Direct épisode méditerranéen : 60 mm par heure en Provence ! – La Chaîne Météo

Spread the love
Par Regis CREPET, météorologue

L’épisode méditerranéen majeur qui a débuté mardi sur le Languedoc-Roussillon se poursuit ce mercredi en se décalant progressivement vers la région PACA. Les pluies les plus intenses concernent ce soir la Provence avec un risque de crues éclairs et d’inondations.

A 19h06 : la ligne orageuse progresse sur le Var. A son passage, les intensités de pluie sont très fortes, notamment sur l’ouest du département. C’est le déluge dans le secteur du Castelet (83) où il est tombé 80 mm en 2 heures. Les rafales de vent ont atteint 108 km/h à Vidauban (83), 113 km/h sur l’île du Levant et 120 au Cap du Dramont.

Dans l’Hérault, où il ne pleut plus depuis cet après-midi, l’Orb continue de monter et atteint le niveau de la crue d’octobre 2018 (crues de l’Aude et épisode de Trèbes), à 11,17 m au Pont Neuf de Béziers. Ce niveau se stabilise en phase de plateau.

A 18h20 : après avoir touché la région de Marseille vers 17h, la ligne d’orages intenses continue de se décaler vers l’est et aborde le Var. Les intensités horaires restent très élevées avec 60 mm au Castelet (83) et à Cuges-les-pins (13). On a relevé aussi 45 mm à Aubagne (13) et 32 mm à Trets. Ces valeurs correspondent à 15 à 20 jours de pluie en l’espace d’une heure. Les sols n’ont pas le temps d’absorber toutes ces pluies d’où des ruissellements importants et des inondations de chaussées sur certains axes routiers et dans les zones urbaines. L’Huveaune, petit fleuve côtier qui passe à Marseille, était en limite de débordement.

A 17h11 : l’orage a été puissant sur un axe remontant des Bouches-du-Rhône au Vaucluse. Marseille a subi des pluies intenses (34 mm en 1 heure) avec 57 mm sur la totalité de l’orage. Le front orageux progresse le long de la côte des Bouches-du-Rhône vers le Var, tandis que les pluies s’étendent toujours vers la vallée du Rhône et les Cévennes (Ardèche, Haute-Loire).

A 16h06 : les orages touchent désormais la basse vallée du Rhône, aux confins du Gard et des Bouches-du-Rhône. Marseille va connaître un violent orage avec des rafales de vent déjà proches de 90 km/h. On a relevé à proximité 34 mm de pluies en 1 heure sur Marignane, avec des rafales à 80 km/h. A l’opposé, les pluies s’attenuent désormais sur l’Hérault et ont cessé sur les Pyrénées-Orientales et l’Aude où l’épisode est terminé depuis la fin de matinée.

A 14h30 : la ligne d’orage vient de passer sur Montpellier (34) où il est tombé 34 mm en 1 heure (entre 13h et 14h) et 52 mm en 2 heures provoquant des inondations en ville.

A 14h20 : une ligne d’orage persiste sur l’Hérault en se décalant lentement vers l’est et touchant désormais le Gard. La zone à risque évolue progressivement. Les pluies ont cessé sur les Pyrénées-Orientales. Les impacts de foudre sont intenses sur cette ligne qui remonte du Golfe du Lion vers les Cévennes. Ailleurs, l’activité électrique est en diminution.

La hausse du niveau des cours d’eau se poursuit, notamment l’Orb qui vient d’atteindre le seuil des 10,25 m au niveau du Pont Neuf de Béziers (34), ce qui reste inférieur aux précédents seuils de crue, un seuil qui reste inférieur à celui du 16 octobre 2018 avec avec 11,18m.

A 12h45 : de très fortes pluies orageuses stationnent sur le centre et l’est de l’Hérault avec des intensités horaires de 30 à 50 mm : 31 mm à Sète entre 11h et 12h, 49 mm à Soumont et 52 mm à Lodève. Sur 3 heures les cumuls atteignent par endroits 80 à 100 mm. De nombreux ruissellements et des inondations sont observées dans le secteur avec des routes impraticables. Evitez à tout prix de circuler dans les secteurs de Montpellier, Sète et Castries en raison des pluies diluviennes.

A 11h15 : des pluies très intenses et orageuses stagnent sur une grande partie du département de l’Hérault. L’ouest et le centre du département sont les plus touchés. A Béziers, il est encore tombé 49 mm entre 10h et 11h ce qui porte le cumul à 101 mm en 3 heures et 231 mm sur 24 heures. Evitez de circuler dans le secteur car de nombreuses route sont submergées par les flots. Situation difficile aussi dans le secteur de Bédarieux où il est tombé 40 mm entre 10h et 11h et 201 mm au cours des dernières 24 heures.

La circulation des TER est interrompue entre Toulouse, Montpellier et Perpignan jusqu’à 18h en raison des intempéries.

A 10h11 : la Massane, fleuve côtier dans les Pyrénées-Orientales, est sortie de son lit. Dans le même département, de nombreuses départementales sont coupées à cause des inondations et des ruissellements. L’Aude voit aussi un nombre important de ses départementales coupées en raison des intempéries et des inondations.

Dans l’Hérault, les orages se renforcent alors que d’importantes inondations se produisent, notamment dans le secteur de Béziers. L’eau atteint plus d’un mètre dans certaines rues. Certains cours d’eau du département réagissent fortement, comme le Lirou et l’Orb.

A 8h40 : une portion de l’autoroute A9 est inondée, plus précisément à la sortie 37 vers Narbonne. La plus grand prudence s’impose dans le secteur !

A 8h32, les derniers cumuls sur 24h sont impressionnants. On relève notamment 170mm sur Leucate (11), 193mm à Béziers (34) (après le fort orage de 7-8h) et 197mm à Argelès-sur-Mer (11). Les cours d’eau continuent de réagir, avec un risque d’inondations maximal. 

A 7h50, les pluies orageuses se maintiennent, notamment sur Béziers où plusieurs inondations sont observées. En effet, il est tombé un peu plus de 50 mm en 1h sur cette ville. Les pluies y sont toujours présentes à l’heure actuelle, mais elles s’estompent progressivement.

L’axe de fortes pluies arrive maintenant sur Montpellier où les pluies deviennent très fortes, avec un risque d’inondations. 

A 6h50, les pluies sont fortes, avec un axe orageux qui s’étire entre les littoraux des Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Hérault. Les intensités horaires avoisinent souvent 25 à 30mm par heure avec un risque d’inondations élevé. La houle observée est comprise entre 3 et 4m ce qui augmente d’autant plus le risque d’inondations par submersions littorales.

On relève ce matin sur les dernières 24h : 157 mm à Leucate (11), 169mm à Narbonne (11) et 197mm à Argelès-sur-Mer (66).

Résumé des intempéries de ces derniers jours :

Mardi 22 octobre, un orage a éclaté sur Marseille en matinée, avec des pluies fortes entre 7 et 8h et de violentes rafales de vent. Les pluies orageuses se sont ensuite intensifiées progressivement sur le Languedoc-Roussillon, avec de nombreux orages qui sont arrivés par la mer. Les pluies fortes se sont maintenues tout au long de la fin de journée et de la nuit de mardi à mercredi. Les cours d’eau ont commencé à réagir, notamment la Cesse et la Berre dans l’Aude. Un camping à d’ailleurs été évacué en prévention dans le secteur de Sigean (11). 

Lundi 21 octobre, l’épisode se terminait avec l’affaiblissement des pluies dans le couloir rhodanien. On a relevé des cumuls supplémentaires de l’ordre de 40 à un peu plus de 50 mm depuis lundi matin, avec par exemple :

– Chomerac (07) : 56 mm 

– Alba la Romaine (07) : 54 mm

– Aiguines (83) : 53 mm

– Vernoux (07) : 53 mm

Ces cumuls venaient s’ajouter parfois à plus de 150 mm tombés en fin de semaine dernière.

Ce week-end, les pluies étaient importantes des Cévennes à la Franche-Comté, où des cumuls assez généralisés de 40 à 60 mm sont tombés, avec jusqu’à 130 mm sur le Jura samedi. Les cours d’eau avaient réagi, notamment la Loire dans sa partie amont, où le pic a atteint 4,56m dans la nuit de dimanche à lundi,  battant les précédents records des crues de 2013 et de 2003 en Haute-Loire.

À lire aussi

Demain : intempéries au sud, début de l’épisode méditerranéen

Qu’est-ce qu’un épisode méditerranéen ?

Leave a Reply