Posted on
Spread the love

Ce qu’il faut savoirUne semaine crucialeAprès un mois de grève contre la réforme des retraites, Emmanuel Macron réunit lundi 6 janvier le premier Conseil des ministres de 2020, ouvrant une semaine-clé ponctuée par la reprise, mardi, de discussions difficiles avec les syndicats en colère et de deux journées de manifestations jeudi et samedi. Le trafic reste perturbé à la SNCF et à la RATP. Baskets, vélos et trottinettes sont encore de sortie en Ile-de-France ce lundi matin. Et surtout les voitures : plus de 150 km d’embouteillages ont été enregistrés à 6h30 en région parisienne, bien au-delà de la moyenne, selon Sytadin

 Un Conseil des ministres lundi. Comme à chaque rentrée de janvier, le gouvernement se réunira au ministère de l’Intérieur pour un petit-déjeuner de travail. Avant de débuter le Conseil des ministres à l’Elysée, le gouvernement présentera ses vœux au président, lundi. Ensuite, place au dossier brûlant de la rentrée : la réforme des retraites.

Reprise des négociations mardi. Après la pause des fêtes, les discussions entre le gouvernement et les partenaires sociaux doivent reprendre mardi. Les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d’Etat chargés des Retraites et des Comptes publics, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt, débuteront cette concertation avec les organisations syndicales et patronales.

 Deux journées d’actions. A l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires et FSU, deux journées de manifestations interprofessionnelles et de grèves sont prévues jeudi 9 et samedi 11 janvier. Pour la mobilisation de jeudi, Thierry Defresne, délégué syndical central chez Total, a brandi la menace d’un arrêt de production dans les raffineries. La Fédération nationale des ports et docks CGT a, de son côté, appelé à “arrêter le travail pendant 24 heures” dans une “opération ports morts” le 9 janvier.

A la SNCF, le trafic s’améliore. Certaines lignes qui étaient fermées depuis le 5 décembre, et donc le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, rouvrent lundi. Concrètement, pour cette journée, la SNCF prévoit en moyenne huit TGV sur dix, huit Ouigo sur dix, un Transilien sur deux, un Intercités sur trois et deux TER sur trois.

 A la RATP, le trafic reste très perturbé. La RATP prévoit un trafic toujours “très perturbé” pour le lundi 6 janvier. La RATP évoque “une offre en légère amélioration par rapport à celle du 3 janvier”. Dans le détail, en dehors des lignes de métro 1 et 14 (qui sont automatiques), toutes les autres lignes seront partiellement ouvertes avec des horaires restreints. Toutes les prévisions pour lundi sont ici.

Advertisements

Leave a Reply