconte ses souvenirs européens entre échange universitaire en France et rencontre avec Jacques Delors. Son témoignage est à retrouver ici.

(FRANCEINFO)

16h48 : Malgré l’entrée en vigueur du Brexit, ce soir à 23 heures, les règles actuelles continueront à s’appliquer jusqu’à la conclusion d’un accord sur les relations à long terme avec les 27. Ensuite, ce sera une plongée dans l’inconnu pour les entreprises françaises. “On ne sait rien, et c’est ce qui m’agace”, a raconté à franceinfo un employé d’une petite entreprise française basée à Londres.

(JOHN THYS / AFP)

16h31 : Quelles seront les conséquences du Brexit pour la France ? Emmanuel Macron va aborder le sujet dans une prise de parole prévue à 18h15. Vous pourrez évidemment suivre cette conférence de presse sur franceinfo.

15h25 : Gordon Gibb est écossais et ne voit pas le Brexit comme un adieu. “Je ne dis pas au revoir, je dis que nous allons avoir une relation différente”, a-t-il affirmé au micro de notre journaliste Franck Ballanger, qui s’est entretenu avec plusieurs Britanniques.

Leave a Reply