DIRECT. Eric Dupond-Moretti assure que sa démission “n’est pas à l’ordre du jour”, après son renvoi devant … – franceinfo

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLITIQUE

12h07 : Faisons un nouveau rappel des principaux titres :

Le prix Nobel de physique 2022 récompense le Français Alain Aspect, l’Américain John Clauser et l’Autrichien Anton Zeilinger, pour leurs “expériences révolutionnaires” sur la mécanique quantique.

• Le ministre de la Justice réagit après son renvoi devant la Cour de justice de la République. Sa démission “n’est pas à l’ordre du jour”, déclare Eric Dupond-Moretti.

“Il n’y a pas d’affaire Bayou. Il n’y a pas d’accusation. Julien Bayou, député EELV de Paris, s’exprime pour la première fois depuis qu’il a quitté la direction d’EELV et la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée. Pour lui, Sandrine Rousseau “est allée trop loin”.

Six femmes de l’entourage de Mohamed Merah, et soupçonnées d’avoir séjourné en Syrie, sont en garde à vue depuis ce matin, a appris France Télévisions d’une source proche du dossier, confirmant une information d’Europe 1. Dans le détail, cinq femmes ont été interpellées et une sixième s’est rendue au commissariat. Elles sont de Toulouse ou d’Albi.

11h18 : Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, est mis en examen. Mais que lui est-il reproché ? Nous vous l’expliquons dans cet article.

(LUDOVIC MARIN / AFP)

10h35 : “S’il fallait que je sois jugé, alors je dirais ce que j’ai à dire et je me défendrais”, assure Eric Dupond-Moretti.

10h27 : Le ministre de la Justice réagit après son renvoi devant la Cour de justice de la République. Sa démission “n’est pas à l’ordre du jour”, déclare Eric Dupond-Moretti.

10h17 : ➡Sur @julienbayou qui dénonce une confusion entre #féminisme et #maccarthysme après sa mise en cause par @sandrousseau
🗣️@GabrielAttal “J’ai été surpris par la manière avec laquelle les choses ont été faites, il faut toujours s’en remettre à la justice”
📺@agindre https://t.co/RMzHdrwYu5

10h17 : “J’ai été surpris par la manière avec laquelle les choses ont été faites, il faut toujours s’en remettre à la justice”, a déclaré sur LCI Gabriel Attal, le ministre des Comptes publics.

10h15 : Affaire Bayou : “Sandrine Rousseau n’aurait pas du se faire porte-parole d’une affaire dont elle ne connaît pas grand chose”, réagit Olivier Faure. “Quand la procédure est engagée, il faut la respecter.” https://t.co/QsFe0YFQHo

10h18 : La contre-attaque de Julien Bayou fait réagir. “Sandrine Rousseau n’aurait pas dû se faire porte-parole d’une affaire dont elle ne connaît pas grand-chose”, réagit sur franceinfo Olivier Faure, premier secrétaire du PS.

09h40 : Il est temps de faire un nouveau rappel des principaux titres :

“Il n’y a pas d’affaire Bayou. Il n’y a pas d’accusation. Julien Bayou, député EELV de Paris, s’exprime pour la première fois depuis qu’il a quitté la direction d’EELV et la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée. Pour lui, Sandrine Rousseau “est allée trop loin”.

• C’est le plus proche collaborateur d’Emmanuel Macron. Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a été mis en examen pour “prise illégale d’intérêts”. Il est maintenu à son poste et cela fait grincer les dents de l’opposition.

• La Cour de justice de la République a ordonné, hier, un procès contre le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti. Le ministre de la Justice est accusé de “prise illégale d’intérêts” dans des dossiers l’opposant à des magistrats. Dénonçant “une instrumentalisation”, ses avocats ont formé un pourvoi en cassation. Voici ce qui attend désormais le ministre.

“Il y a de nouveaux villages libérés dans plusieurs régions”, affirme le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Suivez la situation dans notre direct.

09h41 : De son côté, Gabriel Attal déclare qu’Alexis Kohler “est présumé innocent puisqu’il conteste les faits”. Et le ministre des Comptes publics revient, sur LCI, sur la ligne du gouvernement : “Nous avons une doctrine : quand un ministre est condamné, il est amené à quitter le gouvernement.”

09h41 : “Emmanuel Macron veut-il garder à un poste aussi sensible une personne qui est suspectée de conflits d’intérêts ?”, déclare Marine Le Pen, sur BFMTV, à propos d’Alexis Kohler.

09h41 : “La République exemplaire d’Emmanuel Macron se transforme en République des affaires”, a jugé hier sur franceinfo Manon Aubry, députée européenne La France insoumise, présidente du groupe de la gauche au Parlement européen.

09h41 : “Visiblement, le temps de la République exemplaire est révolu”, réagit Olivier Faure, chef de file du PS, sur franceinfo, après la mise en examen d’Alexis Kohler, le bras droit d’Emmanuel Macron.

09h41 : De son côté, Sandrine Rousseau “ne regrette rien” de ses déclarations sur les accusations qui visent Julien Bayou.

(FRANCE TELEVISIONS)

09h41 : Julien Bayou charge Sandrine Rousseau dans cet entretien. “Elle est allée trop loin. Et tout le monde le mesure. Pour moi, il ne faut pas confondre féminisme et maccarthysme. Féminisme, oui évidemment, toujours. Le maccarthysme est un tout autre sujet”, ajoute-t-il.

<

p id=”lmsg-633bd0134bfd259dca9bbf78″ class=”message custom”>09h41 : “Il n’y a pas d’affaire Bayou. Il n’y a pas d’accusation (…) Je suis dans la situation de quelqu’un innocent des faits dont on ne l’accuse pas.

Le député EELV de Paris s’exprime pour la première fois depuis qu’il a quitté la direction d’EELV et la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée. Dans les colonnes du Monde (article abonnés), l’élu, qui est accusé de violences psychologiques sur son ex-compagne, dit être confronté à un “dévoiement” du féminisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *